« écouter et voir pour transmettre »
« entende et vei pouor propagi »

 

La Roche-Qui-Boit

notre

Eau-de-vie

22 février 2021

Mercredi 17 février, l’équipe Allez Ducey a demandé à la municipalité de se joindre à l’action des « riverains de la Sélune ». Notre devoir est de protéger les biens et les personnes, il est essentiel de délibérer dans ce sens lors du prochain conseil municipal pour que la commune soutienne les riverains qui ont pris l’initiative d’une action juridique avec l’avocate Maître Corinne LEPAGE

Ces dernières semaines, des inondations dans plusieurs régions ont correspondu à des crues dont le temps de retour est de 30 ou 50 ans. Chez nous, les débits de la Sélune sont finalement restés modestes : on a à peine atteint le niveau biennal, situation qui avant 2019 aurait pu être totalement maîtrisée au moyen du lac de 200 hectares.

Il ne faut pas confondre les différentes situations : à Vezins, l’Etat qui souhaitait supprimer un aménagement dont il était propriétaire et gardien à tous les titres a prétendu que cela n’entrainerait pas d’augmentation du risque d’inondation y compris pour les « petites crues » biennales ou quinquennales. Ce mensonge a permis d’escamoter la question des actions à engager pour compenser cette augmentation.

Il n’est pas trop tard pour demander à l’Etat de corriger sa faute en renforçant au plus vite la résilience des habitations, équipements et activités entre Vezins et l’estuaire.

C’est le sens des démarches engagées par des riverains auprès de la Ministre Madame Barbara Pompili. Tout confirme qu’après la suppression de Vezins les débordements récents pourraient bien se reproduire tous les deux ans : cette situation confirme l’urgence d’une réponse de la Ministre.

http://www.donnees.normandie.developpement-durable.gouv.fr/hydro/Tarissement_I9221020.pdf

Lors du prochain conseil municipal nous souhaitons :

– Renouveler une autre demande posée pour équiper les pompiers d’une embarcation pour renforcer la sécurité des personnes face au retour d’inondations plus fréquentes que va forcément provoquer l’arasement du barrage de Vezins. L’intervention de la commune auprès du SDIS pour encourager la formation afin d’habiliter en eau vives nos sapeurs pompiers est plus que nécessaire.

– Réveiller la délibération « SEM RQB » en tenant compte de la récente position du Conseil d’Etat qui exige d’examiner les ouvrages au cas par cas et refuse de les interdire à priori (même en liste1) s’ils sont conformes à la circulation des poissons et sédiments.

Dans le même arrêt, le Conseil d’Etat déboute la fédération de pêche FNPF et France Nature Environnement de leur requête contre la prise en compte des rivières à débits atypiques. L’ouvrage de la Roche-qui-Boit est presque équipé d’un système répondant à la circulation du poisson migrateur analogue à ce qui existe depuis 10 ans sur la Garonne.

http://www.hydrauxois.org/2021/02/le-conseil-detat-annule-la-redefinition.html?fbclid=IwAR150exH49XMSQ2KMRpnCU-3g9ipypvXMzFGT8GN1H1Etpr-CYP2GyJ8LMc

Sur un autre point l’équipe Allez Ducey souhaite encourager la valorisation des troncs d’arbres et branchages qui jonchent la Sélune en copeaux de bois pour éviter l’aggravation des inondations et poursuivre son action visant à conserver la Roche-qui-Boit comme rempart de protection contre les petites crues.

S’il est vrai que l’entretien des rives incombe aux propriétaires, la commune est responsable de l’entretien des chemins. Il est urgent que la commune de Ducey-Les-Chéris organise une campagne de tronçonnage et de nettoyage des berges en collaboration avec celle de Poilley et la Communauté d’Agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie pour éviter de retrouver des troncs d’arbres devant le vieux pont qui ralentissent le cours de la Sélune jusqu’au pont par obstruction de ses voutes, mais aussi pour éviter de retrouver des troncs d’arbres sur les routes inondées ou à l’intérieur des maisons situées sur des nouvelles zones à risque qui se sont dessinées depuis la suppression du barrage de Vezins.

https://www.facebook.com/allezducey.allezducey.7/posts/255326079337823

Maintenant nous le savons tous, le rempart de la Roche qui Boit écrête les petites crues, la petit crue de décembre 2020 était faible, mais elle nous a ouvert les yeux. Depuis la suppression du rempart de Vezins le niveau d’eau n’avait jamais été aussi haut sur le secteur de Ducey-Poilley.

Une chance que le niveau des petites crues quinquennales n’ait pas été atteint, bref il est urgent d’intégrer le réservoir de la Roche-qui-Boit dans un plan d’actions comme « infrastructure de protection » pour protéger les habitants, commerçants, agriculteurs, entrepreneurs …

Nous devons tous soutenir les riverains qui financent en ce moment même une action juridique avec l’avocate Maître Corinne Lepage qui a déjà adressé un recours gracieux au Préfet de la Manche et un recours hiérarchique à Madame Barbara Pompili Ministre de l’environnement. Pour les rejoindre voici le lien de la cagnotte :

https://www.leetchi.com/c/selune?bclid=IwAR3xnun5lt0e85hCc8_8Mf2DK93yLNewQM6UBdzBx3cay5HOz7czBWYEADw

Déchèterie : le bon sens

1er février 2021

Le travail et la volonté développés par toute l’équipe Allez Ducey pour éviter la fermeture aux particuliers de la déchèterie de Ducey semble avoir porté ses fruits.

Nous ne pouvions pas nous satisfaire passivement de voir disparaître encore un équipement au service du public. Bien sûr le risque est encore présent mais sur une échéance de 10 ans.

Saluons cette initiative pleine de bon sens.

Transparence

31 janvier 2021

En toute transparence, vous trouverez ci-dessous les 2 courriels que Frank Dallain maire délégué de Les Chéris, a adressé ce jour à l’équipe Allez Ducey et les 2 réponses qui lui ont été faites.

Vous pourrez constater que son souci de régulariser une situation à peut-être conduit la municipalité à abandonner une partie du domaine public à un propriétaire privé dans la plus grande confidentialité puisque le Conseil Municipal n’a pas été informé de cette opération. Nous ferons la demande de consulter ce dossier pour en connaître l’ampleur. Fidèle à notre engagement, nous vous en donnerons les résultats afin de vous permettre d’établir votre propre jugement

Franck DALLAIN
31 janvier 2021 à 12:17

Monsieur,

Tout d abord je pensais qu’une personne censée prendrait de bonnes résolutions pour cette nouvelle année si triste

pour 1ensemble de 1humanité,mais il n en est rien car pour cela il faut en être doté (d humanité…)

De plus lorsque vous voulez nous faire croire que vous défendez les intérêts des cherisiens,

Il faudrait déjà que vous leur montriez un peu d intérêt au lieu de jouer les tribuns sur votre site où vous vomissez

toute la haine que vous ressentez à l’encontre de la majorité.

Vous avez été assez clair en appelant votre site « allez Ducey allez Ducey « .le nom des chéris ‘ y figure même

pas,sans doute pas assez stratégique electoralement parlant.

A noter aussi aucun candidat de votre liste pour le poste de maire délégué des Chéris preuve de votre profond

désintérêt pour notre commune déléguée.

Pour revenir à votre questionnement sur le terrain contigu au presbytère,une nouvelle fois vous êtes hors sujet

Ce terrain est déjà limité par une clôture en dur depuis des mois et la locataire n’en jouit pas du tout.

Cette parcelle a d ailleurs été longtemps en friche et donc en aucun cas les locataires ne devaient 1 entretenir.

Une fois de plus vous faites des histoires pour rien car dans cette affaire la municipalité est clean .

Il Ya d autres sujets beaucoup plus importants à traiter et je m étonne que vous en soyez à essayer à gérer les

pelouses.

Dois-je dire à la locataire du presbytère de tondre aussi autour du boulodrome?

Trêve de plaisanterie.

J espère avoir répondu à vos interrogations

Cordialement

F.Dallain

Courriel d’Allez Ducey
31 janvier 2021 à 17:25

Cher collègue,

Votre mémoire est sélective : le rejet de l’autre appartient à votre majorité. Qui a rejeté notre participation à la constitution d’une liste générale d’union pour le meilleur de notre commune ? Faut-il vous rappeler les nombreux dossiers, à commencer par celui du chemin de Champagne où avec vos amis, vous étiez bien étrangement absent devant les menaces d’un riverain qui s’était approprié un chemin communal. Ce chemin a été restitué au domaine public et ce n’est pas grâce à vous, malgré votre présence à l’époque au bureau de l’association.

Votre réaction épidermique en dit long sur vos objectifs : sclérosés dans les propositions et systématiques, panurgiques, dans vos votes. Vous ne savez qu’être dans la réaction quant aux propositions du groupe Allez Ducey.

Par exemple, qui a rejeté les différentes propositions du groupe Allez Ducey pour résoudre dans l’avenir les problèmes de santé du territoire de Ducey-Les-Chéris ? Votre volonté de faire tout, pourvu que la solution ne vienne pas de notre groupe municipal, vous a conduit dans la création illégale de cette douteuse association Médi-Sélune. La municipalité est-elle « clean » comme vous dites ?

Votre argumentaire est limité dans l’examen sémantique de notre nom de groupe « Allez Ducey » qui aurait oublié « Les Chéris ». Vous avancez dans l’infiniment petit, dont la devise de votre groupe majoritaire est « Agir Ensemble », « agir » on attend pour voir et « ensemble » on a vu.

Vous m’indiquez mon désintérêt personnel pour l’ancienne commune de Les Chéris. Je m’en tiendrai à vous rappeler la délibération 2018-10-12: Commune déléguée de LES CHÉRIS – Dénomination de rues et voies : « Après en avoir délibéré, le conseil municipal à l’unanimité approuve les noms de rues et voies proposés. Monsieur ROULAND remercie chaleureusement toutes les personnes ayant participé à l’opération et spécialement M. Patrick LEVOYER qui s’est particulièrement investi et a apporté une aide précieuse ».

Faut-il voir votre positionnement sur le différend entre riverains du chemin du Plessis et de la rue de la Cour comme une « plaisanterie » comme vous dites ? Un mur a été construit en partie sur le domaine public. Ceci est connu des autorités municipales dès le début sa construction qui s’est déroulée sur plusieurs mois. Sa hauteur importante nuit à la visibilité pour sortir du chemin du Plessis.

Qu’avez-vous fait monsieur le Maire délégué ? Réunir les deux parties pour tenter de trouver une solution ? Non. Dans votre grande sagesse la majorité municipale a installé un panneau Stop qui en plus d’être contestable quant à son marquage au sol, ne règle en rien les problèmes de visibilité. N’est-ce pas simple à comprendre ? Lorsqu’il m’arrive d’aller chez un oculiste pour des problèmes de vision, j’en ressors avec une paire de lunettes, pas avec un appareil auditif.

Le riverain lui a bien compris et vous en a fait la remarque. Il vous a même demandé dans un esprit d’apaisement de mettre un miroir en face du débouché du chemin du Plessis. Votre réponse m’a quelque peu amusé, « madame Labiche et monsieur Laporte ne veulent pas de miroir sur le territoire de la commune, ça ne s’est jamais fait ». Vous lui avez même proposé qu’il achète ce miroir à ses frais. Vous lui avez même sélectionné quelques modèles sur internet, avant de vous raviser auprès de lui pour cette bévue.

Comme vous dites « dans cette affaire aussi la municipalité est-elle clean ». Alors qu’elles sont vos propositions concrètes pour résoudre le problème, car il demeure, en dehors du silence imposé à chacun de nos courriels ? Il faudra bien se décider à le résoudre un jour.

Vous m’indiquez sous forme d’aveu de faiblesse « qu’il y a d’autres sujets beaucoup plus importants à traiter », alors je vous invite à méditer, en toute humanité, sur la délibération 2020-12-07 du 16 décembre 2020 du Conseil Municipal de Ducey-Les-Chéris, car elle est aussi illégale.

Ma proposition s’impose, entre autre à vous, car vous l’avez votée sans poser la moindre question. Il m’intéresse de savoir si votre vote a été formulé de façon « sensée » en ignorant cette illégalité ou bien « insensée » uniquement pour contrer l’équipe Allez Ducey ?

« Trêve plaisanterie » comme vous dites.

Cordialement

Patrick LEVOYER

Franck DALLAIN
31 janvier 2021 à 18:42

Comme d’habitude vous avez forcément raison

L autocritique n est décidément pas votre adage.

Sur le sujet sur vous aviez exposé sur le presbytère,je suppose que ma réponse a été assez explicite puisque que vous ne revenez pas dessus.

Par contre vous rebondissez sur un autre sujet au sujet de la rue du plessis.

Ce mur fait au préalable sans autorisation a été régularisée depuis.

Les services techniques de notre commune ainsi que les services départementaux y ont contribué.

Le riverain qui est plaignant a sollicité de son propre chef les services départementaux ainsi que dernièrement la gendarmerie de ducey.

Tous ces acteurs ont confirmé le caractère non dangereux de ce carrefour.

Tout maintenant se résume à une discorde de voisinage et il serait bien dommageable d y ajouter de l huile sur le feu .

J y ai joué un rôle de médiateur mais malgré cela on ne peut pas forcément  aboutir à un accord entre parties.

Courriel d’Allez Ducey
31 janvier 2021 à 19:37

Cher collègue,

Pourquoi ne poursuivez-vous pas cette intéressante conversation en mettant tous vos destinataires initiaux ? Pour répondre à votre question : Hélas non ! Je vous confirme que les services municipaux ont bien entretenu la pelouse du logement privatif communal de Les Chéris, ne vous en déplaise.

Quant à votre mission de « médiateur » elle est quand même un peu étrange quant vous demandez à l’une des parties d’acheter un à ses frais un miroir, poussant même votre délicatesse à lui faire une présélection sur internet.

Pour résoudre le problème, il vous appartient d’être juste et équitable. Encore une fois vous ne pouvez pas demander à l’un ce que vous refusez à l’autre. La discrimination n’est pas loin …

Alors comment interpréter votre phrase « Ce mur fait au préalable sans autorisation a été régularisée depuis » ? Je suis demandeur de toute pièce et document pour examiner cette régularisation, après réalisation. Décidément, ça devient une habitude.

Cela nous intéresse sérieusement de savoir si la municipalité a passé une convention bien particulière avec ce riverain. Car si c’est le cas, vous n’ignorez pas que ce mur est fait en partie sur le domaine public. A ce titre a-t-il été nécessaire à madame de Maire
– soit de se séparer d’une partie du domaine communal,
– soit l’amodier avec ou sans redevance,

En tout état de cause, le tout a été « régularisé » sans en faire part et donc sans aval du Conseil Municipal.

Je vous remercie donc pour cette précieuse information que je ne manquerai pas de mentionner dans ma demande de consultation de ce dossier auprès de madame le Maire.

Cordialement,

Patrick LEVOYER

Au service du public

La commune de Ducey-Les-Chéris coupe les pelouses de quelques biens privés. Pas chez vous ?

Certes, il y a un retour financier d’un peu plus de 4000€ annuels de Manche Habitat, mais d’autres exceptions existent comme l’a mis en évidence l’équipe Allez Ducey lors du dernier Conseil Municipal.

L’explication donnée fut peu convaincante : « l’on ne sait pas exactement où se situe la limite entre le domaine public loué et de domaine restant accessible au public ». Pour mettre fin à cette confusion qui est préjudiciable à la collectivité publique, il existe une solution bien simple à mettre en oeuvre : mettre entre les 2 parcelles une clôture infranchissable.

Ces petits arrangements doivent cesser au plus vite car ils créent des situations discriminatoires entre les personnes.

Par ailleurs, cela n’aura échappé à personne, mais les finances de la ville sont dans le rouge jusqu’en 2027. Il est donc indispensable de revoir cet ancien contrat passé avec Manche Habitat en 1978, tant par la surface d’entretien qui a dû évoluer à la hausse, que par le montant financier qui n’a dû être revalorisés qu’une ou deux fois, selon les explications fournies lors du Conseil Municipal.

Ce laisser aller est aussi générateur d’une double peine : d’abord pour le budget municipal, mais c’est aussi une concurrence déloyale envers les entreprises paysagistes qui vivent de l’entretien des espaces verts. La période actuelle est difficile pour toutes les petites entreprises, même à Ducey-Les-Chéris.

Silence ça pousse ! 

Dès lors, il appartient à chaque citoyens d’assurer l’entretien de son bien, soit par une entreprise, soit en faisant des allers retours à la déchetterie de Ducey …

Hélas, son accès pour les particuliers dans l’avenir est malheureusement incertain, si l’on se réfère à une possibilité étudiée dans le scénario 2 par la Communauté d’Agglomération et présentée le 26 novembre 2020.

Pour chaque habitant, il faudrait alors se rendre dans une nouvelle déchetterie éloignée, située à plusieurs kilomètres de Ducey-Les-Chéris. L’équipe Allez Ducey a manifesté son désaccord pour cet accès uniquement réservé aux professionnels et a opté pour le scénario 1. Est-ce le bon sens, mais nous avons mis en avant que cette fermeture aux particuliers ne ferait qu’augmenter les dépôts sauvages et générerait des frais d’entretiens supplémentaires pour la ville. Ce serait un contrat perdant / perdant.

Où se situe le bilan carbone du scénario 2 ? Des milliers de voyages de Ducéens chaque année vers une immense déchetterie communautaire, des dépôts sauvages qu’il faudra traiter chaque semaine voire chaque jour, la suppression d’un service au public de proximité et la déchetterie de Ducey restant sous utilisée.

Il est inconvenant d’afficher la main sur le cœur sa conviction à l’écologie de terrain et accepter d’étudier un aussi néfaste scénario. Grand écart et sale temps pour la planète de nos enfants. Bien sûr l’on connaît le babillage des auteurs de cette étude nous répliquant pour nous anesthésier que ceci n’est qu’un projet parmi d’autres. L’on sait aussi en pareille circonstance ce qu’il advient par la suite.

Silence on ferme !

Comme pour l’avenir de la santé à Ducey-Les-Chéris, toute l’équipe Allez Ducey sera mobilisée pour que la déchetterie reste et demeure un équipement au service du public.

 
 
 

Tout ce qui brille … n’est pas … nickel

L’important chantier de rénovation de la mairie de Ducey réserve bien des surprises. L’une d’elle illustre parfaitement la formule : « faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais ».

L’équipe Allez Ducey a protesté en réunion de chantier après l’installation sur le toit de la mairie de cheminées rutilantes en inox en vis-à-vis du château.

Travaillant le dossier, nous nous sommes aperçu que cette installation ne correspondait pas au permis de construire qui prévoyait une sortie latérale par la pose d’une ventouse sur le mur.

L’architecte confirma le résultat de nos recherches et se justifia par des réponses techniques qui n’étaient pas l’objet de nos interrogations. En effet, s’il est tout a fait acceptable de devoir faire évoluer un chantier en fonction des réalités du terrain, l’on ne peut surtout pas s’affranchir d’obligations réglementaires. Comment comprendre que l’on impose ces contraintes à n’importe quel particulier, et que l’on les ignore lorsque l’on est un établissement public ?

Or, si ce supplément de travaux a fait l’objet d’une plus value de 35000€, aucun permis de construire modificatif n’a été étudié et donc déposé. De ce fait, aucun plan n’a mis en évidence l’installation de ces cheminées sur le toit. Ceci a éveillé la curiosité de l’équipe Allez Ducey, qui soucieuse de la transparence, a posé la question tant à l’architecte qu’à madame le Maire … La réponse « on a oublié » cache à première vue qu’une gestion habituelle quelque peu hasardeuse des dossiers.

Mais, il est peut-être aussi une autre raison, moins avouable, car l’architecte et l’administration municipale ont également « oubliés » de demander l’avis de l’architecte de Bâtiments de France dont l’avis favorable est indispensable de part le vis-à-vis avec le château. Le cumul de tous ces oublis est bien arrangeant.

Car, faire un nouveau permis de construire et demander l’avis des Monuments Historiques, c’est s’exposer à un refus. Réaliser illégalement les travaux et ne rien demander ne pouvait déranger que les élus de la minorité municipale. Hélas, c’est aussi bien révélateur d’un état d’esprit.

Ainsi la réglementation est faite exclusivement pour le simple particulier qui devra se plier aux méandres de l’administration si son toit ne respecte pas une pente imposée ou si la couleur de sa porte d’entrée n’entre pas dans les critères définis.

L’affaire aurait pu demeurer cachée comme autrefois, si ces foutues cheminées en inox ne narguaient pas, au fil de chaque rayon de soleil, les fenêtres du château. Les élus Allez Ducey ont maintenu au dernier Conseil Municipal que la situation ne pouvait rester en l’état. Madame le Maire nous a rejoints sur le constat, rejetant toute la responsabilité de cette affaire sur l’architecte.

