« écouter et voir pour transmettre »
« Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire (Jean Jaurès) »

Comptes-rendus des conseils municipaux

25 novembre 2022

Depuis les élections de 2020, le groupe municipal Allez-Ducey ne cesse de constater un excès de pouvoir de la majorité pour museler son expression. Ce fut le cas par la censure d’un article dans le journal municipal qui pourtant se doit de réserver un espace à la minorité municipale. Ce fut aussi leur constante volonté par des rédactions tendancieuses des comptes rendus d’assemblées du conseil municipal : l’on détournait le sens de nos interventions et parfois la majorité municipale s’attribuait la paternité de nos projets et propositions quand ceux-ci pouvaient leur être médiatiquement profitables.
Dans l’exercice de la mystification, par paresse ou par incapacité, cette majorité municipale utilisa sans retenue les services d’agents municipaux pour rédiger leur communication orientée alors que le personnel territorial a pour mission exclusive de ne travailler qu’à des tâches administratives. Ce phénomène de soumission est peut-être une explication au départ de deux Directrices Générales des Services en 18 mois.

La situation se complique à compter du 1er juillet 2022 : les actes sont publiés sous forme électronique et mis à la disposition du public sur le site internet de la mairie. De plus madame le Maire peut différer leur publication « dans la semaine qui suit la séance au cours de laquelle il a été arrêté » c’est-à-dire une semaine après le conseil qui suit celui dont on a validé le contenu.

Vous n’avez pas tout compris ?

Vous êtes excusables … Alors prenons comme exemple, le conseil municipal du 19 septembre 2022. Son compte rendu, devenu procès-verbal, a été majoritairement validé lors du conseil municipal du 9 novembre 2022. Madame le Maire avait jusqu’au 16 novembre 2022 pour le diffuser par internet et sur le site de la mairie. Pour les consultations papier, il appartient à chaque habitant de faire une demande de lecture en mairie.
Dans notre cas spécifique madame le Maire l’a diffusé à la presse le 22 octobre et le 31 octobre aux conseillers municipaux sous forme de courriel électronique. Aucune diffusion n’a été faite à un conseiller municipal qui ne souhaite recevoir que des convocations papier.

C’est dire combien la population est en définitive désinformée. Quel crédit porter sur un compte-rendu ou procès verbal, qui de plus est aseptisé, deux mois après la tenue d’un conseil municipal ? Or le souci constant du groupe municipal Allez Ducey est de traduire sans artifice le reflet de la vie communale.
Pour pallier à ces lacunes, entre dissimulations, désinformations et mises aux oubliettes des comptes rendus des débats, le groupe municipal Allez Ducey a choisi de publier une synthèse écrite et parfois sonore de chaque conseil municipal.
Ce travail de rédaction sera fait par tous les acteurs de l’équipe Allez Ducey. De ce fait, nous n’avons pas la prétention de rendre sous quelques jours notre publication mais il est bien présent dans l’esprit de toute notre équipe que notre travail ne nécessitera pas deux mois de délai.

Équipe Allez Ducey

Tout d’abord il faut remarquer que le Conseil municipal du 9 novembre 2022 s’est déroulé en l’absence d’un(e) DGS représentant l’ensemble des services municipaux. C’est une première depuis bien longtemps.

Conseil Municipal du 9 novembre 2022 – Approbation compte rendu conseil municipal 19 septembre 2022
Malgré nos réserves exprimées lors de la séance du conseil municipal de Ducey-Les-Chéris du 9 novembre 2022, madame le Maire a choisi de procéder au vote sur « l’approbation du compte rendu du conseil municipal du 19 septembre 2022 ». Nous avons attiré l’attention de l’assemblée sur l’illégalité de cette délibération puisque l’on a contraint Patrick Levoyer à se prononcer sur le contenu d’un document alors que celui-ci ne l’avait pas reçu.
Pourtant il était bien simple de joindre le PV de réunion dans le courrier recommandé afin d’éviter des frais supplémentaires à notre chère commune. La France est un pays de droit mais madame le Maire a rejeté cette remarque en procédant au vote.

Même si cet état de fait devient une habitude, le groupe Allez Ducey regrette d’être contraint d’intervenir mais n’accepte pas que madame le Maire ignore ou adapte ses besoins à la législation française. C’est malheureusement fatal lorsque l’on gouverne en très petit comité en méprisant la minorité et en utilisant sa majorité comme une simple chambre d’enregistrement de décisions déjà prises à l’avance.

Notre colistier a donc informé monsieur le Préfet de la situation pour qu’il exerce son autorité de contrôle des délibérations municipales. Soucieux d’être transparent dans toutes ses actions le groupe Allez Ducey vous informe de la situation.

https://www.youtube.com/watch?v=YRnfFlqfy_Q

Conseil Municipal du 9 novembre 2022 – Rapport de la CLECT 2022
C’est la Commission Locale d’Evaluation des Charges Transférées qui a opéré des mouvements financiers antérieurement à la Communauté d’Agglomération. Il est difficile de comprendre pourquoi l’on vote sur un dossier qui ne concerne pas du tout la commune de Ducey-Les-Chéris. Mais ce rapport doit être approuvé par l’ensemble des communes de l’ancienne communauté de communes.

Conseil Municipal du 9 novembre 2022 – Attribution des marchés de travaux complexe sportif
Réaménagement des terrains de tennis, création d’une piste d’athlétisme et création d’un accès PMR. Ce marché est divisé en deux lots :
– Les infrastructures sportives ont été confiées à l’entreprise STP Loisel pour un montant de 409972€ HT
– L’éclairage sera réalisé par l’entreprise STE Manche pour un montant de 38885€ HT

Conseil Municipal du 9 novembre 2022 – Détermination d’un tarif pour la vente de pierres
Un particulier a souhaité acheter un tas de pierres en granit d’un volume de 8mstockées aux services techniques de notre ville pour un prix forfaitaire de 1000€. L’équipe Allez Ducey a souhaité connaître le nom cet acheteur. Nous avons essuyé un refus catégorique de madame le Maire qui nous a même indiqué au cours des débats qu’elle ne connaissait pas cet acheteur puisque cette offre était verbale.

https://www.youtube.com/watch?v=IzgX5g39ACw

L’insistance de l’équipe Allez Ducey a fini par être entendue : A notre proposition d’organiser une vente aux enchères publiques, madame le Maire a accepté de reporter la vente à un prochain conseil municipal après avoir mis en place un système d’enveloppes cachetées pour faire des offres. Bien entendu, elle a exclu le groupe Allez Ducey de la séance d’ouverture de ces enveloppes. C’est dire que chez elle, la transparence atteint vite des limites.
Les conditions d’appel d’offre devraient être fixées par madame le Maire dans les prochains jours par affichage, par voie de presse et sur le site internet de la mairie.

Conseil Municipal du 9 novembre 2022 – Modification du tableau des effectifs
Le tableau des effectifs a été modifié suite à l’avancement de carrière d’un agent municipal.

Conseil Municipal du 9 novembre 2022 – Question diverse madame Roger
Madame Roger s’est inquiétée du stationnement abusif d’un camping-car rue du Lavoir pendant la Toussaint, gênant ainsi l’accès au cimetière. Il a été proposé de prendre un arrêté d’interdiction de stationner mais cette solution n’a pas été retenue faute de pouvoir en exercer le contrôle.

Conseil Municipal du 9 novembre 2022 – Question diverse n°1 du groupe Allez Ducey – Départ de madame Aubry, Directrice Générale des Services
Madame le Maire, avec l’avis favorable de ses adjoints, a mis fin au contrat de travail de madame Aubry, notre DGS, au terme de 3 mois d’activité. Cette dernière avait remplacé madame Lebreton qui n’était restée que 18 mois à la tête du personnel administratif. « Son travail ne correspondait pas aux attentes de madame le Maire par rapport un poste de DGS » fut le motif évoqué pour cette séparation.

https://www.youtube.com/watch?v=4e9I5eJs-J8

Conseil Municipal du 9 novembre 2022 – Question diverse n°2 du groupe Allez Ducey – Notre courriel est resté sans réponse pour un usage bien équivoque
Pour des questions de bon sens et d’équité, il est d’usage d’établir une convention ou un contrat lorsqu’une transaction est passée entre la ville et un tiers. Cet acte a été bizarrement « oublié » pour un champ appartenant à la ville et son exploitation faite par deux conseillères municipales. En l’état cet usage sans acte constitue un délit aggravé par le statut d’élues municipales des bénéficiaires.

Le courriel d’Allez Ducey du 4 octobre 2022 resté sans réponse, nous a contraints de reposer notre question lors du conseil municipal du 9 novembre 2022. Madame le Maire nous a promis de corriger cet écart de gestion en rédigeant une convention.

Conseil Municipal du 9 novembre 2022 – Question diverse n°3 du groupe Allez Ducey – Commerces en difficulté
Les jours de marché il s’avère que les commerçants du haut de la Grande Rue sont très pénalisés par le changement d’organisation des emplacements du marché, leur vitrine est cachée par les fourgons des déballeurs. Préserver ces commerces traditionnels du centre ville devrait être une priorité municipale.
Il nous a été indiqué que la commission commerces et marché a décidé de laisser la même disposition toute l’année. Espérons que cette décision incite l’installation de déballeurs dans le haut de la Grande Rue.

Conseil Municipal du 9 novembre 2022 – Question diverse n°4 du groupe Allez Ducey – Sécurité auprès d’un bassin de rétention des eaux pluviales
C’est encore une question diverse qui découle d’un sujet déjà abordé en Conseil Municipal au mois de janvier 2022 mais qui n’a malheureusement pas été suivie d’effet. Il s’agit du bassin de rétention des eaux pluviales de l’impasse des Ajoncs qui est bordé par un chemin piéton.
C’est donc un endroit particulièrement fréquenté notamment par les enfants. A l’époque monsieur le Maire-adjoint à la voirie nous avait promis des travaux de mise en sécurité dans les plus brefs délais.
A ce jour, rien n’a été entrepris. Devons-nous attendre l’accident pour réagir ? Rappelons que dans le cadre d’un malheureux événement, la responsabilité civile de madame le Maire sera directement engagée.

Monsieur le Maire-adjoint nous a indiqué que ce manque de réalisation était dû à l’autorisation de la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer). L’on peut s’interroger sur le manque de réactivité de cette administration départementale qui n’a pas répondu dans ce délai de 10 mois. Il aurait été également demandé un busage avec l’autorisation de la police de l’eau. Enfin il nous a proposé de reculer ce bassin. Tout ces propos pour nous dire que l’insécurité des piétons demeure.

Un honnête homme

20 novembre 2022

Dimanche sombre, terne, pesant d’humidité. Le vent du large rabat de gros nuages lourds et menaçants. Je suis très triste. Mon ami celui qui m’a toujours encouragé, à défendre le chemin de Champagne, à constituer l’équipe Allez Ducey n’est plus. Mon ami, notre ami Clément Fauchon nous a quittés cet après midi à 17h46. Je pense avec beaucoup d’affection à Paulette son épouse et à Guy son fils.

C’était un homme droit et intègre. Combien d’histoires m’a-t-il conté sur la vie de Les Chéris : des belles et des moins belles, mais toujours enjouées car il détestait la morosité. Grand amateur de bons mots, nous échangions parfois dans notre langue normande : « faôt vieuilli ou jeûne mouori », hélas oui, chacun sa destinée. Il y a quelques mois je lui ai présenté la maquette de mon livre en normand et nous avons pu déclamer une dernière fois quelques phrases dans notre langue ancestrale.

L’on ne peut pas évoquer Clément sans le chemin de Champagne. L’association RED, qui a restauré ce chemin de randonnée, a perdu son président d’honneur. Il fut conseiller municipal de Les Chéris pendant une vingtaine d’années. Seul, tout seul, il répétait sans cesse que ce chemin était communal et que sa privatisation ne pouvait être entérinée par la commune. S’il fut aimablement écouté, il ne fut jamais entendu : « Je compte sur toi, faut que ce chemin soit ouvert à tous avant que je parte ». En 2019, ensemble nous avons arpenté ce chemin avec quelques amis. Clément était rayonnant.

Malgré ses 93 ans, notre différence d’âge ne comptait pas : seul comptait le désintéressement de soi, toujours au profit du bien collectif. J’aurais pu être son fils, de cœur surement. Je retiendrais son encouragement à créer Allez Ducey malgré les difficultés.

Je suis profondément ému même si j’avais bien conscience que son état déclinait de jour en jour. Combien de fois m’a-t-il dit : « de là haut je vais te surveiller ». Alors, en étant ainsi si chaleureusement observé, plus que jamais nous continuerons encore plus déterminés et sans faiblesse. Notre commune doit beaucoup à ce grand monsieur plein de sagesse. Sept heures en soirée, l’angélus sonne au village. Un honnête homme n’est plus. Respect.

Patrick LEVOYER

Les copains d’abord – Petit service sans convention

19 novembre 2022

Pour des questions de bon sens et d’équité, il est d’usage d’établir une convention ou un contrat lorsqu’une transaction est passée entre la ville et un tiers. Cet acte a été bizarrement « oublié » pour un champ appartenant à la ville et son exploitation faite par Mesdames Lambert et Lambert-Motemps conseillères municipales. En l’état cet usage sans acte constitue un délit aggravé par le statut d’élues municipales des bénéficiaires.

Le courriel d’Allez Ducey du 4 octobre 2022 resté sans réponse, nous a contraints de reposer notre question lors du conseil municipal du 9 novembre 2022. Madame le Maire nous a promis de corriger cet écart de gestion en rédigeant une convention.

Gardons espoir en cet engagement mais conservons toutefois en mémoire la parole d’Henri Queuille : « Mes promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ».

<+>

4 novembre 2022
Notre courriel du 4 octobre 2022 à 21h54 demandant une réponse à madame le Maire n’a trouvé aucun écho à l’issue d’un mois de délai. Ce silence nous contraint à utiliser la séance de questions diverses posées au Conseil Municipal, surchargeant ainsi les services administratifs. L’application de la simple règle de courtoisie aurait permis d’avoir réponse à nos questions par un simple courriel de madame le Maire. Voici donc nos deux interrogations que nous reformulons :

4 octobre 2022 à 21h54
Madame le Maire,
L’équipe Allez Ducey a constaté qu’une parcelle de terrain communal est actuellement exploitée par un propriétaire privé comme vous pourrez le voir sur la photo ci-jointe.
De même nature que les ventes d’herbes qui font l’objet d’une convention délibérée en Conseil Municipal, est-il dans vos projets de présenter une convention de location lors du prochain Conseil Municipal du 9 novembre 2022 ? S’il s’agit d’un marché de gré à gré pouvez-vous nous en transmettre une copie ?
Cordialement
Équipe municipale Allez Ducey

L’outrance au lieu du respect

17 novembre 2022

Le nouveau site internet municipal présente toutes les associations avec pour chacune d’entre elles un classement thématique. Pour l’association des Anciens Combattants, la majorité municipale a choisi comme rubrique « regroupement – divertissement ». Ce classement est particulièrement choquant car comme divertissement nos aînés auraient préféré un autre loisir que de mourir pour la France.

Cette désinvolture affichée masque mal le double langage des conseillers majoritaires. D’un côté ils font bonne figure devant le Monument aux Morts, de l’autre ils considèrent que nos anciens combattants se sont battus par divertissement. Ceci n’est pas glorieux mais reflète malheureusement bien le désordre qui sévit en mairie.

L’équipe Allez Ducey désapprouve catégoriquement cette démarche et témoigne envers nos aînés beaucoup de reconnaissance pour nous permettre de vivre dans un pays épris de liberté.

Équipe municipale Allez Ducey

Les copains d’abord – Petits cailloux dans la chaussure

14 novembre 2022

Non, ce n’était pas un p’tit lot
De la remise, ce cadeau
Qu’on se le dise coquin de sort
Dise coquin de sort
Il cheminait comme un roublard
Sur la grand-route des flambards
Et s’appelait les copains d’abord
Les copains d’abord

Un particulier a souhaité acheter un tas de pierres en granit d’un volume de 8m3 stockées aux services techniques de notre ville pour un prix forfaitaire de 1000€. Lors de la séance de conseil municipal du 9 novembre 2022, l’équipe Allez Ducey a souhaité connaître cet acheteur. Nous avons essuyé un refus catégorique de madame le Maire qui nous a même indiqué au cours des débats qu’elle ne connaissait pas cet acheteur puisque cette offre était verbale. Ceci nous rappelle un autre dossier …

De ce tas de pierres sans réelle valeur, l’on a appris qu’il y avait des pierres d’angle taillées sans exclure des linteaux. Il s’agit en fait des restes de l’ancienne maison de la cidrerie. Vous pourrez remarquer que les pierres façonnées sont nombreuses. Alors à qui profite ce tarif minimisé par madame le Maire ? Pourquoi il nous fut interdit de prendre connaissance du potentiel acheteur ? Trop connu et trop proche du pouvoir ?

Si un Maire-adjoint a relativisé la valeur du bien communal, un autre s’empressa de dire qu’Allez Ducey faisait perdre du temps à l’assemblée avec ses questions mais s’empressa en fin de séance de nous aiguiller vers le propriétaire de l’ancienne forge. Dans le domaine du conditionnel l’on peut aussi s’interroger sur des restaurations locales en pierres de taille. Dans tous les cas ceci reste du supposé mais installe bien des questions sans avoir de réponses. Pour éviter dérives et rumeurs, il appartenait à madame le Maire de dévoiler le nom du potentiel acheteur, ce qui n’avait rien d’indécent et qui restait dans le domaine de la légalité. Mais ce fut le silence.

L’insistance de l’équipe Allez Ducey a fini par être entendue : A notre proposition d’organiser une vente aux enchères publiques, madame le Maire a accepté de reporter la vente à un prochain conseil municipal après avoir mis en place un système d’enveloppes cachetées pour faire des offres. Bien entendu, elle a exclu le groupe Allez Ducey de la séance d’ouverture de ces enveloppes. C’est dire que chez elle, la transparence atteint vite des limites, en dehors de son cercle de copains.

Habitants de Ducey-Les-Chéris, c’est notre patrimoine qui va être vendu à vil prix si personne ne se manifeste. L’équipe Allez Ducey encourage tous les acheteurs potentiels à faire des offres en mairie. Les conditions devraient être fixées par madame le Maire dans les prochains jours. Prenez contact avec messieurs les Maires-adjoints Mottier et Marin pour visualiser aux services techniques le lot de pierres mises en vente. Insistez en mairie pour connaître les modalités et dates limites d’offres car vous l’avez compris, ce sera une concurrence par rapport à l’acheteur primitif anonyme déjà choisi. Sinon ce sera « les copains d’abord ».

Vous pourrez mesurer l’ampleur des débats du conseil municipal en écoutant cet enregistrement :

https://www.youtube.com/watch?v=IzgX5g39ACw

Par avance l’équipe Allez Ducey vous remercie pour votre participation.

Questions diverses posées par le groupe municipal Allez Ducey
Conseil Municipal du 9 novembre 2022

Conseil Municipal du 9 novembre 2022 – Question diverse n°1 du groupe Allez Ducey – Départ de madame Aubry, Directrice Générale des Services
Lors du Conseil Municipal de 19 septembre 2022, madame le Maire a présenté « Madame Sophie AUBRY, nouvelle Directrice Générale des Services ».
Or, à l’issue de 3 mois d’activité dans notre commune, le départ annoncé de madame Aubry interpelle le groupe municipal Allez Ducey, d’autant que sa prédécesseure, madame Lebreton, n’est restée en poste que 18 mois.

Nous avons eu des retours crédibles quant aux raisons de son départ. Une chose est bien établie : les conditions de travail étaient insatisfaisantes pour l’une ou l’autre, soit pour l’employée, soit pour la mairie.
C’est pourquoi, le groupe municipal Allez Ducey demande à connaître le motif officiel de ce départ : est-ce le souhait de madame Aubry ou est-ce la volonté de madame le Maire ? Si c’est le fait de madame le Maire, le groupe Allez Ducey souhaite connaître en question complémentaire les fondements de sa décision ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 9 novembre 2022 – Question diverse n°2 du groupe Allez Ducey – Notre courriel est resté sans réponse
Notre courriel du 4 octobre 2022 à 21h54 demandant une réponse à madame le Maire n’a trouvé aucun écho à l’issue d’un mois de délai. Ce silence nous contraint à utiliser la séance de questions diverses posées au Conseil Municipal, surchargeant ainsi les services administratifs. L’application de la simple règle de courtoisie aurait permis d’avoir réponse à nos questions par un simple courriel de madame le Maire. Voici donc nos deux interrogations que nous reformulons :

4 octobre 2022 à 21h54
Madame le Maire,
L’équipe Allez Ducey a constaté qu’une parcelle de terrain communal est actuellement exploitée par un propriétaire privé comme vous pourrez le voir sur la photo ci-jointe.
De même nature que les ventes d’herbes qui font l’objet d’une convention délibérée en Conseil Municipal, est-il dans vos projets de présenter une convention de location lors du prochain Conseil Municipal du 9 novembre 2022 ? S’il s’agit d’un marché de gré à gré pouvez-vous nous en transmettre une copie ?
Cordialement

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 9 novembre 2022 – Question diverse n°3 du groupe Allez Ducey – Commerces en difficulté
C’est un sujet déjà abordé mais qui se trouve malheureusement toujours d’actualité. Les jours de marché il s’avère que les commerçants du haut de la Grande Rue sont très pénalisés par le changement d’organisation des emplacements du marché : au lieu d’avoir des camelots qui attirent la clientèle, leur vitrine est cachée par les fourgons des déballeurs.