L’on nous a promis d’interroger enfin, dans les prochains jours, l’architecte des Bâtiments de France. L’on nous a promis de changer les tuyaux des cheminées pour en mettre de nouveaux en couleur ardoise. L’on nous a promis aussi que tous le frais occasionnés seraient supportés par la garantie professionnelle de l’architecte. L’on nous a promis enfin de faire un permis de construire modificatif pour tenir compte de ces cheminées. Ceci n’est vraiment pas dans l’ordre des choses que de s’auto-demander une modification de façade, de se l’auto-accorder après la réalisation des travaux afin de d’auto-régulariser sa situation irrégulière.

Et qu’adviendra t-il, si l’architecte des Bâtiments de France refuse tout conduit de cheminée sur le toit, exigeant que soit respecté le permis de construire initial pour lequel il a donné son accord ? Quel serait le plan de substitution ? Rien n’est prévu : « L’on verra si la situation se produit » nous fût-il répondu. Là encore, c’est prendre un risque inutile.

Si pour Machiavel « gouverner, c’est faire croire », l’équipe Allez Ducey pense au contraire que « gouverner, c’est prévoir ».

2

La censure frappe à Ducey-Les-Chéris

Le droit d’expression de la minorité municipale Allez Ducey, pourtant protégé par la loi, est constamment remis en cause par madame le Maire.

Pour preuve notre article dans le journal municipal qui a été censuré malgré plusieurs de nos demandes. Pourtant aucun terme n’était répréhensible.

Ainsi, il s’est exprimé dans le dernier « Vivre à Ducey-Les-Chéris » à la fois l’opinion de la majorité et le choix de madame le Maire quant à l’expression de la minorité municipale.

Comme toujours, en toute transparence, vous pourrez lire ci-dessous l’article qui vous était destiné.

LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ

Le 27 novembre 2020

L’équipe « Allez Ducey » tient tout d’abord à remercier tous les Ducéens et Echérisiens qui se sont déplacés aux urnes malgré un contexte sanitaire compliqué.

Merci aussi à toutes celles et à tous ceux qui nous ont fait confiance. Beaucoup voulaient un changement, mais à trente sept voix près les votes ont parlé.

Au mépris du message fort lancé par les électeurs, mais aussi en piétinant tous les usages démocratiques, la majorité a décidé de s’accaparer toutes les responsabilités rejetant ainsi 22,2% du potentiel de notre conseil municipal.

Le rejet de la différence et la peur d’une meilleure proposition est leur leitmotiv et le consensus est une pratique qu’ils ne connaissent pas. Malgré ce contexte lourd, l’équipe Allez Ducey reste mobilisée pour vous informer de toutes ces pratiques d’un autre temps et ce malgré notre mise à l’écart systématique de toute décision, projet ou avis en amont des conseils municipaux.

Nous avons continué à œuvrer sur un nombre de dossiers importants pour le futur de Ducey-Les-Chéris.

  • Sollicitation pour les dons de tissus et organisation de la réalisation de masques dont nous remercions vivement tous les protagonistes, et en premier lieu les couturières «aiguilles solidaires».
  • Alerte sur la disparition du barrage de la Roche Qui Boit et sur ses conséquences pour les riverains mais pas que, jusqu’au vote d’un recours contre le permis de démolir en conseil adopté par 6 voix POUR (Allez Ducey) 18 abstentions et deux CONTRE, dont la voix de madame le maire : elle se place de ce fait dans le camp des pro-arasement. Ceci laisse présager avec quelle ardeur la majorité souhaite défendre vos biens et votre sécurité, considérant tout combat perdu d’avance.
  • Bien que nous soyons à l’initiative de solutions globales pour que l’offre de santé à Ducey-Les-Chéris soit pérenne et plus soumise aux aléas de moyens privés le Plan de Santé Libéral Ambulatoire (PSLA) a été renvoyé à une date indéterminée.

Nos propositions, que ce soit la création d’une Société d’Economie Mixte (SEM) ou d’un bail à loyer meublé n’ont été ni retenues, ni entendues ni même étudiées par la majorité, pire nous n’avons été associé à aucune démarche en amont.

Celle-ci préfère créer une nébuleuse association loi de 1901 avec pour tout contrôle financier légal une assemblée générale annuelle alors qu’une SEM est une structure appropriée à ce genre de scénario.

Seule l’idée de la majorité prime et le montage bancal de cette association permettra l’injection de fonds publics dans un système à même de pratiquer de l’optimisation fiscale et cela sans réel contrôle.

  • Alerte sur le départ des Kinésithérapeutes alors que madame le maire en était informée (du moins officieusement) mais n’en avait soufflé mot à personne, il s’en est suivi en séance un refus même pour un simple message de soutien à leur encontre.
  • Mise en œuvre d’un règlement intérieur du CCAS inexistant jusqu’à lors, préalable à la structuration d’offres de solidarité et de lutte contre l’exclusion des personnes fragilisées en complément de la banque alimentaire et en accord avec les missions d’un CCAS.
  • Demande à la majorité d’inscrire dans le règlement intérieur du conseil municipal, comme le permet la loi, la possibilité pour la population de s’exprimer et de prendre part à la vie locale, ce que madame le maire n’a pas jugé nécessaire.

Voici un bien triste bilan de début de mandat.

L’équipe « Allez Ducey » reste cependant mobilisée pour mettre en évidence toutes les contradictions de cette majorité hostile, sourde, aveugle et campée sur le rejet de l’autre.

Nous continuerons de travailler dans l’espoir d’une vraie intégration à la vie de notre commune où chacun des 27 conseillers pourra exprimer le meilleur de lui-même pour le bénéfice de tous les Ducéens et Echérisiens.

Nous vous invitons à consulter régulièrement nos informations sur :

www.facebook.com/allezducey.allezducey
www.allezducey.com

Ceci vous apportera un éclairage différent et sans filtre sur les affaires municipales ainsi que nos actions. Ce sera également pour vous l’occasion de nous faire remonter vos questions et suggestions.

« LIBERTÉÉGALITÉFRATERNITÉ », cette noble devise de la République Française qui se doit d’être mise en fronton de chaque bâtiment public avait été oubliée dans les travaux de rénovation de notre mairie. Fidèle à nos valeurs républicaines, le groupe Allez Ducey a proposé au dernier conseil municipal de corriger cette lacune. C’est notre réponse à la culture du rejet.

Dans ce contexte un peu particulier, nous souhaitons à chacun d’entre vous de pouvoir passer de belles fêtes de fin d’année en famille et espérons que 2021 sera meilleur pour vous et vous préserve en bonne santé.

Prenez soin de vous et de vos proches.

L’équipe municipale Allez Ducey

Lors de la délibération du Conseil Municipal de Ducey-Les-Chéris créant l’association médicale « Médi-Sélune » de graves irrégularités ont été commises. En conséquence celle-ci est entachée d’illégalité. Nous avons écrit en ce sens à madame le Maire :

www.allezducey.com/2020/07/10/quel-avenir-pour-la-sante-a-ducey-les-cheris/

Cette situation est d’autant plus fâcheuse que toutes les propositions faites par le groupe municipal Allez Ducey ont systématiquement été rejetées par une majorité municipale panurgique qui, d’une seule tête et sans acuité, s’est arcboutée dans l’arbitraire par la création de cette association loi 1901 « Médi-Sélune » avant d’intégrer un PSLA (Plan de Santé Libéral Ambulatoire).

Or, choisir ce modèle de structure n’est pas adapté et sans écueil pour les finances publiques, et donc pour chaque concitoyen :

  • De cette très confidentielle association « Médi-Sélune » de 9 personnes, aucun contrôle sérieux ne serait fait sur les apports annuels très conséquents de fonds publics. Seulement une fois l’an dans la globalité du rapport du trésorier. L’on ne peut pas véritablement parler de transparence financière dans l’utilisation de fonds publics.
  • Nous avons déjà mis en exergue la malsaine cohabitation entre des gains d’affaires privées avec des financements publics. A nul endroit, il n’est écrit dans ses statuts que l’optimisation fiscale est interdite.
  • Tout cela implique d’avoir une structure de gestion à durée temporaire déterminée, moins opaque que cette association « Médi-Sélune », et ouverte à la lecture de tous.

Alors à ce stade, n’est-il pas grand temps de revoir sereinement et complètement le projet en ne rejetant personne, à commencer par le groupe municipal Allez Ducey ? La santé sur notre territoire est un domaine sensible qui nécessite le regroupement des forces vives d’où peut surgir une solution acceptable par toute la population.

Espérons que la remise en cause de cette délibération et association « Médi-Sélune » se trouve être une ouverture sur un travail commun débouchant à terme sur la création ou l’intégration à un PSLA.

18 décembre 2020

Allez Ducey continue à défendre la transparence

Les élus Allez Ducey ont appris le 14 décembre 2020 par la presse que l’association médicale s’appelle désormais « Médi-Sélune » sans aucune communication préalable à destination des 27 Conseillers Municipaux.

Ils n’ont eu copie des statuts de l’Association « Médi-Sélune » qu’au cours de la séance du Conseil Municipal du 16 décembre 2020.

De cette association « Médi-Sélune », nous avons déjà mis en exergue la malsaine cohabitation des gains d’affaires privées avec les financements publics.

A nul endroit, il n’est écrit dans ses statuts que les médecins s’interdisent toute optimisation fiscale comme c’est le cas actuellement. Or ce qui n’est pas interdit est autorisé …

Qui contrôlera sérieusement les apports annuels très conséquents de fonds publics ? Uniquement une fois l’an dans la globalité du rapport du trésorier de cette très confidentielle association « Médi-Sélune » de 9 personnes (2 médecins et 2 élus de Ducey-Les-Chéris et 5 maires des différentes communes).

Il faut noter au passage le nombre relatif d’adhésions de communes : 6 communes ont adhéré à l’association sur un total de 13 communes contactées. Qu’elles en sont les raisons ? Pourquoi les 7 autres communes ont-elles choisi de verser uniquement une subvention annuelle en déclinant l’adhésion à l’association « Médi-Sélune » ?

Alors à ce stade, n’est-il pas grand temps de revoir sereinement et complètement le projet en commençant par ne rejeter personne, à commencer par le groupe municipal Allez Ducey ? La santé sur notre territoire est un domaine trop sensible pour qu’il soit soumis selon un désir altier à des aléas de gestation.

Aussi, le groupe municipal Allez Ducey continuera à proposer, à toutes les professions de santé et à l’ensemble des 13 maires contactés, de se concentrer sur quelques lignes directrices :

  • Tout d’abord, substituer à la division, le rassemblement de toutes les énergies et toutes les compétences pour travailler sur un projet commun et unique porté par toutes les forces vives de notre territoire.
  • Ensuite, privilégier l’avenir du pôle santé de notre territoire dans un PSLA (Pôle Santé Libéral Ambulatoire). Ce doit être l’objectif à atteindre dans les meilleurs délais.
  • Une structure intermédiaire est nécessaire entre ce jour et la mise en œuvre du PSLA. Il faut que cette structure intermédiaire soit lisible et transparente pour l’ensemble de la population. Notre groupe a proposé une SEM (Société d’Economie Mixte) par définition plus transparente qu’une association loi 1901.
  • Cette structure intermédiaire doit avoir une réelle durée limitée dans le temps afin d’inscrire comme objectif prioritaire le PSLA et concentrer les efforts sur celui-ci. L’on sait tous où nous mène une durée illimitée inscrite dans les statuts d’une association.
  • Il faudra rendre impossible l’optimisation fiscale dans cette structure, qui ne peut se comprendre que dans la SCM actuelle de fonctionnement privé. L’apport de fonds publics impose quelques contraintes de financement aux opérateurs privés.
  • La commune de Ducey-Les-Chéris doit être représentée dans l’étude du dossier santé avec ses deux composantes, le groupe majoritaire et le groupe minoritaire du Conseil Municipal. Nous recherchons tous la réussite de ce projet essentiel pour le devenir de notre territoire. Aussi, il n’est plus possible d’ignorer les propositions des représentants de la moitié de la population de Ducey-Les-Chéris

11 novembre 2020

Lettre à tous les maires du pays de Ducey pour un projet de santé durable

Madame, Monsieur le Maire

Sauvegarder la santé est essentiel bien au-delà des limites territoriales de notre commune. Aborder ce dossier par l’angle réducteur de 2 médecins qui partent en retraite est une erreur. D’autres professionnels sont directement concernés comme les kinés dont le bâtiment est mis en vente. Mais indirectement l’on se doit aussi de réfléchir sur les conséquences que tout ceci aura sur la seule dentiste qui restera ou sur l’activité de la pharmacie.

Depuis plusieurs mois l’équipe Allez Ducey en a fait appel à tous pour combattre la désertification médicale qui se profile à Ducey-Les-Chéris. Hélas, si madame le Maire a su faire appel aux compétences départementales et à votre participation pour bâtir un projet, elle a rejeté catégoriquement toute participation de la minorité municipale.

Le résultat proposé en Conseil Municipal est la création d’une association loi 1901 dont les contours ont été dressés sur le schéma joint à cet envoi. Outre la complexité de la structure, nos remarques ont porté sur le danger bien réel de mélanger deux modes de gestion bien différents, l’administration publique et le management privé. Pourtant, le législateur a depuis longtemps noté cette difficulté puisqu’il a instauré pour y pourvoir une gestion sous forme de SEM, société d’économie mixte, que madame le Maire de Ducey-Les-Chéris a rejeté d’entrée. C’est assez incompréhensible car une SEM a pour énorme avantage d’être une structure majoritaire en fonds publics et se trouve beaucoup plus transparente quant à son financement.

En abondant d’importants fonds publics dans une structure opaque d’association, nous allons vers un suivi très léger des comptes, une fois l’an, lors le l’AG confidentielle convoquée entre les 4 membres à 12 membres de l’association selon le nombre de communes souscrivant à ce projet.

Ceci est conforté aussi par l’intégration dans l’association d’un système d’optimisation fiscale pour les médecins, et donc de revenus complémentaires. Les fonds publics ne peuvent pas alimenter, même indirectement, un système «d’optimisation fiscale» privé. Et malheureusement, rien ni personne, et surtout pas les statuts proposés ne peuvent demain interdire à un médecin de payer un surloyer pour se générer une optimisation fiscale. Le mélange des genres est particulièrement malsain.

L’équipe municipale Allez Ducey a donc travaillé à une autre solution après le refus de sa proposition de SEM. D’abord, elle propose de revenir aux fondamentaux en s’intégrant au plus vite dans un PSLA (Pôle de Santé Libéral et Ambulatoire).

Ensuite pour assurer la période transitoire, notre équipe propose une disposition légère et réellement temporaire en souscrivant auprès de la SCI médecins, propriétaire des locaux, soit un contrat de location d’un bien meublé complet de ses prestations qui sera conclu pour une durée d’un an renouvelable par tacite reconduction, soit des contrats de location saisonnière renouvelables qui ne pourront pas dépasser 90 jours.

Cette orientation est simple, rapide, facilement négociable, facilement adaptable selon l’évolution des situations. Vous trouverez ci-joint l’ensemble de nos propositions. Ces contrats individualisés permettent de dissocier financements publics des financements privés ce qui est essentiel.

Nos recherches et nos travaux n’ont pas vocation à être une opposition stérile et de principe à un projet d’association. Ils veulent répondre au besoin de la population qui nous a fait confiance pour gérer au mieux notre commune. Nous voulons un avenir propre, solide et durable pour le secteur santé autour de Ducey-Les-Chéris. Or, il n’est pas et ne sera jamais acceptable, de financer par l’impôt public une optimisation fiscale, et donc des revenus privés.

Il n’est pas trop tard pour réagir, tous ensemble, sans rejet de l’autre. Car au final c’est bien l’ensemble de nos concitoyens qui subira cette situation. Toute l’équipe Allez Ducey est à votre disposition pour aborder avec chacun d’entre vous chaque point de ce dossier. Nous vous en remercions.

Cordialement

L’équipe municipale Allez Ducey

Challenge

Merci pour ce beau relais de 1100 partages pour soutenir les kinés de notre beau Village Étape ! L’équipe Allez Ducey est optimiste et persuadée que tous ensemble nous réussirons à assurer l’avenir des kinés de Ducey-Les-Chéris. Grâce à vous le chrono est déjà bien lancé pour continuer à trouver tous ensemble 2 kinés. Si ensemble nous ne remportons pas ce chalenge le bâtiment sera vendu, c’est pour cette raison qu’il est affiché à vendre !

Allez Ducey a besoin de vous tous pour essayer d’inverser la situation, ensemble choyons les kinésithérapeutes pour notre santé et l’assurance vie de notre beau Village Étape de France. Parlons-en autour de nous, continuez à relayer cette information pour faire rebondir Ducey-Les-Chéris. Encore merci pour vos nombreux partages.

Merci d’envoyer vos candidatures à allez.ducey@gmail.com

https://www.facebook.com/hashtag/kinésithérapeute

https://www.leboncoin.fr/offres_d_emploi/1871191607.htm/

Fumée ou transparence

26 octobre 2020

Tout se tramait dans la discrétion municipale avant la présence de l’équipe Allez Ducey. Les affaires étaient cachées, les sujets délicats étouffés et mis sous le tapis. La belle unanimité ronronnait au sein du conseil municipal. Il n’est pas inutile de rappeler que pendant les 40 conseils municipaux de l’ancienne municipalité, 647 délibérations ont été adoptées : Aucune abstention ! Aucun vote contre ! Une belle communion d’esprits divers qui se rejoignent pour accorder 647 votes pour, un consensus à 100% ! Comment peut-on être d’accord pendant 6 ans sur tout et pour tout ? Comprenne qui pourra.

Une autre preuve est la poste de Ducey qui a été bradée à un particulier pour 140.000 euros, une misère lorsque l’on connaît le bâtiment et l’immense terrain situé juste en arrière du château. Qu’à fait la mairie de l’époque ? Rien sauf peut-être signer avec le Département un contrat pour rénover l’ancienne gare pour 517.000 euros ou restaurer un appartement communal à Les Chéris pour 180.000 euros. Comprenne qui pourra.

Il en va de même pour les dossiers concernant les crues à Ducey où le vote de madame le Maire a été comptabilisé parmi les 2 votes contre un recours juridique envers l’Etat et donc par conséquence pour la destruction de La Roche Qui Boit, mais elle se déclare la main sur le cœur être une farouche partisane de la préservation du barrage. Comprenne qui pourra.

Madame le Maire qui défend mordicus le petit commerce à Ducey, mais se refuse à intervenir pour limiter les permis de construire sur la zone commerciale aux seuls commerces non concurrentiels du centre ville. Comprenne qui pourra.

C’est encore madame le maire qui est en train de monter une structure compliquée et opaque d’association qui se subsisterait au manque de médecins en attendant que ceux qui restent trouvent une issue à terme dans le PSLA de Saint James. L’on sait ce que valent en durée les structures provisoires. Pourquoi faire simple lorsque l’on peut faire compliqué et peut-être trop lisible pour la population. Comprenne qui pourra.

Enfin c’est madame le maire qui déclare effrontément en conseil municipal ne pas être informé du cabinet de kiné avant de se raviser. N’est-ce pas gouverner sur la culture du mensonge ? Mais pour un maire, mentir en séance officielle de conseil municipal n’est pas un mensonge ordinaire, c’est un fait aggravant de l’autorité d’une ville envers des élus de la République. Mais tout ceci c’est bien entendu du mauvais esprit mis en place par l’équipe Allez Ducey, chacun a compris ou chacun comprendra bien à l’écoute des enregistrements ci-joints qui ont été réalisés comme le prévoit la loi.

Alors, n’en déplaise à quelques esprits chagrins, Allez Ducey fidèle a son habitude sera toujours transparent avec la population et continuera de dénoncer ces agissements mais s’inscrira toujours dans la recherche de solutions viables et profitables pour le bien de Ducey-Les-Chéris. Mais pour cela il faudrait que madame le Maire ne soit plus dans l’exercice du pouvoir solitaire, dans le rejet de l’autre, de nous et en définitive de tous, comme elle le fait systématiquement et ce bien avant les élections municipales.

La Roche Qui Boit : l’agglo se dégage de toute responsabilité

Allez Ducey
18 octobre 2020 18:59

Monsieur le Président David Nicolas,

Après la réunion environnementale d’hier organisée autour de Nicolas Hulot par la Fondation du Mont-Saint-Michel, je me suis approché de vous alors que vous étiez en discussion avec mon jeune collègue Willy Fauchon, conseiller municipal de Ducey-Les-Chéris, comme moi.

Est-ce le discours talentueux de l’orateur, est-ce la question que je lui ai posée, est-ce les pertinentes remarques que Willy vous exposait sur le barrage de La Roche Qui Boit, est-ce plus prosaïquement notre simple présence à cet évènement, est-ce tout cela qui vous a courroucé ? Toujours est-il que votre agression verbale ne m’a même pas permis de vous saluer.

Devant ma surprise, votre réaction a bien confirmé votre colère : « vous et lui, c’est pareil vous êtes bien sur la même liste ». Votre fonction vous impose plusieurs contraintes. Outre, celle de tenir dans les meilleures conditions possibles vos engagements, celle d’être précis dans vos formulations. Vous avez parfaitement raison de rappeler que nous faisons équipe ensemble sous la bannière « Allez Ducey » mais par ailleurs vous êtes dans l’erreur car, lui c’est lui, et moi c’est moi.

Ce simple rappel élémentaire devrait vous faire découvrir un mode de fonctionnement que pratique notre groupe. Nous ne sommes pas toujours d’accord sur tous les sujets de société ni sur les propositions à mettre en œuvre pour les résoudre. Mais nous en débattons ensemble pour proposer la meilleure solution possible. Nous ne sommes pas dans le rejet de l’autre, mais au contraire dans l’apport constructif que peut représenter un avis différent. Cette démarche n’est pas une contrainte ou un boulet mais bien une richesse pour la collectivité.

Il se trouve que sur le barrage de La Roche Qui Boit, nous sommes tous deux en phase depuis bien longtemps ce qui m’a permis au fil des années de repérer les nombreux patte-pelus pour employer un vieux mot de notre langue normande qui m’est si chère. Soyons positif, de votre discussion animée avec Willy, nous avons tous pris note le dégagement de votre responsabilité en cas de sinistres provoqués par les crues de la Sélune : « Je n’y serais pour rien, je ne suis pas maire de Ducey ! »

Ainsi les faces cachées se dévoilent. Votre remarque a le mérite d’être à la fois claire sur votre positionnement et peu charitable pour l’avenir envers notre collègue communautaire, maire de Ducey-Les-Chéris. Chacun appréciera à sa juste valeur votre sentiment qui avait comme principal mérite d’être exprimé, sans filtre ni sans retenue, sans calcul ni sans à priori, bref d’être émis en toute sincérité.

Monsieur le Président, j’ai pu vous exprimer à de nombreuses reprises l’attente de la moitié de la population Ducéenne pour travailler dans la transparence et dans l’effort collectif. Ce sentiment dépasse largement les limites communales et même communautaires. Le temps est révolu où les affaires qui fâchaient étaient glissées sous le tapis, où l’expression citoyenne était représentée par l’incarnation divine d’un homme bien vissé sur son territoire. Désormais, la transparence est indispensable pour instaurer un sentiment qui fait malheureusement défaut à notre société actuelle : la confiance.

De notre entretien collectif avec Nicolas Hulot nous avons découvert son absence d’information sur le dossier des barrages lors de ses fonctions ministérielles. Willy lui a remis une récente analyse sur la crue de 1910 en rappelant que :

  • Depuis la suppression du barrage et du lac de Vezins, l’aval de la vallée est à nouveau exposé aux crues et manques d’eau qui jusqu’à 1920 se produisaient tous les 2 ou 5 ans.
  • L’État décideur se doit en urgence de financer et faire réaliser les modifications des habitations, constructions, équipements et réseaux situés dans les espaces à risques
  • Le barrage de la Roche-qui-Boit peut-être conservé dans ce cadre et géré comme infrastructure de protection et rempart contre les sécheresses et petites crues et que l’État doit au plus vite geler toute démolition.

Pour témoigner de sa bonne foi, Nicolas Hulot souhaite qu’une conciliation constructive et de bon sens soit trouvée, et pourquoi pas retenir la récente délibération du Conseil Municipal de Ducey-Les-Chéris pour créer une société économie mixte permettant d’associer des fonds publics et privés dans la reprise de l’ouvrage de la Roche Qui Boit.

Je voudrais terminer mon propos en me positionnant, comme hier, dans l’action positive. Au-delà de ma personne, il est des dossiers délicats à traiter où toutes les forces vives de la Nation, élus comme simples citoyens, seront nécessaires pour assumer cette période charnière de transition vers un monde plus respectueux de l’autre comme l’a si bien mis en exergue notre orateur d’hier. Nous sommes disponibles dès aujourd’hui et pour demain.

Cordialement

Patrick LEVOYER

Copie : élus Allez Ducey

<<<+>>>

David NICOLAS
18 octobre 2020 19:27

Monsieur, j’accuse réception de votre message.

Sans surprise, vous vous évertuez à vous convaincre et à imposer votre vision des événements survenus hier dans un cadre privé où j’étais présent à titre tout à fait personnel et en tant que membre du comité culturel de la fondation du prieuré.

Une fois encore, vous avez essayé d’établir un rapport de force en procédant avec vos collègues à un encerclement méthodique et bavard empêchant tout dialogue.  D’ailleurs il semblerait que ce soit là une habitude.

Heureusement, j’ai pu bénéficier du soutien, après l’incident, des organisateurs de cette rencontre, tout à fait désolés de ce qui s’était produit.

Quoi qu’il en soit, je n’ai ressenti ni colère ni courroux lors ce contact, simplement de la tristesse face à un tel manque de respect.

Si vous souhaitez que nous abordions le fonds du dossier Sélune qui nous préoccupe tous, je suis à votre disposition. Toutefois je veillerai à ce qu’une forme, propice au dialogue, pour ce rendez-vous soit respectée.

D’ailleurs, je vous serais reconnaissant de ne plus utiliser mon adresse personnelle pour communiquer avec moi, mais bien l’officielle : 
president@msm-normandie.fr

Salutations

David NICOLAS

<<<+>>>

Allez Ducey
18 octobre 2020 22:10

Monsieur le Président David Nicolas,

N’inversez pas les rôles : hier soir j’ai subi votre rancœur avant même de vous avoir abordé. L’on voit bien dans votre réponse que c’est notre action collective qui vous dérange. Ne vous ayant pas adressé la parole, je ne vois pas en quoi j’ai procédé à « un encerclement méthodique et bavard empêchant tout dialogue. D’ailleurs il semblerait que ce soit là une habitude ». Qui a manqué de respect à qui ?

Nous n’avons pas le même retour que vous des organisateurs et de Nicolas Hulot qui étaient présents parmi nous à dialoguer longuement, bien après votre départ.

Je fais peu de cas de votre ressenti envers ma personne car il est des situations qui sont des miroirs pour vous renvoyer à votre propre image.

Par contre votre propos sur les conséquences de crues de la Sélune « Je n’y serais pour rien, je ne suis pas maire de Ducey ! » n’ont pas laissés l’auditoire insensible d’autant que tous comme moi ont entendu votre désengagement.

Alors, pourquoi éprouvez-vous maintenant le besoin de dialoguer avec nous puisque votre opinion a été clairement exprimée ? Je note que cela vous « préoccupe » à nouveau pour peu que cela respecte « une forme propice au dialogue ». C’est tout à fait mon avis et cela commence par marquer du respect envers une personne comme moi qui vient vous saluer et qui est accueilli par des propos excessifs. J’ai trop de respect pour votre fonction.

Alors, à vous de choisir

Cordialement

Patrick LEVOYER

Copie : élus Allez Ducey

Après les médecins … les kinés

7 octobre 2020

Lettre à madame le Maire

Le pouvoir de maire vous autorise à inscrire à l’ordre du jour de chaque conseil municipal les points d’un choix personnel. L’équipe municipale minoritaire Allez Ducey l’a bien mémorisé puisque systématiquement nos projets de délibérations présentés dans les délais légaux ont tous été dédaignés par votre personne.

Nous employons volontairement le mot dédaigné car aucun courriel de votre part ne nous a été retourné pour étayer vos systématiques refus sauf peut-être notre demande de délibération sur la fermeture de la maison médicale pour le conseil municipal du 6 octobre 2020. Trois courriels et une lettre recommandée ne vous ont pas convaincu d’inscrire ce point crucial à l’ordre du jour principal du conseil. Mais nous avons été satisfaits de recevoir un courriel de votre part pour apprendre que ce fait est dû à votre ancienne adresse numérique que vous ne consultez pas régulièrement …

Ne pouvant satisfaire nos propositions dans le domaine de la santé dans l’ordre du jour principal, nous avions préparé nos interventions en fin de conseil municipal lors des questions diverses. Malheureusement, ce fait devait également vous déplaire car vous avez autoritairement mis fin à ce conseil municipal bâillonnant ainsi l’expression démocratique des élus de la République Française que nous sommes.

Est-ce le fait que nous avons annoncé la fermeture en mai 2021 du cabinet de kinés en même temps que la maison médicale ? Est-ce le fait que vous avez déclaré au conseil ne pas être informé de cette fermeture pour ensuite vous rétracter de ce mensonge en vous dérobant par « je n’étais pas officiellement informée » ? Pas « officiellement » informée peut-être, mais informée quand même et ce fait majeur pour notre ville nous était dissimulé, alors que votre fonction de Maire aurait dû vous conduire à le partager largement avec votre équipe majoritaire, avec notre équipe minoritaire, avec toute la population. Il vous appartenait de mobiliser toutes les forces vives de notre territoire pour trouver ensemble des solutions.

Cette occultation est très révélatrice de votre façon d’exercer votre pouvoir de Maire : la gravité du sujet abordé vous importe peu, il vous est essentiel d’être à l’origine de toute proposition, quitte à détourner celles d’autres élus, et malheur à ceux qui par mégarde voudraient y déroger. Votre positionnement systématique dans le rejet de l’autre, de celui qui est différent est une erreur préjudiciable pour le débat démocratique entre élus mais en définitive bien pénalisante pour Ducey-Les-Chéris.

Nous sommes diamétralement à l’opposé de votre vision des choses : les différences entre personnes ne sont pas des handicaps mais au contraire des richesses pour notre cité ! Il faut associer un maximum de personnes à la prise de décision sur les sujets importants comme l’avenir de la Santé dans notre commune comme par exemple l’organisation de réunions publiques dans le respect des règles sanitaires actuelles.

Avant de penser à recruter des nouveaux médecins ou kinés, le bon sens voudrait de mettre tout en œuvre pour soutenir et conserver ceux qui exercent à Ducey-Les-Chéris. Et quelque soit les clivages, tout faire pour éviter leur départ, tout faire pour rassembler. Ce n’est pas le chemin que vous imposez à tous. Quel gâchis !

URGENCE -243 jours ! – La maison médicale, sujet principal ou secondaire ?

1er octobre 2020

Le 26 septembre, les élus Allez Ducey ont demandé à madame le Maire d’inscrire le dossier de la maison médicale à l’ordre du jour principal du prochain conseil municipal du 6 octobre.

Le 29 septembre nous avons reçu de madame le Maire l’ordre du jour de ce conseil et malheureusement notre demande n’a pas été prise en compte, nous contraignant d’aborder ce sujet majeur dans les questions diverses en fin de conseil municipal.

Le délai d’inscription dans l’ordre du jour n’étant pas forclos, nous venons de demander à madame le Maire d’inscrire cette question avec une délibération dans l’ordre du jour principal comme indiqué dans notre courriel en copie ci-dessous.

Hélas, l’on devine assez bien où madame le Maire veut nous conduire en attendant « un projet global » : Au-delà du mois de mai 2021 date de fermeture de la maison médicale. Alors, tous s’afficheront pour regretter en toute, vraie ou fausse, sincérité cette fermeture.

D’ailleurs, elle n’en fait pas mystère dans ses propos qui sont sans détours dans la presse « L’échéance est trop courte et même si des réunions sont prévues avec le Conseil d’Agglomération et les médecins, tout ne saurait être décidé dans le court délai que l’on nous impose ». Bref un enterrement de première classe.

Quelle désinvolture que de compter sur la passivité, la gentillesse et le manque de réaction des ducéens qui n’auront qu’à aller se faire soigner ailleurs.

Pour l’information de tous, les élus Allez Ducey n’ont pas été invités aux réunions prévues par madame le Maire. Ce n’est pas une surprise pour nous d’être placé systématiquement dans le rejet. C’est pour nous au contraire une raison supplémentaire pour mettre tout en œuvre pour conserver cet équipement tant apprécié de la population. Vos nombreux messages de soutien en témoignent.

Il est sûr qu’il est difficile pour chaque ville de trouver des médecins installés dans les meilleures conditions possibles. Pour trouver de nouveaux médecins, beaucoup de maires débordent d’imagination dans les recherches. Alors sans volonté de notre maire … il est facile d’imager l’issue.

Il est indispensable de rappeler que le projet Santé à Ducey porté par notre groupe ne se limite pas à acquérir que la maison médicale mais passe aussi par une convention de fonctionnement qui pourrait être passée entre la commune et les médecins mais aussi les kinés, les infirmières, dentistes et autres professions de santé permettant de mutualiser les ressources et donc les coûts. Là encore, notre proposition est restée lettre morte.

Les élus Allez Ducey ne considèrent pas ce sujet crucial comme étant le sujet réservé d’un groupe municipal, ni même du conseil municipal dans son ensemble. C’est un sujet majeur qui doit rassembler sans clivage toute notre population de Ducey-Les-Chéris et de ses environs. Aussi, nous pensons que votre présence silencieuse au prochain conseil du 6 octobre, peut contribuer à orienter favorablement une unité de vue. Par avance nous vous en remercions.

<<<+>>>

1er octobre 2020

Madame le Maire

Nous venons de prendre connaissance de l’ordre du jour du prochain conseil municipal du 6 octobre prochain. Malheureusement la demande des élus Allez Ducey du 26 septembre 2020 d’inscrire l’avenir de la maison médicale à cet ordre du jour principal n’a pas retenu votre attention.

C’est bien regrettable car c’est bien un des sujets majeurs qui préoccupe en ce moment à 7 mois de sa fermeture, toute la population de notre commune mais aussi celle de communes avoisinantes. C’est surtout bien révélateur de votre perception de ce dossier. En effet, et par conséquence, si la maison médicale n’est pas dans l’ordre du jour principal c’est qu’il doit être considéré comme secondaire dans l’ordre du jour et traité lors des questions diverses examinées sans délibération en fin de conseil. Bien entendu, comme dans le précédent conseil, nous aborderons ce sujet à ce moment là, puisque c’est votre choix.

Toutefois les élus Allez Ducey ne se résignent pas à vous convaincre de le remettre en bonne place dans l’ordre du jour du conseil municipal du 6 octobre 2020. Les délais de convocation de 3 jours francs nous le permettent encore. C’est pourquoi nous vous demandons de faire un complément à l’ordre du jour envoyé le 30 septembre 2020.

« Compte tenu des délais très restreints avant la fermeture de la maison médicale, compte tenu du manque de financement immédiat des autres collectivités publiques, compte tenu de l’expertise des domaines d’un montant de 500.000 euros, le conseil municipal de Ducey-Les-Chéris décide de procéder dès maintenant à s’engager pour cet achat par la signature d’un compromis de vente par acte notarié. La commune de Ducey-Les-Chéris procédera ensuite dans la durée, à la rétrocession partielle ou totale de cet achat auprès d’autres collectivités publiques »

Bien entendu l’équipe Allez Ducey est ouverte au dialogue avec l’ensemble du conseil municipal pour trouver, à l’image de celui que nous avons trouvé pour l’achat du barrage, une formulation qui pourrait convenir à un maximum de conseillers pourvu que l’engagement formel d’achat soit mentionné dès maintenant.

De gauche à droite : Willy Fauchon, Claude Cheymol, Marie Mazier, Raynald Piquet, Patrick Levoyer, Sylvia Lambert (absente excusée)

21 septembre 2020

La maison médicale … c’est vital !

La maison médicale est l’assurance vie de notre territoire. Depuis de nombreux mois l’Équipe Allez Ducey se bouge pour que la municipalité de Ducey-Les-Chéris reporte le projet de rénovation de l’ancienne gare pour donner de l’oxygène aux finances de la Ville qui sont dans le rouge jusqu’en 2027.

Ce transfert budgétaire permettrait la reprise immédiate de la maison médicale. Car investir pour la santé de tous est primordial. Nous avons rencontré les propriétaires qui sont vendeurs. Le service des domaines en a estimé la valeur, rien ne s’oppose à l’achat.

Agir maintenant est urgent car dans quelques mois plusieurs médecins partent en retraite. Si rien n’est fait la maison médicale fermera dans 8 mois en mai 2021, et ce sera un désert médical. Il faut donc agir vite dans cette opération immobilière pour ensuite attirer de jeunes médecins qui seraient dégagés de toute contrainte immobilière pour s’installer. Ils auraient juste à payer un loyer mensuel et des charges de fonctionnement leur permettant de se consacrer uniquement à leur métier de soigner leurs patients.

Si d’autres collectivités publiques comme la Région, le Département ou la Communauté d’Agglomération peuvent intervenir dans le montage financier, nous n’ignorons pas que ces opérations sont coûteuses en temps de création de dossiers puis d’inscription dans les enveloppes budgétaires en cours de chacun de ces organismes publics.

C’est pourquoi, la ville de Ducey-Les-Chéris avec sa marge de manœuvre dégagée avec l’enveloppe budgétaire réservée à la restauration de la gare, pourrait intervenir immédiatement. L’avenir de la maison médicale étant assuré, la Ville aura ensuite tout le temps nécessaire pour transférer tout ou partie de son achat aux collectivités publiques concernées.

Assurer la pérennité de l’espace santé est dans le programme d’Allez Ducey. Malgré les difficultés nous travaillons à son application. Seule la réussite du projet compte. Tous les élus Allez Ducey tiennent à remercier les nombreux soutiens qui leurs sont apportés.

Le bon sens est interdit

14 Septembre 2020

L’impensable est arrivé ! Contre toute attente de consensus madame le Maire et sa majorité ont refusé catégoriquement la solution négociée par l’équipe municipale Allez Ducey. Dans cette unanimité, les deux seuls écarts furent l’abstention de conseillers majoritaires « commerçants ».

Là où nous avions comme base de discussion avec le promoteur un terrain 300m² en retour des 100m² de l’infraction, madame le Maire souhaite se limiter qu’à 100m², adoptant ainsi la position extrême d’être plus royaliste que le roi lui-même.

Nous avons même entendu en commission urbanisme son premier adjoint justifier son choix avec comme argument : « nous ne voulons que 100m² de terrain car c’est moins d’entretien que 300m² ». L’argument prêterait à sourire s’il ne s’agissait pas potentiellement d’un terrain communal qui aurait représenté une certaine valeur marchande. Les finances de la ville de Ducey-Les-Chéris sont-elles si florissantes de cela pour dédaigner cet apport ?

Quoi qu’il en soit c’est maintenant l’image doublement négative d’une relation privilégiée dans tous les mauvais sens du terme qui est ainsi clairement établie entre ce partenaire privé et la municipalité. Comment comprendre que la ville revendique une position à minima qui n’était même pas attendue de l’intéressé plutôt bienveillant à une solution négociée. Elle détériore l’image de la ville mais aussi celle du promoteur qui ne souhaite peut-être pas recevoir ces adulations qui lui sont publiquement bien encombrantes.

C’est aussi un mauvais signal envoyé à la population : « inscrivez vous dans l’illégalité ce sera sans conséquence pour vous puisque le Conseil Municipal régularisera chaque situation » … enfin certaines.

Ce qui veut dire que pour toutes les personnes normales dont le dossier de régularisation sera refusé, seront à même d’exprimer leur mécontentement en argumentant : « pourquoi une mesure de faveur pour un promoteur et pas pour moi ? » En faisant simple, c’est de la discrimination qui se plaidera d’autant plus facilement que l’exemple maintenant publiquement donné sera difficile à taire et à oublier.

Par ailleurs, nous avons entendu en commission urbanisme des propos dévalorisants sur les commerces du centre ville les qualifiant « pour la plupart d’insalubres (sic) ». Ils n’ont pas été repris en Conseil Municipal. Le courage de cette personne se limite à éreinter nos commerçants qu’en réunion restreinte.

Mais cet état d’esprit est révélateur quant à l’avenir des commerces à Ducey-Les-Chéris : L’on ne fait rien !
– Rien pour défendre le dynamisme du centre ville en apportant des aides temporaires et dégressives pour l’installation de nouveaux commerces
– Rien pour contrôler les commerces de la zone commerciale de la route de Saint Hilaire et les réserver à des commerces non concurrentiels avec ceux du centre ville. Par contre, nous avons tous entendu madame le Maire dire au Conseil Municipal : « c’est une opération privée, pilotée par un promoteur privé sur laquelle je n’ai aucun pouvoir d’intervention ».

Faut-il rappeler à madame le Maire qu’elle a en son pouvoir, outre la force de persuasion de l’autorité publique envers le promoteur, un pouvoir très direct : signer ou non les permis de construire.

Mais c’est encore une situation ambigüe car chacun aura remarqué que le permis de construire du salon de coiffure a été accordé avant que sa parcelle de terrain ne soit bornée par un géomètre.