Par une autre organisation du marché laissant toute la Grande Rue en zone de chalandise, il serait possible d’éviter la mise en difficulté financière de ces commerces. Préserver ces commerces traditionnels du centre ville devrait être une priorité municipale.

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 9 novembre 2022 – Question diverse n°4 du groupe Allez Ducey – Sécurité auprès d’un bassin de rétention des eaux pluviales
C’est encore une question diverse qui découle d’un sujet déjà abordé en Conseil Municipal il y a plusieurs mois mais qui n’a malheureusement pas trouvé à ce jour de solution. Il s’agit du bassin de rétention des eaux pluviales de l’impasse des Ajoncs qui est bordé par un chemin piéton.
C’est donc un endroit particulièrement fréquenté notamment par les enfants. A l’époque monsieur le Maire-adjoint à la voirie nous avait promis des travaux de mise en sécurité dans les plus brefs délais.
A ce jour, rien n’a été entrepris. Devons-nous attendre l’accident pour réagir ? Rappelons que dans le cadre d’un malheureux événement, la responsabilité civile de madame le Maire sera directement engagée.

Équipe municipale Allez Ducey

Santé & Liberté

29 octobre 2022

Retrouvez le souhait demandé à l’Agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie par l’équipe Allez Ducey représentée par Patrick Levoyer.

C’est un défi architectural pour le PSLA de Ducey-Les-Chéris, pôle médical commun d’avoir seulement un rez-de-chaussée tout en préservant l’arbre de la liberté bicentenaire de la Révolution Française, planté le 21 mars 1989.

Ainsi ce seront deux représentations de valeurs essentielles qui cohabiteront : d’une part la défense de la santé accessible à tous et d’autre part la défense de la liberté bien maltraitée en ce moment.

Encore un manquement

C’est un jeu bien risqué que d’attendre le dernier moment pour envoyer les convocations aux Conseillers Municipaux. Il serait préférable de prendre exemple sur la Communauté d’Agglomération qui envoient chaque convocation 8 à 10 jours à l’avance. Pour votre information, vous trouverez ci-dessous le courrier envoyé à monsieur le Préfet.

<<<+>>>

Ducey-Les-Chéris, le 21 septembre 2022

Monsieur le Préfet,

Le Conseil Municipal de Ducey-les-Chéris en date du 3 septembre 2020 avait été annulé faute de n’avoir pas respecté les délais de convocation de 3 jours francs imposés par la loi : « Madame, Monsieur, Le délai des trois jours francs n’étant pas respecté, Madame le Maire me charge de vous indiquer que la réunion prévue le 3 septembre prochain est reportée à une date à définir le plus rapidement possible ».

Depuis cette date le groupe municipal Allez Ducey a constaté plusieurs écarts dans les convocations électroniques faites pour des réunions de commissions. Le personnel municipal ne peut être incriminé car il agit sur ordre expresse de madame le Maire, dont nous déplorons la gestion solitaire de notre commune. Par exemple, nous avons constaté récemment le cas d’un habitant qui a écrit le 3 juillet 2022 à « Mme le Maire ET Mmes et Mrs les membres de son Conseil Municipal » sans que cette lettre soit diffusée aux Conseillers Municipaux. D’autorité, madame le Maire a gardé cette requête par devers elle, alors que la demande légitime de notre administré s’adressait à l’ensemble des conseillers. Pourquoi cette censure ? De la même façon nous avons assisté à une clôture prématurée d’un Conseil Municipal pour éviter à madame le Maire de répondre aux questions diverses posées par le groupe Allez Ducey.

De cette gestion désordonnée des convocations, j’ai souhaité revenir aux fondamentaux en refusant les convocations électroniques pour ne recevoir que des convocations papier avec trace de réception, soit postale, soit sous forme de formulaire d’attestation de remise en main propre comme le spécifie clairement l’article 2 du règlement intérieur de notre commune : « … Elle est transmise trois jours francs au moins avant celui de la réunion, de matière dématérialisée ou, si les conseillers municipaux en font la demande, adressée par écrit à leur domicile ou à une autre adresse. »

Les critiques de la majorité municipale quant au coût d’expédition de ces convocations ne tiennent pas pour deux raisons :

– Dans les délais imposés, rien ne s’oppose à me remettre ces documents en main propre lorsque je suis en mairie comme c’est le cas qui se présente aujourd’hui. Dans les autres cas, je suis même favorable à cette remise à mon domicile par monsieur le Maire Délégué de Les Chéris.
– Cette bien modeste demande est dans son principe tout aussi légitime que les indemnités de fonction attribuées aux élus de cette même majorité municipale. De plus, elle est apparue uniquement pour mettre un terme aux manquements administratifs de madame le Maire.

Ce préambule fixé, examinons la situation actuelle :

– Le Conseil Municipal a été positionné au lundi 19 septembre 2022
– La date maximale de réception des convocations est le jeudi 15 septembre 2022
– Les convocations électroniques ont été faites le mardi 13 septembre 2022 à 14h51
– Ma convocation papier n’a été postée que le lendemain le mercredi 14 septembre 2022. Pourquoi ?
– J’ai été convoqué par madame le Maire le jeudi 15 septembre à 13h00 pour assister à une séance de commission d’appel d’offre.
– De ce fait, les services postaux n’ont pu me remettre cette convocation que le vendredi 16 septembre 2022, en dehors des délais légaux.

Madame le Maire joue. Elle positionne le plus tard possible les envois de convocations. Dans le cas présent, elle est à l’origine de l’absence de réception de ma lettre le jeudi 15 septembre 2022. Plus largement, a-t-elle envisagé qu’un incident ou accident dans les services postaux pouvaient remettre en question cette distribution à flux tendu ?

Au-delà de ces futilités, il m’importe monsieur le Préfet, d’avoir réponse à ces deux questions :

1) Pour quelles raisons le courriel de convocation a été posté aux conseillers municipaux le mardi 13 septembre 2022 et mon courrier papier le lendemain mercredi 14 septembre 2022 ? S’il avait été posté le même jour, l’incident ne se serait pas produit.
2) Etant convoqué en mairie le jeudi 15 septembre à 13h00, pourquoi madame le Maire ne m’a-t-elle pas remise en main propre ma convocation ? Nous étions encore dans les délais légaux.

J’ai tenté à l’ouverture du Conseil Municipal du 19 septembre 2022 de trouver une solution apaisée en faisant le constat de la situation. J’ai proposé à madame le Maire une alternative :

– Soit une solution de modération en lui proposant d’exprimer des regrets sur ces écarts de convocation
– Soit une solution de fermeté avec la remise en cause de ce Conseil Municipal

Madame le Maire a catégoriquement refusé la modération, ce que je regrette. Dans ces circonstances, je souhaite monsieur le Préfet sous vos bons offices, votre intervention à un double niveau :

– D’abord, un contact auprès de madame le Maire pour que le dysfonctionnement dans cet envoi face l’objet de regrets. L’affaire serait ainsi classée.
– Ensuite, si madame de Maire persiste dans son refus, l’article L 2121-12 du CGCT précise les conditions d’envoi des convocations : « La méconnaissance de ces règles est de nature à entacher d’illégalité les délibérations prises par le conseil municipal ». J’ai l’honneur par la présente de contester l’ensemble des délibérations prises lors du Conseil Municipal de Ducey-les-Chéris le 19 septembre 2022.

Espérons monsieur le Préfet, que sous votre haute autorité, le mode de fonctionnement de la mairie de Ducey-les-Chéris quitte les arcanes d’un exercice solitaire pour un travail équitable de l’ensemble des Conseillers Municipaux. Espérons aussi que sous votre égide, ce dysfonctionnement de convocation trouve une solution assumée et reconnue par madame le Maire afin que chaque nouvelle convocation soit envoyée dans des délais plus amples.

Veuillez agréer, monsieur le Préfet, l’expression de mes sincères salutations.

Patrick LEVOYER

Copie : Mmes et MM. conseillers municipaux de Ducey-les-Chéris

Merci aux couturières

20 septembre 2022

Pour la rentrée des classes, le 9 Septembre nous avons remercié les Couturières de Charmosyne auprès de l’arbre de la liberté bicentenaire de la révolution Française (planté le 21 mars 1989).

Grace aux Couturière et aux dons des citoyens notre belle histoire de solidarité a commencée le 10 avril 2020 pour nous protéger tous ensemble contre la Covid 19.
L’équipe municipale Allez Ducey a réussi en moins de 8 jours à embarquer les couturières de Charmosyne dans une aventure d’aiguilles solidaires. Ensemble elles ont fait revivre la maison Charmosyne, ensemble elles ont réalisé plus de 3000 masques !

Depuis longtemps nous tenions à les remercier toutes chaleureusement pour avoir répondu à cet appel afin de confectionner des masques pour protéger les habitants de Ducey-Les-Chéris. Le courage et l’or précieux qu’elle ont aux bouts de leurs mains nous a tous fait rêver pendant cette période de pandémie, cette richesse a réchauffée nos cœurs et a permis de servir les personnels de santé, de la maison de retraite, des aides à domicile, des infirmières libérales, des médecins, des kinés, des ambulanciers, des pompiers, des commerçants … de première nécessité de Ducey-Les-Chéris

Le 9 septembre dernier, nous les avons remerciées en offrant un bon moment de convivialité autour d’un bon repas et monsieur Christian Brault, fils du fondateur de la maison Charmosyne a remis à un petit cadeau à chacune d’entre elles, sous forme d’un magnifique porte-clés collector Charmosyne. Nous excusons les mains solidaires absentes et nous pensons fortement à celles qui nous ont quittées.

Encore bravo et merci à vous toutes et tous, les habitants de Ducey-Les-Chéris sont fiers de vous.

Équipe Allez Ducey

Questions diverses posées par le groupe municipal Allez Ducey
Conseil Municipal du 19 septembre 2022

Conseil Municipal du 19 septembre 2022 – Question diverse n°1 du groupe Allez Ducey – Radar de feux rue du Général Leclerc
Lors du Conseil Municipal du 29 juin 2022, il a été posé par le groupe Allez Ducey une question diverse sur l’installation d’un radar de feu au carrefour des rues du Général Leclerc et du Génie. Cette proposition s’inscrit pour améliorer la sécurité des piétons et cyclistes qui vont s’accroitre avec la création d’une piste cyclable entre la voie verte et le centre de Ducey.
Madame le Maire a indiqué en réponse que « c’est une question qui pourrait être posée en Conseil municipal ». Nous sommes en accord avec cette proposition. Est-il possible de planifier cette question lors d’un prochain Conseil Municipal ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 19 septembre – Question diverse n°2 du groupe Allez Ducey – Courrier de monsieur Lelièvre du 3 juillet 2022
Monsieur Lelièvre a envoyé le 3 juillet 2022 un courrier à madame le Maire et aux Conseillers Municipaux. Celui-ci a bien été reçu par madame le Maire en lisant la réponse qui a été faite, plus de 7 semaines après, le 24 août 2022. Pourtant, monsieur Lelièvre a bien spécifié « A Mme le Maire et à Mmes et Mrs les Membres de son Conseil Municipal ». Ce n’était pas un courrier destiné exclusivement à madame le Maire mais à l’ensemble des élus. Pourquoi cette lettre est-elle restée confidentielle et pourquoi n’a-t-elle pas été diffusée auprès des Conseillers Municipaux ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 19 septembre 2022 – Question diverse n°3 du groupe Allez Ducey – Eclairage public
Les horaires des éclairages publics sont inadaptés par rapport à l’éclairage solaire. Par exemple, nous avons constaté au mois de juin que le jour se lève dès 5h30 et que l’éclairage public entre en action à 6h15 …
De plus, les réglages actuels ne s’inscrivent pas dans les mesures gouvernementales d’économie d’énergie, et demeurera un poste financier important pour la commune, et imprévisible quant à son évolution. Est-il possible de faire un audit, tant à Ducey qu’à Les Chéris, afin de coller au plus près de la luminosité naturelle ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 19 septembre 2022 – Question diverse n°4 du groupe Allez Ducey – Construction d’un ou de plusieurs ouvrages sur la Sélune
Le 17 août face à la fréquence des épisodes de sécheresse nous avons tous été sollicité par l’association entre Lac et Mer qui nous encourage vivement à délibérer au plus vite pour demander d’urgence à la communauté d’agglomération du Mont-Saint-Michel et au Ministère de transition énergétique la construction d’un ou de plusieurs ouvrages sur la Sélune pour renforcer la capacité de la basse vallée à résister aux différents aléas biennaux et quinquennaux tels qu’ils sont depuis la démolition de Vezins et de la Roche-qui-Boit.

Qu’il s’agisse de la protection de la ressource en eau ou des petites crues, nous ne pouvons pas laisser l’État se décharger de ses responsabilités sur les collectivités et ne pas faire le nécessaire pour protéger les citoyens. Sans Vezins et la Roche-qui-Boit, la guerre de l’eau présentera sa facture lors des prochaines crues et des prochains étiages.

La sécheresse actuelle confirme brutalement que les études ont jusqu’à présent largement occulté les aléas biennaux ou quinquennaux : aujourd’hui, on sait ce qu’il faut ! Transformer tout ou partie les anciens sites de Vezins et de la Roche-qui-Boit en infrastructure de régulation des débits de la Sélune ! Nous le savons tous, l’eau est un bien commun et précieux à préserver pour toutes les générations … Ensemble nous devons préserver l’héritage que nous nous devons de transmettre à nos enfants, si nous nous bougeons tous il est possible de réussir à obtenir de l’État la réalisation d’un ou plusieurs ouvrages sur la Sélune qui nous seront utiles comme l’ont été Vezins & la Roche-qui-Boit pendant un siècle – aussi bien en période de sécheresse qu’en cas de petites crues – aussi bien comme réservoir d’eau « potabilisable » que comme réserve d’incendie ou comme havre des biodiversités.

Le Conseil Municipal de Ducey-les-Chéris peut-il délibérer pour demander à la Communauté d’Agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie et au Ministère de l’Environnement la construction d’un ou de plusieurs ouvrages sur la Sélune ?

Équipe municipale Allez Ducey

Notre Eau-de-Vie

10 août 2022

La Sélune commence à sécher ! On nous a cassé nos 2 arrosoirs (Vezins et la Roche-qui-Boit), réservoirs qui sont nécessaires aussi bien l’hiver pour nous protéger des petites crues (assainissement, réseaux électrique et télécom) et l’été des étiages (Accès à l’eau douce aux nombreux abonnés).

La crise de l’eau n’a pas de frontières, tout a plusieurs dimensions, les lacs sont des poumons verts et châteaux d’eau à ciel ouvert à réimplanter pour l’homme et toutes les biodiversités de la Sélune ! Les changements climatiques et les phénomènes météorologiques extrêmes mais pas que, tels que les sécheresses et les inondations, peuvent réduire ou polluer les ressources en eau. Il est urgent de prendre le cap sur le bon « SENS » tout en respectant la continuité écologique.
Sans Vezins et la Roche-qui-Boit, la guerre de l’eau présentera sa facture lors des prochaines crues et des prochains étiages. Ce qui est d’autant plus regrettable est que l’ouvrage de la Roche-qui-Boit avait été équipé par EDF d’un système qui aurait pu assurer la montaison du poisson migrateur analogue à ce qui existe depuis 10 ans sur la Garonne … N’oublions pas l’hydroélectricité…

Dès le prochain conseil municipal, nous allons demander à Madame le Maire de mettre à l’ordre du jour principal une demande de délibération pour construire un ou plusieurs réservoirs de protection contre les sécheresses et les « petites crues ». Nous vous informerons de sa décision

Questions diverses posées par le groupe municipal Allez Ducey
Conseil Municipal du 29 juin 2022

Conseil Municipal du 29 juin 2022 – Question diverse n°1 du groupe Allez Ducey – Rachat du bâtiment de la Roche Qui Boit
Le groupe Allez Ducey demande à la commune de se positionner pour acheter l’usine bâtiment historique de la Roche Qui Boit pour un euro symbolique.

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 29 juin 2022 – Question diverse n°2 du groupe Allez Ducey – Location avant achat définitif du presbytère de Les Chéris
Le Conseil Municipal du 1er mars 2022 a validé la vente de l’ancien presbytère de la commune de Les Chéris au prix de 122000€. A ce prix s’ajoute une location d’environ 5 mois à raison de 550€ par mois, le temps de la signature de l’acte définitif.
A ce jour, 4 mois se sont écoulés. Combien de mois de loyers ont-ils été perçus ? Si l’acte définitif n’est pas encore signé, est-il prévu de percevoir un 5ème loyer pour le mois de juillet 2022 ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 29 juin 2022 – Question diverse n°3 du groupe Allez Ducey – Rapport moral et financier de l’association Médi-Sélune
Chaque association doit fournir au préalable un rapport moral et financier pour prétendre à une subvention municipale.

Lors de la séance du conseil municipal du 20 décembre 2021, l’équipe Allez Ducey a demandé à prendre connaissance du rapport moral et financier de l’association Médi-Sélune avant de voter une subvention. La réponse fut claire : « Madame Le Maire précise que l’assemblée générale aura lieu en janvier et qu’à l’issue le rapport moral et financier sera transmis ». 

Le compte rendu de cette séance de conseil municipal indique également « La participation 2022 pour la commune de Ducey Les Chéris étant supérieure à 23000€, il convient de signer une convention avec l’association Médi-Sélune ». L’article 3 de la convention annexée à ce compte rendu indique que pour 2022 notre commune « contribue financièrement pour un montant maximal de 24454€ conformément au tableau ci-dessous ».

Alors qu’il est demandé aux autres associations de produire avant subvention leur rapport moral et financier, une exception est faite pour Médi-Sélune à l’article 5 de cette convention « l’association s’engage à fournir dans les six mois suivant la clôture de l’exercice les états financiers ou, le cas échéant, les comptes annuels ».

Les promesses d’avoir une assemblée générale de l’association Médi-Sélune en janvier 2022 ne furent pas tenues, ni même à la date du 26 février 2022 car le compte rendu de la commission des finances mentionne : « Madame Le Maire donne le montant total des subventions versées à savoir 105352,61€ ». Quant à l’organisation de leur assemblée générale elle n’était encore qu’au stade de projet : « Madame Glénat explique que l’association a été destinataire tardivement des comptes 2021. Une AG va être organisée ».

Devant ces incertitudes, l’équipe Allez Ducey demande des réponses sur les trois points suivants :

1) Entre la date du 26 février 2022 et ce jour une assemblée générale de l’association Médi-Sélune a-t-elle été organisée et dans l’affirmative à quelle date ?
2) Pour reprendre les conditions bien particulières faites à l’association Médi-Sélune figurant dans l’article 5 de la convention, nous sommes, à une journée près, au terme des 6 mois après la clôture de l’exercice 2021. Un rapport moral et financier a-t-il été transmis ? Dans l’affirmative et pour reprendre notre demande du 20 décembre 2021, l’équipe Allez Ducey souhaite en prendre connaissance.
3) Par contre s’il n’y a pas eu d’assemblée générale de l’association Médi-Sélune, ou si leur rapport moral et financier est inexistant, l’équipe Allez Ducey demande l’application sans faille de la convention signée entre la commune de Ducey-Les-Chéris et l’association Médi-Sélune :
« Article 7 – Sanctions : Tout refus de communication des comptes entraîne la suppression de la subvention conformément à l’article 14 du décret-loi du2 mai 1938 »
« Article 8- Contrôles de l’Administration : ….. l’Administration peut exiger le remboursement de la partie de la subvention supérieure aux coûts éligibles du projet augmentés d’un excédent raisonnable ou la déduire du montant de la nouvelle subvention en cas de renouvellement ».
En effet, l’on ne peut pas d’un côté se réfugier derrière la signature d’une convention pour ne pas fournir les documents nécessaires à l’obtention d’une subvention et de l’autre ignorer cette même convention lorsque les engagements pris ne sont pas tenus.

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 29 juin 2022 – Question diverse n°4 du groupe Allez Ducey – Radar de feux tricolores au carrefour de la rue du Général Leclerc et de la rue du Génie
La création d’une piste cyclable rue du Général Leclerc entre la voie verte et le centre de Ducey va créer un flux de passages de piétons et de cyclistes. Pour assurer leurs traversées de la rue du Génie dans de meilleures conditions de sécurité routière, il a été évoqué la mise en place d’un radar de feux lors du Conseil Municipal du 26 janvier 2022 : « Monsieur Levoyer revient sur la dangerosité du carrefour à feux. Comme évoqué en commission finances, il souhaiterait que soit étudiée la possibilité d’installer un radar de feux. Il demande au Maire de saisir l’ATD dans ce sens, ce que Madame le Maire confirme ».

Le 22 février 2022 le responsable du service départemental écrit : « Seuls, les services de l’Etat peuvent installer et gérer ces radars automatiques. Nous vous invitons donc à transmettre votre demande auprès des services de la préfecture ».

Le 11 mars 2022 l’équipe Allez Ducey indique à madame le Maire : « Nous sommes favorables à son invitation pour que vous formuliez la demande auprès des services de la Préfecture ».