Les petits commerces du centre ville valent autant que ceux de la périphérie. Ils apportent de la richesse financière à notre cité mais aussi préservent, un art de vivre, l’âme de notre ville. Dans ces commerces, ce sont aussi des emplois, du pouvoir d’achat, des enfants qu’il faut scolariser.

Construisons le bon sens

 2 septembre 2020

Sans attendre le bornage parcellaire qui devait être réalisé par un géomètre, le promoteur de la zone d’activité située en périphérie route de Saint Hilaire a choisi de construire un premier bâtiment commercial destiné à un salon de coiffure.

C’était confondre vitesse et précipitation car le bâtiment se trouve en partie sur le domaine communal. A l’écoute de toute la population, l’équipe municipale Allez Ducey a recensé 3 possibilités pour résoudre le problème et apporter une solution.

Comme vous pourrez le voir en détail dans notre courriel du 28 août 2020 adressé à madame le Maire, l’équipe Allez Ducey plaide pour la seconde solution qui par ailleurs a recueilli une attention favorable de monsieur Rivière qui sur cette base est ouvert à la discussion.

C’est une solution de bon sens qui rejette à la fois, le sentiment de connivence entre promoteur et municipalité de la première possibilité, et la démarche extrémiste de la troisième. En adoptant la seconde possibilité, c’est aussi envoyer un signal clair et fort que tout n’est pas autorisé, que tout ne peut être admis, selon que vous soyez fort et non faible comme le disait Jean de La Fontaine.

Par sa volonté exprimée de reconnaître son erreur en la traduisant par une restitution bonifiée de terrain, monsieur Rivière nous a exprimé sa volonté de sortir de ce différend par le haut.

La décision finale sera prise dans une délibération lors du prochain Conseil Municipal. Comme toujours l’équipe Allez Ducey vous informera de l’option choisie par la municipalité qui nous l’espérons devrait faire consensus.

<<<+>>>

28 août 2020

Madame le Maire

Les élus de l’équipe municipale Allez Ducey membres de la commission « Aménagement Urbain – Environnement » ont rencontré en début de semaine monsieur Rivière pour trouver une solution au différend parcellaire de la zone d’activité de la route de Saint Hilaire.

En effet au fil de nos contacts, tant auprès d’élus que de la population, il nous apparait que trois solutions peuvent être envisagées. Ce sont ces trois possibilités que nous avons exposé à monsieur Rivière.

La première est de régulariser mètre pour mètre l’emprise sur le terrain communal par une rétrocession dans une autre partie du terrain propriété de monsieur Rivière. Outre sa mauvaise présentation au dernier conseil municipal, à une heure tardive, cette solution réduit le conseil municipal à une simple chambre d’enregistrement d’erreurs commises par des acteurs privés. Cet effet dévalorisant de notre instance citoyenne indispose beaucoup de personnes.

La seconde est également une rétrocession de terrain mais sur une base multiplicatrice de 2 pour 1 ou 3 pour 1. Par exemple pour 100m² d’abandonnés par la commune, la société de monsieur Rivière cédera 200m² à 300m² de terrain. Notre réunion n’a pas permis de dégager un coefficient multiplicateur plus précis, des échanges détaillés plus fournis devront être opérés pour coller au mieux aux réalités du terrain. Cette solution a comme avantage de régler le différend en mettant en évidence que la commune trouve son intérêt dans cette opération.

La troisième solution beaucoup plus dure est le strict respect du droit de propriété par l’arasement en partie du salon de coiffure. Ce serait une erreur que de mépriser cette alternative : beaucoup d’acteurs ducéens voient d’un très mauvais œil le développement de cette zone d’activité au détriment des commerces du centre ville. L’installation d’un 5ème salon de coiffure en est le parfait exemple. Pour l’avoir déjà exprimé devant vous, les élus Allez Ducey veulent maintenir la concertation avec monsieur Rivière pour que soit aménagé dans sa zone d’activité de futurs commerces qui ne seront pas en concurrence directe avec ceux du centre ville. De ce dialogue et cette collaboration jaillira toujours une solution pour laquelle le groupe Allez Ducey peut être un élément majeur de proposition.

Allez Ducey a plaidé auprès de monsieur Rivière pour que la seconde solution soit un point de convergence dont il faudra trouver les modalités pratiques. C’est aussi une mesure de simple bon sens.

Face à ce litige, nous avons trouvé un interlocuteur attentif et désireux de construire ensemble une solution juste et équilibrée aux yeux des citoyens de Ducey-Les-Chéris.

Il nous a demandé la semaine pour réfléchir, sachant qu’une commission aménagement urbain est programmée lundi 31 août 2020. Nous avons reçu ce matin un appel téléphonique de monsieur Rivière pour confirmer son attrait identique au notre sur la 2ème solution. Il nous a également indiqué qu’il était ouvert à la discussion en souhaitant être informé régulièrement des orientations prises par la municipalité.

Madame le Maire, dans ce contexte je présenterai cette possibilité lundi prochain lors de la commission urbanisme. Nous souhaitons que vous rejoigniez notre démarche pour entrer rapidement dans le détail avec monsieur Rivière afin de présenter un projet finalisé pour le prochain conseil municipal.

Cordialement

Patrick LEVOYER

Bonjour,

Fidèle au programme municipal de la liste « Allez Ducey » je m’adresse à vous aujourd’hui pour vous confirmer une information que j’avais émise lors du premier conseil du 25 mai dernier : demain 17 juillet, je serais candidat à une vice-présidence de la Communauté d’Agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie.

Au-delà de ma personne, c’est la dynamique et l’esprit de notre équipe qui m’ont fait opérer ce choix. L’âge de la retraite est pour moi un facteur valorisant offrant une grande disponibilité accentuée par un mandat électif unique de simple conseiller municipal.

J’ai comme passion l’archéologie, l’histoire et les coutumes normandes et leur transmission indispensable aux jeunes générations. « L’on ne peut bien savoir où l’on va, sans savoir d’où l’on vient » disait le poète normand Fernand Lechanteur. Pour avoir participé autrefois aux travaux sur l’abbaye de La Lucerne, l’on apprend que notre patrimoine est un bien commun unique que nous devons transmettre aux jeunes générations.

L’autre sujet qui m’anime est le goût pour la gestion des affaires publiques, ayant par le passé été maire-adjoint d’Evreux. J’ai eu le plaisir de créer de toutes pièces le réseau de bus Trans-Urbain. A mon départ, 73 employés transportaient 4 millions de voyageurs par an.

Enfin mon image ne serait pas complète si je n’abordais pas mon parcours professionnel. Comme informaticien, j’étais responsable France d’un grand groupe européen de produits pharmaceutiques. Le domaine de l’entreprise privée ne m’est donc pas inconnu. Les enjeux médicaux sont bien clairs dans mes réflexions. Nul doute qu’il faudra l’association de toutes les forces vives de notre territoire pour convaincre à l’installation de jeunes médecins dans notre Sud-Manche.

A la veille de la mise en place d’une nouvelle équipe dirigeante, il m’était nécessaire de pouvoir m’entretenir de tous ces points directement avec vous afin de partager les options que j’aurais à cœur de défendre en travaillant quotidiennement avec tous les élus de la Communauté d’Agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie.

Cordialement,

Patrick LEVOYER

10/07/202

Ensemble assurons l’avenir de la santé à Ducey-Les-Chéris

A la demande de médecins et du pharmacien, une première réunion s’est déroulée le 7 juillet avec madame Labiche et messieurs Laporte et Levoyer élus municipaux. Ils ont annoncés, sans apport de nouveaux médecins, la fermeture à terme de la maison médicale pour remplacer le départ en retraite de plusieurs d’entre eux.

Ils souhaitaient dans le contexte actuel bénéficier de l’appui municipal pour promouvoir les candidatures de jeunes médecins. La transformation de l’ancienne pharmacie en cabinet médical a été évoquée. Au final, son propriétaire favorisera l’installation de médecins spécialistes à d’autres opérations immobilières.

L’avenir de la santé à Ducey-Les-Chéris figurait comme priorité dans le programme de la liste municipale « Allez Ducey ». C’est pourquoi il n’était pas possible pour la minorité municipale d’agréer, en période de vacances et par un seul de ses représentants, un dossier aussi important d’autant que le dossier présenté demandait à être amendé.

En présence d’un médecin et pour répondre à leur demande, une autre réunion regroupant les élus « Allez Ducey » et ceux de la majorité municipale désireux de travailler sur ce dossier, a été programmée le vendredi 10 juillet.

Au final, quels sont les enjeux ?

⇒ Tout d’abord, il faut constater que depuis 10 ans, tous les équipements médicaux ont été faits à proximité de cette maison médicale. Déménager celle-ci en un autre endroit, irait à l’encontre de cette idée de plateau médical centralisé qui de plus bénéficie de places importantes de stationnement.

⇒ L’appui de principe de l’ensemble de la municipalité à favoriser l’installation de nouveaux médecins est probablement acquis mais risque de ne rester qu’un principe pieux et vain dans le contexte compliqué et privé du bâtiment de la maison médicale : les jeunes médecins opteront plus facilement pour une installation clés en mains plutôt que de s’investir dans une opération immobilière avant d’avoir reçu leur premier patient.

⇒ Pour le groupe municipal « Allez Ducey », il est dangereux de baser tout l’avenir médical de la commune de Ducey-Les-Chéris et de ses environs sur uniquement des locaux privés. Car par définition ceux-ci peuvent être vendus ou fermés à tout moment sans intervention rapide et efficace des collectivités publiques comme la commune ou la communauté d’agglomération.

⇒ Pour le groupe minoritaire municipal il faut avant tout mettre de l’ordre dans les structures matérielles et de fonctionnement avant (ou pendant) les phases actives de recrutement de nouveaux médecins. Fidèle à son programme électoral « Allez Ducey » propose :

1) Que les locaux du cabinet médical deviennent propriété publique. Quelques travaux seraient nécessaires comme par exemple l’installation d’une porte à ouverture automatique pour favoriser l’accès des personnes handicapées.
Ainsi, l’on mettrait fin à l’incertitude lors de départs de médecins. Quel que soit leur nombre, les médecins privés paieraient un loyer constant révisable annuellement pour leur donner une visibilité durable de gestion. Par ailleurs, il serait possible d’avoir des médecins salariés sur des durées connues par la collectivité.
L’ensemble des médecins présents nous ont indiqués que toutes les options pouvaient s’envisager. Parmi elles, l’achat de leur immeuble sur la base d’un prix d’estimation fait par le Service des Domaines pouvait être étudié.

2) Que le fonctionnement du « pôle santé » soit également assuré par les collectivités publiques dans un système de gestion centralisé. Cela concerne la maison médicale, l’espace santé, mais cela pourrait être étendu au cabinet de kinésithérapeutes dont les problèmes de fonctionnement sont identiques aux médecins ou infirmières.
Un médecin n’a pas pour vocation première de gérer du personnel de ménage, d’entretien des locaux ou de secrétariat. Les collectivités publiques peuvent dans ce domaine prendre le relai. Comme pour les locaux, ce mode de fonctionnement serait pris en charge par chaque praticien sous forme d’une facture mensuelle. Bien entendu le personnel de secrétariat actuellement employé serait intégré à cette structure.

En déchargeant chaque praticien d’un maximum de tâches administratives, l’équipe municipale « Allez Ducey » est persuadée que c’est l’option à prendre pour attirer de jeunes médecins en notre cité.

Bien sûr le parcours ainsi tracé ne sera pas aisé. Bien sûr il faudra convaincre le maximum d’élus des différentes collectivités. Bien sûr les jeunes médecins n’ont que l’embarras du choix quant à leur lieu d’implantation. Mais au bout de tous ces efforts l’avenir et la pérennité du système de santé sera assuré à Ducey-Les-Chéris et nous serons tous récompensés.

Au-delà de la création d’un groupe de travail municipal de 8 ou 10 conseillers, Allez Ducey souhaite associer toute la population à ses réflexions. Alors, faites nous part de vos remarques, vous pouvez compter sur nous. Merci.

4 juillet 2020

Recrues pour Sélune en crue

L’équipe municipale Allez Ducey a réussi à convaincre une grande majorité du conseil municipal de Ducey-Les-Chéris pour valider la délibération : « Projet de maintenir le rempart de la Roche-qui-Boit et de l’acquérir pour un euro symbolique comme infrastructure de protection contre les sécheresses et crues biennales ».

Ce rempart est :

  • une caisse d’assurance pour sécuriser les personnes et les biens, face aux crues biennales et aux épisodes de sécheresse.
  • un réservoir permettant d’assurer un plan sécheresse avec son réserve d’eau douce de 4,5 millions de m3, soit 40 hectares abritant une multitude de faunes et flores sauvages.

Nous allons donc tous travailler au plus vite sur la création d’une société économie mixte permettant d’associer des fonds publics et privés

L’équipe Allez Ducey remercie tous les élus qui on délibéré dans ce sens.

Conseil municipal de la commune de Ducey-Les Chéris – Séance du 24 juin 2020 -Page 8 sur 13 

2020-06 bis-13 : Projet de maintenir le rempart de la Roche-qui-Boit et de l’acquérir pour un euro symbolique comme infrastructure de protection contre les sécheresses et crues biennales.

Nous devons redouter le retour d’inondations fréquentes des quartiers bas de Ducey-Les-Chéris, les brusques montées d’eau boueuse provoquées par les récents orages l’ont confirmé. Ces situations peuvent réduire ou polluer les ressources en eau.

L’Etat a la responsabilité d’engager d’urgence les actions nécessaires pour maintenir la protection des biens et des personnes et préserver la ressource et la qualité de l’eau. Depuis la suppression en 2019 du barrage de Vezins, l’ouvrage de la Roche qui Boit est le dernier rempart contre sécheresse et crues biennales qui créeraient des difficultés sérieuses pour les habitants de la vallée de la Sélune (cf rapport Perrin p.74).

Une conséquence d’une telle inaction serait aussi d’engager la responsabilité des collectivités : le retour d’évènements biennaux ou quinquennaux ne relèverait pas de la mutualisation du régime assurantiel des « catastrophes naturelles », pas plus que du PPRI.

A) Dans ces conditions, pour protéger sa population, la commune de Ducey-Les-Chéris demande que l’Etat engage d’urgence les actions réclamées dans la « lettre ouverte demandant le maintien du barrage de la Roche-qui-Boit » pour éviter le retour à la situation antérieure à 1920 et répondre aux différents besoins des collectivités, des riverains et des agriculteurs, sans oublier la flore et la faune (loutre d’Europe), notamment par le soutien d’étiage (cf. en particulier le captage d’eau de la Gauberdière), sachant que les enjeux augmentent avec le réchauffement climatique, l’élévation du niveau de la mer (biseau salé) et l’évolution des nappes phréatiques.

B) Suite à la suppression du barrage de Vezins propriété de l’État, la commune de Ducey-LesChéris souhaite étudier la possibilité d’acquérir sous la forme d’une société d’économie mixte avec différents partenaires privés ou publics, pour l’euro symbolique l’ouvrage de la Roche-qui-Boit avec son lac de 40 hectares et ses dépendances, dans le but :

    • de maintenir ce site comme « ouvrage de protection »
    • de renforcer ses contributions à la régulation des débits du petit fleuve
    • de développer les usages du plan d’eau tout en collaborant avec l’agence de l’eau pour répondre aux contraintes de la circulation du poisson migrateur de préserver la biodiversité
    • de présenter un projet pour valoriser l’histoire du patrimoine (salle des machines, rénovation des maisons abandonnées, … )
    • de développer le tourisme (cabanes flottantes sur le lac, nautisme, rampe à kayak, activités sportives, ….)

Dans ce cadre, la commune de Ducey Les Chéris va entamer les démarches auprès du propriétaire du barrage.

Après en avoir délibéré, le conseil municipal à la majorité (pour : 24 / abstention : 3) approuve les termes de cette délibération.

Pièces disponibles à la mairie de Ducey-Les-Chéris : lettre ouverte Entre Lac et Mer – lettre de M Ph. Vesseron Ancien Patron des risques naturels et technologiques de France – rapport Perrin (couverture et pp. 74) – Article de presse Rophemel

29 juin 2020

Le vote du budget lors du Conseil Municipal du 24 juin 2020 a permis à l’équipe Allez Ducey de constater que la situation financière de Ducey-Les-Chéris est dans une situation inconfortable sur beaucoup de points et délicate en matière d’investissements.

Trois paramètres importants ont été étudiés, d’abord en Commission des Finances, puis en séance plénière de Conseil Municipal

1) Le budget de fonctionnement
Le rapport entre le budget de fonctionnement et le budget d’investissement est beaucoup trop important. Favoriser le premier se fait obligatoirement au détriment du second. Or c’est le second qui est générateur de changements et de perspectives nouvelles pour notre commune.

Comparer le tableau des effectifs sur une période n’est pas significatif si l’on ne regarde pas en parallèle la masse salariale. De même comparer taux et évolution budgétaire de la commune avec ceux du département ne supporte pas le rapprochement. Il faut donc s’appuyer sur des données à périmètre constant. Nous avons pris en référence celles fournies par le ministère de l’Économie en 2018 :

Une charge supplémentaire de +162€ pour chaque habitant de Ducey-Les-Chéris handicape les projets.

2) Le budget d’investissement
Il n’est guère plus enviable : la commune de Ducey-Les-Chéris ne peut plus faire le moindre emprunt jusqu’en … 2027 … comme nous l’a confirmé madame Labiche, maire de Ducey-Les-Chéris.

Trois projets ou réalisations plombent les investissements futurs de l’actuel Conseil Municipal :

  • tout d’abord les travaux entrepris dans la mairie pour un montant de 1.014.200,00 euros en 2020
  • les remboursements des emprunts pour le château pour 110.300,00 euros en 2020
  • mais aussi la transformation de l’ancienne gare en gîte d’étape pour une estimation de 517.000,00 euros

Là encore, les données fournies par le ministère de l’Economie en 2018 sont très explicites : Pour chaque habitant de notre commune, des ressources d’investissement moindres de 217€, des capacités d’autofinancement inférieures de 66€, mais par contre un encours de la dette qui explose de 212€

3) Augmentation des impôts fonciers
Il nous a été demandé par madame Labiche et monsieur Sirre d’accepter une augmentation des impôts fonciers, seule variable en dehors des budgets de fonctionnement et d’investissement, sur laquelle la commune peut agir.

Cette demande n’était pas acceptable par les élus minoritaires Allez Ducey :

  • D’abord parce qu’il s’agit d’une mesure de facilité
  • Ensuite parce que l’exercice 2020 est déjà à mi-année
  • Enfin c’était cibler, pour renflouer les caisses communales, seulement les propriétaires de leur maison ou les petits agriculteurs qui n’ont souvent comme seul bien que leur patrimoine foncier.

Après de longues discussions la Commission des Finances puis le Conseil Municipal admis la justesse des arguments du groupe Allez Ducey : il n’y aura d’augmentation d’impôts fonciers en 2020, mais il subsiste toutefois une inquiétude : son report en 2021 sans réflexion profonde sur les sources d’économies à réaliser.

Comment avancer …
Dans un premier temps, la solution à retenir se doit d’analyser chaque dépense avant d’envisager une hausse des impôts dans les prochaines années.

  • Il est indispensable de faire des choix drastiques dans le budget de fonctionnement. Certaines organisations sont probablement à revoir en ayant comme constante le service équivalent et la qualité de prestation identique. Cette orientation n’est pas destinée à supprimer ou dégrader des prestations, comme nous avons pu l’entendre, mais vise à retrouver une marge de manœuvre. Ne rien faire conduirait à une position intenable et à un effet pervers : les dépenses de fonctionnement génèrent d’autres dépenses induites de fonctionnement et l’on connait la suite.
  • Il nous faut regagner des possibilités d’investissements avant 2027. Les grosses opérations de rénovation de la mairie ou de remboursement d’emprunts pour le château sont engagées et ne peuvent être amputées.
  • Par contre, il faut s’interroger sur la réhabilitation de l’ancienne gare en gîte d’étape, tant sur le montage financier que sur sa future exploitation. Le coût des travaux pour un montant de 517.000,00 euros est très excessif, même en prenant en compte les subventions possibles.

    En plus, son exploitation n’est pas forcément avantageuse pour la commune. Parmi les solutions envisagées, et pour des raisons de commodités horaires pour accueillir la clientèle, l’exploitant pourrait être un partenaire privé.

    Des fonds publics importants pour assurer la remise en état et ensuite un partenaire privé pour en recueillir les bénéfices ne paraît pas aux élus municipaux Allez Ducey très équitable. C’est un dossier qui demande à être revu en profondeur avant tout engagement, ou pas.

Les élus municipaux Allez Ducey sont fidèles à leurs engagements et à leur programme. Ils continueront à vous informer de toutes les évolutions budgétaires car elles sont essentielles pour l’avenir de toute la population de Ducey-Les-Chéris.