Notre communication a également fait l’objet d’une question diverse lors du Conseil Municipal du 5 avril 2022 : « Le groupe Allez Ducey vous a demandé le 11 mars 2022 de formuler cette demande auprès des services préfectoraux. Avez-vous présenté cette demande et dans l’affirmative à quelle date ? ». Nous n’avons pas obtenu de réponse puisque madame le Maire a brutalement suspendu la séance du conseil avant de nous fournir une réponse.

Toutefois, dans son courrier en date du 26 avril 2022, madame le Maire précise : « Sur la question n°1 relative à la mise en place d’un radar de feux au carrefour avec la RD 976 et eu égard à la réponse des services de I;ATD, cette question sera étudiée lors de la prochaine commission voirie qui se réunira dans les prochaines semaines avant que le sujet ne soit examiné, si nécessaire, en séance du Conseil municipal ».

La commission voirie s’est réunie le 5 mai 2022. Son compte rendu est laconique : « Radar de feux (suite à donner) – Non évoqué ». Ainsi, la boucle est bouclée.

Madame le Maire, entre tous ces intervenants sommes-nous partis dans une nouvelle boucle d’un cycle de 6 mois de renvois ? Vous est-il possible d’écrire à monsieur le préfet pour demander la pose d’un radar de feux au carrefour des rues du Génie et du Général Leclerc ? Car cette demande entre pleinement dans le champ d’application de votre fonction de Maire.

Équipe municipale Allez Ducey

Le 21 juin 2022 : faites de la musique

Le fossoyeur

Un homme creuse,
Creuse encore, creuse …
Ceci est-il pour moi ?
Le fossoyeur tourne la tête vers moi,
Me fixant d’un regard plein d’effroi,
Sa pelle s’arrête, ses jambes s’élancent,
Marchant vers moi, je flanche …
Un sourire sadique se rapprocha,
Sur ordre, sa pelle se dressa.
Il s’arrêta devant moi et souffla :
« La mort est venue pour toi »

Comme mon grand frère, je succombe fier et digne,
Moi, le dernier des seigneurs de la Sélune.
N’oubliez jamais …
Même après des mois et des mois et autant de lunes,
Que nous périrent tous deux de cette idiote consigne …

en ce 20 juin 2022

Questions posées par Allez Ducey
au Conseil Municipal du 11 mai 2022

Conseil Municipal du 11 mai 2022 – Question diverse n°1 du groupe Allez Ducey – Effaroucheurs à oiseaux
Lors du Conseil Municipal du 26 mai 2021 le groupe Allez Ducey avait évoqué les nuisances sonores provoquées par des effaroucheurs à oiseaux en fonctionnement les dimanches et jours fériés. Madame le Maire avait répondu : « qu’elle ne va pas apporter de réponse en séance puisqu’elle ne connaît pas la réglementation en matière d’effaroucheurs à oiseaux ». Sans nouvelle depuis presqu’un an après avez-vous pris connaissance de la réglementation ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 11 mai 2022 – Question diverse n°2 du groupe Allez Ducey – Réglementation sur les tapages nocturnes et tonte de pelouses
Le groupe municipal Allez Ducey a été averti de tapages nocturnes entrainant parfois l’intervention de la gendarmerie. Nous demandons communication de la réglementation à ce Conseil Municipal. Est-il possible de la publier dans le journal municipal pour prévenir et éviter tout dérapage ?

Est-il possible également de rappeler régulièrement dans le journal municipal les jours et heures autorisés pour tondre les pelouses ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 11 mai 2022 – Question diverse n°3 du groupe Allez Ducey – Financement ARS (Agence Régionale de Santé)
Madame le Maire peut-elle écrire à l’ARS (Agence de Santé Régionale) pour demander si un bâtiment à rénover qui appartient à la collectivité publique peut bénéficier d’un financement dans le cadre d’une rénovation dans le cadre de la mise en place d’un PSLA ? Dans quelles proportions ? Il est demandé la communication de la réponse de l’ARS à l’ensemble des conseillers municipaux.

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 11 mai 2022 – Question diverse n°4 du groupe Allez Ducey – Lettre au ministère de l’environnement et au député Bertrand Sorre
Courant mi-mai EDF nous invite à la vidange du réservoir de la Roche qui Boit. Il y a 6 mois le gel de la vidange avait décidé par la Secrétaire d’État Bérangère Abba. Était-ce juste pour escamoter l’échéance des Présidentielles ? Ce serait une honte !

Pourtant au cours de sa visite sur la Sélune le 11-10-2021, Bérangère Abba avait promis aux élus présents une étude sur les « petites crues » et avait aussi montré aux associations l’importance d’une réserve d’eau comme celle du lac de la Roche qui Boit pour répondre au réchauffement climatique. La Ministre avait répondu que le « gel de 6 mois » annoncé pour l’aménagement de la Roche-qui-Boit serait mis à profit pour étudier les parades aux conséquences de la suppression du barrage de Vezins en 2021 : retour de la basse vallée au régime des « petites crues » et étiages du XIXème siècle.

Madame le Maire, pouvez-vous écrire :

– au nouvel exécutif du ministère de l’environnement pour qu’il en soit informé puisque c’est lui qui va maintenant porter la responsabilité de donner suite à l’annonce de l’automne 2021 ?
– au Député Bertrand Sorre qui a participé à la réunion avec madame Abba pour qu’il saisisse monsieur le Préfet afin de connaître l’avancement de l’étude promise ?

Équipe municipale Allez Ducey

Incontinence

13 avril 2022

Nous nous inscrivons complètement dans la citation de Talleyrand : « Tout ce qui est excessif est insignifiant ». Il en va ainsi de la rédaction du dernier compte rendu de conseil municipal publié par madame le Maire sous la plume d’un secrétaire de séance de circonstance.

De plus en plus, ce document qui a pourtant comme vocation de transcrire strictement les débats, est une publication de propagande de la majorité municipale. Constatons simplement que ce compte rendu a permis à monsieur le secrétaire de se défouler copieusement ce qui ne rend pas honneur à sa fonction temporaire.
Je me permets de rappeler que madame le Maire a décrété d’autorité mon départ définitif du conseil municipal du 5 avril 2022 sur le simple fait de m’être levé temporairement de ma chaise. De quel droit ? En vertu de quels articles de loi ? Cette décision de madame le Maire n’est-elle pas un abus de pouvoir ?

Bien entendu, ni le secrétaire de séance, ni madame le Maire n’apporte la moindre réponse dans leur compte rendu. S’il y a eu trouble de la séance du conseil, il ne provient pas de ma personne mais de madame le Maire qui m’a hélé pour me signifier sa décision.
Il leur sera difficile de nier maintenant mon exclusion définitive et l’origine du désordre, car bien entendu, nous possédons un enregistrement intégral de ce conseil municipal du 5 avril 2022.
C’est pourquoi, l’ensemble de l’équipe Allez Ducey a choisi de formuler strictement et légalement sa demande sous forme d’un courrier recommandé ci-joint auquel il leur faudra répondre par :

– soit la transmission d’une jurisprudence précise sur l’absence momentanée à une assemblée.
– soit en reconnaissant qu’il y a eu excès d’appréciation dans mon exclusion définitive.
– soit un silence, un silence, un silence, masquant une gêne à reconnaître une bourde.

Il leur faudra aussi réagir aux questions diverses condamnées, peut-être en conséquence d’un manque de suivi de certains coûts opérés en 2021 …

<<<+>>>

Madame le Maire,

Le groupe municipal Allez Ducey tient à exprimer sa profonde indignation quant à votre décision d’interrompre brutalement la séance de questions diverses lors du conseil municipal du 5 avril 2022. A notre connaissance, le fait de s’absenter quelques instants de la table du conseil ne constitue pas un motif de départ définitif de cette assemblée, contrairement à vos affirmations. Par ailleurs le traitement de cette absence temporaire n’est pas répertorié dans le règlement intérieur de notre commune de Ducey-Les-Chéris.

En agissant ainsi le législateur a probablement évacué les problèmes de prostates qui invariablement se produisent dans tous les conseils municipaux de l’ensemble du territoire national sans que cela pose le moindre problème de réintégration dans l’assemblée à leur retour. Ce fut déjà le cas dans notre assemblée sans que cela suscite le moindre commentaire de votre part : « Ce qui l’on accorde à l’un doit pouvoir être accordé à tous ». Aussi, nous vous proposons de saisir monsieur le Sous-préfet de cet état de fait pour qu’il nous communique les éventuels textes réglementaires justifiant votre attitude d’exclusion.

En mettant fin impulsivement à la séance du Conseil Municipal, nous prenons acte de votre abus d’autorité qui cependant ne parviendra jamais à étouffer l’expression de l’équipe Allez Ducey.
Dans un premier temps, nous avons bien perçu votre désir d’éliminer nos questions diverses en faisant traîner en longueur leur lecture pour atteindre le seuil fatidique des 30 minutes réglementaires imposées dans la rédaction de votre règlement intérieur.
Ensuite, nous avons bien perçu le motif futile issu semble t-il de votre imagination pour lever la séance afin d’éviter la réponse à une question embarrassante. Curieuse leçon de démocratie !

Votre effet de manche ne fut salvateur que le temps d’une soirée. Car cette situation irréfléchie provoque ce courrier recommandé vous demandant sous un mois de répondre à nos questions conformément à la loi. Là où le débat municipal aurait pu trouver rapidement une réponse, il vous faudra répondre avec précision et par écrit à nos interrogations. Et c’est bien votre décision qui va surcharger les services municipaux d’un travail supplémentaire qui aurait pu être évité.

Il serait illusoire de nous retourner une explication standardisée et hors sujet. Vous avez déjà donné en ce sens, ce qui a provoqué de facto une nouvelle missive recommandée. Nous serons donc particulièrement vigilants sur la seconde question diverse où il vous est demandé une transmission de tous les éléments de calcul.

Veuillez agréer, madame le Maire, l’expression de nos sincères salutations.

Équipe municipale Allez Ducey

Questions posées par Allez Ducey
au Conseil Municipal du 5 avril 2022

Conseil Municipal du 5 avril 2022 – Question diverse n°1 du groupe Allez Ducey – Radar de feux – Carrefour avec la RD 976
Lors de la séance du Conseil Municipal du 26 janvier 2022, le groupe municipal Allez Ducey a demandé de saisir l’ATD pour que soit étudié la possibilité d’installer un radar de feux sur la RD976 pour sécuriser les traversées des piétons et des cyclistes devant le château.

En date du 22 février 2022, vous nous avez transmis un courrier des services départementaux nous indiquant deux possibilités :

– Soit il s’agit d’un radar dit « comportemental » qui ne peut en pas se trouver aux intersections ou au niveau des passages piétons
– Soit il s’agit d’un radar verbalisant les usagers ne respectant pas le feu rouge, la pose de ce type de radar, que ce soit en agglomération ou hors agglomération, n’est pas une compétence du Département mais de l’Etat. Pour cela, une demande doit être adressée auprès des services de la préfecture.

Le groupe Allez Ducey vous a demandé le 11 mars 2022 de formuler cette demande auprès des services préfectoraux. Avez-vous présenté cette demande et dans l’affirmative à quelle date ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 5 avril 2022 – Question diverse n°2 du groupe Allez Ducey – Coût pour l’entretien d’un hectare de pelouse et combien de temps/homme est nécessaire pour entretenir ce même hectare de pelouse
Voici tout juste un an, lors de la séance du Conseil municipal 8 avril 2021, le groupe municipal Allez Ducey a posé une double question :

– D’une part de cumuler tous les dépenses directes et indirectes, salaires, charges, achat et entretien de matériels, assurances, carburants etc. pour obtenir le coût d’entretien d’un hectare de pelouse ?

– D’autre part de connaître combien de temps est nécessaire par employé pour entretenir un hectare de pelouse, ou si vous préférez quelle surface est entretenue dans une heure par employé compte tenu de toutes les charges engagées ?

A l’époque, Monsieur Marin premier Maire-adjoint, nous a répondu que ce travail avait déjà été fait lorsqu’il était responsable des services techniques a proposé de nous adresser le document ad hoc.

Malheureusement les éléments chiffrés communiqués dans son courriel du 27 avril 2021 étaient très largement obsolètes puisqu’ils prenaient en référence l’inventaire des espaces verts pour 2010 … Toutefois monsieur Marin nous faisait part d’un travail de réactualisation pour l’année 2021 : « Cet inventaire et ce calcul seront réactualisés dans le courant de l’année, à partir d’un relevé plus précis des heures effectuées pour chaque tâche, ainsi qu’un relevé des consommations des matériels et véhicules ».

L’année 2021 étant largement écoulée, tous les éléments comptables ont donc été à disposition de monsieur le Maire-adjoint pour donner suite à son courriel du 27 avril 2021 et ainsi répondre sans difficulté à la double question que le groupe municipal Allez Ducey se pose toujours. Peut-il nous transmettre tous éléments de ses calculs ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 5 avril 2022 – Question diverse n°3 du groupe Allez Ducey – Visite de tous les équipements municipaux et présentation des agents communaux
Lors de la mise en place du nouveau Conseil Municipal en 2020, le groupe Allez Ducey avait sollicité madame le Maire pour que soit organisé une visite sur place de tous les équipements communaux avec une présentation de tous agents communaux. Cette visite avait été annulée pour l’ensemble du Conseil Municipal du fait de la COVID19.

Ce contretemps est fâcheux car beaucoup de conseillers municipaux délibèrent sur des lieux ou pour des fonctions qu’ils ne connaissent pas. C’est pourquoi le groupe Allez Ducey propose d’organiser plusieurs visites de 5 ou 6 personnes en accord avec les conditions sanitaires en cours pour remédier à cette méconnaissance. Un agenda avec plusieurs propositions de dates peut-il être établi ?

Équipe municipale Allez Ducey

La politique de l’autruche pour des services au public

28 mars 2022

L’équipe municipale Allez Ducey va de nouveau être un lanceur d’alerte ce qui risque encore de bousculer l’ordre établi de ne pas faire de vagues. Tout d’abord notre équipe tient à réaffirmer que cette initiative de créer des Maisons de Services Communales dans chaque ancien canton du département de la Manche est dans le principe une bonne chose pour peu qu’il soit pris quelques précautions en matière de sécurité informatique.

Il faut être doublement vigilant car le poste informatique installé dans la mairie de Ducey-Les-Chéris sur la même ligne téléphonique que celui de l’agence postale permet à chaque usager d’accéder aux données les plus personnelles de chacun comme ses comptes : de sécurité sociale, d’allocations familiales, d’imposition, de retraite, de pôle emploi et d’opérations bancaires.

L’équipe Allez Ducey, qui a pu constater des incertitudes en 4 points, en a fait part à madame le Maire d’abord par courriel et en l’absence de réponse de celle-ci, au Conseil Municipal du 1er mars 2022 :

1) L’article 4 de la convention signée ne correspond pas à ce qui a été mis en place. Cet espace situé dans le hall d’accueil de la mairie manque de confidentialité. Dévoiler et expliquer une partie de sa vie privée devant une employée municipale n’est déjà pas une évidence. Le faire devant toutes ces personnes inconnues présentes à l’accueil municipal est bien répulsif. Les deux plantes vertes disposées là pour remédier à ce problème n’y changent rien.

2) Lors des travaux de rénovation de la mairie, il nous a été indiqué qu’il existe 2 lignes téléphoniques différentes : celle de la mairie d’un côté et de l’autre celle de l’agence postale sur laquelle est connecté le poste informatique de la maison de services communale à destination du public.
Mais ces lignes arrivent à une armoire unique recueillant toutes les baies de brassage informatique. Ceci a provoqué une série de questions de l’équipe Allez Ducey, sur la sécurité de ces lignes, sur les personnes dédiées à leur accès, sur les entreprises accréditées à intervenir. Nos remarques ont été perçues comme insignifiantes « Madame Le Maire réaffirme qu’elle ne donnera aucunes informations relatives à la sécurité informatique de la mairie ». Elle ne donnera pas d’information relative à la sécurité informatique car celle-ci semble bien faible. Les éventuels pirates peuvent agir en toute tranquillité … dormez en paix braves gens, ça n’arrive qu’aux autres …

3) Sortir du réseau informatique municipal pour accéder à des sites externes est le fondement de ce poste à destination du public. Malheureusement les sites pouvant être accédés sont nombreux et ne peuvent être figés dans une liste type. C’est donc une porte ouverte vers des sites malintentionnés surtout si la sécurité informatique a été sous estimée. De plus nous avons appris que ce poste informatique Manche Services de Ducey peut accéder au moteur de recherche Google tout comme les cyberdéliquants.

4) En toute discrétion, ce serait pour un pirate un moyen très simple et très rapide pour installer un logiciel espion malveillant. Ensuite pour chaque connexion d’un nouvel usager Manche Services, ce logiciel espion renverrait secrètement toutes ses données pour une utilisation frauduleuse. Bénéficiant de la même ligne téléphonique que l’agence postale, le pirate serait également tenté de craquer le site de la Poste pour que des coordonnées bancaires lui soient automatiquement envoyées. Fort de son cheval de Troie mis sur le poste Manche Services il pourrait même se faire passer comme adhérent de la CAF, de la MSA, de la CARSAT ou de pôle emploi causant de possibles dégâts dans leurs bases de données. Ils seraient bien difficiles à évaluer.

Si nous ne sommes probablement pas encore dans cette situation, pour tous les signataires de cette convention, il est essentiel d’en prendre sérieusement conscience afin de mettre en place des mesures permettant d’allier, à la fois la simplification de l’outil informatique au service du public à une nécessaire procédure de sécurité informatique. Car dans ce domaine, plus que dans tout autre domaine, le risque zéro n’existe pas.

C’est pourquoi le groupe municipal Allez Ducey souhaite dépasser le stade du simple constat improductif pour être actif en faisant des propositions :

1) Il est indispensable de trouver une meilleure implantation du poste informatique Manche Services. Pour le moins il faut bénéficier d’un minimum d’isolement visuel et phonique. Est-ce par l’installation d’une cloison vitrée à défaut d’un bureau spécifique comme il est mentionné dans l’article 4 de la convention signée ? Est-ce par la disposition de ce poste informatique en bout du hall d’accueil ? Peu importe, mais il n’est plus possible de demander à chaque usager d’expliquer tout haut sa situation personnelle devant les clients de la poste ou devant le guichet de la mairie.

2) Un travail d’audit de l’existant doit être confié à un cabinet externe spécialiste de la sécurité informatique. De son expertise produite, il sera mis en évidence des failles et des propositions d’amélioration du processus actuel mis en place.
Ce travail devrait être porté à la connaissance du Conseil Municipal, d’abord pour des raisons financières, mais aussi pour que celui-ci assume le risque pris en cas de problème. Car s’il se pose un jour une difficulté conflictuelle voire juridique, ce n’est aucunement madame le Maire qui en supportera la charge, mais la Mairie et donc l’ensemble du Conseil Municipal et par conséquent l’argent de nos impôts. Les cachoteries n’alimentent que le doute et ne parviennent pas à dissimuler les faiblesses de conception.

3) Cette formation à l’outil informatique sur le site dédié de la mairie, permet de faciliter son apprentissage. Cela permet de répondre aux besoins de connexions de personnes n’ayant ni ordinateur, ni téléphone intelligent. Cela permet aussi de bénéficier de l’aide d’un agent municipal qui peut rassurer chaque utilisateur sur l’enchainement parfois troublant des formulaires et écrans de chaque site consulté.
Mais en complément, il serait profitable d’accentuer un service à la personne déjà existant en facilitant le déplacement d’un formateur informatique au domicile de chaque apprenant. D’une part, ceux-ci seraient chez eux dans leur environnement sans crainte de dissiper des informations confidentielles. D’autre part, ils seraient déjà familiarisés avec leur propre matériel et ne seraient pas perturbés par l’utilisation d’un autre appareil.

L’équipe municipale Allez Ducey a transmis toutes ses réflexions à tous les signataires de cette convention de Maison de Services Communale :

– A la Mairie de Ducey-Les-Chéris à l’attention d’Isabelle Labiche,
– Au Conseil Départemental Manche à l’attention de Jean Morin et Martine Lemoine,
– A la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) à l’attention de Jean-Marc Malfré,
– A la Mutualité Sociale Agricole (MSA) à l’attention de Pierre-Jean Lancry,
– A la Caisse d’Assurance Retraité et de Santé Au Travail (CARSAT) à l’attention de Mikaël Savio,
– A la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) à l’attention de Philippe Decaen,
– A Pôle Emploi Calvados – Manche à l’attention de Pascal Gabaret

Il pourrait être tentant d’ignorer le travail de réflexion du groupe Allez Ducey : nul n’est prophète en son pays et les lanceurs d’alertes sont souvent bannis avant d’être reconnus plus tard. N’excluant pas une telle perspective, nous prendrons dès à présent date. Il doit être bien perçu par chaque signataire que de ne rien décider revient pourtant à se déterminer. Désormais, il appartient à chaque entité d’assumer son choix ou son indécision pour l’avenir.

Équipe municipale Allez Ducey

Solidarité Ukraine

12 mars 2022

 Amère jalousie

Quelques conseillers municipaux de la majorité municipale sont à court d’idée. Ils n’ont comme seule motivation que de dénigrer l’action humanitaire proposée par l’équipe Allez Ducey.

N’en déplaise à madame le Maire, l’idée d’accueillir des réfugiés ukrainiens en la base de la Mazure à pour origine l’équipe Allez Ducey. Monsieur David Nicolas, Président de la Communauté d’Agglomération à eu la clairvoyance d’agréer et de supporter notre initiative. Constatons que certains n’ont pas cette disposition d’esprit.

Par ailleurs, nous saluons et soutenons l’action menée par Guy Rouland et son équipe.

Pour Allez Ducey, l’enjeu universel de porter secours à des personnes en danger, devrait rassembler toutes les forces vives de la nation. La rancœur devrait être remisée au profit d’une démarche positive de la majorité municipale auprès de l’équipe Allez Ducey pour s’intégrer dans l’action locale proposée.

10 mars 2022

Monsieur David Nicolas a répondu à notre sollicitation demandant l’utilisation de la base de loisirs de la Mazure. Il nous informe que notre proposition doit s’inscrire dans un plan gouvernemental piloté par monsieur le Préfet. Nous lui avons fait part de notre souhait d’être intégré dans le schéma d’organisation.

———-

Monsieur le Président,

L’équipe Allez Ducey vous remercie pour l’attention positive que vous avez accordé à notre proposition. Bien sûr nous avions conscience en proposant cette solution humanitaire que des problèmes de logistique et d’accompagnement seraient à résoudre. L’essentiel pour nous était que cette idée soit bien relayée par tous les acteurs concernés.

Vous nous avez appris que la décision sera prise au niveau de la Préfecture de la Manche par un contact établi au niveau de la Communauté d’Agglomération. Pouvez-vous faire part à monsieur le Préfet du souhait de l’équipe Allez Ducey de s’inscrire dans le schéma d’organisation. En effet, nous avons déjà des personnes disponibles prêtes à s’engager pour accompagner des familles dans leur quotidien et participer au suivi éducatif des enfants.

Cordialement

Équipe Allez Ducey

———-

David NICOLAS, maire d’Avranches

Monsieur,

je prends bonne note de votre suggestion.

Mais il me faut vous préciser que nous avons d’ores et déjà commencé à investiguer cette solution avec la préfecture.

En effet, parmi les sites qui ont été repérés comme susceptibles d’accueillir des Ukrainiens réfugiés, la Mazure figure en bonne place.

Ceci étant dit, nous devrons envisager la question de la mobilité des personnes qui pourraient  être hébergées là-bas, ainsi que les questions de logistique et d’accompagnement social, Sur un site un peu à l’écart. Quoi qu’il en soit, nous n’avons pas la main sur les décisions qui seront prises au niveau gouvernemental, via les préfectures, sur cet accueil.

Bien évidemment, je pourrai vous donner plus d’informations le temps venu sur l’accueil du Département de la Manche en faveur de ces personnes.

Cordialement

DN

9 mars 2022

L’équipe Allez Ducey propose d’accueillir des enfants et des familles dans les locaux de la base de loisirs de la Mazure, propriété de la Communauté d’Agglomération Normandie-Mont-Saint-Michel. Nous sollicitons la bienveillance et l’appui de tous, tant au niveau local qu’au niveau national. Vous trouverez ci-dessous le courrier que nous adressons à monsieur Nicolas Président de la Communauté d’Agglomération.

allez.ducey@gmail.com
http://www.lamazure.com/

Monsieur le Président,

Depuis le 24 février la guerre en Ukraine nous marque tous ! Le rêve de chacun d’entre nous serait d’apprendre l’arrêt des combats. Monsieur le Président, nous vous sollicitons pour agréer notre proposition afin d’accueillir des enfants et des familles sur la base de loisirs de la Mazure temporairement le temps que cette guerre s’arrête.

La Mazure a 150 lits de disponibles et ce site serait idéale pour assurer la continuité scolaire des jeunes Ukrainiens. Les familles pourraient profiter de la salle de réception pour préparer des colis de donateurs à destination de l’Ukraine. A notre niveau local, ce serait modestement participer à la solidarité qui doit s’exercer entre tous les peuples. Cela permettrait de partager la devise universelle de notre République Française : Liberté, Égalité, Fraternité. Nous espérons que vous serez sensible à notre demande pour faire de la Mazure une base solidaire pour soutenir les Ukrainiens. Par avance, nous vous en remercions.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, nos sentiments les plus respectueux.

Équipe Allez Ducey

Copie :
Monsieur le Président de la Région Normandie
Monsieur le Président de la République

Saisir les opportunités

11 mars 2022

Le groupe Allez Ducey est une équipe née du rejet de madame Labiche de travailler ensemble pour Ducey. Sylvia Lambert a été l’une des 27 candidats à une alternative possible pour notre commune. Notre équipe constituée en 6 semaines a su trouver une cohésion de groupe pour l’avenir de Ducey-Les-Chéris.

Depuis deux ans, nous avons toujours déploré ses fréquents refus de respecter quelques règles de cohésion collective. Cette adhésion est pourtant bien nécessaire pour animer un groupe constitué de personnes issues de tous les horizons de l’échiquier politique mais unis dans un esprit commun. Nous regrettons tous sa décision de quitter le groupe mais nous sommes malgré tout optimistes : Allez Ducey ne rejette personne et beaucoup de nos adversaires d’aujourd’hui sauront travailler avec nous demain.

Il nous est apparu très vite que sa présence sur notre liste était principalement conditionnée par l’obtention d’un poste en vue transmissible à sa fille Marie.
Même si nous avons gagné à Ducey, notre échec électoral très relatif a provoqué chez Sylvia divers enfantillages : elle n’informe pas l’équipe des contacts établis dans divers organismes ou commissions, elle ne participe pas à l’appel de l’équipe devant la maison médicale ou elle ne répond pas aux mails que les colistiers lui envoient. Cette dernière attitude a beaucoup amusé plusieurs d’entre nous : d’un côté Sylvia reproche à madame le Maire de nous mépriser en ignorant nos questions ou nos demandes et de l’autre elle adopte la même posture envers l’équipe …

Etait-il nécessaire pour elle de masquer ses égarements en renvoyant la responsabilité sur les autres : « Il est impossible de parler avec vous, d’avoir le droit d’avoir une idée, d’intervenir en conseil municipal sans que vous repreniez ma parole ». En deux ans Sylvia a été régulièrement sollicitée par l’équipe pour produire des textes relatant son expérience dans le domaine du social, malheureusement sans succès.

Nous avons su collectivement nous taire lorsque Sylvia a entrepris une démarche pour éreinter madame le Maire et son équipe devant nous … et dénigrer l’équipe Allez Ducey par derrière. Si notre silence a voulu éviter toute polémique, il ne nous a rendu ni aveugle ni sourd.
Elle oublie simplement que sans la constitution de la liste Allez Ducey, elle ne serait pas Conseillère Municipale, maintenant « indépendante ». Son éthique à laquelle elle fait référence aurait dû la guider à démissionner par respect envers tous ses autres colistiers Allez Ducey mais aussi envers la population qui a voté pour notre liste en général et pour elle en particulier.

Son positionnement adhésif double face est constant. Parmi les derniers en date ces échanges versatiles quant à la convention MédiSélune proposée par la municipalité ou dans un premier temps elle écrit au groupe :
« Entièrement d’accord pour voter contre une convention dont l’objet ne devait être que temporaire et contradictoire par rapport aux annonces propagées par mémaire elle-même d’une arrivée de 3 médecins à l’échéance du 1er semestre 2022. De plus les autres communes sont elles sollicitées dans le même temps pour abonder les besoins de fonctionnement de MédiSélune ? ».
Puis quelques jours plus tard, sans aucun motif ni explication, le Conseil Municipal découvre que Sylvia s’abstient lors du vote :
« Délibération 2021-12-10 : Convention d’objectifs avec l’association Médi-Sélune …  1 abstention (Madame Lambert) »
Par cet incompréhensible revirement, nous nous limiterons à cet examen factuel des faits sans porter la moindre appréciation de valeur afin de ne pas être entrainés dans le domaine de la subjectivité.

La suite est connue de tous : sa déclaration préliminaire au Conseil Municipal du 1er mars 2022. Toute l’assemblée a pu remarquer que Sylvia a pris place ostensiblement au milieu des rangs de la majorité municipale. N’est-ce pas là, une bien curieuse manière d’afficher sa neutralité qu’elle se complait à affirmer ? En rejoignant le groupe majoritaire elle va ainsi côtoyer le Conseiller Municipal qui l’avait grossièrement insultée lors de l’investiture du Conseil Municipal. Faut-il entrer dans les détails qu’elle nous a elle-même fourni ?

En pareille circonstance il y a parjure, il y aura aussi une perdante. Il faut faire preuve de lucidité. La liste majoritaire lui fait les yeux doux, non pour sa personne, mais uniquement pour tenter de semer un doute sur la cohésion de l’équipe Allez Ducey. Plus que jamais, notre esprit d’équipe demeure.
Car pour l’avenir, forte des promesses de conjoncture de l’instant présent dispensées par la majorité, tel un fil rouge, il subsistera probablement son désir d’exercer toujours une influence, aussi bien par elle que par sa fille. Ce serait un double pari bien hasardeux :

– Tout d’abord l’équipe Allez Ducey sera au rendez-vous lors de la prochaine consultation.
– En cas de reconduite de la majorité, les choses risquent d’être bien compliquées pour elles. La commune de Ducey-Les-Chéris ne peut avoir que 6 postes de Maire et de Maire-adjoints à parité égale entre femmes et hommes. Nous doutons fortement que madame le Maire s’efface au profit de Sylvia ou de sa fille. Reste deux places de Maire-adjointes. Il faudrait qu’une des deux actuelles titulaires fasse preuve d’une totale abnégation à leur profit. Dans le cas contraire, leurs amitiés affichées d’aujourd’hui, seront bien mises à rude épreuve.

C’est par souci de transparence que l’équipe Allez Ducey a jugé nécessaire de faire cette mise au point. Nous en resterons là, silencieux pour le moment, mais toujours attentifs et sans cécité.

Équipe municipale Allez Ducey

Questions posées par Allez Ducey
au Conseil Municipal du 1er mars 2022

Conseil Municipal du 1er mars 2022 – Question diverse n°1 – Question diverse n°1 du groupe Allez Ducey – Question diverses éludée lors des Conseils Municipaux du 20 décembre 2021et 26 janvier 2022
Madame le Maire, lors des Conseils Municipaux du 20 décembre 2021 et 26 janvier 2022, vous avez esquivé une question diverse posées par l’équipe Allez Ducey : Projet de Pôle Santé un secret d’alcôve ? Vous en connaissez la teneur depuis plus de 2 mois, plusieurs interrogations sont posées mais qu’elles sont vos réponses ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 1er mars 2022 – Question diverse n°2 du groupe Allez Ducey – Délibération 2022-01-11: Barrage de la Roche Qui Boit
Lors de la séance du Conseil Municipal du 26 janvier 2022, madame le Maire et Monsieur Laporte ont indiqué ne pas être en possession de l’enquête publique celle-ci ayant été réalisée par les services de l’Etat. Madame le Maire a précisé que si l’on souhaite consulter le dossier, il est en préfecture.

A l’issue de ce Conseil Municipal monsieur Laporte a confié à plusieurs élus de l’équipe Allez Ducey que 800 courriels avaient été enregistrés et comptabilisés dans les toutes dernières heures de l’enquête d’utilité publique. De plus, ces 800 courriels provenaient du Luxembourg.

Ceci est bien le révélateur d’une opération pour le moins douteuse qui aurait du conduire à l’élimination de ces courriels. Or, il n’en n’a rien été. Ces 800 courriels ont fait basculer ainsi le résultat pour un arasement des barrages.

Le détail de l’action du groupe Allez Ducey a été envoyé aux membres du Conseil Municipal le 27 janvier 2022 sous forme d’un courriel intitulé : Remarques sur l’enquête d’utilité publique sur les barrages réalisée novembre 2014. Pour compléter notre information et comprendre les circonstances d’intégration de ces 800 courriels, le 8 févier 2022 nous avons demandé à monsieur le Préfet de consulter l’intégralité de l’enquête d’utilité publique portant sur les barrages de Vezins et de La Roche Qui Boit réalisée en 2014.

Lors de la séance du Conseil Municipal du 26 janvier 2022, il a aussi été indiqué : « Madame Le Maire répond que le rapport est en Mairie et non tous les éléments ayant servi à établir ce rapport ». Même si ce rapport présente des imperfections, le groupe municipal Allez Ducey souhaite qu’il soit diffusé à l’ensemble des conseillers municipaux, ou à défaut nous souhaitons le consulter en mairie.

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 1er mars 2022 – Question diverse n°3 du groupe Allez Ducey – Audit poste informatique à destination du public dans « maison de services communale »
La délibération 2021-11-09 votée le 16 novembre 2021 sur la convention de partenariat de Maison de Services Communale a fait l’objet de nombreuses remarques de structures et de fonctionnement dépassant le simple rôle de proposer un accueil de proximité pour accompagner les usagers dans leurs démarches administratives simples du quotidien.

Le groupe municipal Allez Ducey réaffirme :

1) L’article 4 de la convention ne correspond pas à ce qui a été mis en place. Cet espace situé dans le hall d’accueil de la mairie manque de confidentialité. La mairie n’a pas mis à disposition un bureau permettant à l’usager d’être isolé comme spécifié dans l’article 4. La mise en place d’un claustra ne répondra pas aux embarras d’un usager qui aura besoin d’explications verbales qui seront fatalement à l’écoute de toutes les personnes entrant dans la mairie.

2) Monsieur Pain, conseiller municipal, et par ailleurs entrepreneur des travaux de pré-câblage informatique de la mairie, a indiqué qu’il y a plusieurs lignes différentes et distinctes : celles de la mairie d’un côté et celle de la Poste sur lequel le poste informatique à destination du public est connecté de l’autre.

Mais toutes ces lignes arrivent à une armoire unique recueillant toutes les baies de brassage ou switch informatique. Cette armoire est-elle verrouillée et qui possède la ou les clés ? Quel serait le personnel municipal accrédité pour ouvrir cette armoire ? Quelle est, ou quelles sont, les entreprises habilitées pour intervenir dedans ? Quels sont nominativement les personnels de ces entreprises qui peuvent agir dans cette armoire ? Ont-ils signé dans leur entreprise un accord de responsabilité ?

3) Sortir du réseau informatique municipal pour accéder à des sites externes est le fondement de ce poste informatique à destination du public. Malheureusement les sites pouvant être accédés sont nombreux et ne peuvent être figés dans une liste type. C’est donc une porte ouverte vers des sites malintentionnés. De plus nous avons appris que ce poste informatique peut accéder au moteur de recherche google.

Or, c’est un moyen très simple et très rapide pour installer un logiciel espion malveillant. Dans son courriel du 6 décembre 2021, « madame le Maire ajoute que le prestataire informatique a précisé que l’accès au serveur et à son contenu était bloqué ». Comme diagnostic, ceci est très superficiel et donc très inquiétant. Car c’est justement le défi des pirates informatiques que de contourner les protections mises en place sans laisser de traces pour piller des informations confidentielles. Le prestataire informatique peut-il garantir que l’accès au serveur est inviolable ?

4) Le fait que ce poste informatique à destination du public soit sur le même réseau informatique et la même ligne téléphonique que le service postal pose un très gros problème supplémentaire : les informations postales pourront être également détournées en toute discrétion. La coexistence de ces deux services sur le même réseau facilitera ce détournement. En cas de problème révélé par la Poste, il sera très facile d’isoler par son adresse IP le poste informatique municipal. Qui sera responsable de ce manque de vigilance aggravé par la connaissance du risque pris et de l’alerte donnée en la matière ?

Malheureusement dans le domaine informatique, plus que dans tout autre domaine, le risque zéro n’existe pas. L’équipe municipale Allez Ducey demande de participer à un audit de ce poste informatique. Il pourrait être convié à cet audit tous les partenaires concernés : les élus municipaux, le personnel municipal intéressé et les signataires de la convention :

– Le Département de la Manche (CD50)
– La Caisse d’Allocations Familiales (CAF)
– La Mutualité Sociale Agricole (MSA)
– La Caisse d’Assurance Retraité et de Santé Au Travail (CARSAT)
– La Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM)
– Pôle Emploi Calvados – Manche

A ces acteurs directement impliqués l’on pourrait adjoindre le prestataire du serveur informatique, le prestataire réseaux informatique mais aussi un représentant de la Poste et peut-être aussi un expert de la sécurité informatique. Est-il possible de mettre en place pareil groupe de travail en lui fixant comme but de faire des propositions concrètes ?

Équipe municipale Allez Ducey

Sélune : Il n’est jamais trop tard

21 février 2022

Nous avons appris que le collectif des Riverains de la Sélune venaient de renouveler leur confiance au cabinet Huglo-Lepage pour faire appel de la décision (6-12-2021) du Tribunal Administratif de Caen pour geler définitivement l’arasement du réservoir de la Roche-qui-Boit, protéger les biens et les personnes.

Pour continuer à soutenir les habitants de Ducey-Les-Chéris, l’équipe municipale Allez Ducey vous informe qu’elle a sollicité le 8 février 2022 auprès de monsieur le Préfet une demande de consultation de l’enquête d’utilité publique portant sur les barrages de Vezins et de La Roche qui Boit réalisée en 2014. Fidèle à notre conduite des dossiers dans la transparence, nous vous informerons régulièrement des suites apportées à notre demande.

Notre devoir d’élus est de soutenir et protéger tous les habitants, commerçants, agriculteurs, entrepreneurs… On ne doit pas obliger les riverains à déménager, on doit les protéger ! Qui accepterait de prendre le risque d’exposer la basse vallée au retour des inondations qu’elle subissait tous les 2 ou 5 ans avant 1920, de Vezins à Pontaubault ?

Que va-t-il se passer si une « petite crue » se produit sans que l’Etat n’ait rien fait dans le délai du gel annoncé par Mme Bérangère Abba le 5 octobre 2021 ? L’État doit prendre en compte la réalisation des travaux possibles sur chaque habitation, aménagement, équipement et activité, public ou privé, pour renforcer sa capacité à résister aux aléas biennaux (protection des installations électriques ou informatiques, modification de l’utilisation des rez-de-chaussée inondables, des réseaux d’assainissement, des prises d’eau douce). Qui assumerait les conséquences humaines, sociales, financières d’inondations au printemps 2022 si dans l’intervalle rien n’est engagé par l’État pour renforcer la résilience de l’aval : la commune de Ducey-Les-Chéris !

Nouvelle subvention municipale pour une association contestée

15 février 2022

Dès le mois de juillet 2021, le groupe municipal Allez Ducey avait proposé aux propriétaires de la maison de médecins une négociation pour son achat par la collectivité publique. Le principe en avait été admis. Une expertise et un chiffrage avait été réalisé par le service des domaines. L’on se rappelle que madame le Maire et sa majorité municipale avait décliné notre proposition au profit d’un important investissement pour transformer en gîte l’ancienne gare SNCF.

Le groupe municipal Allez Ducey se réjouit que la Communauté d’Agglomération ait inscrit ce projet dans ses enjeux de 2022. Nous sommes toutefois interrogatifs sur la décision de construire un nouveau bâtiment qui aurait prise lors de la séance du Conseil Communautaire du 16 décembre 2021. Bien entendu, et malgré notre demande formulée sous forme de question diverse au Conseil Municipal, madame le Maire n’a pas été répondu à notre interrogation.

Construire un nouveau bâtiment serait un non sens économique et un non sens écologique puisque l’actuelle maison de médecins existe. Elle ne demande qu’une rénovation. Construire un nouveau bâtiment nécessiterait aussi une surface de terrain importante à proximité. Espérons que le parc arboré du château et son arbre de la liberté planté en 1989 ne fasse pas les frais de cette opération.

Il serait navrant de constater que ce dossier essentiel pour l’avenir du pôle santé de notre commune se traiterait en catimini entre quelques personnes initiées triées sur le volet, entre gens de bonne compagnie. Ce clientélisme serait fait à l’abri du regard des élus Allez Ducey et de la population toute entière. Tout au contraire, c’est une consultation publique la plus large possible qui devrait être organisée, dès maintenant.

Lors du Conseil Municipal du 16 décembre 2021, la majorité municipale a renouvelé le versement d’une subvention importante et passé une convention avec l’association Médi-Sélune dont l’existence est contestée devant le Tribunal Administratif de Caen. Il est encore nécessaire de rappeler qu’il n’y a pas de fumée sans feu : sans la gestion équivoque de la majorité municipale, il n’y aurait pas de recours juridiques de la minorité municipale … La cause se trompe lourdement en tentant de faire porter la responsabilité de ses propres désordres sur les effets.

Pour votre information, les recours adressés auprès des tribunaux doivent être faits par une personne physique ou une entité légalement reconnue par des statuts. Or, le groupe municipal Allez Ducey n’a aucune existence juridique de cet ordre. Ce n’est ni une personne particulière déterminée, ni une association, ni une société.
La liste Allez Ducey n’est reconnue que par le code électoral qui lors des dernières élections municipales a défini pour 6 ans, une majorité et une minorité. L’ordre de présentation des candidats dans chacune des deux listes a été déposé par chaque tête de liste et enregistré par l’administration préfectorale.
C’est ce qui explique que tous les recours juridiques exercés par le groupe Allez Ducey sont faits sous la signature de Patrick Levoyer, notre tête de liste. C’est ainsi que notre groupe municipal, par son intermédiaire, a envoyé à madame le Maire le courrier suivant que nous publions pour votre information afin d’être fidèle à notre engagement de transparence.