Eau Secours ! de l’eau potable de Ducey-Les-Chéris

En décembre 2019 le Conseil Municipal de Ducey-Les-Chéris a décidé de faire un second lotissement de 22 lots sur la zone de protection de captage d’eau potable de la Ville située en contrebas de l’avenue Emile Dehousse à Ducey. L’on peut s’interroger sur la contradiction de cette décision, son éventuel déclassement et changement de zonage, car au même endroit il était dans le passé interdit à l’agriculteur de cultiver du maïs pour préserver la nappe phréatique.

Alors, nous ne pouvons qu’être inquiets sur la qualité de notre eau domestique. En tout cas, ces 2 lotissements sont des facteurs de dégradation de cette ressource vitale tout autant que de semer du maïs.

Comble de l’imprudence, les travaux de terrassements des voiries ont débutés et malheureusement nous font craindre le pire : des déchets et gravas de chantiers servent de remblais.

Toute l’équipe Allez Ducey est mobilisée pour que de pareils risques ne soient pas pris. Et il n’est pas trop tard.

C’est pourquoi nous demandons expressément à madame le Maire, d’une part de faire cesser immédiatement ces dépôts en rappelant sérieusement à la raison l’entreprise de travaux publics, et d’autre part de faire immédiatement enlever tous les remblais déjà apportés pour qu’ils soient traités comme des déchets.

Enfin, il serait souhaitable que cette opération immobilière ne reste pas dans le domaine confidentiel entre Municipalité et Promoteur comme toute opération classique de lotissement, mais que toute la population soit d’abord complètement informée et ensuite associée au devenir de cette zone sensible et vitale à tous.

La dynamique de l’équipe municipale « Allez Ducey »

Le but de madame Labiche et de ses colistiers dès leur nomination au premier conseil municipal s’est trouvé amplifié au second du 2 juin 2020 : brider l’expression de la minorité municipale, les élus Allez Ducey à défaut de les faire taire.

C’est largement oublier que le travail municipal ne se mesure pas en additionnant des effectifs mais en s’appuyant sur la qualité, la diversité, la complémentarité de chaque conseiller. C’est ainsi que le groupe Allez Ducey a dissuadé l’équipe dirigeante de créer un poste de maire délégué pour Ducey et ainsi a fait économiser plus de 144000€ d’indemnités supplémentaires. Le poste de maire délégué de Les Chéris à 1000€ par mois grève suffisamment les impôts locaux. Malheureusement notre détermination à obtenir de l’intéressé une réduction de son indemnité n’a pas été entendue.

Néanmoins, sur notre insistance, madame le Maire a annoncé qu’elle renonçait ainsi que ses adjoints à une surprime d’indemnité de 15% que l’ancienne municipalité percevait au titre d’ancienne commune canton.

Toutefois il fut décidé d’allouer à la doyenne de l’assemblée une indemnité de 233€ mensuelle pour assurer un poste non rémunéré jusqu’à présent : la gestion de la Banque Alimentaire. Ceci est contraire à l’esprit de cet organisme qui fait que cette activité se doit d’être bénévole. Mais il faut bien récompenser pécuniairement une amie de longue date. Alors saluons cette première : le bénévolat rémunéré.

Notre liste Allez Ducey représente 48% de la population de Ducey-Les-Chéris, est arrivée en tête des suffrages dans la ville de Ducey. Cependant, il nous fut rappelé avec insistance que nous n’avions que 6 élus sur 27 conseillers et qu’à ce titre il faudrait nous contenter que de 22% des postes dans chaque commission municipale.

D’autorité madame le Maire, sans en avoir le pouvoir qui revient au Conseil Municipal, avait décidé également de limiter à 8 conseillers la majeure partie des commissions municipales. Il ne faut pas être un fort en maths pour voir que le groupe Allez Ducey n’aurait au mieux que 2 élus dans chaque commission, voire 1 seul dans l’une d’entre elle, limitant la mission qu’il s’est donné de défendre les intérêts de tous les Ducéens et Eschériens.

Tout cela n’était pas acceptable pour notre groupe Allez Ducey. Nous avons donc collectivement annoncé que faute de concertation entre les 2 groupes municipaux nous ne participerions à aucune commission, ni aucune représentation. Il s’agissait d’envoyer un message clair à l’ensemble du conseil municipal : nous n’avions pas l’intention de faire de la figuration.

Dans un premier temps notre décision n’affecta pas madame le Maire. Elle poursuivit la séance du conseil jusqu’au moment où elle s’aperçut qu’en maintenant sa position elle se mettait dans une impasse avec les services préfectoraux. En effet, faute de nullité, la loi impose la présence d’un élu de la minorité dans chaque commission. Il fallait, bon gré mal gré, obtenir la participation indispensable du groupe Allez Ducey

Ainsi, il appartenait à madame le Maire de négocier enfin avec nous, sauf volonté de bloquer toute la vie municipale. Après une longue suspension de séance, de nombreux échanges, nous avons pu à une heure tardive, trouver un accord globalement conforme à nos attentes.

Nous ne sommes que 6 élus mais notre détermination est grande. Plus que jamais nous agirons pour faire reconnaître les attentes de près de la moitié de la population même si notre dynamisme agace et dérange.

Agir ensemble est leur nom.

Agir ? Ou se contenter de récupérer sans honte le travail fait par Allez Ducey et les couturières bénévoles ?

Ensemble … mais encore ? Ensemble entre eux ou ensemble avec les représentants de l’autre moitié des Ducéens et Eschériens ?

Eh bien, il semblerait qu’ils aient tranché ! Ce sera ensemble tous seuls. Ils ont décidés au mépris des suffrages de la Ville de Ducey qui nous ont désignés gagnants dans ce premier bureau de vote, de s’accaparer tous les postes : maire, maire délégué et adjoints. Et ceci sans partage, sans doute aveuglés par les sirènes indemnitaires.

Notre demande du montant des indemnités les a encore agacés. Cette dernière les a obligé à ne mettre qu’un seul maire à Ducey qui sera également maire délégué alors qu’ils avaient prévu la création d’un poste de maire délégué supplémentaire et sur mesure pour la reconversion d’un élu déchu mais bien coûteux pour les impôts locaux par une dépense supplémentaire de 24000€ par an charges comprises (ou 27700€ si a nouvelle équipe dirigeante s’octroie un supplément de +15% comme ancienne commune canton).

Peut être avons nous péché par naïveté pensant que dans leur grande mansuétude ils nous associeraient à la gestion locale en nous laissant un ou deux postes représentatifs du résultat des élections.

Eh bien non, mais croyez bien que le groupe Allez Ducey est deux fois plus déterminé à défendre les intérêts de notre ville. A la fin du Conseil Municipal, Patrick Levoyer au nom de l’équipe Allez Ducey a annoncé sa candidature à la Vice Présidence de la Communauté d’Agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie. C’était encore trop pour eux : monsieur Laporte lui fera barrage en déclarant à la suite également sa candidature.

Rappelons que s’il est élu Patrick Levoyer remettra 30% de ses indemnités pour être fidèle à nos engagements électoraux de la liste Allez Ducey. Interrogée sur ce point hier soir, madame la Maire est restée bien silencieuse, renvoyant sa réponse à un prochain Conseil Municipal.

Que la lumière soit …

Monsieur le maire de Ducey-Les-Chéris nous a adressé une réponse quant à l’envoi de notre lettre recommandée du 14 mai 2020. Vous trouverez son courrier ci-dessous. Malheureusement, il est loin de correspondre à nos attentes qui sont rappelées dans le message suivant :

Patrick LEVOYER
20 mai 2020

A

Monsieur le Maire et cher collègue,

Le courrier que vous êtes venu m’apporter hier mardi 19 mai à mon domicile et la conversation que vous avez souhaitée appellent des précisions que je transmets à notre conseil avec votre courrier.

« Pour tout ce qui concerne Madame LABICHE je n’ai pas à commenter vos propos. Je pense que vous aurez l’occasion de le lui dire vous-même ».
C’est déjà fait. Je pense, même si c’est agaçant, que vous pouvez lui communiquer un conseil supplémentaire : à ce jour elle n’est tout comme moi que simple conseillère municipale. Anticiper des pouvoirs de maire ou se substituer à la DGS sont des actes illégaux.

« Vous revenez sans cesse sur le Chemin de Champagne. Avec un peu de sérieux expliquez-moi pourquoi depuis 40 ans rien n’avait été fait par tous les maires et municipalités de LES CHÉRIS sans que cela ne vous émeuve plus que cela, et que d’un seul coup, je devienne la cible de cette inaction alors qu’en moins d’un an le chemin a été réouvert et borné, avec votre participation j’en conviens. Mais, vous le savez, c’était un sujet dont je n’avais jamais eu connaissance avant 2018 ».
Si je reviens sans cesse sur la réouverture de ce chemin c’est que vous et votre équipe municipale n’avez rien fait pour le rouvrir. Vous avez peut-être découvert le problème en 2018 mais il était parfaitement connu de monsieur Rouland, ancien maire de Les Chéris, et par ailleurs votre actuel colistier.

Découvrir le problème en 2018 est une chose, dissuader les bénévoles de remettre ce chemin communal à disposition de la population en est une autre. Dois-je vous rappeler que j’ai dû faire face à l’intimidation de 5 fusils chargés pour passer sur ce chemin pourtant domaine public. Les appels de protection de ma personne que je vous ai adressés, comme ceux lancés auprès du sous-préfet Traimond n’ont pas été entendus.

Tel Ponce-Pilate vous avez laissé se perpétuer les intimidations du riverain. Pourquoi ? Parce que vous entretenez avec cette famille des liens privilégiés plus forts que ceux du domaine public que vous devriez pourtant défendre. D’ailleurs aujourd’hui encore, au terme de votre mandat, vous favorisez encore cette famille. Il faudra bien un jour expliquer pourquoi il est accordé des faveurs aux uns et pas aux autres. La fonction de maire se doit d’être impartiale.

Vous ne manquez pas d’audace vous octroyant la réouverture du chemin et son bornage « avec votre participation j’en conviens ». Vous trompez peu de personnes dans cette grossière tentative de récupération. Je vais solliciter un peu de votre mémoire en vous rappelant le bornage bidouillé que vous avez entrepris avec monsieur Rouland et les riverains, bornage qui lésait les intérêts communaux. Qui a demandé et obtenu, seul et contre tous, un bornage fait dans les règles par un géomètre-expert afin que les limites de ce chemin soient pérennes ? Vous ou moi ? Disons que contraint et forcé par une procédure administrative vous avez accepté ma demande au bout de 4 mois de silence.

Pour vous remémorer tous les détails de ce dossier, je vous invite à vous connecter régulièrement sur l’excellent et très documenté site web www.allezducey.com

« Vous me demandez de prendre des dispositions pour que l’équipe « Allez Ducey » bénéficie de la mise à disposition des dossiers municipaux au sein de la mairie. Je transmettrai votre demande à la prochaine équipe municipale. Malgré tout, il faudra trouver une solution intermédiaire pendant les travaux car aujourd’hui, même le maire n’a plus de bureau ».
Il ne s’agit pas d’une demande mais d’une information. Dès mardi 26 mai nous demanderons à la DGS la consultation de dossiers en cours et passés et des renseignements pour des décisions à venir. Nous sommes ouverts à toute proposition matérielle pourvu qu’elle trouve corps dans l’enceinte de la mairie.

« Concernant le site internet : Pour faire simple, vous me mettez en demeure de le fermer. Comme je l’ai dit ce site n’a été mis en ligne que pour communiquer les informations COVID19. Seule cette page est activée. Concernant les mentions légales, elles y figurent aujourd’hui. Monsieur ROULAND les a installées. »
« Le site a été ouvert avec l’accord de la municipalité en place; tous les adjoints reconnaissant le travail de Guy ROULAND ce serait lui faire affront que de répondre à vos injonctions. »
Ce n’était donc pas une injection ni une offense auprès de son créateur que de vous mettre en demeure de mettre ce site web municipal en conformité avec la législation. Il est vrai que le risque pénal encouru méritait votre affront envers votre colistier. Rien ne s’improvise.
Mais notre remarque portait aussi sur l’expression du groupe minoritaire dans les médias municipaux. Nous voulons que soit appliqué ce qui est défini par la loi et les textes réglementaires, ni plus, ni moins, en s’inscrivant bien entendu dans le cadre de la commission Communication.

« Concernant la tondeuse : Vous recevrez tous les éléments comme l’ensemble des élus. Vous pourrez constater que la décision de cet achat, qui représente moins de 2% du budget Investissement n’a pas été prise de manière irréfléchie. »
Votre envoi ce matin à la hâte de documents sent la précipitation ne change rien quant à nos remarques pour plusieurs raisons :

  • La première concerne votre avis qui s’appuie sur une note de la sous-préfecture, tandis que la nôtre s’appuie sur une du ministre de tutelle. L’expérience très récente que nous avons de cette même sous-préfecture nous intimant l’ordre de participer à l’élection du maire le 20 mars 2020 avant d’avoir une position diamétralement opposée quelques heures plus tard nous fait apprécier et privilégier les avis ministériels.
  • La seconde concerne les pièces envoyées qui ne sont que partie des documents nécessaires à forger notre opinion. D’autres informations sont manquantes comme les délibérations de commissions ou bureau municipal, les éléments budgétaires existants ou non, tels que recensés dans notre courriel du 24 avril 2020. Nous avons tout lieu de penser que ces éléments n’existent pas et que vous avez pris une décision en solitaire. En effet le dernier devis communiqué date du 11 avril 2020, 3 jours avant votre décision. Or pendant ces 3 jours aucune commission ni bureau municipal ne s’est réuni. A défaut d’informer la minorité municipale vous avez aussi méprisé le fonctionnement de votre propre municipalité.
  • La troisième concerne les études comparatives que nous vous avons demandées :
    • Quel est le coût d’une heure d’employé municipal dédié à la tonte des pelouses (matériels, salaires; charges, assurances, etc..) ?
    • Quel est le coût d’entretien d’un hectare de pelouse ?
  • La quatrième concerne le manque de prudence et le pari sur l’avenir que vous avez engagé. Cela tient à ce calendrier :
    • 15 mars 2020, les élections municipales font que les affaires courantes de la commune sont gérées par prorogation.
    • 12 mai 2020, le Premier Ministre confirme dans leur mandat les élus du premier tour.

Entre ces deux dates rien n’était définitif y compris l’annulation à Ducey-Les-Chéris de ce premier tour. Dans ce contexte était-il impossible d’envisager une victoire de la liste Allez Ducey que j’anime ? Que serait alors devenu votre engagement personnel de 35235€ du 14 avril 2020 ? C’est en tous cas un mode de fonctionnement anormal.

Veuillez agréer, monsieur le maire et cher collègue, l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

Patrick LEVOYER

Copie : Maître Gorand, avocat

Les mesures de confinement de la population n’ont pas encore permis l’installation du nouveau conseil municipal.

L’initiative des élus Allez Ducey de créer un élan de solidarité par la création de masques par les couturières solidaires a permis de fabriquer plus de 1300 masques à destination des personnes susceptibles d’être en contact avec le virus.

Notre autre initiative pour acheter de 3000 masques à destination de l’ensemble de la population de Ducey-Les-Chéris a été concrétisée par l’aval de l’ensemble des élus, anciens et nouveaux. Les coutières solidaires et des bénévoles les ont finalisés et conditionnés.

Voilà pour le côté positif.

En matière de gouvernance municipale, monsieur le ministre Sébastien Lecornu a demandé aux maires actuellement en place d’associer les nouveaux élus aux prises de décisions. Hélas, monsieur Laporte, n’a pas pris en compte les recommandations de notre ministre de tutelle en prenant des décisions qui ont engagé la commune sans nous en informer. C’est ainsi qu’il a signé le 14 avril un bon de commande de 35235€ pour l’achat d’une nouvelle tondeuse. Nos différentes demandes d’explications et de copies de documents administratifs sont restées sans réponse.

De même, monsieur le maire a décidé de mettre en place un site internet municipal sans recueillir notre avis tout en nous excluant de la liberté d’expression des minorités municipales pourtant prévues dans la loi NOTRe pour les communes de plus de 1000 habitants.
De plus ce site municipal est illégal car il n’affiche pas les mentions légales, la politique de confidentialité ou les obligations en matière de protection des données personnelles. Le non-respect de ces obligations est sanctionné par la loi qui prévoit jusqu’à 1 an d’emprisonnement. Comme site municipal, c’est la responsabilité du maire qui est engagée.

Le groupe municipal d’élus Allez Ducey a rappelé à monsieur le maire ses obligations. En vain, rien ne nous a permis d’avoir la moindre vision sur cette gestion intérimaire.

Le mandat qui nous a été confié par presque la moitié des électeurs est net : tout doit être géré dans la transparence, tout doit être clair, tout doit être rapporté à la population. Et ce n’est malheureusement pas le cas.

Au contraire, tout semble fait par la municipalité sortante pour taire des engagements, pour donner l’impression qu’il y a des choses à cacher.

Alors nous avons décidé de rompre cette chaîne établie du non-dit, du silence, des décisions prises dans un petit cercle d’initiés en amont de chaque conseil municipal et validées ensuite en pure forme par l’assemblée pourtant souveraine. C’est pourquoi nous avons maintenant comme conseil maître David Gorand avocat à Coutances et à Caen et spécialiste du droit administratif.

Fidèles à nos engagements nous vous ferons part régulièrement de l’avancement des dossiers municipaux. Pour que votre information soit complète vous trouverez ci-dessous notre lettre recommandée AR du 14 mai 2020.

Patrick LEVOYER

50220 DUCEY-LES-CHÉRIS

Lettre Recommandée AR

                                                                                          Monsieur Denis LAPORTE

                                                                                          Maire

                                                                                          Rue Semallé

                                                                                          50220 DUCEY-LES-CHÉRIS

 

                                                                                          Ducey-Les-Chéris, le 14 mai 2020

Monsieur le maire et cher collègue,

C’est comme tête de liste de l’équipe municipale Allez Ducey que je m’adresse à vous par courrier recommandé avec accusé de réception. Je le fais avec contrariété car je m’aperçois que vous renouvelez une ancienne pratique de garder le silence lorsque des demandes précises vous sont formulées comme celles exprimées dans mon courriel du 24 avril.

Je suis particulièrement déçu car le climat instauré lors du conditionnement des masques entre notre équipe et une partie de la vôtre avait permis de créer, en partie, des conditions positives, bénéfiques à tous.

En partie, car la distribution que vous avez organisée n’est pas très glorieuse. D’un côté vous avez écrit « la distribution a été faite par le personnel municipal » et de l’autre vous avez mandaté vos amis colistiers pour en faire la diffusion en ayant bien soin d’éliminer les élus Allez Ducey. Cela en dit long sur le degré d’importance et la valeur que l’on doit accorder à votre engagement, qui est aussi l’engagement de la Ville de Ducey-Les-Chéris.

Ainsi, nos échanges passés, notre vécu de l’an dernier n’ont pas été profitables. Ainsi par le silence, vous souhaitez réinstaurer un envoi de 4 courriers recommandés envoyés sur plusieurs mois avant d’admettre que votre attitude très bienveillante envers un propriétaire privé lésait les intérêts publics dont vous aviez pourtant la charge de défendre. Ainsi notre collègue madame Labiche pourra de nouveau me mettre personnellement à l’index en fulminant contre mon harcèlement de la sorte opéré, plus important à ses yeux que la sauvegarde du patrimoine foncier de la commune.

Rassurez-vous monsieur le maire et rassurez notre collègue, il n’y aura que cette seule lettre recommandée pour les sujets que je vais aborder aujourd’hui. Car, loin d’être un solitaire comme l’an dernier à défendre les intérêts de la ville de Ducey-Les-Chéris, c’est maintenant toute une équipe infatigable qui revendique l’application stricte du droit de la République Française quitte à imposer pendant 6 ans, son dynamisme, son unité, ses idées, sa moralité et son statut d’élu minoritaire.

Vous pourrez laisser libre cours à votre imagination, comme celle exprimée dans votre lettre publique du 20 mars 2020 que vous m’avez adressée comme bienvenue 5 jours après avoir été élu : « Monsieur Levoyer laisse supposer que seul lui agît, alors qu’il n’a aucun pouvoir ».

Le constat, plusieurs semaines après les élections, est pourtant flagrant. Sébastien Lecornu, notre ministre de tutelle a demandé aux maires encore en fonction par prorogation d’administrer la commune en y associant tous les nouveaux élus. Mes colistiers et moi avons donc un certain pouvoir.

Quant à agir … lisez la presse, écoutez la population, vous verrez que l’équipe municipale Allez Ducey est en plein travail depuis le 16 mars. Par contre en termes d’action permettez-moi de m’interroger sur l’activité municipale que madame Labiche a déployée depuis 2 mois : peu à ma connaissance, sauf une participation au conditionnement des masques et peut-être une réunion d’équipe majoritaire de 2 heures calfeutrée dans une petite salle communale bravant les consignes nationales de confinement.

Absente du terrain en cette période d’inquiétude pour la population, elle s’entraine avec succès à n’être maire de Ducey-Les-Chéris qu’à 20% de son temps pour 100% de son indemnité. Loin d’être une surprise, elle applique déjà son programme annoncé pendant la campagne électorale.

Poursuivons votre lettre enflammée du 20 mars avant d’aborder l’avenir : « Je sais pertinemment, depuis le début de mes rencontres avec Monsieur Levoyer que celui-ci n’a aucun respect pour moi. Il me considère comme un petit maire sans intérêt. Tous ces courriers à mon encontre n’ont été que mépris. Sans doute me considère-t-il comme un bouseux, lui qui vient de la grande ville. »

Contrairement à votre attente, je ne blâme pas vos propos, car je suis depuis toujours un ardent défenseur de la liberté d’expression. Ce jour là vous aviez, le désir, le besoin, le mordant, la pulsion, de vous exprimer. Vous l’avez fait en toute franchise et c’est parfait. Par contre, ayez ce même instinct, cette même ouverture d’esprit avec l’équipe municipale Allez Ducey, d’autant que ce n’est pas une mesure de faveur que je vous demande mais la stricte application de la loi et des textes réglementaires.

Alors, l’avenir passe peut-être par la voie juridique. J’ai l’honneur de vous informer que maître David Gorand, avocat à Coutances et à Caen, ancien bâtonnier, a accepté de défendre les intérêts de l’équipe municipale Allez Ducey auprès du Tribunal Administratif de Caen.

Dans ce cadre, pour faire suite à mon courriel du 24 avril 2020 resté sans réponse, j’ai l’honneur par la présente, en qualité de tête de liste municipale Allez Ducey, de vous mettre en demeure en qualité de maire par prorogation :

1) de suspendre sans délais la mise en ligne du site internet municipal ducey.fr opérationnel depuis le 24 avril 2020
Sur ce site, notre équipe municipale minoritaire n’a aucun espace d’expression spécifique comme le prévoit aujourd’hui la loi NOTRe dans les communes de plus de 1000 habitants.

De plus, ce site municipal est illégal car tous les sites internet doivent afficher des mentions obligatoires pour l’information du public, les mentions légales, la politique de confidentialité ou les obligations en matière de protection des données personnelles. Or nous avons constaté et enregistré que le site municipal Ducey.fr n’affiche aucune de ses mentions.
Le non-respect de ces dispositions est sanctionné par la loi qui prévoit jusqu’à 1 an d’emprisonnement en cas de manquement. Comme site municipal c’est votre responsabilité de maire qui est engagée.

Tant que notre droit fondamental d’expression n’est pas respecté et tant que ce site n’est pas fait dans une parfaite légalité, nous vous demandons expressément d’en fermer l’accès.

2) en l’état actuel de nos connaissances, d’annuler le bon de commande du 14 avril 2020 pour l’achat d’une tondeuse d’un montant de 35235€
Malgré nos demandes aucune pièce administrative n’a été communiquée pour forger notre opinion sur l’opportunité de cette acquisition. Nous réitérons notre requête d’avoir copie toutes les pièces administratives qui ont conduit à cet achat. Il serait souhaitable d’en avoir communication dès maintenant avant l’installation officielle du prochain Conseil Municipal. Mais à défaut, veuillez prévenir nos Services Municipaux que c’est le premier dossier que nous demanderons dans son intégralité, dès le lendemain de notre installation.

De plus, vous avez signé le 14 avril 2020 le bon de commande. Or, il est à craindre un risque financier si le règlement de cet engagement est reporté sur le budget à venir de la prochaine municipalité. Car dans ce cadre vous faites un pari sur l’avenir. En effet, que vaudra votre engagement auprès du fournisseur si cette ligne budgétaire est refusée ou différée par la prochaine municipalité ? En tous cas ce serait un mode de fonctionnement anormal.

Nous aimerions aussi connaître l’avis des autorités préfectorales lorsqu’un pari financier est ainsi initié. Est-il établi dans les procédures administratives qu’il est possible de faire un achat s’en être complètement sûr de son paiement ou bien au contraire est-ce une démarche hasardeuse soumise à contrôle et refus de l’Etat ?

3) de prendre des dispositions pour assurer au groupe municipal Allez Ducey la mise à disposition de dossiers municipaux au sein de la mairie de Ducey-Les-Chéris
L’équipe municipale Allez Ducey entend travailler quotidiennement en mairie sur l’ensemble des dossiers municipaux dès l’installation de la nouvelle municipalité. Dès à présent, il vous est demandé de prévoir dans les locaux de la mairie, la mise à notre disposition des dossiers dans des conditions et délais nous permettant de les consulter afin de respecter nos droits d’élus à l’information.

Car, à dédaigner nos demandes, à vouloir garder le silence, cela ne génère que le doute. L’on ne peut que s’interroger sur la cause de ces réserves. Alors … que la lumière soit …

Veuillez agréer, monsieur le maire et cher collègue, l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

Patrick LEVOYER

Copie : Maître Gorand, avocat – Monsieur Gérard Gavory, préfet de la Manche

Chacun participe a sa façon. Fabrication de masques en musique .Merci Fernand.

Publiée par Raynald Piquet sur Mercredi 13 mai 2020

Des nouvelles du Front

Les couturières solidaires ont fabriqué 1300 masques ! Bravo et merci à elles.

Un chaud remerciement à Fernand Favrel accordéoniste renommé qui a enchanté les bénévoles cet après-midi. Tant et si bien que l’ensemble des 3200 masques des Tricots Saint James ont été découpés, assemblés et sont maintenant conditionnés !

Toute l’équipe Allez Ducey remercie l’ensemble des bénévoles pour cette action solidaire.

Recrues pour Sélune en crue

L’équipe municipale Allez Ducey souhaite faire des propositions et apporter des améliorations pour protéger les habitants, biens et entreprises contre les crues, revoir la station d’assainissement qui pose de gros problèmes de par la conjugaison du niveau de la mer et du débit des rivières Sélune et l’Oir. C’est un besoin urgent puisque les écoulements des eaux usées pourraient provoquer un risque sanitaire important.

L’ouvrage d’art de la Roche-qui-Boit est un masque de protection contre les crues biennales et les sécheresses. Les changements climatiques et les phénomènes météorologiques, tels que les les inondations peuvent réduire ou polluer les ressources en eau. Concrètement, nous vivons de plus en plus avec ces risques, les récents orages nous le prouvent. Il appartient à tous de rester responsable, en préservant le château d’eau à ciel ouvert de la Roche-qui-Boit, car :

  • c’est permettre de creuser la retenue, faire abaisser le niveau d’eau pour encaisser le coup d’eau, pour assurer un marnage afin de sécuriser les personnes et les biens face aux crues biennales.
  • c’est sauver une réserve d’eau douce de 40 hectares abritant des multitudes de faunes, et flores sauvages.
  • c’est répondre aux épisodes de sécheresse.

Nous lançons donc un appel à toutes les forces vives du bassin de la Sélune, aux associations, aux entreprises, aux agriculteurs, aux particuliers et bien sûr à tous les élus, anciens et nouveaux, à commencer par ceux de Ducey-Les-Chéris, de Poilley, de Saint-Laurent-de-Terregate, Saint-Aubin-de-Terregate et Saint-Quentin-sur-le-Homme, communes directement impactées.

Ensemble nous pouvons changer le cours des choses et en maîtrisant le cours de la Sélune. Ensemble faisons en sorte qu’une des premières délibérations des nouveaux Conseils Municipaux de ces communes soit une délibération favorable à la préservation du barrage de la Roche-qui-Boit.

L’équipe Allez Ducey proposera d’inscrire la délibération suivante au premier Conseil Municipal qui suivra l’installation de la nouvelle municipalité de Ducey-Les-Chéris.

Nous l’avons tous compris maintenant, il s’impose pour protéger notre milieu naturel et l’habitat de tous les quartiers bas de Ducey et de Poilley. Car, c’est ensemble que nous limiterons ce risque ou bien c’est ensemble que nous subirons.

Merci à tous ceux qui répondront à notre appel. Nous les associerons à notre démarche.

allez.ducey@gmail.com

<+>

Projet de délibération

2020-xx-01 Dispositions pour limiter les crues de la Sélune et inondations dans les quartiers bas de Ducey-Les-Chéris

Nous vivons de plus en plus avec des risques d’inondations fréquentes des quartiers bas de Ducey-Les-Chéris, les récents orages nous l’on prouvé. De plus, ces inondations peuvent réduire ou polluer les ressources en eau.

Il en va de la responsabilité de la Municipalité d’apporter des améliorations pour protéger les biens et les personnes contre les crues de la Sélune. C’est un besoin urgent puisque les écoulements contrariés des eaux usées pourraient aussi provoquer un risque sanitaire important.

L’ouvrage d’art de la Roche-qui-Boit est un rempart de régulation et de protection existant contre les crues biennales et les sécheresses. La première mesure de protection serait de le maintenir en l’état car sa suppression ne ferait qu’aggraver une situation déjà subie.

Pour toutes ces raisons, pour protéger sa population, la Municipalité de Ducey-Les-Chéris demande aux autorités de tutelles de prendre toutes les dispositions nécessaires pour maintenir en l’état l’ouvrage d’art de la Roche-qui-Boit.

Cette semaine la salle du stade se transforme en atelier solidaire. Ensemble encourageons les mains solidaires qui ont commencé dans la bonne humeur le découpage des 3120 masques Tricots Saint-James pour tous les habitants de Ducey-Les-Chéris.

L’ambiance de l’atelier Charmosyne renaît. Merci à tous !

d’Allez Ducey à Saint James

Face à l’urgence de protéger toute la population de Ducey-Les-Chéris du coronavirus, toute la municipalité de Ducey-Les Chéris a retenu la proposition de l’équipe Allez Ducey, d’équiper gracieusement chaque habitant d’un masque Tricots-Saint-James. Pour répondre à ce besoin la commune a donc acheté 3120 unités à un prix préférentiel ce qui représente 1200 masques offerts par les Tricots Saint-James.

Luc Lesénécal, Président des Tricots Saint-James a remis à Willy Fauchon et Patrick Levoyer les kits de 520 unités. Cette semaine les masques seront assemblés à la salle communale à côté du stade par les aiguilles solidaires de Charmosyne et toutes les équipes solidaires de Ducey-Les-Chéris. Pour cette action, il n’y pas besoin d’une machine à coudre, juste une paire de ciseau pour découper les masques, une épingle nourrice, un peu d’huile de coude et de la joie de vivre.

Toute l’équipe Allez Ducey remercie à nouveau les couturières de Charmosyne et toutes les équipes solidaires qui découpent en ce moment même chaque masque, posent les élastiques et réalisent la mise son sous vide. Ces masques seront distribués dans chaque boite à lettres par le personnel municipal.

VOTRE masque ME protège !
MON masque VOUS protège !

Un grand bravo à toutes les couturières de Charmosyne de Ducey-Les-Chéris. Aujourd’hui Claude Cheymol et Raynald Piquet accompagnés de Christian Brault fils du fondateur de Charmosyne ont poursuivi la distribution des masques pour protéger l’entourage du personnel de santé de Ducey-Les-Chéris.

Avec l’équipe Allez Ducey, rendez-vous demain mardi 5 mai à 11h00 devant la mairie pour une dernière remise de tissu aux couturières avant d’entamer la finalisation des masques fabriqués par les Tricots Saint-James à la salle du stade.

Rendez-vous mardi 5 mai à 11h00 devant la mairie pour une dernière remise de tissu aux couturières avant d’entamer la finalisation des masques Tricots Saint-James à la salle du stade

Les couturières solidaires sont toujours dans l’action ! Elles ont été fabriqué presque 700 masques. Et l’équipe Allez Ducey continue la distribution.

Grâce au relais de solidarité créé, l’équipe municipale Allez Ducey a remis les masques confectionnés par Martine Bérenger, Christine Bourguenolle, Colette Cheval, Michelle Choisnel, Chantal Deguette, Eliane Euzenot, Jeanine Hamon, Odile Hardy, Josette Jacqueline, Jacqueline Lardais, Ginette Mazier, Nicole Martin, Marie Méance, Odile Morin, Mauricette Pibouin, Marie Rioult, Henriette Tardif, Célia Thébault, Thérèse Trochon, Andrée Touroult. A l’avance, que l’on soit excusé si nous avons oublié des noms de mains d’or. 

24 Avril 2020

L’équipe municipale de Allez Ducey à réussi en peu de temps à embarquer les couturières de Charmosyne dans une aventure d’aiguilles solidaires en faveur de la création de masques sanitaires. Elles ont toutes répondu chaleureusement à cet appel afin de confectionner des masques pour protéger les professionnels de Ducey-Les-Chéris face au coronavirus.

L’or précieux qu’elles ont dans leurs mains est une richesse en cette période de pandémie. Aujourd’hui, monsieur Christian Brault, fils du fondateur de Charmosyne les a toutes représentées pour remettre les premiers masques confectionnés à l’ensemble du personnel de la maison de retraite de Ducey-Les-Chéris, aux pompiers, ambulanciers et infirmières libérales.

L’équipe Allez Ducey va poursuivre cette distribution pour les aides à domicile, les médecins, les kinés, les commerçants … de première nécessité de la commune.

La cheville ouvrière de cette opération est Willy Fauchon, l’élu benjamin de Allez Ducey. Face à l’urgence d’équiper tous les habitants et sachant que le conseil municipal de Ducey-Les-Chéris n’est toujours pas installé, il a pris contact avec Tricots Saint James pour étudier l’achat de 3000 unités à un prix préférentiel. Une proposition financière intéressante lui a été faite.

Ce projet a été validé par l’ensemble des élus, anciens et nouveaux, et le bon de commande a été signé par le maire de Ducey-Les-Chéris.

Pour Patrick Levoyer, cette nouvelle action de Allez Ducey est complémentaire à celle engagée avec les couturières de Chamosyne puisque destinée à protéger chaque habitant. Les couturières seront mêmes indispensables pour découper chaque masque Tricots-Saint-James dans les rouleaux de 520 unités et y associer les élastiques. Ils seront assemblés dans la salle municipale du stade.

Ces 3000 masques Tricots Saint James seront distribués dans chaque boite à lettres.

Photos : Marie Lambert

L’équipe Allez Ducey remercie les couturières solidaires : grâce à elles presque 400 masques ont été confectionnés cette semaine, ce qui permettra d’en équiper le personnel de la maison de retraite, les aides à domicile, infirmières libérales, médecins, kinés, ambulanciers, pompiers, commerçants … tous en contact avec la population.

Mais nous manquons cruellement de ruban élastique. Merci aux donateurs car leur apport est précieux en ce moment.

Nous avons aussi une bonne nouvelle à vous faire partager : la municipalité, anciens et nouveaux élus, a retenu notre proposition d’équiper l’ensemble de la population de Ducey-Les-Chéris d’un masque fabriqué par les Tricots Saint James. Cela représente plus de 3000 masques qui seront distribués dans chaque boite à lettres. Pour le rabais de prix obtenu nous devrons participer à leur conditionnement. Nous en reparlerons.

Par la mobilisation de tous, nous continuerons à nous protéger contre cet épouvantable virus, à défaut de le vaincre. Merci à tous et persévérons.

Appel d’urgence à tous pour mardi matin 21 avril 2020

Les anciennes couturières de Chamosyne qui fabriquent les masques sanitaires ont un besoin urgent de ruban élastique. C’est devenu une denrée rare.

Si vous en possédez, même peu, vous pouvez les aider en leur apportant mardi matin à 11h00, rue Sémallé devant la mairie. Vous pouvez aussi le donner en prenant contact avec Christine et Christian Sauvé, qui se chargeront de transmettre.

Par avance, elles vous en remercient.

17 avril 2020

Notre action en faveur de la création de masques sanitaires continue. Parallèlement au travail important fait par les anciennes couturières de Charmosyne, nous avons établi le contact avec la Direction de Tricots Saint James pour équiper l’ensemble de la population de Ducey-Les-Chéris d’un masque à un prix concurrentiel.

Face à l’urgence d’équiper tous les habitants de Ducey-Les-Chéris et sachant que le conseil municipal n’est toujours pas installé, notre demande d’achat de 3000 unités a été entendue par Tricots Saint James et une proposition financière intéressante nous a été faite. De plus les masques seront disponibles sous 8 à 10 jours. Les élus Allez Ducey ont donné leur aval à cette opération.

Notre démarche est complémentaire à celle engagée avec les couturières. Elles seront mêmes indispensables pour découper chaque masque dans les rouleaux de 520 unités.

Un courrier a été envoyé ce matin à monsieur le maire de Ducey ainsi qu’à l’ensemble des élus, anciens et nouveaux, pour qu’un consensus se dégage sur une base financière déjà existante par l’annulation du Tour de Normandie.

Vous trouverez ci-dessous le courrier envoyé à tous les élus :

Monsieur le Maire et cher collègue

Lors du dernier Conseil Municipal du 25 février 2020, j’ai pris connaissance que Ducey-Les-Chéris était, le 29 mars 2020, ville départ de la dernière étape du Tour de Normandie. 

Cet événement a fait l’objet d’une inscription de dépense pour la Ville de 12000€ inscrite au tableau des subventions 2020 – Article 6574 présenté lors de la même séance de Conseil Municipal. 

Malheureusement le Tour de Normandie a été annulé pour les raisons sanitaires que nous connaissons tous. L’événement ne s’étant pas déroulé, je pense que cette somme est toujours budgétairement disponible. Elle ne sera jamais versée aux organisateurs. 

Avec l’ensemble des colistiers de l’équipe Allez Ducey, nous pensons que l’intégralité de cette somme de 12000€ doit être réaffectée sur une ligne budgétaire spécifique à la santé de tous les habitants de Ducey-Les-Chéris, comme par exemple l’achat de matériels sanitaires pour l’ensemble de la population. 

Il y a urgence et complication : urgence car la Ville de Ducey-Les-Chéris est sans municipalité depuis le 15 mars et en sera dépourvue jusqu’à l’installation de la nouvelle qui se situe aujourd’hui à une date indéterminée. Complication car la situation ne peut évoluer sans l’aval de tous.

 De façon concrète, Willy Fauchon délégué par l’équipe Allez Ducey a engagé un dialogue constructif avec Tricots Saint James en se positionnant dans l’approche les couturières bénévoles de Chamosyne. Des impératifs de chacun une solution est née, très intéressante pour acheter 3000 masques pour équiper l’ensemble de la population de Ducey-Les-Chéris.

Sans entrer dans le détail, les masques produits par Tricots Saint James sont en tissu, lavables et réutilisables, et sont facturés au prix unitaire de 5,84€ HT. Ils proposent de nous les vendre par rouleau de 520 masques au prix 3,60€ HT. 

Aucune opération de couture n’est nécessaire, il s’agit uniquement de découpe et de montage pour insérer l’élastique, travail qui peut facilement être réalisé par les bénévoles. Ainsi l’équipement de toute la population couterait un peu plus de 10000€ s’inscrivant dans le budget dégagé par l’annulation du Tour de Normandie. De plus nous avons confirmation des délais de livraison sous 8 à 10 jours. 

L’équipe Allez Ducey est favorable à cet achat espérant que cette proposition recueille l’avis unanime de tous les autres élus. S’il en était ainsi, pouvez-vous demander à la Direction Générale des Services Municipaux de se rapprocher activement de Willy Fauchon pour que l’opération soit réalisée en concertation dans les meilleurs délais. 

Cordialement 

Patrick LEVOYER

Extrait des caractéristiques Techniques
Ce masque a été testé par la Direction Générale de l’Armement (DGA) et homologué NN°RP/20 2076/DGA MNRBC/2000305/NP Version 1.
– Lavage à 60 °C en cycle court avec votre lessive habituelle
– Essorage autorisé 800 tours maximum
– Séchage à l’air libre. Sèche linge non préconisé
– Repassage à 110 °C.
– Fréquence lavage : 10 lavages validés par la DGA Nombre de lavages supplémentaires en cours de validation par l’IFTH (Institut Français du textile de l’habillement).

Mardi matin une douzaine d’anciennes couturières de Chamosyne sont venues devant la mairie de Ducey récupérer tissu, fil et élastique que l’équipe Allez Ducey avait stocké depuis une semaine. Grace à vos dons plusieurs centaines de masque pourront être réalisés et redistribués gracieusement aux personnes à riques.

Nous tenons à remercier aussi la participation active de professionnels de la couture et du vêtement qui nous ont apporté leur apport, madame Christine Sauvé et monsieur Serge Dallain.