Équipe municipale Allez Ducey

————–

Ducey-Les-Chéris, le 11 février 2022

Objet : Recours gracieux par lettre recommandée AR n°1A 174 046 8145 2

Madame le Maire,

Par la présente, je sollicite le retrait des délibérations, adoptées lors de la séance du conseil municipal 20 décembre 2021, n°2021-12-10 « Convention d’objectifs avec l’association Médi-Sélune » et n°2021-12-11 « Subvention pour l’association Médi-Sélune en charge de la gestion de la maison médicale de Ducey-Les Chéris ».
Ces deux délibérations visent à octroyer une nouvelle subvention et à passer une convention avec une association dont les fondements et la création sont contestés depuis 15 mois devant le Tribunal Administratif de Caen.

En premier lieu, la convention d’objectifs proposée ne prévoit pas les dispositions qui pourraient être prises par la Commune de Ducey-Les-Chéris en fonction du résultat des recours engagés.

En deuxième lieu, cette nouvelle subvention accordée à l’association Médi-Sélune est contraire à l’aspect temporaire mis en avant, voici plus d’un an lors de la création de cette association.

En troisième lieu, la Commune de Ducey-Les-Chéris demande à toutes les associations de produire un rapport moral et financier préalablement à tout renouvellement de subvention.
Or, l’association Médi-Sélune dont l’assemblée générale constitutive s’est déroulée le 11 décembre 2020, n’a pas organisé son assemblée générale annuelle en 2021.
En ce sens, le procès-verbal de la séance du conseil municipal du 20 décembre 2021 indique : « Madame le Maire précise que l’assemblée générale aura lieu en janvier et qu’à l’issue le rapport moral et financier sera transmis ».
La subvention a ainsi été octroyée en décembre 2021 à une association qui n’a pas produit ses pièces justificatives, ni en janvier 2022, ni jusqu’à la date de ce jour 11 février 2022. Une fois de plus vos engagements pris ne sont pas tenus.

En quatrième lieu, l’association Médi-Sélune a donc bénéficié d’un traitement différent de celui appliqué aux autres associations sollicitant le renouvellement de leurs subventions.
Ceci semble être quelque peu discriminatoire.
Cette délibération va à l’encontre du leitmotiv du groupe municipal Allez Ducey que nous vous rappelons régulièrement : « Ce que l’on fait pour l’un se doit d’être accordé à tous les autres ».

En cinquième lieu, l’article 3 de la convention adoptée le 20 décembre 2021 indique le montant total des subventions allouées, par 13 communes, à l’association, soit 58 431 euros et les montants des subventions allouées par chacune de ces communes.
Le montant s’élève à 24 454 euros pour la Commune de Ducey-Les-Chéris et de 2 124 euros pour la Commune de Pontaubault.
Cependant, à l’occasion de la séance du conseil municipal du 20 décembre 2021, vous avez indiqué que la Commune de Pontaubault ne verserait pas cette subvention : « Monsieur Cheymol souhaite savoir si toutes les communes ont maintenu leurs participations. Madame le Maire informe que pour le moment seule la commune de Pontaubault, qui n’était pas membre, n’a pas souhaité verser le solde de la subvention ».

Ainsi, le montant de la subvention allouée par la Commune de Ducey-Les-Chéris ne correspond plus au besoin réel de l’association puisque la Commune de Pontaubault ne participera pas.
La convention ne précise pas comment la somme de 2 124 euros sera répartie entre les 12 communes participantes. Faire voter une charge minorée en sachant que celle-ci sera majorée dans des proportions inconnues est très contestable.
La charge financière supplémentaire causée par le retrait connu de la Commune de Pontaubault aurait dû être prise en compte pour l’élaboration de la convention d’objectif.

En sixième et dernier lieu, les délibérations litigieuses visent à accorder une subvention à une association dont la création est contestée devant le Tribunal Administratif.
Dans la mesure où la création de l’association est illégale, les délibérations accordant à cette association une subvention sont entachées, par voie de conséquence, d’illégalité.

Pour l’ensemble des raisons exposées ci-dessus, les délibérations n°2021-12-10 et 2021-12-11 votées le 20 décembre 2021 sont illégales et doivent être retirées.

Par suite, la Commune de Ducey-Les-Chéris devra recouvrer les subventions irrégulièrement versées à l’association Médi-Sélune.

Dans l’attente de votre retour,

Veuillez agréer, madame le Maire, l’expression de mes sincères salutations.

Patrick LEVOYER

Le travail pense, la paresse songe.
(Journal de Jules Renard)

2 février 2022

Madame le Maire,

Une fois de plus votre compte rendu de la séance du Conseil Municipal du 26 janvier 2022 est partial en mettant en évidence vos remarques et en minorant celles formulées par le groupe municipal Allez Ducey. Nous n’aurons de cesse de vous le rappeler, tant que votre aveuglement persistera à rejeter l’autre, en la matière nous qui représentons la moitié de la population, ne vous en déplaise.

Par exemple, votre présentation de la démission en date du 21 décembre 2021 de Raynald Piquet de son mandat de Conseiller Municipal tente de cacher un manque évident de travail.
Raynald était délégué communal au SDEM. Il vous appartenait, dès cette date d’organiser son remplacement par l’inscription d’un vote à l’ordre du jour du Conseil Municipal du 26 janvier 2022. Vous en aviez largement le temps avec plus d’un mois de délai. Et malheureusement ce travail de gestion communale n’a pas été fait.

Qu’elle fut votre réponse ? « ce vote ne pouvait pas être prévu avant d’acter la présence de Madame Lambert-Motemps ».
Cette dérobade n’a aucun rapport avec notre remarque. En quoi la décision de Marie Lambert-Motemps est-elle la condition impérieuse à l’organisation d’un scrutin secret pour désigner un nouveau représentant communal ? Faut-il vous rappeler que cette désignation est ouverte à l’ensemble des conseillers ? Vous avez manqué cette élection. Nous vous en avons fait part lors du Conseil Municipal du 26 janvier 2022 et bien entendu votre compte rendu ne le mentionne pas.

Bien sûr, vous allez rectifier ce vide en portant ce vote au prochain Conseil Municipal du 1er mars 2022. Mais ceci en dit long sur l’organisation de votre travail municipal conditionnée par un temps de présence limité chaque vendredi en mairie : 10 semaines d’attente pour répondre à une obligation légale demandant 10 minutes qui aurait pu être administrativement réglée dès le 21 décembre 2021
A votre décharge, si l’on neutralise les vendredis 24 décembre 2021 et 31 décembre 2021, vous n’aviez que 3 potentiels vendredis de travail municipal pour finaliser l’organisation de ce remplacement au SDEM auprès de nos services municipaux.
Comble de malchance, vous auriez dû aussi neutraliser en plus 1/3 voire 2/3 vendredis du fait de la maladie de madame la DGS, ce qui démontre à nouveau qu’en son absence la mairie semble entrer en léthargie. Vous favorisez encore l’inertie à l’action, mais hélas ce nouvel exemple concret n’est malheureusement pas un fait isolé.

Cordialement,

Équipe municipale Allez Ducey

Questions posées par Allez Ducey
au Conseil Municipal du 26 janvier 2022

Conseil Municipal du 26 janvier 2022 – Question diverse n°1 du groupe Allez Ducey – Questions diverses éludées lors du Conseil municipal du 20 décembre 2021
Madame le Maire, lors du Conseil Municipal du 20 décembre 2021, vous avez esquivé les questions diverses posées par l’équipe Allez Ducey. A l’issue de plus d’un mois d’étude, cinq d’entres elles demeurent pour lesquelles nous souhaitons avoir des réponses :

1) Ralentisseur dans le bourg de Les Chéris
2) Départ du Responsable des Services Techniques
3) Perte d’un commerçant ambulant sur le marché
4) Propositions pour le nouveau PLUi (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal)
5) Projet de Pôle Santé un secret d’alcôve ?

Concernant la 4ème question votre courrier du 10 janvier 2022 renvoie son application à une date très lointaine bien après l’examen d’autres communes. Comme nous vous l’avons rappelé dans notre réponse du 14 janvier 2022, vous maintenez une position bien périlleuse pour l’évolution des terrains constructibles de notre commune car bon nombre d’autres communes auront déjà plaidé et réussi à faire valoir une moindre économie de terrains constructibles. Quel effort sera-t-il imposé alors à Ducey-Les-Chéris placée en fin de peloton dans l’expression de ses choix ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 26 janvier 2022 – Question diverse n°2 du groupe Allez Ducey – Bassin de rétention d’eaux pluviales de la zone commerciale
Le groupe municipal Allez Ducey n’a reçu aucune réponse à sa lettre ouverte du 10 décembre 2021 traitant le dossier de l’espace commercial en construction route de Saint Hilaire. Il en est de même du courrier recommandé envoyé le 21 décembre 2021. Vous avez dépassé le délai administratif d’un mois pour nous formuler une réponse. Enfin nous constatons que cette question n’est pas inscrite dans l’ordre du jour du prochain Conseil Municipal du 26 janvier 2022.

C’est pourquoi madame le maire, il nous importe de connaître votre choix parmi les trois options possibles pour avancer :

1) Allez-vous ignorer notre travail ?
2) Allez-vous demander au promoteur de l’espace commercial privé de traiter sur son domaine les eaux pluviales de ses propres équipements comme le prévoit le code civil ?
3) Allez-vous établir les quatre étapes de consultation et de validation respectant le Conseil Municipal pour déclasser la parcelle ZB213 en bassin de rétention ?

Dans le choix de la troisième option, retiendrez-vous notre proposition de demander au promoteur une redevance annuelle selon les termes de l’article 641 du code civil ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 26 janvier 2022 – Question diverse n°3 du groupe Allez Ducey – Bassin de rétention d’eaux pluviales à l’extrémité de l’impasse des ajoncs
Il faut croire que le sujet des bassins de rétention des eaux pluviales vous retienne également dans l’écriture de vos réponses. En effet notre courriel du 24 décembre 2021 n’a pas trouvé d’écho.

Le bassin de rétention d’eaux pluviales de l’impasse des ajoncs ne possède aucune protection, ni aucune clôture. Son approche est un danger surtout la nuit, tant pour les randonneurs qui empruntent le chemin piétonnier qui le borde que les riverains. Quel est le propriétaire de ce bassin ? Est-il la propriété privée du promoteur du lotissement ? Est-il propriété communale ?

Le propriétaire quel qu’il soit, peut choisir librement de ne pas clore sa propriété. Mais comme générateur du danger ou de la nuisance, il lui appartient de prendre des dispositions pour que les désordres générés sur sa parcelle restent et demeurent sur celle-ci. Il appartient aussi à la commune de protéger la population d’un danger potentiel

Équipe municipale Allez Ducey

Plus aucune motivation, voir du dégout …

20 janvier 2022

Notre colistier Raynald Piquet a démissionné de sa fonction de Conseiller Municipal de Ducey-Les-Chéris pour des raisons qu’il a clairement exprimées dans sa lettre envoyée à madame le Maire. Nous la publions dans un souci de transparence envers toute la population :

« Le 21 décembre 2021

Madame le Maire

Membre du conseil municipal de Ducey Les Chéris depuis le 15 mars 2020, je souhaite aujourd’hui me retirer de cette fonction.

En effet, votre goût pour l’entre soi, votre volonté de traiter la minorité municipale Allez Ducey comme un adversaire plutôt que comme un partenaire, votre culture du secret a l’égard de la minorité municipale, vos joutes verbales à deux personnes en conseil, votre goût à la récupération des travaux et des idées de cette minorité, font que je ne trouve plus aucune motivation, voir du dégout à assister au conseil municipal.

Par conséquent je vous saurais gré de prendre acte de ma démission dès réception de cette lettre et de transmettre une copie de celle-ci au préfet en application de l’article L2121-4 du code général des collectivités territoriales, et d’en transmettre copie intégrale à M le Préfet de la Manche.

C’est avec regret que je prends cette décision puisque j’ai toujours souhaité m’investir dans ma commune, mon parcours professionnel m’en ayant empêché jusqu’à ce quinze mars 2020. Celui-ci m’a cependant appris les vertus et les plus-values du travail d’équipe qu’elle soit constituée d’alliés ou d’opposants l’émulation étant toujours bénéfique à tous.

Je vous prie Madame d’accepter mes sincères salutations.

Raynald PIQUET »

Bien que madame le Maire soit la véritable cause de ce départ, celle-ci a voulu détourner doublement l’attention :

– Par une pratique de la langue de bois en constatant que ce départ « est dommage » et « comprendre sa déception ». Mais elle ne semble pas réaliser que c’est son comportement qui est la cause de la décision de Raynald.

– Ensuite en reportant la responsabilité de tous les problèmes dans lesquels elle s’est empêtrée sur l’unique personne qu’est Patrick Levoyer, celui qui « a mené avec son équipe une campagne électorale très agressive ». Pourtant nos propositions n’ont pas découragé la population puisque la liste Allez Ducey est arrivée en tête dans l’ancienne commune de Ducey. Elles conviennent également à madame le Maire qui n’a aucun scrupule à se les approprier, sans bien entendu faire référence à la source originelle qu’est le groupe Allez Ducey. N’est-ce pas en définitive une forme de reconnaissance de notre travail accompli qui masque un grand vide de propositions de la majorité municipale ?
Madame Labiche oublie également un peu vite que c’est elle qui a le seul pouvoir décisionnaire de Maire de Ducey-Les-Chéris. Elle oublie également qu’il n’y a pas de fumée sans feu : avec une saine gestion municipale, dénuée d’avantages accordés à quelques uns, il n’y aurait pas de remarques de l’équipe Allez Ducey. Pour reprendre notre expression favorite : « il est impossible d’accorder à l’un ce que l’on ne peut accorder à tous ».

Il existe au moins une constante dans la posture de madame le Maire. Les problèmes posés ne sont jamais de sa responsabilité directe, mais toujours de celle des autres : le promoteur de la zone commerciale, la communauté d’agglomération, le préfet, la sous-préfecture, la Covid 19, le ministère de ceci et les réglementations de cela, EDF, le tribunal administratif, plusieurs habitants qui ne comprennent rien à rien et d’autres qui comprennent que trop, des malotrus qui la perturbent dans les rues de Ducey, des commerçants ambulants du marché et des commerçants sédentaires du centre ville, plusieurs personnels municipaux, des anciens élus et même certains de ses colistiers, et bien sûr notre groupe municipal Allez Ducey. Son positionnement systématiquement clivant pose problème dans les rangs de sa propre majorité.

Toujours dans ce constant souci de transparence, Raynald a complété sa lettre de démission sur sa page personnelle de Facebook. Nous vous invitons à la consulter :

https://www.facebook.com/raynald.piquet/posts/10208885955462420

Le pouvoir personnel exercé par madame le Maire, son intransigeance, sa farouche volonté de rejeter tous les autres, font qu’elle est en complet déphasage avec la perception de la vie citoyenne perçue par notre équipe municipale Allez Ducey.

C’est aussi là une énorme différence avec monsieur Dewitte dont elle réclame être de sa filiation. Lui savait travailler avec tout le monde, y compris les membres de son opposition qu’il avait su intégrer dans son équipe.

L’équipe Allez Ducey est dans cette même philosophie car elle a su réunir des personnalités très diverses mais ayant comme dénominateur commun de travailler sans arrière pensée pour l’avenir de Ducey-Les-Chéris. Nous pouvons même affirmer qu’il n’y aura aucun problème dans l’avenir à entreprendre avec l’actuelle équipe majoritaire, même avec madame Labiche. Le débat sur des idées est toujours profitable aux ressassements exprimés au travers d’un seul et constant relent ciblé sur une personne.

Lettre ouverte à madame le Maire de Ducey-Les-Chéris

10 décembre 2021

Le groupe municipal Allez Ducey va encore mettre en évidence de nouvelles faveurs accordées par madame le Maire et ses adjoints au promoteur de l’espace commercial. Ceci a été fait en toute discrétion, sauf qu’en l’espèce il s’agit de la création d’une servitude ainsi que d’une altération importante et durable de la valeur d’un terrain communal.
Après un premier commerce confusément bâti en partie sur une parcelle communale, il s’agit maintenant de l’évacuation des eaux pluviales de cette nouvelle zone commerciale située route de Saint Hilaire. Elle a été examinée dans les délibérations 2017-09-06 du 19 septembre 2017 et 2018-10-16 du 30 octobre 2018.

1) Ce qui a été accordé par la commune de Ducey-Les-Chéris
Le 19 septembre 2017 le Conseil Municipal acte la cession d’une partie de terrain au promoteur pour la seule construction des bâtiments de son espace commercial. Une surface d’environ 2500m² destinée au parking et la parcelle cadastrée ZB213 de 287m² restent propriété communale.
Il est indiqué que le promoteur aurait la prise en charge de « La viabilisation de la totalité de la parcelle à partir de la rue. A cet égard une convention serait conclue entre la commune et le promoteur pour la réalisation, par ce dernier, des équipements communs (réseaux, parking …) sur la parcelle restant communale ».
La seule restriction concerne la canalisation d’eaux usées pour laquelle : « M. et Mme Rivière laissent à la collectivité le soin de créer une canalisation pour l’assainissement eaux usées en bas de terrain ».
A nul endroit, il est fait un cas particulier pour les eaux pluviales. Leur traitement est donc l’affaire du promoteur et inclus dans la viabilisation prévue à partir de la rue.

La convention envisagée est ratifiée dans la séance du conseil municipal du 30 octobre 2018. Elle reprend toutes les dispositions de la délibération enregistrée un an plus tôt. Le traitement des eaux pluviales ne fait pas exception et devrait être fait « à partir de la rue ». Par cette convention, la commune prendra en charge la voirie, les différents réseaux et la gestion des espaces verts.

La délibération du 26 novembre 2019 ne change que la raison sociale de l’acheteur et celle du 25 février 2020 valide l’installation d’un câble basse tension sous la parcelle communale.
Un plan de division a été établi par un géomètre-expert le 3 mars 2020. L’on y voit clairement la propriété communale destinée au parking et la parcelle de ZB213 de 287m² en bordure de la route départementale 976. Cette dernière, particulièrement bien située, est un atout financier pour notre commune. Aucune servitude de passage de canalisation ne figure sur ce plan, ce qui est conforme aux délibérations municipales.

2) Changement radical méprisant le Conseil Municipal pourtant souverain
Pour changer la nature et la destination de la parcelle ZB213 il était indispensable de procéder en quatre étapes :
1 – d’abord recueillir l’avis favorable du Conseil Municipal qui aurait dû accepter de grever un terrain constructible en simple bassin de rétention d’eaux pluviales
2 – ensuite préparer une convention de servitude avec le promoteur
3 – puis valider cette convention de servitude par une nouvelle délibération du Conseil Municipal
4 – avant de délivrer au promoteur une attestation municipale

Rien de tout cela ne fut mis en place. La parcelle communale ZB213 de 287m² de nature constructible fut transformée par le promoteur en bassin de rétention d’eaux pluviales comme l’on peut le remarquer sur le plan du permis de construire modificatif établi le 17 mars 2021.

L’on pourrait croire que tout ceci a été fait uniquement à l’initiative du promoteur et que madame le Maire a été abusée « à l’insu de son plein gré » pour reprendre une célèbre expression.

Il n’en est rien.

Trois mois plus tard, sans délibération du Conseil Municipal validant le changement de destination de la parcelle communale, madame le maire a délivré le 21 juin 2021 l’attestation suivante :
« Objet : travaux de réalisation d’un bassin de rétention sur terrain communal
Je soussignée, Isabelle Labiche, Maire de la commune de Ducey-les-Chéris, autorise la SAS Les Rivières, représentée par M. Rivière Christophe, à réaliser un bassin de rétention pour la récupération des eaux pluviales sur la parcelle communale ZB-213. La présente attestation est délivrée le 21 juin 2021 pour valoir ce que de droit ».

Notre terrain communal constructible de 287m² va être transformé en bassin de rétention des eaux pluviales au profit d’une opération immobilière d’un promoteur privé. La commune subit une double peine. D’abord le coût du foncier n’est pas le même entre un terrain constructible et un terrain servant de déversoir d’eaux pluviales. Ensuite, c’est la commune avec nos impôts locaux, qui aura à sa charge d’entretenir éternellement ce bassin, alors qu’il était du seul ressort du promoteur d’en assurer l’évacuation selon les articles 640 et 641 du code civil qui pourtant devraient être appliqués.

Conseillers municipaux, majoritaires comme minoritaires, acteurs économiques de notre commune, population de Ducey-Les-Chéris, l’on brade et solde notre patrimoine communal, mais passez votre chemin …
Madame le Maire a engagé la commune et a écrit « pour valoir ce que de droit ». C’est une affaire liée entre deux personnes, le premier magistrat de notre commune et le promoteur. Sauf qu’en l’état, la dénaturation de la parcelle ZB213 et cette attestation municipale ne sont pas conformes aux délibérations prises par le Conseil Municipal.

3) Favoritisme et abus de pouvoir ?
Écarter le Conseil Municipal, pourtant souverain, semble être une mesure de favoritisme envers le promoteur au détriment du patrimoine foncier de notre commune. Madame le Maire s’est-elle aussi affranchie d’un pouvoir qui en l’état ne lui appartient pas encore ? Qu’y a-t-il donc derrière cette relation entre le promoteur et madame le Maire ou ses adjoints ?

La transparence est la ligne de conduite de l’équipe municipale Allez Ducey. Se taire, c’est cautionner cette situation ambigüe. A lire les comptes-rendus du Conseil Municipal, il est facile de constater qu’il nous arrive souvent d’être en accord avec la majorité municipale. Mais pour Allez Ducey, il ne sera jamais de mise de fermer les yeux sur des écarts de gestion favorisant l’un toujours au détriment des autres. La moitié de la population ne nous a pas élus pour assister à des conseils municipaux lénifiants et toujours unanimes depuis quelques années.
Mais il est vrai que la gestion de madame le Maire interpelle et amène bon nombre de nos concitoyens à s’interroger sur les capacités de la majorité municipale plus apte semble t-il à percevoir des indemnités de fonction qu’à mener correctement un dossier comme celui-ci.

4) Arrêt immédiat des travaux et trois seules issues
Devant cette situation instable et préoccupante, le groupe municipal Allez Ducey demande l’arrêt immédiat des travaux visant à transformer la parcelle communale ZB213 en bassin de rétention d’eaux pluviales au profit d’intérêts privés.

A ce stade du dossier, trois issues sont envisageables, conditionnées par madame le Maire et de ses adjoints envers le promoteur :

1) Soit notre travail est ignoré. La responsabilité juridique de la mairie est engagée par ce passage en force. Quiconque payant des impôts à Ducey-Les-Chéris pourra demander des comptes.
2) Soit il est demandé au promoteur de l’espace commercial privé de traiter sur son domaine les eaux pluviales de ses propres équipements comme le prévoit le code civil.
3) Soit il est établi les quatre étapes de consultation et de validation respectant le Conseil Municipal pour déclasser la parcelle ZB213 en bassin de rétention. Cette possibilité légale marquerait incontestablement un préjudice foncier pour notre commune et ce serait une faveur envers le promoteur.
Dans ce choix, madame le Maire aura-t-elle la volonté de lui demander une redevance annuelle selon les termes de l’article 641 du code civil ? « Si l’usage de ces eaux ou la direction qui leur est donnée aggrave la servitude naturelle d’écoulement établie par l’article 640, une indemnité est due au propriétaire du fonds inférieur ». Ce serait pourtant dans sa mission de maire que d’aller en ce sens pour défendre les intérêts de la commune.

Il ne suffit pas à madame le Maire d’affirmer : « On ne le favorise pas. Je ne le connais pas. Je n’ai aucun lien avec lui » pour que ce soit la réalité. Les faits exposés démontrent plutôt l’inverse.
Aucun lien n’existerait entre le promoteur et au moins un Maire-adjoint ? Par délégation, elle a transmis son pouvoir de maire à ses adjoints qui agissent, pour et en, son nom. Alors comment peut-on croire que toutes ces largesses bien spécifiques ont été faites envers un inconnu ?

A l’issue du travail d’investigation et d’alerte de l’équipe municipale Allez Ducey, il faudra être attentif au choix fait par madame le Maire. Sera-t-il mis en priorité le patrimoine de notre commune qu’elle a en charge de défendre ou choisira-t-elle la facilité en acceptant de dénaturer notre bien collectif pour rendre un service particulier ?

Équipe municipale Allez Ducey

www.allezducey.comwww.facebook.com/allezducey.allezducey

Questions posées par Allez Ducey
au Conseil Municipal du 20 décembre 2021

Conseil Municipal du 20 décembre 2021 – Question diverse n°1 du groupe Allez Ducey – Ralentisseur dans le bourg de Les Chéris
Les travaux de réfection de voirie dans le bourg de Les Chéris ont pratiquement fait disparaître le ralentisseur de véhicules. Est-ce une malfaçon de l’entreprise ? Est-il envisagé de le rétablir en modifiant la voirie dernièrement réalisée ?

Par ailleurs, les travaux entrepris laissent un chantier qui manque de finitions. Il est peut-être conforme à l’appel d’offre mais ne peut rester en l’état. Le trottoir en enrobé rouge et le parking municipal prenne fin devant l’entrée de l’ancien bistrot / épicerie marquant pour la partie gauche un délaissement par rapport à la partie droite réhabilitée. Qu’est-il prévu pour corriger cet oubli ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 20 décembre 2021 – Question diverse n°2 du groupe Allez Ducey – Départ du Responsable des Services Techniques
A la suite du départ au 1er novembre 2021 de monsieur Kevin Fraïoli Responsable des Services Techniques, vous nous avez informé avoir déposé une annonce de recherche auprès du centre de gestion. Dans cette période charnière comment s’exerce la fonction de Responsable des Services Techniques ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 20 décembre 2021 – Question diverse n°3 du groupe Allez Ducey – Perte d’un commerçant ambulant sur le marché
Le marché de Ducey-Les-Chéris rétrécit comme peau de chagrin. Il diminue inexorablement du fait de la nouvelle organisation mise en place par la mairie. Il aurait été sage de reconnaître au plus vite les erreurs d’appréciation pour revenir aux emplacements occupés par les commerçants ambulants pour certains depuis plusieurs décennies.

Mais rien n’y fait. Sans entrer dans la polémique d’une vive discussion de l’un d’entre eux avec madame la Maire-adjointe chargée des commerces et du marché, il aurait été judicieux de calmer les esprits par le dialogue au lieu de mettre de l’huile sur le feu. Malheureusement, madame la Maire-adjointe a fait appel aux forces de gendarmerie pour assoir en force une autorité mal placée.

Il faut remercier les gendarmes pour leur intervention qui a été basée sur la médiation plutôt que sur la répression. Cette démarche pourrait être un exemple pour notre Maire-adjointe. Mais hélas, cette lourde bévue en communication laisse des traces durables : le commerçant ambulant a décidé de ne plus revenir sur le marché de Ducey-Les-Chéris. Espérons qu’il revienne sur sa décision.

Il est grand temps que l’équipe municipale majoritaire et madame le Maire prenne conscience des risques que leurs démarches inconsistantes font prendre, tant aux commerces traditionnels, qu’aux commerçants ambulants du marché car cet incident n’est pas un fait isolé. Que cherche-t-on ? La disparition à terme de notre marché centenaire du mardi ? La fermeture définitive des commerces sédentaires du centre bourg ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 20 décembre 2021 – Question diverse n°4 du groupe Allez Ducey – Propositions pour le nouveau PLUi (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal)
Le PLUi qui détermine les conditions d’aménagement et d’utilisation des sols a été annulé par monsieur le Préfet le 10 juin 2021. Parmi les causes de cette annulation, figure la transformation excessive de terrains agricoles ou naturels. Il faudra que chacune des communes de l’Agglomération fasse un effort important pour rendre des terrains inconstructibles. Deux cas se présentent pour la commune nouvelle de Ducey-Les-Chéris :

– L’ancienne commune de Les Chéris ou les terrains disponibles se compte en quelques unités
– L’ancienne commune de Ducey sur laquelle l’équipe Allez Ducey a travaillé avec l’aide de l’ancien POS et du cadastre.

Le travail de l’équipe Allez Ducey a nécessité beaucoup de détermination et d’application pour recenser 192 terrains constructibles sur l’ancienne commune de Ducey. C’est la base d’étude qui correspond au pourcentage de 25% de terrains gelés attendus par les services préfectoraux pour donner leur quitus à la validation d’un nouveau PLUi. Un choix a été opéré sur 48 parcelles dont la liste a été envoyée à madame le Maire par un courrier en date du 12 novembre 2021.

Ce pourcentage médian de 25% est défavorable à Ducey-Les-Chéris car certaines communes, notamment du littoral, tablent déjà sur une remise en cause de 0% de leurs terrains constructibles. De ce fait, certaines autres communes devront faire des économies plus grande, mathématiquement jusqu’à 50% de leurs terrains constructibles.

Une lettre de madame le Maire du 6 décembre 2021 renvoie l’examen de ce PLUi à plus tard, à la seule compétence de la Communauté d’Agglomération. Elle précise également que la procédure en cours est : « toujours pendante auprès de la Cour Administrative d’appel de Nantes ».

Nous lui rappelons que les 5 autres élus du groupe Allez Ducey ne sont pas conseillers communautaires. Il en est de même de 19 conseillers municipaux de la liste majoritaire. Cela lui a-t-il échappé ? A suivre son raisonnement pouvons nous en déduire qu’en dehors des 3 conseillers municipaux également conseillers communautaires, les 24 autres conseillers municipaux n’ont aucune vocation à faire des propositions pour défendre les intérêts de notre commune ?

La position d’attente de madame le Maire est préjudiciable à Ducey. Il sera très difficile de faire entendre la voix de notre commune lorsque tous les acteurs se seront tous entendus sur un schéma en ayant fait valoir leurs intérêts, sauf peut-être Ducey-Les-Chéris.

A contrario, l’équipe municipale Allez Ducey entend être active dès à présent sur ce dossier afin de résoudre dans les meilleurs délais cette phase d’incertitude administrative. Le dossier PLUi est non seulement un dossier d’urbanisme mais concerne aussi les aspects commerces, emplois, tourisme, transports, aménagements routiers, c’est-à-dire beaucoup d’aspects de la vie municipale.

Si la réflexion de notre équipe a été pilote sur ce dossier, elle ne s’arrêtera pas à ce travail préliminaire. Notre démarche de leadership n’est pas figée car nous souhaitons qu’un réel dialogue communal s’instaure entre tous les acteurs de bonne volonté. Est-il possible d’envisager et de planifier dès à présent un groupe de travail municipal regroupant plusieurs conseillers municipaux au sein d’une inter-commission municipale ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 20 décembre 2021 – Question diverse n°5 du groupe Allez Ducey – Projet de Pôle Santé un secret d’alcôve ?
Dès leur élection, les élus du groupe municipal Allez Ducey ont manifesté leur priorité en matière de santé avec des locaux appartenant à la collectivité publique afin d’éviter les aléas et possibles enchères d’opérateurs privés.

C’est ainsi que dès le 7 juillet 2020, le groupe Allez Ducey a obtenu de l’ensemble des médecins, l’accord de principe de vendre la maison médicale à la collectivité. Malgré plusieurs démarches infructueuses auprès de madame le Maire, une expertise de France Domaine a été faite le 1er septembre 2020 : La valeur vénale a été fixée à 500.000€ avec une marge d’appréciation de plus ou moins 15 %. En complément, le groupe Allez Ducey a fait plusieurs autres propositions d’études qui ont toutes été rejetées par la majorité municipale.

Depuis, plus aucune nouvelle, du moins « officiellement ». Car dans la coulisse, et bien entendu sans la participation du groupe Allez Ducey, il se murmure que des rencontres discrètes, ayant pour but de mener des études entre la mairie de Ducey-Les-Chéris et la Communauté d’Agglomération pour construire un pôle santé tout neuf. Aussi, l’équipe Allez Ducey attend une réponse binaire à ces deux questions :

– Cette information est-elle une rumeur, confirmant que « officiellement » comme « officieusement » rien de tel n’a été ébauché jusqu’à présent ?

– Est-ce au contraire, en partie ou en totalité, une réalité ? Dans ce contexte madame le Maire, est-il envisageable :

1) de rendre public l’état et les avancements du dossier qui n’intéresse pas seulement qu’un nombre limité d’initiés mais qui concerne l’ensemble de toute la population, toutes sensibilités confondues ?
2) d’y associer dès à présent notre groupe municipal Allez Ducey à la définition et la planification de l’avenir santé de notre commune, comme nous vous en avons fait la demande dès l’été 2020 ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 20 décembre 2021 – Question diverse n°6 du groupe Allez Ducey – Délibération Appel sur le Permis d’Arasement de la Roche Qui Boit
Nous avons tous lu le récent jugement du Tribunal administratif de Caen rejetant les recours cotre le « permis de démolir la Roche qui Boit ». Les arguments avancés sont très contradictoires avec ce que Mme Abba a dit récemment : pour nous, le retour aux « petites crues » revenant tous les deux ans ne serait certes pas un problème de sécurité́ publique mais détruirait beaucoup de choses dans notre commune. Madame La Maire pouvons-nous préparer une délibération pour faire Appel lors du prochain CM de janvier 2022 ? Vezins a été́ détruit par l’Etat son propriétaire en 2019 : il est urgent que l’Etat engage et finance tout ce qui est nécessaire pour réduire le risque d’inondation que cette suppression va entrainer à l’aval.

Il faut savoir, que lors de la précipitation du week-end du 5 décembre, le barrage de la Roche qui Boit avait toutes les vannes de crues ouvertes mais n’était pourtant pas « transparent » comme le prétend son exploitant, puisque le lac a stocké 1m d’eau de hauteur sur une surface de 49 ha. Nous vous invitons à observer à regarder les documents d’archives trouves il y a 15 jours par un Ducéen sur la situation en février 1916 à la Gare de Ducey : « 1 m de hauteur d’eau » ! Archive de l’inauguration : « la Roche qui Boit outil régulateur de crue ». Et, enjeu supplémentaire, c’est un secteur où beaucoup de constructions ont été́ réalisées depuis 1916 ! Ces points n’ont pas été donnés au rapporteur public ! Pouvons-nous aujourd’hui encourager la commune de Poilley à nous rejoindre pour participer à faire appel pour défendre la zone industrielle (fromagerie cœur de lion, chéreau) de Ducey, les habitations, les biens et les personnes, les terres agricoles de Ducey et de Poilley ?

Équipe municipale Allez Ducey

Ce que l’on accorde à l’un doit pouvoir être accordé à tous (n°6)

26 novembre 2021

L’équipe Allez Ducey a été alertée par des habitants du lotissement du Clos de la Garenne qui surplombe la zone commerciale. Ils sont inquiets par la hauteur du premier bâtiment en cours de construction.

Il est exact que dans le permis de construire d’origine accordé le 27 mars 2018, la hauteur des bâtiments était moins importante.
Mais dans le premier permis de construire modificatif déposé en mairie le 22 mars 2021, les hauteurs ont été majorées de +20cm à +60cm et il a été rajouté une cellule commerciale. De même, les panneaux solaires prévus initialement sur le rampant sud du bâtiment « D » ont été supprimés.
Le second permis de construire modificatif déposé en mairie le 30 juillet 2021, confirme ces augmentations de hauteurs.

Nous comprenons l’irritation des riverains qui ont acheté leur propriété avant la construction de ces espaces commerciaux et dont l’environnement se trouve maintenant altéré par ces augmentations de hauteur de bâtiments. Malheureusement pour eux, la durée de recours contre ces permis de construire est dépassée.

L’équipe Allez Ducey regrette profondément l’abandon de l’utilisation de panneaux solaires sur un versant d’un bâtiment. Leur installation aurait permis à Ducey-Les-Chéris de s’inscrire dans la croissance verte selon la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique. Notre commune aurait pu contribuer, certes modestement, à réduire les émissions de gaz à effets de serre. C’est malencontreusement une belle occasion qui a été sacrifiée.
L’on attribue à Saint-Exupéry la citation suivante : « Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants ». Il est navrant de constater, même à Ducey-Les-Chéris, que les critères écologiques passent au second plan voire même disparaissent.

L’équipe Allez Ducey a également été avertie du déficit d’image de la zone commerciale préjudiciable à l’ensemble des commerces.
Ce déficit provient des écarts faits avec la législation française qui pourtant s’applique à tous. Il se trouve aussi renforcé avec le choix délibéré d’installer dans deux cellules, des commerces concurrentiels avec les magasins traditionnels du centre ville. Tout ceci a comme conséquence de créer un climat de défiance et de chacun pour soi, préjudiciable aussi à tous les commerçants de cette zone commerciale.
Rechercher des responsabilités indirectes dans les conséquences de cette situation est une erreur d’appréciation. Pour résoudre tout problème, il ne faut pas rechercher la solution dans les retombées mais analyser la cause. Qu’elle est la cause de tous ces désordres qui occasionnent ce déficit d’image ?

Connaissez vous le SDEM et l’association ASTRE qui viennent en aide au plus fragiles pour les aider à faire face à leur facture énergétique ?

L’équipe Allez Ducey, avec Raynald Piquet, compte un représentant au Syndicat Départemental d’Électrification de la Manche.

Réunissant 99% des communes Manchoises (soit 441 communes), le Syndicat Départemental d’Énergies de la Manche (SDEM50) est un des principaux acteurs publics de l’énergie dans le département de la Manche.

  • 414 communes et une communauté de communes adhérente (comprenant 27 communes)
  • 242 339 usagers
  • 19 247 km de réseau d’électricité

Dans le cadre de l’exercice de ses compétences, le SDEM50 est divisé en 12 secteurs géographiques appelés secteurs d’énergies. Ils regroupent les délégués des communes et des intercommunalités et se réunissent au minimum une fois par an pour échanger sur les sujets d’actualité de l’énergie, du syndicat et des communes …

  • Secteur n°1, Avranches – Saint James
  • Secteur n°2, Saint Hilaire – Le Mortainais
  • Secteur n°3, Granville Terre et Mer
  • Secteur n°4, Villedieu
  • Secteur n°5, Coutances – Saint Malo de le Lande
  • Secteur n°6, Agglomération Saint Loise
  • Secteur n°7, Lessay – Sèves et Taute – La Haye du Puits
  • Secteur n°8, Carentan – Sainte Mère Eglise
  • Secteur n°9, Saint Pierre Eglise – Val de Saire – Montebourg
  • Secteur n°10, Les Pieux – La Hague – Côte des Isles
  • Secteur n°11, Valognes – Vallée de l’Ouve
  • Secteur n°12, Cherbourg en Cotentin

Outre ses missions de base, le SDEM en partenariat avec l’association ASTRE souhaite soutenir les ménages modestes, éprouvant des difficultés à faire face à leur facture énergétique.

Beaucoup de nos concitoyens ignorent l’existence de ce soutien qui va du conseil en matière d’habitudes de consommations, en effet certains « écogestes » peuvent générer jusqu’à 15% d’économie sur la facture d’électricité.

Mais c’est aussi une source d’information pour bénéficier d’aide à l’aménagement ou de chèques énergie pouvant aller jusqu’à 277€ permettant de soulager le budget des foyers à revenu modestes. Aujourd’hui beaucoup ne connaissent pas l’existence de ce service et pourraient y prétendre.

L’équipe Allez Ducey, par l’intermédiaire de Raynald, veut être le publicitaire de ces mesures apportées par l’association ASTRE, afin que chaque foyer concerné en ait connaissance et puisse en bénéficier.

L’association tient une permanence tous les mardis à la DDTM Avranches (Mission locale, 2bis rue Saint Martin à Avranches). Pour toute information :
https://www.sdem50.fr/precarite-energetique-soutien-aux-usagers

Pour obtenir des informations sur le chèque énergie flashez le code ci-dessous :

L’équipe Allez Ducey se tient à votre disposition pour toute information complémentaire sur ce service.

Questions posées par Allez Ducey
au Conseil Municipal du 16 novembre 2021

14 novembre 2021

Le groupe municipal Allez Ducey a demandé à plusieurs reprises d’inscrire des questions dans l’ordre du jour principal de conseils municipaux. Devant le refus systématique de madame le Maire nous essayons toujours de nous exprimer par la voie des questions diverses en fin de chaque conseil municipal mais qui présente l’inconvénient de ne pas être soumise à un vote de l’assemblée.

Notre expression doit encore être trop dérangeante : lors du conseil municipal du 15 septembre 2021 madame le Maire a interrompu brusquement l’examen de nos questions diverses déposées par notre groupe. Presque la moitié de nos questions n’ont pas été examinées.
Pourtant nos interrogations ne sont que le reflet de la vie communale, la traduction des nombreux contacts que le groupe municipal Allez Ducey entretient avec la population.

Espérons ne pas subir à nouveau un tel comportement lors du prochain conseil municipal du 16 novembre 2021. Mais nous souhaitons que notre travail d’équipe dépasse le stade confidentiel des questions diverses mises aux oubliettes par la seule volonté du premier magistrat de notre commune.

C’est pourquoi qu’en toute transparence nous les communiquons à toute la population. Si des réponses, souvent orientées figurent dans le compte-rendu de chaque Conseil Municipal, nous serons toujours à votre écoute et nous ne manquerons pas de vous informer des suites qui ont été données spécifiquement à certaines d’entre elles.

Nous vous encourageons à venir au conseil municipal du 16 novembre à 20h30 salle du stade, rue du Midi.

En vous remerciant,

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 16 novembre 2021 – Question diverse n°1 – Chemin pédestre communal du Bas Jardin
Depuis plus de 3 ans, un branchement forain ou de chantier a été mis en place sur le chemin pédestre communal du Bas Jardin.
Il est dangereux car sa gaine de protection est coupée. Il interdit également le cheminement des personnes à mobilité réduite et le passage d’enfants en poussette.

Ce branchement provisoire qui dure bien longtemps est en infraction car les textes réglementaires indiquent que pour ce type de branchement, la durée maximale est d’un an, renouvelable une seule fois pour une durée de 3 mois. Nous sommes largement hors délais.

Les conditions actuelles de circulation doivent être revues rapidement car elles sont susceptibles de mettre en danger la vie d’autrui ce qui est en l’espèce un délit. Aussi le groupe Allez Ducey demande l’enlèvement immédiat de ce câble afin que la responsabilité civile et morale de la commune de Ducey-Les-Chéris ne soit pas engagée en cas d’accident.

Ensuite, qu’elles sont les actions madame le Maire, que vous allez mettre en œuvre pour mettre fin à cette situation chaotique tout en préservant le cheminement piétonnier, seule fonction de base attribuée à ce chemin communal ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 16 novembre 2021 – Question diverse n°2 – Liberté Égalité Fraternité
Le groupe municipal Allez Ducey s’est ému à plusieurs reprises que la devise de la République Française ne soit pas affichée sur le fronton de notre mairie. Madame le Maire leur a répondu que cette demande serait traitée à la fin du chantier, ce qui est maintenant effectif.