Willy Fauchon notre élu benjamin et cheville ouvrière de cette opération, soucieux de remercier toutes les couturières, les embrasse bien chaleureusement … tout en respectant bien sûr la distance réglementaire d’un mètre.

Ainsi, rendez vous est pris chaque mardi à 11H00 rue Sémallé devant la mairie en respectant les distances de sécurité. L’on remettra aux couturières le stock de tissu accumulé pendant la semaine et les couturières donneront les masques confectionnés et l’équipe Allez Ducey se chargera de la distribution.

Plus que jamais nous continuons à solliciter toute à la population pour continuer à nous apporter tissu, ruban élastique et fil. Les couturières de Charmosyne travaillent dur mais ne demandent qu’à recevoir de la matière première.

Cette mobilisation de beaucoup de Ducéens et d’Echesrisiens n’aura malheureusement aucun effet pour vaincre la maladie mais a déjà comme objectif d’en limiter les conséquences par une prise d’initiative collective. Et ça, c’est déjà bien réconfortant. Toute l’équipe Allez Ducey vous en remercie chaleureusement.

Toutes les ressources sont bonnes pour vaincre ce virus. Notre appel a reçu de nombreuses réponses, toutes favorables. Nous sommes preneurs de vieux draps blancs en coton, de ruban élastique et du fil.

Afin de ne pas perturber le marché, la dotation en tissu des couturières sera effectuée rue Sémallé devant la porte de la mairie fermée au public en respectant strictement les distances de sécurité. Ainsi fait, chacun pourra ensuite faire ses achats alimentaires et contribuer à maintenir le commerce en centre ville.

Comme nous vous en avons fait part, notre premier objectif est d’équiper avec des masques lavables les professions au contact du public. Mais l’équipe Allez Ducey est soucieuse de toute la population. Notre objectif final est qu’un masque réutilisable soit distribué à chaque personne.

Allez Ducey est en relation avec les Tricots Saint James. Il n’est pas impossible d’envisager une dotation partielle de masques pour Ducey et par ailleurs nous avons exprimé auprès d’eux notre souhait de récupérer des chutes de tissu.

Notre initiative de faire appel à d’anciennes couturières de Chamosyne a reçu un accueil bienveillant de la part de part de Monsieur Yannick Duval des Tricots Saint James. Peut-être pouvons aller un peu plus loin dans la collaboration, c’est en tout cas le vœu d’Allez Ducey. Comme toujours nous ne manquerons pas de vous tenir informé de l’avancement du projet.

Tous ensembles nous vaincrons.

Les élus d’ALLEZ DUCEY viennent de lancer un appel aux mains d’Or des anciennes couturières de Charmosyne pour confectionner des masques afin de protéger les habitants de DUCEY-LES-CHÉRIS face au coronavirus. Beaucoup ont répondu favorablement créant une saine émulation auprès d’autres personnes également intéressées par cette initiative.

Avec les précautions d’usage, le premier rendez-vous est fixé mardi prochain 14 avril à 11h00 en face de la mairie. L’équipe ALLEZ DUCEY remettra un premier coupon de tissu aux couturières Ducéennes permettant de réaliser des centaines de masques. Selon leurs besoins hors professionnels, ils seront remis aux personnels de santé, de la maison de retraite, des aides à domicile, des commerçants de première nécessité de DUCEY-LES-CHÉRIS.

Notre ligne de conduite s’inscrit parfaitement avec cet échange concret avec la population. Mais pour donner de l’ampleur à l’initiative des couturières, nous avons besoin de vous. Nous sommes à la recherche de tissu, élastique, fil … et pas forcément en grosses quantités. Les petits ruisseaux alimentent les grandes rivières, c’est bien connu.

N’hésitez pas à nous contacter,

Ensemble soyons solidaires pour lutter contre ce virus invisible mais tellement destructeur !  

Par avance, toute l’équipe Allez Ducey vous remercie

 

« Message de monsieur G…..
Tout d’abord toutes mes félicitations pour les élections, c’est dommage qu’il y ait eu autant d’abstentions à Ducey car le résultat aurait été plus large en votre faveur c’est une réflexion que je partage avec d’autres personnes. Néanmoins vous serez bien représenté et cela vous permettra j’espère d’être écouté  dans le futur conseil municipal. »

Nous estimons que les élections n’ont pas pu se dérouler dans un climat propice : d’un côté les annonces sanitaires gouvernementales ont convaincu les électeurs de rester chez eux tout en leur demandant d’un autre côté de se déplacer avec précaution pour accomplir leur devoir civique.

Un écart aussi faible de 37 voix sur 1949 inscrits, un taux de participation bas, l’on peut dans ces conditions douter de la sincérité du vote d’autant que la liste Allez Ducey arrive en tête de 39 voix dans le bureau de vote du centre ville. Ceci explique peut-être certaines réactions cutanées.

Un report de l’ensemble des élections municipales à l’automne aurait eu l’énorme avantage d’éviter la pagaille actuelle où les nouveaux élus ne le sont pas encore officiellement et les anciens ne le sont plus tout en l’étant encore pour expédier les affaires courantes.

Par exemple des nouveaux élus à la communauté d’agglomération ont été désignés le 15 mars mais ils devront patienter jusqu’à fin octobre pour être investis dans leur fonction : plus de 7 mois d’attente, c’est un réel problème de dysfonctionnement des institutions républicaines. Pourquoi dans ces conditions s’étonner des nombreux recours engagés qui ne vont pas démêler une situation déjà incompréhensible ?

En résumé, pourquoi faire simple lorsque semble t-il une consultation nationale s’est prononcée pour faire compliqué ?

C’est la dynamique de groupe qui a toujours animé l’équipe Allez Ducey, alors nous saurons nous adapter sans difficulté et avec enthousiasme aux événements qui interviendront. Néanmoins tous vos messages de sympathie et d’encouragement sont les biens venus d’autant qu’ils sont partagés par beaucoup de Ducéens. Plus que jamais, ça nous motive à porter fort des voix différentes, les vôtres !

Sous l’onglet Patrimoine la Chanson de Montgommery

Bonjour

En ces temps difficiles, nous pensons à chacun et chacune d’entre vous qui devez restreindre vos habitudes coutumières. Nous savons bien que ce n’est pas facile à gérer surtout pour tous ceux qui dépendent d’un traitement médical. Mais de ce geste de civisme individuel dépend la vie de nombreux compatriotes.

Toute l’équipe Allez Ducey pense à tous les professionnels de la santé, exemples de dévouements au quotidien qui sont à tout moment en accord avec leur serment professionnel. Ils auront toujours auprès de nous une oreille attentive, en concorde avec ce que nous avons développé dans notre programme. Hommage et respect.

Nous mettons à profit cette période de quarantaine pour travailler pour l’avenir de Ducey, l’implication de ses 6 élus municipaux et le siège attribué à la Communauté d’Agglomération.

Que cette période de confinement imposée vous soit profitable pour vous ressourcer, pour vous projeter dans l’avenir. Elle peut contrarier notre quotidien mais se trouve être un rare rempart pour vaincre cette saloperie. Alors …

A bientôt

Patrick LEVOYER
24 mars 2020

Garder raison

Cher collègue,

Nous étions quelques uns à connaître votre vraie nature, vous l’exposez maintenant sans artifice à un large public. Vos propos traduisent un profond désarroi accentué par le manque d’arguments que vous avez à m’opposer.

Vous concevez même une manipulation et une mise en scène des paroles qui n’ont jamais été les miennes. Tout cela pour flatter votre amour-propre qui en a probablement besoin. En matière de mépris, vous avez omis de relire votre lettre avant de nous l’expédier. Elle ne vole pas bien haut. Vous ne trompez plus personne avec ces propos de cour d’école, enfin de moins en moins.

Tout ce qui est excessif est insignifiant disait Talleyrand. Alors pour l’avenir, épargnez-nous vos rancœurs et tentez de garder raison.

Veuillez agréer, cher collègue, l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

Patrick LEVOYER
21 mars 2020

Vendredi 20 mars 2020 à 12h20

Malgré les pressions exercées sur ses élus, malgré les intimidations d’un sous-préfet dont les propos étaient surréalistes par rapport à la situation réelle du terrain qu’il a pourtant en charge de connaître, l’équipe Allez Ducey a toujours tenu le cap difficile de privilégier la sécurité sanitaire de la population quoi qu’il lui en coûte. Car être élu, c’est aussi être responsable.

Depuis notre élection de dimanche dernier, nous n’avons cessé de plaider pour que tous adoptent des mesures de bon sens et d’urgence sanitaire pour l’intérêt général de Ducey-Les-Chéris. Nous tenons également à remercier des colistiers de madame Labiche qui nous ont apporté leur aval sur cette mesure.

Aujourd’hui, enfin, le bon sens l’emporte. Qu’il perdure dans les épreuves qui nous attendent.

Jeudi 19 mars 17h30

Marc Lefèvre, Président du Conseil Départemental et Valérie Nouvel, Vice-présidente du Conseil Départemental sont en accord avec Allez Ducey pour s’opposer au maintien des élections nouveaux maires vendredi et dimanche prochain.

Pour Marc Lefèvre, « C’est incompréhensible d’autoriser ces réunions », « C’est une non assistance à personne en danger ».
Pour Valérie Nouvel, « La sécurité sanitaire n’est pas réunie », « C’est irresponsable ».

Qu’attend monsieur Laporte à Ducey pour ouvrir les yeux sur la réelle situation. La simple explication de se cacher derrière une décision de la Sous-préfecture est confortable pour ne pas exercer ses responsabilités, mais c’est dédaigner le vrai risque sanitaire qu’il fait courir à tous nos administrés.

Au-delà de la liste Allez Ducey, face à cette situation exceptionnelle, n’est-il pas grand temps que tous les nouveaux élus utilisent leur close conscience et leur responsabilité individuelle pour demander un report de ce premier Conseil à la fin de la période de confinement ?

Par avance, merci.

Mail de la Sous-préfecture …

« M. le Conseiller Municipal
Vous avez informé M. le Préfet que vous ne participeriez pas  ainsi que les conseillers élus de votre liste  au conseil municipal de Ducey-les-Chéris qui se réunira le 20 mars.

En réponse, je vous communique la circulaire de M. le Préfet adressée aux maires et conseillers municipaux. Conformément à cette circulaire, le conseil municipal de Ducey-les-Chéris se tiendra à cette date. Conformément par ailleurs à l’article L2121-7 du CGCT, le conseil délibérera valablement si la majorité de ses membres est présent. 

Je rappelle par ailleurs qu’au regard de l’article L 2121-20 du CGCT, un conseiller municipal empêché d’assister à une séance peut donner à un collègue de son choix pouvoir écrit de voter en son nom. Les pouvoirs donnés par les conseillers municipaux empêchés ne sont pas pris en compte dans le calcul du quorum.
Enfin je précise que cette séance se tiendra  dans une salle suffisamment vaste (salle du stade rue du midi) qui répond aux consignes sanitaires exigées au regard des circonstances actuelles. »

Et notre réponse …

Monsieur le Secrétaire Général

Nous accusons réception de votre courriel de ce jour 18 mars 2020. Vous confirmez notre ressenti : peu importe l’argumentation, il vous est indispensable de privilégier l’installation d’un Conseil Municipal à une mesure de santé publique mondiale, pourtant la priorité gouvernementale dont les services préfectoraux doivent être le relais.

Vous ne pouvez ignorer que le Président de la République a clairement dit à tous les français de rester à la maison pour le bien de la Nation, notre absence est donc une juste mesure de bon sens.

Nous n’irons pas plus loin dans le manque de discernement pour choisir les priorités : Ducey tiendra un Conseil Municipal le 20 mars, notre élection sera effective, mais nous seront peut-être tous décédés un mois après : élu mais trépassé. C’est vrai que notre vision de la situation est inverse : vivant et pas intronisé élu.

Puisque c’est nécessaire, nous avons lu avec attention la circulaire du Préfet Gavory. Par votre intermédiaire pouvez lui apprendre qu’être élu de la Nation n’est pas un acte professionnel, mais une fonction qui perçoit parfois des indemnités. A sa décharge, il faut reconnaître qu’à Ducey plusieurs personnes en place depuis tant d’années peuvent revendiquer un beau parcours professionnel.

Mail de la Mairie
« Le bureau des élections de la préfecture a précisé par mail ce jour que le Ministre de l’Intérieur a annoncé que les conseils qui sont complets à l’issue du premier tour de scrutin des municipales doivent procéder aux élections nécessaires en fin de semaine, les maires étant garants de la sécurité et de la santé publiques dans leur commune ».
Votre réponse n’est pas contradictoire avec notre analyse : c’est la même personne qui a pris la décision d’instaurer un confinement et qui par ailleurs y déroge en demandant aux élus de siéger. La contradiction est bien réelle.

Par contre à votre niveau municipal, la responsabilité du maire en matière de santé est bien engagée comme vous nous l’avez rappelé. Nous prenons date car il ne sera pas acceptable qu’en cas de problème sanitaire, la responsabilité soit rejetée :
   => par le ministre sur le compte du maire qui n’aura pas pris l’importance de l’épidémie en ne mettant pas en œuvre tous les moyens pour stopper son évolution
  => par le maire en reportant sur la préfecture et le ministre en appliquant sans discernement une mesure contestable
Nous sommes habitués aux remarques insidieuses tant de fois utilisées : « ce n’est pas moi, c’est l’autre » ou bien « responsable mais pas coupable »

Comment pourrait-il être envisagé de tenir vendredi prochain un conseil municipal restreint ? Il est nécessaire de lire en détail l’imprimé de déclaration sur l’honneur publié par le Ministère de l’Intérieur : les motifs de déplacements sont clairs et aucune dérogation au confinement n’est prévue pour participer à un conseil municipal, même restreint.
De plus, il n’est pas dans nos habitudes de produire de fausses attestations sur l’honneur, chose qui serait nécessaire pour participer à une réunion vendredi 20 mars.

Par ailleurs l’équipe Allez Ducey est depuis toujours soucieuse de la santé de notre population. Nous avons toujours employé un langage clair et sans détour quant aux situations rencontrées.
Peut-être sommes nous avec beaucoup de Ducéens déjà porteur du virus. Aussi nous souhaitons prendre en toute responsabilité le maximum de précautions.

Compte tenu des évolutions rapide de la situation, et d’un commun accord, les 6 élus de la liste Allez Ducey ne participeront pas à la réunion du Conseil Municipal du 20 mars, ni à toutes autre réunion tant que l’épidémie ne sera pas jugulée.
Nous avons bien conscience que cette posture est difficile compte tenu du mandat qui nous a été confié. Mais tout cela se veut au bénéfice unique de la santé de nos concitoyens.

En pareille époque troublée, notre démarche se veut être une simple mesure de bon sens qui manque parfois, mesure qui privilégie avant tout la santé des ducéens. Dans ce contexte nous demandons une adhésion de tous pour un report de quelques semaines de la mise en place de la nouvelle municipalité.

Agir autrement serait pour nous irresponsable.

La réunion d’installation du prochain Conseil Municipal a été convoqué vendredi prochain 20 mars 2020 salle du stade, rue du midi et bien entendu cette réunion est accessible au public.

Ce choix n’est guère compatible avec les mesures de confinement strictes prises par ailleurs au niveau national. Il serait souhaitable d’adopter des choix cohérents entre eux entre le principe de précaution sanitaire et l’organisation administrative de la commune. Toutefois si cette date est maintenue, les élus d’Allez Ducey seront présents.

Voici l’ordre du jour :

  • Installation du Conseil Municipal
  • Election du maire
  • Election des maires délégués des communes déléguées de Ducey et de Les Chéris
  • Fixation du nombre d’adjoints et élection des adjoints de la commune nouvelle

Voici les résultats des élections municipales et communautaires pour Ducey-Les Chéris :

Inscrits
1949

Abstentions
957
49,10%

Votants
992
50,90%

Exprimés
929
47,67%

Isabelle LABICHE
483 votes
51,99%
21 élus au Conseil Municipal et 2 élus à la Communauté d’Agglomération

Patrick LEVOYER
446 votes
48,01%
6 élus au Conseil Municipal et 1 élu à la Communauté d’Agglomération

37 voix séparent les deux listes. La liste Allez Ducey tient à remercier les 446 électeurs qui lui ont témoigné confiance en adhérant à son programme par leur vote. Fidèle à nos habitudes nous analyseront les résultats avec vous.

Dès à présent de sérieux problèmes se profilent si le second tour des élections est reporté dimanche prochain. Car comment pourront fonctionner dans ces conditions la communauté d’agglomération et les divers syndicats, avec d’un côté des nouveaux élus pas encore installés et d’autre part d’anciens élus en attente d’être remplacé à un second tour qui serait reporté de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois ? 

Changez les habitudes décennales, résigné ne regardez plus vers le passé mais déterminé tournez vous vers l’avenir …

votez ALLEZ DUCEY !

Toute l’équipe « Allez Ducey » vous remercie pour vos participations aux réunions de liste organisées à Ducey et à Les Chéris. De nombreux thèmes d’avenir ont été abordés. L’organisation municipale, le conseil des jeunes et l’écoute des citoyens plaisent beaucoup, il nous faut continuer à débattre tous ensemble autour de ces idées

A très bientôt

L’équipe Allez Ducey vous invite …
A participer aux réunions publiques

Vendredi 6 mars 20h30 à Ducey
Salle du Stade, rue du Midi

Lundi 9 mars 20h30 à Les Chéris
Salle des fêtes à la Mairie 

Dominique BERANGER, 63 ans, Retraité transports routiers – Hélène CANTAREL, 71 ans, Professeur certifiée – Claude CHEYMOL, 67 ans, Géologue – Brigitte COTENTIN, 61 ans, Charcutière en recherche d’emploi – Chantal DELAHAYE, 71 ans, Retraitée usine confection Ducey – Simon DUTEIL, 36 ans, Enseignant – Charles EUDINE, 34 ans, Commercial – Willy FAUCHON, 35 ans, Hydraulicien – David FERRAND, 35 ans, Directeur industrie – Bruno GAIGNON, 53 ans, Responsable de production – Pauline GAUCHET-MARTINIAULT, 33 ans, Ouvrière en confection – Dominique HOULETTE, 68 ans, Enseignante retraitée – Francine HUBERT, 59 ans, Conseillère CARSAT – Sylvie JANVIER, 51 ans, Employée de banque – Nicole JEANJAN, 70 ans, Retraitée – Sylvia LAMBERT, 65 ans, Ancienne Directrice de CCAS – Marie LAMBERT-MOTEMPS, 25 ans, Responsable service social – Maurice LARVOL, 74 ans, Avocat – Dominique LEBEL, 52 ans, Technico-commercial – Frédéric LECENNE (Fred), 38 ans, Sans profession – Patrick LEVOYER, 69 ans, Cadre informatique (CIO) retraité – Catherine LORENT, 47 ans, Assistante auprès d’handicapés – Marie-Françoise LORENT, 52 ans, Opératrice informatique – Michel LURIENNE, 68 ans, Chef d’atelier retraité – Marie MAZIER, 62 ans, Professeur des écoles retraitée – Géraldy NORMAND, 68 ans, Ancien garagiste – Raynald PIQUET, 61 ans, Retraité RTE

L’équipe Allez Ducey vous invite …
A participer aux réunions publiques

Vendredi 6 mars 20h30 à Ducey
Salle du Stade, rue du Midi

Lundi 9 mars 20h30 à Les Chéris
Salle des fêtes à la Mairie 

Allez Ducey
De la jeunesse à l’expérience

De l’expérience pour la jeunesse 

De la jeunesse à l’expérience
De l’expérience pour la jeunesse

Dominique BERANGER, 63 ans, Retraité transports routiers – Hélène CANTAREL, 71 ans, Professeur certifiée – Claude CHEYMOL, 67 ans, Géologue – Brigitte COTENTIN, 61 ans, Charcutière en recherche d’emploi – Chantal DELAHAYE, 71 ans, Retraitée usine confection Ducey – Simon DUTEIL, 36 ans, Enseignant – Charles EUDINE, 34 ans, Commercial – Willy FAUCHON, 35 ans, Hydraulicien – David FERRAND, 35 ans, Directeur industrie – Bruno GAIGNON, 53 ans, Responsable de production – Pauline GAUCHET-MARTINIAULT, 33 ans, Ouvrière en confection – Dominique HOULETTE, 68 ans, Enseignante retraitée – Francine HUBERT, 59 ans, Conseillère CARSAT – Sylvie JANVIER, 51 ans, Employée de banque – Nicole JEANJAN, 70 ans, Retraitée – Sylvia LAMBERT, 65 ans, Ancienne Directrice de CCAS – Marie LAMBERT-MOTEMPS, 25 ans, Responsable service social – Maurice LARVOL, 74 ans, Avocat – Dominique LEBEL, 52 ans, Technico-commercial – Frédéric LECENNE (Fred), 38 ans, Sans profession – Patrick LEVOYER, 69 ans, Cadre informatique (CIO) retraité – Catherine LORENT, 47 ans, Assistante auprès d’handicapés – Marie-Françoise LORENT, 52 ans, Opératrice informatique – Michel LURIENNE, 68 ans, Chef d’atelier retraité – Marie MAZIER, 62 ans, Professeur des écoles retraitée – Géraldy NORMAND, 68 ans, Ancien garagiste – Raynald PIQUET, 61 ans, Retraité RTE

Sous l’onglet Patrimoine les Léopard normands

Message
« Si l’on vous a bien compris Isabelle Labiche sera candidate à la Communauté d’Agglomération, mais sera absente aux réunions »
C’est effectivement ce qu’elle m’a dit lorsque nous nous sommes rencontrés : « J’assume ! ». C’est clair que les réunions de l’Agglo se tiennent en semaine pendant qu’elle exerce son métier à la fromagerie. C’est une perspective bien sombre pour le développement de notre ville car bon nombre de décisions prises par l’Agglo concernent Ducey et généralement les absents ont toujours tord.