Lors de la séance du Conseil Municipal du 15 septembre 2021, madame le Maire a indiqué « qu’il ne s’agit pas d’un dossier urgent ».
Rappelons à madame le Maire que si elle prend quelques distances avec l’affichage de la devise de notre République sur le fronton de notre mairie, celle-ci figure dans l’article 2 de la constitution française :

Article 2.
La langue de la République est le français.
L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
L’hymne national est « La Marseillaise ».
La devise de la République est « Liberté, Égalité, Fraternité ».
Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

C’est un symbole républicain au même titre que le drapeau tricolore et la Marseillaise. « Liberté égalité fraternité », représentent ensemble les valeurs qui nous unissent tous en tant que Français. Il faut croire que le rejet de l’autre tant de fois exprimé par madame le Maire, se manifeste jusque dans les fondements de notre République qu’elle se doit pourtant de représenter.

Madame le Maire a également indiqué « qu’elle va solliciter l’avis de l’architecte des bâtiments de France pour l’apposition de cette devise ».
Cette déclaration ayant été faite il y a maintenant 2 mois, le groupe municipal Allez Ducey souhaite savoir si l’architecte de bâtiments de France a été, comme promis, effectivement sollicité et dans l’affirmative souhaite prendre connaissance du projet. Qu’en est-il précisément ?

Conseil Municipal du 16 novembre 2021 – Question diverse n°3 – Question de principe
Le compte rendu du Conseil Municipal du 15 septembre 2021 indique que madame le Maire évoque une « question de principe » pour ne pas écrire directement aux légitimes questions de la minorité municipale Allez Ducey :
« Madame le Maire refuse de répondre directement à Monsieur Levoyer
Monsieur Levoyer considère qu’il s’agit d’un mépris envers l’opposition
Madame Le Maire dément et parle plutôt d’une question de principe »
Si ce n’est pas du mépris, sur la base de quel principe personnel madame le Maire a basé son refus de nous écrire directement, car par définition, tout principe peut être expliqué et commenté comme par exemple le principe de Peter ? Sinon … le groupe municipal Allez Ducey, au-delà du mépris, va considérer qu’il s’agit du principe de délit de faciès. Est-ce le cas madame le Maire ?

Dans ces circonstances, le groupe minoritaire municipal Allez Ducey constate l’impossibilité d’avoir des échanges écrits directs avec le premier magistrat de notre commune. Aussi, avons-nous pensé collectivement prendre rendez-vous avec madame le Maire dans le créneau limité d’un vendredi matin lors de ses permanences publiques.
Or les retours qui nous reviennent, indiquent l’absence de permanences publiques organisées et structurées. Nous avons même appris qu’une demande d’audience envoyée par un courrier recommandé a demandé plusieurs semaines à leurs auteurs avant d’être reçus.

Madame le Maire pensez-vous que cette logique administrative soit nécessaire pour que vous receviez directement et personnellement les élus du groupe municipal Allez Ducey ? Dans l’affirmative nous sommes disposés à vous envoyer au plus vite notre demande par lettre recommandée mais il nous importe de savoir dès à présent si cet entretien pourra avoir lieu avant le 31 janvier 2022, date qui marque la fin de la période des vœux ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 16 novembre 2021 – Question diverse n°4 – Délibération du 2017-10-02 du Conseil Municipal du 31 octobre 2017
Lors du conseil municipal du 15 septembre 2021, le groupe municipal Allez Ducey s’est inquiété quatre ans après son vote, du manque de réalisation complète de la délibération du 31 octobre 2017.
Celle-ci actait la vente d’un terrain communal à un promoteur pour la réalisation « du projet présenté (accueil d’activités économiques et création de logements) ».

Nous avons constaté que l’engagement pris n’a été honoré qu’à moitié. L’activité économique est en cours de réalisation mais les logements ont été « oubliés ». Pourtant cette délibération est très claire : activités économiques et création de logements. Cette même délibération du 31 octobre 2017 conditionne la vente à un « sous réserve de la réalisation du projet présenté ». Les logements n’existant pas … la réserve doit donc s’appliquer.

La réponse de madame le Maire fut brève et sans appel …
« Madame Le Maire indique que le projet n’est pas aujourd’hui terminé et que la partie logement sera réalisée dans un deuxième temps.
Madame Le Maire indique que le temps dévolu aux questions diverses est terminé et elle lève la séance. »
Par ailleurs, elle communiqué lors de ce Conseil Municipal du 15 septembre 2021 ne pas être en possession d’une demande de permis de construire pour la partie logements. Or, il n’est pas possible de renvoyer à une date hypothétique et indéterminée l’entière concrétisation d’une délibération du Conseil Municipal qui est en la circonstance décideur. C’est aussi cavalier que de clore le Conseil Municipal à la suite de sa déclaration afin d’éviter tout débat.

Cette position instable tenue par madame le Maire est également contredite par les propres déclarations concrètes du promoteur concerné dans son article de presse en date du 30 octobre 2017 où il indique :
« De nouveaux commerces et une résidence seront construits à Ducey »
« Il est prévu à l’arrière une résidence collective en un seul bloc. Elle sera dédiée aux personnes âgées autonomes. »
« A la fin de l’année, une demande de permis de construite, pour la partie commerciale, sera faite. Pour les autres projets la demande sera faite l’année prochaine ».
S’il n’y a aucune date de réalisation dans la délibération d’octobre 2017, le renvoi à une date éternelle n’est pas de mise : le promoteur l’a lui-même positionnée à l’année suivant 2017 … soit l’année 2018.

Que faut-il prendre en considération pour le dépôt de permis de construire de la partie logements destinée aux personnes âgées autonomes ? Le promoteur qui devait le déposer en 2018, madame le Maire qui le 15 septembre 2021 le renvoie à année hypothétique, ou tout simplement considérer que tous les deux sont dans des effets d’annonces auxquels ils n’accordent eux-mêmes aucun crédit, et de ce fait, dévalorisent tous deux le rôle du Conseil Municipal pourtant souverain ?

Cette promesse non tenue ne peut rester indéfiniment en l’état, car le Conseil Municipal se doit de vérifier que les dispositions prises par le vote de ses délibérations, sont dans les faits bien réalisées par le pouvoir exécutif communal. Or, ce n’est pas le cas de la délibération du 2017-10-02 du Conseil Municipal du 31 octobre 2017 qui impose clairement les deux réalisations.
Car en l’état, c’est d’une part clairement exprimer sa satisfaction de ne voir réalisé que la moitié de l’engagement municipal pris en son temps. Et d’autre part c’est approuver que la partie commerciale peut être faite et que la partie logements peut être abandonnée.

Dans la foulée de sa rapide déclaration, madame le Maire a donc clos la séance du Conseil Municipal du 15 septembre. Chacun appréciera à son goût cette désinvolture affichée. Mais il est certain que ce n’est en aucun cas la bonne approche pour résoudre un problème. Le groupe municipal Allez Ducey est persévérant. Il réitère sa demande pour que soit entièrement appliqué de la délibération 2017-10-02 du Conseil Municipal du 31 octobre 2017 : « accueil d’activités économiques et création de logements ». Que compte mettre en œuvre comme action madame le Maire pour rétablir cette conformité de vote ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 16 novembre 2021 – Question diverse n°5 – Panneau commerces situé place du Plat d’Étain
Le panneau « accès commerces » à l’entrée de la place du Plat d’Étain a été déposé sans être remplacé voici plusieurs mois. Le groupe municipal Allez Ducey souhaite qu’un panneau soit remis au même emplacement sur le support existant afin de signaler les commerces de proximité. Combien de temps faudra t-il encore attendre ? et auprès de quelle société la commande a-t-elle passée ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 16 novembre 2021 – Question diverse n°6 – Croisements difficiles sur le pont de la D310
Un accrochage automobile et verbal s’est produit sur la D310 sur le pont enjambant la rivière l’Oir à proximité de la station d’épuration en limite communale avec Saint-Quentin-sur-le-Homme. Il a été demandé par le groupe municipal Allez Ducey, dans ce passage rétréci de la chaussée, de donner la priorité à un sens de circulation en posant des panneaux de chaque côté du pont.

Par un courrier du 23 septembre 2021, madame le Maire par l’intermédiaire de madame la DGS qui suit ce dossier, nous a communiqué que la demande du groupe municipal Allez Ducey n’était pas recevable : « Je vous informe qu’un sens de priorité ne peut être mis en place que si la voie est inférieure à 3 mètres et qu’il s’agit d’une courte distance ; Or la largeur de la voie au niveau du caniveau est de 4.50 mètres et celle au pied du parapet est de 5.50 mètres. »

L’équipe Allez Ducey est perplexe quant à cette réponse d’autant que des panneaux de même type ont été apposés à l’entrée de Saint-Martin-des-Champs et Reffuveille, localités où la voirie est supérieure à 3 mètres. Ce qui est possible à Saint-Martin-des-Champs et Reffuveille doit pouvoir l’être à Ducey-Les-Chéris. Le groupe municipal Allez Ducey renouvelle sa demande d’inscrire ce point à l’ordre du jour de la prochaine commission voirie.

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 16 novembre 2021 – Question diverse n°7 – Accident rue du Génie
La presse nous informe qu’une piétonne de 47 ans a été gravement blessée, rue du Génie, le mardi 2 novembre 2021 peu après midi. Son état a nécessité l’intervention du SMUR qui l’a transportée à l’hôpital d’Avranches.

Cet accident n’est pas un fait isolé, ni nouveau. L’équipe Allez Ducey en recense au moins cinq autres, dont un mortel. Nous sommes en agglomération ce qui rend à la commune responsable la gestion de cette voirie départementale.

Cela fait des années que des riverains ont signalé le problème de la vitesse des véhicules rue du Génie. Contrairement à la perception qui prévalait alors, il ne s’agit pas de traiter avec détachement un « ressenti » de quelques habitants.

Tous ces accidents réguliers prouvent malheureusement le contraire. Les faits sont connus, ne rien faire est exposer sciemment et inconsidérément la population à un danger clairement identifié par la mairie. Que compte prendre madame le Maire comme mesure d’urgence pour assurer une meilleure sécurité des piétons rue du Génie ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 16 novembre 2021 – Question diverse n°8 – Berges de la Sélune et de l’Oir
Sur la Sélune entre le pont du Bateau et Ducey / Poilley les rives de fleuve sont encore encombrées de branchages et d’arbres tombés et d’autres sont prêts à tomber. Depuis plusieurs jours la grande vanne du barrage de la Roche-qui-Boit est totalement ouverte, des embâcles passent cette vanne et envahissent petit à petit le cours d’eau (bois, plastiques, sédiments…). Pour la protection du fleuve Sélune est-il possible à madame le Maire d’engager une démarche auprès de l’État pour refermer cette vanne ?

Pour les kayakistes le parcours devient de plus en plus compliqué … Bien que des travaux aient été faits en urgence rien de décisif n’a été entrepris. Le chemin touristique bordant la Sélune est dangereux (tempête 10-2020), pourtant il est emprunté par de nombreux promeneurs surtout en période de congés scolaires.

En cas de crues, ce manque d’entretien devient un risque majeur pour la protection des biens et des personnes. Est-ce pour cette raison que les panneaux du parcours de pêche et handipêche ont été enlevés ? Un plan d’aménagement a-t-il été étudié pour leur réinstallation ?

Il vaut mieux adopter une stratégie préventive que curative. A proximité de l’usine Cœur de Lion, les têtes d’arbres et branchages envahissent aussi les rives de l’Oir. Qu’est-il envisagé pour être plus réactif pour entretenir la Sélune mais aussi la rivière l’Oir afin d’éviter l’aggravation des inondations et leur conséquences matérielles et humaines ?

Est-il possible à madame le Maire de demander aux propriétaires riverains d’entretenir les rives de la Sélune et du l’Oir ?

En ce qui concerne la rive de la ville de Ducey-Les-Chéris, est-il envisageable de valoriser les arbres morts et branchages en copeaux réutilisables ?

Équipe municipale Allez Ducey

Conseil Municipal du 16 novembre 2021 – Question diverse n°9 – Panneaux d’agglomération de l’ancienne commune de Les Chéris
Cet été, un panneau d’entrée d’agglomération a été apposé par erreur rue de la Cour : « Les Chéris – Commune de Ducey » au lieu de « Les Chéris – Commune de Ducey-Les Chéris ». C’est la seconde fois qu’est commise pareille erreur, fatalement génératrice de coûts.

Le groupe municipal Allez Ducey en a informé madame le Maire le 30 août 2021. Sa réponse du 23 septembre 2021, toujours par l’intermédiaire de madame la DGS qui suit ce dossier, pouvait nous laisser penser que ce problème serait régularisé rapidement : « Les services de l’ATD (Agence Technique Départementale) se sont engagés à remplacer le panneau non conforme dès la réception du panneau indiquant « Les Chéris – Commune de Ducey Les Chéris. Je vous précise également que le renouvellement de ces derniers est à la charge du Département. »

Plusieurs mois après, la situation n’a pas évolué. Rappelons que ces bévues sont financées par l’impôt. Que cet impôt soit départemental n’épargne pas complètement les contribuables de Ducey-Les-Chéris. Le groupe municipal Allez Ducey souhaite que madame le Maire de Ducey-Les-Chéris attire l’attention de monsieur le Président du Conseil Départemental de la Manche sur ces coûteuses erreurs. De plus, qu’elle sera la date d’installation du nouveau panneau cette fois-ci conforme ?

Équipe municipale Allez Ducey

La mise à mort des petits commerces traditionnels

Le sort s’acharne sur eux ! D’abord il existe une concurrence anarchique entre les commerces historiques du centre bourg et certains commerces de la zone commerciale de la route de Saint-Hilaire.
Le groupe municipal Allez Ducey approuve l’installation d’un audioprothésiste, les transferts d’un office notarial, d’un cabinet vétérinaire ou d’une enseigne d’électroménager, car leurs activités uniques sont des vecteurs d’un développement de notre cité.
Il n’en va pas de même pour les futures enseignes de boucherie et de boulangerie ou même du salon de coiffure. Loin d’un développement de l’offre, ces nouveaux commerces comme les magasins équivalents du centre bourg, risquent tous de souffrir et pour certains de disparaitre. Est-ce le but recherché que de les plonger dans la précarité ?
L’équipe Allez Ducey a beaucoup expliqué ce potentiel danger en conseil municipal, mais ce choix est complètement assumé par la madame le Maire qui se cache derrière la facile formule : « c’est une opération menée par un promoteur privé ». Sauf que le promoteur privé entretient des relations bien particulières avec elle et ses adjoints. En son temps, l’équipe Allez Ducey aura le loisir de vous les expliquer.

Les choses se compliquent avec l’idée de Madame le Maire et son adjointe chargée de la commission commerces-marché. Sur leur directive, il a été décidé de concentrer le marché dans le bas du bourg autour de la mairie avec comme conséquence une absence totale de commerçants ambulants dans le haut de la Grande Rue entre la rue du Génie et la rue des Tourelles.
Lors de l’assemblée générale de l’union des commerçants (UCIAD) l’équipe Allez Ducey a pu entendre l’un d’entre eux, témoigner sur ses pertes de chiffre d’affaire avec ces nouvelles dispositions. L’équipe Allez Ducey a proposé, soit d’ouvrir à la circulation le haut de la Grande Rue, soit comme autrefois de placer des commerçants ambulants. Un simple arrêté municipal de circulation aurait pu résoudre le problème en 2 jours.
Ce devait être probablement trop simple, car madame l’adjointe chargée de la commission commerces-marché a demandé un délai « d’au moins 2 mois » pour revoir sa copie. Qu’en sera-t-il du chiffre d’affaire des commerçants concernés pendant ces 2 mois ?

Les incohérences continuent avec l’installation d’un commerçant ambulant vendeur de thés et cafés. Sauf que ce déballeur a également disposé 3 tables et chaises sur le domaine public, juste devant la mairie. Cet évènement connu des autorités municipales ne les a pas pour autant tourmentées. C’est pourtant une concurrence déloyale envers les cafés-bars sédentaires qui paient les impôts locaux.

Toujours, lors de cette assemblée générale UCIAD, l’équipe Allez Ducey a pu expliquer le difficile équilibre à trouver entre les commerçants ambulants du marché et les commerçants sédentaires de notre ville :

– les commerçants ambulants doivent trouver chaque semaine un volume d’affaires attractif sur le marché de Ducey-Les-Chéris, sinon ils ne reviennent pas.
– Les commerçants sédentaires doivent trouver avec le marché un apport positif et non une cause de soucis supplémentaires.

Pour l’équipe Allez Ducey, s’il est important de préserver la venue de commerçants ambulants en leur favorisant l’implantation de leur déballage hebdomadaire, il est tout aussi important de maintenir l’activité des commerçants sédentaires qui font vivre et qui animent notre commune 365 jours par an.

La rupture de ce fragile équilibre peut avoir des conséquences qui ont été malheureusement négligées lors de la prise de décision de modifier l’implantation du marché. Les conséquences directes ou indirectes peuvent être nombreuses.
Par exemple que deviendra notre label « village étape » s’il n’y a plus de commerçants en centre ville ? Le cahier des charges de cette institution est pourtant clair.
Le budget municipal de Ducey-Les-Chéris prévoit la création d’une piste cyclable entre la voie verte et le bas du bourg. Est-ce raisonnable de maintenir le financement de cet important équipement si les cyclistes ne trouvent à l’arrivée que des magasins clos ?

Tout ceci est le résultat de décisions prises isolément au coup par coup, sans vision d’ensemble, sans concertation ni avec la population, encore moins avec la minorité municipale Allez Ducey, ni même avec plusieurs conseillers municipaux de la majorité municipale. En agissant ainsi, l’on s’enferme dans de nombreuses contradictions. Mais hélas, c’est aussi planifier avec une froideur impitoyable, la mise à mort des petits commerces traditionnels de Ducey-Les-Chéris.

22 octobre 2021

Principe de Peter

11 octobre 2021

Madame le Maire

Nous connaissions votre ambiguïté sur le devenir des barrages de la Sélune. D’un côté vous affirmez haut et fort être pour le maintien de celui de La Roche Qui Boit, mais également quelques minutes après en Conseil Municipal vous avez voté contre un recours juridique à l’encontre de monsieur le Préfet qui voulait sa destruction. Ainsi, vous ne pouvez pas être prise en défaut : être d’accord avec l’opinion publique pour la conservation du barrage, tout autant d’accord avec monsieur le Préfet pour son arasement.

Lors de la visite de ce jour de madame la Ministre Abba, votre agression verbale envers Willy Fauchon marque une personnalité à cours d’arguments : « Alors monsieur Fauchon l’on s’invite … ». Est-ce vous l’organisatrice de cet événement ? De quel droit portez-vous cette remarque publique désobligeante ? Vous aviez probablement à cœur de vous rendre intéressante auprès de l’aréopage présent tout en ridiculisant Willy Fauchon, conseiller municipal de Ducey-Les-Chéris.

Madame le Maire, comme d’habitude pour l’humour c’est raté, et s’il y a quelqu’un ou plus exactement quelques uns de ridicules, ce n’est surement pas Willy Fauchon. Madame la Ministre a pris le temps de la réflexion pour étudier son dossier préparé avec soin depuis de nombreuses années. Rappelez-vous madame le Maire, c’est le même dossier que vous aviez méprisé, à défaut d’avoir compris, lors d’une séance du Conseil Municipal de Ducey-Les-Chéris.

L’équipe Allez Ducey est particulièrement fière de constater que les travaux de Willy Fauchon sur les barrages et la Sélune sont repris par la Communauté d’Agglomération en demandant à la ministre des études complémentaires sur les crues biennales et quinquennales. Cette récupération représente au moins un point positif.

Le ridicule ne tue pas mais il laisse des traces. La population retiendra votre gloriole d’un jour qui ne manquera pas de piment si de par votre comportement plusieurs de vos administrés ont les pieds dans l’eau, voire si le barrage est maintenu en l’état. Vos protections de façade d’aujourd’hui sauront rapidement et diamétralement changer de position demain.

Équipe municipale Allez Ducey

 

Le principe de Peter : tout individu a tendance à s’élever à son niveau d’incompétence avec comme conséquence que dans le temps, tout poste sera occupé par un individu qui sera incapable d’en assumer la responsabilité. A relire ou découvrir dans toute bonne librairie ou bouquinerie (1969)

Ce que l’on accorde à l’un doit pouvoir être accordé à tous (n°5)

5 octobre 2021

Le groupe municipal Allez Ducey poursuit son travail d’analyse de la situation privilégiée entretenue par le promoteur Rivière auprès de madame le Maire de Ducey-Les-Chéris et de ses adjoints.

Voici 4 ans, le Conseil Municipal du 30 octobre 2017 actait la vente d’un terrain communal à monsieur Rivière pour la réalisation « du projet présenté (accueil d’activités économiques et création de logements) » (sic).

Après toutes ces années Allez Ducey a constaté qu’aujourd’hui cette délibération ne répond qu’à la moitié de l’engagement pris et honoré : l’activité économique est en cours de réalisation mais les logements ont été « oubliés ». Pourtant cette délibération municipale était très claire : activités économiques et création de logements.