Jé n’sis pâs bête d’anyi, cha m’tyînt dédpîs longteimps …..

Message
« Qui peut croire que l’on peut gérer une commune comme Ducey à 20% de son temps, c’est une blague »

Madame Labiche et le conseil municipal sortant semblent y croire et ce n’est pas malheureusement pas une blague. En plus, il semble que sa démarche désinvolte de présence épisodique a provoqué la même interrogation que la votre, parmi ses propres candidats pressentis pour figurer sur sa liste.

Comment ferait-elle pour honorer les situations quotidiennes qui réclament la présence du maire ? En interrompant soudainement son travail à la fromagerie ?
Se contenterait-elle d’une indemnité de maire limitée à 376€ correspondant à la hauteur du travail de 20% qu’elle fournirait vraiment ? Ou bien au contraire percevrait-elle une indemnité complète de maire s’élevant à 1879,82€ mensuels ?

Pour notre liste « Allez Ducey » ces questions ne se posent pas ! Le maire passera en mairie chaque jour ouvré, et pendant ses vacances, il en sera de même de ses adjoints ayant sa signature par délégation.

Si les indemnités doivent couvrir les dépenses des élus, ce point n’est absolument pas notre objectif premier qui est et restera l’épanouissement et l’avenir de Ducey. C’est pourquoi, le maire et tous les adjoints de la liste «Allez Ducey», ont prévu de baisser leurs indemnités de -30%. Et ce n’est pas une blague!

Sous l’onglet Patrimoine du sou à l’euro et commandez « un sou d’café et eune démoéselle dé goutte ».

Message
« Nous aimerions vous faire part de nos observations et interrogations sur la situation de Ducey qui semble péricliter à cause de l’inaction des dernières mandatures …. La disparition du cabinet médical, 3 médecins partent à la retraite et les 2 derniers restants envisageraient la vente de leurs locaux et leur départ, l’un pour St Hilaire et l’autre pour St James. Le Maire, contacté, aurait répondu ne pourvoir rien y faire et semblé fort peu concerné ».

C’est hélas la voie qui se dessine. Vous auriez pu ajouter le cabinet des kinés dont 2 partent en retraite dans l’année qui vient. Et une ville sans médecin fragilise l’activité de la pharmacie.

Vous avez malheureusement raison dans votre constat, la municipalité sortante ne réagit que dans le curatif et jamais dans le préventif. Passivement, ils attendent la catastrophe et ensuite s’étonnent quand elle arrive.
Connaissant bien le milieu médical par mon ancienne activité professionnelle, je peux vous affirmer qu’il y a dès maintenant des actions à mener, en évoluant déjà vers un état d’esprit créatif. Ensuite nous comptons exposer dans les prochaines semaines à toute la population le détail de nos propositions.

Grâce à vous notre équipe s’étoffe. Aujourd’hui, elle est constituée à ses 2/3. Pour assurer l’alternance et faire valoir la différence, rejoignez-nous pour préparer le Ducey de l’avenir.
Vous êtes de plus en plus nombreux à nous encourager et nous vous en remercions. Mais pour exprimer notre différence, notre liste « Allez Ducey » doit rassembler obligatoirement 27 candidats.
Faute de quoi nous ne pourrons pas faire valider notre liste en préfecture et donc il nous serait impossible d’exprimer nos propositions d’avenir pour Ducey au sein du Conseil Municipal.
Plus que jamais, nous avons besoin de vous, dès maintenant, pour être un candidat avec nous sur la liste « Allez Ducey ».t

Message reçu
« Les élus en place vous craignent parce qu’ils ont peur des évolutions. Leur seule défense est de dire que vous agissez par dépit et par vengeance alors que vous avez essayé de travailler avec eux. J’aime au contraire votre détermination et votre esprit d’ouverture ».

La suite dans l’article Positifs sous l’onglet « Entre amis … »

Sous l’onglet Patrimoine, « Le tonneau ou tonné »​ dont le reliage assurait au fermier la bonne conservation d’un bon pur jus.

Défaillance municipale
L’examen des comptes rendus de réunions unanimes du Conseil Municipal sortant nous permet de mettre en évidence une erreur faite en 2017 et restée sans traitement depuis plus de 2 ans …. la suite sous l’onglet « Entre amis … »

Du nouveau sous l’onglet « Entre amis … » : aujourd’hui « Les fantômes ont de l’appétit »

Message
« Avec votre lettre on voit pourquoi ils veulent garder leur place. Ils se gavent de fric et nous gavent ».
C’est bien, entre autre pour cela, que nous bâtissons une liste de changement. Nous ne voulons plus être représentés par des élus essentiellement intéressés par les honneurs et par l’argent. Venez nous rejoindre pour enfin travailler pour l’avenir de Ducey notre ville

« Le maire et le châtelain » à suivre sous l’onglet « entre amis » et en détail sous l’onglet «chemin de Champagne »

Message
« Vous dites que vous voterez une baisse importante des indemnités de fonction de maire et des adjoints. De combien et qui nous dit que vous tiendrez parole »
Tout d’abord notre équipe « Allez Ducey » n’a pas comme premier objectif de se soucier de ses indemnités de fonction, mais des problèmes majeurs qui engagent durablement notre ville pour les prochaines années.
Mais vous avez raison de vous poser ces questions. Vous comprendrez que je ne peux pas aujourd’hui vous donner des garanties à une décision collective du futur Conseil Municipal pour lequel il faut que l’équipe Allez Ducey soit l’élue majoritaire.
Mais pour être clair et sans détour, si nous sommes élus, je prends l’engagement public de proposer et défendre une réduction de -30% des indemnités actuellement distribuées aux maires et adjoints.
Que propose la liste de division de madame Labiche ? C’est un sujet tabou

Sous l’onglet Patrimoine, « Guillaume ou William  »

Du nouveau sous l’onglet « Entre amis … » :

  • aujourd’hui « Le bal des fantômes »
  • et bientôt « Le maire et le châtelain »

 

En 40 conseils municipaux : 647 votes pour, 0 vote abstention, 0 vote contre
Il est temps de redonner le pouvoir de décision un article à découvrir dans l’onglet « Entre amis … » 

Message
« J’ai entendu qu’il fallait 27 conseillers municipaux pour Ducey, c’est beaucoup presque comme Avranches »
Hélas, c’est le résultat de la fusion entre la commune de Ducey et celle de Les Chéris. C’est aussi un moyen de décourager la composition d’autres listes alternatives à celle de la municipalité sortante qui faute d’idées nouvelles, mise sur l’arithmétique pour être la seule liste à pouvoir se présenter devant les électeurs.
La liste Allez Ducey représente une vision d’avenir pour notre ville. Mais pour exprimer notre différence, notre liste doit rassembler 27 candidats. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous encourager et nous vous en remercions.
Mais pour faire entendre notre différence au sein du Conseil Municipal, nous avons besoin de vous maintenant pour être élu avec nous. Nous comptons aussi sur vous pour encourager le maximum d’habitants à venir rejoindre la liste Allez Ducey. Car tous ensembles, l’on peut contredire les calculs arithmétiques déjà établis.

Question de logique … travaillons ensemble à préserver la zone de chalandise du centre ville
un nouvel article à découvrir dans le nouvel onglet « Entre amis … » 

Vous habitez Ducey, vous habitez Les Chéris,
Exprimez votre différence en nous rejoignant comme élu municipal.
Ensemble faisons de Ducey une terre d’avenir,
Tous ensemble pour faire gagner Ducey notre ville.

Sous l’onglet Patrimoine, « La Piterne  »

Message d’un élu de l’Agglo
« Si elle est candidate pour les honneurs et les indemnités de fonction, elle n’a rien compris car c’est avant tout un investissement personnel de tous les jours. Si elle se présente avec une telle motivation elle va vite se décourager et le reste des conseillers. Elle aura du mal à mener son mandat à terme »
A notre époque les « notables » n’existent plus ou sont fortement contestés. Les honneurs se limitent à la pose d’une gerbe devant le Monument aux Morts deux fois par ans et à inviter, non sans arrière pensée, les anciens de la commune à un repas annuel. Hélas, au quotidien, l’on s’adresse au Maire pour gérer des embrouilles. Mais il est vrai qu’au quotidien, la candidate de la division serait absente.maint

Ça commence déjà … est le premier article à découvrir dans le nouvel onglet « Entre amis … »

Sous l’onglet Patrimoine, Allez Ducey « a droit au chapitre  »

Message
« Une équipe en place voit d’un mauvais œil arriver des impétrants qui pourraient menacer les bribes de pouvoir qu’elle garde jalousement, ou simplement qui risquent de changer les habitudes »
Ami enseignant, pouvez vous répandre votre pensée philosophique dans tout le Sud-Manche, de Ducey à Mortain …

Vous pouvez lire notre nouvelle lettre aux Ducéennes et Ducéens dans la rubrique dédiée. Plus que jamais Allez Ducey !

Message
« Je travaille avec Isabelle Labiche à la fromagerie. Nous sommes méprisés comme vous. Je vous dirais. Pouvez-vous garder le silence sur mon nom »
Je vous remercie pour votre confiance et pour votre démarche qui n’était pas évidente. Bien entendu, je conserverai pour moi vos coordonnées et le détail de vos explications. Mes colistiers comprendront votre situation et celle de vos collègues de travail. Le mépris n’est jamais facteur de progrès et encore moins une méthode de management d’entreprise. Bon courage à vous. Tout finit par changer.

Message
« Je connais bien cette dame et son silence ne me surprend pas. Pour reprendre la formule : elle donne l’impression de vous écouter mais elle ne vous entend pas. Tout dialogue avec elle est impossible car elle pétrie de certitudes »
Vous la connaissez bien mieux que nous. Cela nous parait bien contradictoire avec la fonction de Maire qui se doit d’écouter et d’entendre toute la population. Et, si en plus elle génère la division au sein de la population …

Message
« Il est bien connu que les Français sont le peuple le plus réformiste du monde, à condition que rien ne change …. »
C’est une formulation qui ne demande qu’à être contredite

Message
« Tous ne sont pas forcément d’accord pour une liste unique composée de sympathisants à la tête d’équipe. Opposition ne veut pas forcément dire destruction et discorde »
Diviser semble indispensable pour sauver leur maintien en place. Sinon, rien de plus à ajouter

Message
« Cela ne fait que 12 ans qu’il habite sur Ducey et il veut changer les habitudes »
D’abord notre liste ne se limite pas à ma personne. Votre remarque est vraie et fausse. Vraie car des mauvaises habitudes sont préjudiciables au bon fonctionnement municipal qui conduit les élus en place à se replier sur eux-mêmes ou sur des proches et donc sans velléité pour eux, et de constat sans créativité. Fausse, car nous avons acheté notre maison en 1976. Elle est notre résidence principale depuis 2007. Ainsi, depuis 43 ans, la grande histoire et les petites histoires locales ne nous sont pas étrangères …
Mais là n’est pas la vraie question : en quoi le fait d’être Ducéen depuis plusieurs générations rendrait-il plus créatif et plus dynamique pour notre ville ?

Message
« J’ai bien lu dans les journaux tous les articles sur les deux listes. Elles sont complémentaires. Il n’est pas trop tard pour être ensemble à défendre les intérêts communaux »
Il n’est jamais trop tard en effet pour aller vers votre objectif, si toutefois chaque partie a la volonté de comprendre et apprendre à travailler ensemble. Mais malheureusement il est des silences de la municipalité sortante qui ne vont pas vers votre souhait. Dommage, que des rancœurs personnelles prennent le dessus sur l’intérêt collectif pourtant bien nécessaire à notre ville

Message
« Nous avons les mêmes craintes que vous, comment faire pour préserver le bassin d’emploi de Ducey ? »
Vous partagez nos craintes, partagez nos ambitions pour Ducey. Tous ensembles nous réussirons

Message
« Enfin un du vrai changement de proposé. Espérons pour votre liste »
Il ne s’agit pas de changer pour le plaisir de changer, mais de prendre des dispositions pour préserver l’avenir de Ducey en y associant toutes les forces vives. C’est en cela que nous sommes différents et notre liste représente ainsi une vraie alternative pour notre ville

Message
Que pense monsieur Dewitte de tout ça ? Avec lui Ducey a pris de l’importance car il a su travailler avec tout le monde
Nous comprenons. C’est un homme de dialogue mais il nous est impossible de répondre à votre question

Message
« Ils sont dans leur monde et ne veulent pas être dérangés »
Il ne s’agit pas de bousculer leurs habitudes, mais de se projeter pour l’avenir de Ducey

Appréciation d’un colistier de madame Labiche
« C’est vrai ce que dit Levoyer, cela va poser problème, Isabelle ne sera pas souvent présente en mairie »
Nous sommes complètement d’accord. Raison de plus pour trouver des solutions ensemble​

Message
« Ma femme et moi aimons votre esprit constructif »
Merci

Message
« Monsieur Laporte aurait du vous répondre par politesse. Comme maire il aurait du aussi vous répondre car il doit représenter tous les habitants de Ducey. On voit bien qu’ils veulent la place pour conserver leurs avantages en prenant de haut la population une fois élu »

Message
« Je partage votre analyse de la situation à Ducey et je pense effectivement que la division ne servira pas la commune »

Madame Labiche,
Pourquoi s’arc-bouter sur une posture générant la division alors que mon seul objectif est de trouver des solutions ? Abandonnons les non-dits et prenons directement contact ensemble car je reste convaincu que nos deux équipes peuvent travailler en commun pour Ducey notre ville.
Patrick Levoyer le 18 décembre 2019

Patrick LEVOYER                                                                                        11 décembre 2019

allez.ducey@gmail.com

Lettre aux Ducéennes et Ducéens

Bonjour,

Si j’ai participé ces dernières années à la vie de notre commune, beaucoup d’entre vous ne me connaissent pas ou seulement au travers mon travail sur la dénomination des rues de Les Chéris ou l’association des randonneurs RED qui a réhabilité le chemin pédestre de Champagne.

En collaboration avec Guy Rouland, Maire Délégué, je suis intervenu sur la numérotation des rues et chemins de Les Chéris. Le travail fut minutieux car il fallut recenser chaque parcelle sur le cadastre, déterminer s’il elle était ou non constructible, affecter un numéro en prenant en compte les éventuelles constructions à venir.
Le 30 Octobre 2018 le Conseil Municipal entérina notre travail. Je fus sensible aux remerciements distribués : « Monsieur Rouland remercie chaleureusement toutes les personnes ayant participé à l’opération et spécialement M. Patrick Levoyer qui s’est particulièrement investi et a apporté une aide précieuse ».

La ténacité de l’association RED a permis, contre vents et marées, de rouvrir le chemin au passage des randonneurs alors qu’il était privatisé par un riverain depuis 20 ans.
Nous avons voulu rendre pérenne notre action en sollicitant la mairie à procéder au bornage par un géomètre expert. C’est maintenant fait par la pose de 7 bornes, un plan détaillé et une inscription au cadastre.
Pour l’avenir, il reste à mettre en place des équipements mais l’essentiel est fait, même si hélas, la rigueur nécessaire a créé des amertumes qui semblent persister.

Pendant les vacances, plusieurs amis m’ont encouragé à continuer avec eux, à faire valoir notre différence au sein d’une équipe municipale renouvelée. Début septembre, j’ai rencontré une première fois monsieur Laporte qui m’a fait part de son incertitude quant à un nouveau mandat.
Je l’ai rencontré à nouveau le 28 octobre 2019 pour lui indiquer notre souhait de faire liste commune avec la liste de la municipalité sortante afin que la diversité des opinions et des personnes puisse compléter une équipe en place, enrichir les idées et ainsi faire les meilleurs choix pour Ducey notre ville : « Je vois Isabelle Labiche cet après midi et je vous tiens ensuite informé ».

Malheureusement au terme de 6 semaines d’attente, l’absence de réponse marque l’expression d’un certain dédain. Ainsi, nous constatons que madame Labiche tient à se recentrer sur elle-même, bien loin du slogan d’ouverture « Agir ensemble pour Ducey » affiché en 2014. Dans les faits, la liste sortante souhaite conserver ses habitudes et son travail routinier.
En vain, plusieurs personnes sont intervenues pour infléchir sa détermination. Quelques unes ont œuvré pour lui demander de trouver un consensus avec nous et ont fait part des dangers d’une telle posture.

Car il y a bien danger pour Ducey. Danger car la fusion entre Ducey et les communes de Poilley et de Juilley a été manquée. Ducey, avec moins de 3000 habitants, a maintenant moins d’influence au sein de la Communauté de Communes que ses voisines plus peuplées, comme Pontorson, Avranches ou même Isigny-le-Buat. De cette faiblesse, il est à craindre que Ducey ne perde sa vice-présidence. Le fait n’est pas anecdotique puisque être écarté des instances dirigeantes signifie être écarté des dossiers et des investissements majeurs de la Communauté de Communes. Que l’on ne se trompe pas, les emplois sur la commune de Ducey ne sont pas garantis à vie.

Le mode de fonctionnement promis par madame Labiche n’est pas non plus satisfaisant : uniquement 20% de son temps à la charge de Maire et 80% à son travail professionnel. De ces 20%, il lui faudra retirer en plus, le temps consacré à la Communauté de Commune. L’on peut imager sans peine qu’elle ne sera pas très assidue, ce qui desservira un peu plus les intérêts de Ducey. Comme dit le proverbe : « A vouloir courir plusieurs lièvres à la fois … l’on risque de tous les rater ».

Repli sur soi, rejet de personnes nouvelles sur sa liste, maire un jour par semaine, présence épisodique à la Communauté de Communes, madame Labiche impose à Ducey une liste de division.

A cette division programmée …
nous vous proposons de nous rassembler sur la liste « Allez Ducey »

A 69 ans, je n’ai aucune visée carriériste, je n’ambitionne à aucun honneur. Je n’entends pas participer à la course mercantile déjà engagée pour décrocher une indemnité de fonction. Tout cela est importun et loin de mon double objectif :
– Rassembler tous les hommes et femmes de bonne volonté comme l’a si bien écrit Jules Romains. Rassembler pour faire un pari gagnant / gagnant pour Ducey.
– Transmettre aux nouvelles générations ma passion pour l’engagement public et mon expérience dans le domaine de l’entreprise et de l’emploi. J’ai encore en mémoire mon mandat de Maire-Adjoint d’Evreux qui m’a permis, entre autre, de créer les bus Trans-Urbain avec 73 emplois pour transporter 4 millions de voyageurs par an.
De mon expérience de cadre Responsable des Systèmes Informatiques pour la France d’un groupe international allemand de produits pharmaceutiques, j’ai hérité d’une méthode de travail ordonnée et d’une connaissance approfondie de l’entreprise.

Mais aujourd’hui, c’est comme simple citoyen que je m’adresse à vous, car je ne me satisfais pas de la disparition du pôle moteur et attractif qu’exerça Ducey ces dernières décennies. Tous ensemble, avec nos différences, nous pouvons gagner le meilleur pour notre ville.
Vous l’avez compris, nous ne sommes pas dans le rejet de l’autre. C’est tellement vrai qu’une place parmi nous est ouverte, s’ils le désirent, à madame Labiche, à monsieur Laporte et leurs colistiers. Mes amis et moi, demeurons convaincus que seul le travail en commun est profitable à Ducey.

Mais, il nous faut aussi envisager la confrontation des opinions et des orientations à prendre. Nous préparons cette possibilité. Un recueil d’idées directrices est complété chaque jour. Nous vous proposons de participer à son élaboration et à rejoindre l’alternative municipale :
– Soit en envoyant un courriel à l’adresse allez.ducey@gmail.com
– Soit en surfant sur notre site internet www.allezducey.com
La mise à jour régulière de notre site vous informera de l’avancement de nos travaux.

Alors, nous vous disons à bientôt et ….

Allez Ducey !

Bien à vous