Nous avons donc posé la question en Conseil Municipal du 15 septembre 2021 pour connaître le devenir des ses logements « oubliés ». Ceci pose un sérieux problème car cette même délibération du 31 octobre 2017 conditionne la vente à un « sous réserve de la réalisation du projet présenté ».

Les logements n’existant pas … la réserve doit s’appliquer car la situation actuelle n’est pas conforme à l’exigence du Conseil Municipal de l’époque.

Puisque le traitement de cette délibération n’est pas conforme, nous sommes en droit de nous interroger sur son existence et sa pérennité. Or, son objet est la vente d’un terrain communal au promoteur Rivière. Sans délibération valide la vente réalisée est-elle encore valide ?

Le travail d’investigation du groupe municipal Allez Ducey devait être trop dérangeant car la réponse de madame le Maire fut brève et sans appel …
« Madame Le Maire indique que le projet n’est pas aujourd’hui terminé et que la partie logement sera réalisée dans un deuxième temps.
Madame Le Maire indique que le temps dévolu aux questions diverses est terminé et elle lève la séance. »

En repoussant aux calendes grecques l’examen de conformité à la délibération du Conseil Municipal du 30 octobre 2017, madame le Maire voulait à la fois éliminer toute discussion sur sa gestion équivoque des dossiers municipaux mais également épargner le promoteur dont les constructions commerciales bloquées depuis le 11 juin 2021 ont vu leur délai d’instruction maximal a été porté à 5 mois, soit jusqu’au 30 décembre 2021.

Hélas pour madame le Maire, son analyse rapide et superficielle est contredite par celui qu’elle voulait protéger : le promoteur dans sa déclaration de presse en date du 30 octobre 2017. En effet, monsieur Rivière indique :
« De nouveaux commerces et une résidence seront construits à Ducey »
« Il est prévu à l’arrière une résidence collective en un seul bloc. Elle sera dédiée aux personnes âgées autonomes. »
« A la fin de l’année, une demande de permis de construite, pour la partie commerciale, sera faite. Pour les autres projets la demande sera faite l’année prochaine »

S’il n’y a aucune date de réalisation dans la délibération d’octobre 2017, comme l’a exposé madame le Maire, le renvoi à une date éternelle n’est pas de mise : le promoteur l’a lui-même positionnée à l’année suivant 2017 … soit l’année 2018.

Or, madame le Maire nous a indiqué lors du Conseil Municipal du 15 septembre 2021 ne pas être en possession d’une demande de permis de construire pour la partie logements. Cette passivité administrative marque une promesse non tenue qui bénéficie exclusivement au promoteur. De ce fait elle constitue une mesure de faveur. Telle Perrette et le pot au lait : « adieu, veau, vache, cochon, couvée », adieu à la « résidence collective dédiée aux personnes âgées ».

Aujourd’hui, nous ne pouvons que constater un nouveau dérapage sur les dates annoncées tant par la mairie que par le promoteur.

Ne leur en déplaise, la question du groupe municipal Allez Ducey sur la validité de la vente du terrain communal actée par la délibération du 31 octobre 2017 reste toujours bien d’actualité car de l’autre moitié du projet présenté n’a pas trouvé un début de réalisation ni en 2018, ni à ce jour.

La réserve émise dans la délibération du 31 octobre 2017 conditionnant la vente doit s’appliquer à moins que madame le Maire et son équipe trouve, à l’image du salon de coiffure, une solution alambiquée, un tour de passe-passe, pour sortir le promoteur d’une situation difficile, bien entendu en toute impartialité et sans favoritisme …

Pourtant … ce que l’on accorde à l’un doit pouvoir être accordé à tous. C’est la ligne de conduite de l’équipe municipale Allez Ducey qui malheureusement est encore bafouée dans ce dossier.

Privilège maintenu malgré plusieurs « coïncidences » troublantes

21 septembre 2021

Madame le Maire et sa majorité ont voté en Conseil Municipal du 15 septembre 2021 une convention de servitude d’enfouissement d’une canalisation d’eau et de réseau d’électricité entre la commune de Ducey-Les-Chéris et monsieur Jean-Marie Piton-du-Gault :

« – La commune de Ducey-Les-Chéris déclare être propriétaire dans la commune de Les Chéris, commune déléguée de Ducey-Les-Chéris de la parcelle figurant au plan cadastral sous le numéro 132ZE55.
– Considérant l’accord oral de 1999 du maire de Les Chéris donné à l’époque à monsieur Jean-Marie Piton-du-Gault suite à sa demande d’enfouissement de réseaux
………………
Article 1 – Après avoir pris connaissance du tracé de la canalisation d’eau et des réseaux électriques d’une longueur de 120m sur la parcelle ci-dessus désignée, la mairie reconnait à monsieur Jean-Marie Piton-du-Gault le droit d’enfouir les réseaux susvisés sous la parcelle cadastrée 132ZE55 ».

Cette décision a donné lieu à la déclaration suivante de l’équipe Allez Ducey en Conseil Municipal :
Entre 1999 et 2019 monsieur Piton-du-Gault s’est approprié illégalement le chemin communal de Champagne sur une longueur de 800 mètres. Il a fallu attendre la création de l’association RED en 2018 pour que ce faux titre de propriété soit remis en cause. Pendant toutes ces années, aucune action ne fut engagée par les différentes municipalités. Malgré de nombreux mensonges et diverses pressions exercés sur l’association pendant 2 ans, il avait enfin admis la propriété communale.

En plus de cet abus de propriété, en 1999, cette personne a enfoui sous ce chemin, sur une longueur de 120m, des canalisations d’eau et d’électricité. Inutile de chercher la moindre demande d’autorisation et par conséquent la moindre autorisation administrative … ce monsieur s’en est auto-dispensé.

Après de nombreuses demandes infructueuses de l’association RED, puis du groupe municipal Allez Ducey, il est maintenant proposé par madame le Maire d’accorder une faveur à cette personne en passant une convention de régularisation.

L’autre alternative proposée par l’équipe Allez Ducey était de faire enlever toutes ces canalisations du domaine public, comme il pourrait en être de toute autre voirie communale.

Imaginons le sort réservé à un concitoyen qui s’approprierait un autre chemin ou rue de notre commune et qui ferait passer à sa guise et sans autorisation des canalisations d’eau et d’électricité ? Madame le Maire aurait-elle la même bienveillance régulatrice ?

Aucun document, aucune note ne figure dans les archives de l’ancienne mairie de Les Chéris. Ce projet de convention repose sur le néant. De plus il est illusoire d’affirmer qu’il y a eu un accord oral. Il est complètement fabriqué. Nous avons rencontré l’ancienne Maire de Les Chéris en 1999. 22 ans après, nous affirmons qu’elle ne se souvient pas d’une telle autorisation orale, ni dans un sens, ni dans l’autre.

Nous sommes donc dans le cas d’une régularisation bien curieuse ou la commune de Ducey-Les-Chéris procède à la production d’un avantage spécifique envers un concitoyen, qui avait pourtant dépouillé illégalement la collectivité d’un bien collectif, qui a largement menti et qui avait employé tous les moyens de pressions relationnels et même physiques. L’association RED n’oubliera jamais qu’elle a dû débroussailler le chemin de Champagne sous la contrainte du fusil de monsieur Piton-du-Gault sans qu’aucune autorité ne le ramène à la raison.

Nous sommes dans le cas d’une mesure de favoritisme caractérisé qui procure à autrui un avantage injustifié. Ce projet de délibération ne repose que sur le mensonge et sur du vent, sauf sur la seule volonté de madame le Maire de privilégier une personne bien définie au détriment du reste de la population.

Ce constat de favoritisme a été fait par l’équipe Allez Ducey lors de la réunion de la commission urbanisme du 6 septembre 2021. La réponse de madame le Maire fut sans appel, brève et limpide. Est-ce par discrétion ou par ressentiment d’avoir tenu des propos inadaptés pour que ceux-ci n’aient pas été consignés dans le compte rendu de la commission ? Nous ne les reprendrons pas, car bien entendu et par anticipation nous ne pouvons qu’attendre en retour … « madame le Maire me charge de vous informer qu’elle ne les a jamais prononcés » ...

Chronologie des faits
Pour donner à toute la population une idée bien précise de la situation, l’équipe Allez Ducey va exposer les différentes phases chronologiques précédant cette « régularisation ». Nous sommes désolés quant à la longueur de l’exposé, mais celui-ci n’est pas le produit de notre imagination mais le résultat d’actions d’une personne qui de par son nom s’imagine que tout lui est encore permis à défaut d’être autorisé.

Des coïncidences à l’évidence
Après des recherches approfondies réalisées uniquement par l’association RED, lors d’une réunion publique le 5 juillet 2018 tous les acteurs concernés étaient d’accord pour reconnaître l’entière propriété publique de ce chemin.

La mairie devait se charger d’enlever clôtures et barrières posées illégalement par la famille Piton-du-Gault et envoyer des ouvriers municipaux pour en assurer le débroussaillage sur 800 mètres. Hélas, aux bonnes intentions, tous les faits qui suivirent furent tous défavorables à la collectivité. « Est-ce une coïncidence ? »

Ainsi, au mois d’août 2018, Mme Piton-du-Gault intervient auprès du maire de Ducey-Les-Chéris pour exprimer des réserves sur l’opportunité de travaux qui devaient être réalisés par les Services Techniques de la Ville. Les travaux programmés sont annulés par le Maire. « Est-ce une coïncidence ? »

Au mois d’octobre 2018, l’association réalise le débroussaillage du chemin, sous les menaces de Jean Piton-du-Gault. Elle réclame en vain l’intervention d’élus, pour être protégée par les pouvoirs de police du maire. La seule action municipale fut la fuite et un refus d’intervenir. « Est-ce une coïncidence ? »

Mme Piton-du-Gault rencontre à nouveau le Maire de Ducey-Les-Chéris pour lui faire partager ses doutes sur la nature des travaux entrepris par l’association. Une partie du domaine public fut de nouveau annexée par la famille Piton-du-Gault, mais « Est-ce une coïncidence ? »

La mise en scène organisée du mardi 4 décembre 2018 ne fut guère amusante : les randonneurs durent passer sous les canons de fusils qui surplombaient la voirie communale. Plainte fut déposée auprès du maire afin qu’il exerce ses devoirs de police et pour faire intervenir la gendarmerie. Les randonneurs ne durent se contenter que de leur courage. « Est-ce une coïncidence ? »

Après avoir une nouvelle fois sollicité le maire de Ducey-Les-Chéris, la famille Piton du Gault obtient le 1er février 2019 un bornage illégal entre riverains, bornage qui lèse la propriété communale. Affaire sans importance. « Est-ce une coïncidence ? »

L’association demande alors à la municipalité qu’un bornage soit réalisé par un géomètre expert assermenté par l’Etat. Refus catégorique du maire que l’association a consigné. « Est-ce une coïncidence ? »

Le 8 février 2019, une première lettre recommandée réitérait une demande au maire de Ducey-Les-Chéris pour l’intervention d’un géomètre expert afin définir le domaine communal. Lettre restée sans réponse, mais « Est-ce une coïncidence ? »

Un mois plus tard le 8 mars 2019, une seconde lettre recommandée rappelait au maire de Ducey-Les-Chéris la demande pour l’intervention d’un géomètre expert. Lettre également restée sans réponse, mais « Est-ce une coïncidence ? »

Le 28 mars 2019, une troisième lettre recommandée rappelait au maire de Ducey-Les-Chéris la demande pour l’intervention d’un géomètre expert. Lettre encore restée sans réponse, mais « Est-ce une coïncidence ? »

Le 8 avril 2019, monsieur le Maire écrit enfin : « la commune n’entend pas faire exécuter un bornage par géomètre expert ». Est-ce vraiment une surprise ou simplement « Est-ce une coïncidence ? »

Le 24 avril 2019 une quatrième lettre recommandée rappelait au maire de Ducey-Les-Chéris que garder le silence n’était pas neutre, et qu’en l’espèce cela enclencherait par l’association un processus irréversible devant la juridiction administrative.
En moins d’une semaine, le 2 mai 2019, le maire se manifeste par une lettre : « Je vous propose de vous recevoir pour un échange ». Comme c’est étrange ou peut-être « Est-ce une coïncidence ? »

Le 22 mai 2019, monsieur Laporte entouré de 7 adjoints ou Maire-délégué, dont madame Labiche, proposent à l’association un compromis avec la signature d’une convention entre la mairie et la famille Piton-du-Gault à la place d’un bornage fait par un géomètre expert.
L’association refuse ce montage litigieux car il n’a aucune valeur juridique en dehors des 2 signataires. La détermination de l’association fut décisive puisque le maire accepte alors sa proposition pour l’intervention d’un géomètre expert. Le bornage est réalisé le 16 juillet 2019 par le Cabinet Patrick Zuber. Plus de 5 mois pour préserver le domaine public contre vents et marées, « Est-ce une coïncidence ? »

Le 11 janvier 2020, l’Association RED écrit au Maire pour l’alerter qu’à plusieurs reprises il a été informé qu’une canalisation d’eau ainsi qu’une canalisation électrique, ont été passées sur environ de 120 mètres sous le chemin communal cadastré ZE55, entre le puits et la porcherie de la famille Piton-du-Gault, donc sous le domaine public, et ce sans autorisation.
Le 17 janvier 2020, la réponse du Maire de Ducey-Les-Chéris est claire : « S’agissant des réseaux passant sous le chemin de Champagne, les élus en place sont favorables à l’établissement d’une convention. Toutefois il a été jugé préférable de laisser le soin à la prochaine équipe municipale d’entériner cette décision et d’obtenir l’accord de M. Piton-du Gault ». « Est-ce une coïncidence ? »

Le 28 juin 2020, il est demandé au Maire de Ducey-Les-Chéris de ne pas passer une convention de « régularisation » avec monsieur Piton-du-Gault. Ce courriel est resté sans réponse. « Est-ce une coïncidence ? »

Le 20 novembre 2020, Le groupe municipal Allez Ducey s’étonne par courrier de n’avoir reçu aucune réponse au courriel du 28 juin 2020. Aucun écho, silence. « Est-ce une coïncidence ? »

Le 26 juin 2021, un courrier demande à madame le Maire de faire enlever ces canalisations posées illégalement sous le chemin communal de Champagne. Le 12 juillet 2021 il est répondu : « Je vous informe que ce dossier est en cours de traitement ». Deux mois plus tard, le 27 août 2021, l’équipe Allez Ducey s’inquiète des délais de traitement. « Est-ce une coïncidence ? »

Il est décidé lors de la commission des finances du 6 septembre 2021 de passer une convention de régularisation entre la commune de Ducey-Les-Chéris et monsieur Piton-du-Gault au Conseil Municipal du 15 septembre 2021. Ainsi toutes ses indélicatesses sont oubliées et absoutes moyennant une redevance annuelle de 4,95€ ! « Est-ce une coïncidence ? »

De coïncidences en coïncidences, avez-vous remarqué que toutes ces « coïncidences » concordent pour privilégier des intérêts bien particuliers au détriment de l’intérêt public que les maires de Ducey-Les-Chéris avaient pour mission de défendre ?

Il est des faiblesses de jugement, des arrangements de circonstance, ou des relations trop entretenues, qui poussent souvent à un favoritisme irraisonnable et donc contestable. Quant à la morale et la défense du bien public …

Tout cela est maintenant « une évidence ». Alors, pourquoi s’étonner que l’équipe Allez Ducey s’inscrive dans la différence ? 

« C’est plus qu’une coïncidence, c’est une évidence,
Etouffons l’indécence et taisons l’impertinence.
Jusqu’à l’outrance dans une totale indifférence,
Masquons nos connivences dans un convenu silence … »
(création Allez Ducey libre de droits de diffusion sur simple demande)

Ce que l’on accorde à l’un doit pouvoir être accordé à tous (n°4)

9 septembre 2021

Les actions controversées du promoteur Rivière s’inscrivent dans le temps, avec malheureusement la bénédiction des autorités de tutelle. Il suffit d’avoir un peu de mémoire pour se rappeler une affaire « régularisée » l’an dernier par le Conseil Municipal de Ducey-Les-Chéris.

Sans attendre le bornage parcellaire qui devait être réalisé par un géomètre expert, le promoteur de la zone d’activité commerciale a choisi de construire un premier bâtiment destiné à un salon de coiffure.

C’était confondre vitesse et précipitation car il se trouvait en partie sur le domaine communal. C’était aussi une situation ambigüe où le permis de construire du salon a été accordé avant que sa parcelle de terrain ne soit bornée par un géomètre.

La solution la plus dure était d’appliquer le strict respect du droit de propriété par l’arasement en partie du salon de coiffure. Elle n’a jamais été retenue par le groupe municipal Allez Ducey car elle punissait uniquement la propriétaire du salon sans mettre en cause le fautif, son promoteur.

Nous avons donc proposé, tant à monsieur Rivière qu’à madame le Maire, une solution de compensation parcellaire avec une prise en compte valorisée de l’infraction du promoteur par une rétrocession de terrain mais sur une base multiplicatrice de 2 pour 1 ou 3 pour 1. Par exemple pour 100m² abandonnés par la commune, le promoteur aurait cédé 200m² à 300m² de terrain laissant à la commune une réelle opportunité d’aménagement, représentant une certaine valeur marchande.

C’était aussi envoyer un signal clair et fort que tout n’est pas autorisé, que tout ne peut être admis, selon que vous soyez fort et non faible comme le disait Jean de La Fontaine.

Hélas, madame le Maire et sa majorité, pour se démarquer des propositions de notre groupe municipal, a été beaucoup plus magnanime. Le Conseil Municipal du 9 septembre 2020 a « régularisé » seulement mètre pour mètre par une rétrocession dans une autre partie du terrain propriété du promoteur sous forme d’une bande de terrain uniquement exploitable en espace vert.

Cette solution a réduit le Conseil Municipal à une simple chambre d’enregistrement, les erreurs commises par le promoteur. Cet effet dévalorisant de notre instance municipale a eu comme effet d’envoyer à tous les acteurs indélicats un message fort : construisez sans vous préoccuper des règles d’urbanisme, la commune de Ducey-Les-Chéris régularisera vos manquements.

Encore une fois nous sommes dans un cas de favoritisme caractérisé : nous doutons que la bienveillance spécifique de la municipalité envers monsieur Rivière se manifeste avec le même désintéressement envers toute la population. Toutefois, le groupe municipal Allez Ducey n’a pas forcément connaissance de toutes les relations établies entre tous les acteurs de cette affaire pour comprendre ce qui a motivé la municipalité à privilégier ce traitement particulier.

Ce que l’on accorde à l’un doit pouvoir être accordé à tous (n°3)

3 septembre 2021

Par la plainte déposée contre eux, les élus Allez Ducey ont été victime d’une cabale orchestrée pour que soit étouffés des aléas peu glorieux de la vie locale. Sauf, que la plainte du promoteur Rivière ne repose sur rien de répréhensible, sur aucun fait délictuel.

Par cette procédure abusive, il a tenté de porter atteinte à l’intégrité des conseillers municipaux Allez Ducey. C’est pourquoi ils entendent obtenir réparation en déposant une plainte contre le promoteur Rivière pour procédure abusive ayant comme but d’exercer une pression morale et psychologique sur des élus de la République afin de leur imposer un traitement des affaires municipales orienté à son avantage personnel au détriment de leur liberté de pensée et d’action.

C’est pourquoi le 23 août 2021, ils ont collégialement déposé leur requête sur la main courante de la gendarmerie.

En outre, ils se réservent le droit de déposer par l’intermédiaire de leur avocat un recours auprès du parquet de Coutances à moins que dans un souci d’apaisement le promoteur Rivière essaie de trouver une issue en envoyant à chaque élu Allez Ducey un courrier regrettant sa démarche infondée.

Malgré que le temps soit compté, laissons-le méditer sur cette citation de Confucius : « La véritable faute est de commettre des fautes et de ne pas les corriger ».

Ce que l’on accorde à l’un doit pouvoir être accordé à tous (n°2)

27 août 2021

Il existe plusieurs méthodes pour s’attacher la bienveillance des élus de la République. Le promoteur Rivière a choisi la manière brutale mais aussi irréfléchie envers l’équipe municipale Allez Ducey.

Le 10 juin 2021, nous sommes à l’origine du constat des écarts importants entre les constructions de sa zone commerciale et les autorisations qu’il avait obtenues dans son permis de construire. Par conséquence nous avons déclenché l’écriture par madame le Maire de la lettre d’arrêt immédiat de ses travaux.

Nous avons appris le 20 août 2021, que le promoteur Rivière a déposé à la gendarmerie, une plainte le 29 juin 2021 contre le possesseur du compte Facebook Allez Ducey pour diffusion de la lettre du 11 juin 2021 d’obligation d’arrêt de travaux de son complexe commercial.

Il estime que ce courrier était privé et aurait dû rester confidentiel. Mais sa plainte n’est pas recevable pour 2 raisons :

– Elle présente un vice de forme. Car Allez Ducey n’a aucune existence juridique. Allez Ducey n’est ni une personne particulière déterminée, ni une association, ni une société.
– Nous avons largement démontré dans différents échanges que ce courrier est d’ordre public. De ce fait, le compte Facebook Allez Ducey n’a commis aucune infraction.

Nous savons bien que le travail et les actions de notre équipe Allez Ducey dérangent des situations établies depuis plusieurs années. La population de Ducey-Les-Chéris nous a même élu pour cela et même majoritairement dans l’ancienne commune de Ducey.

Infatigablement, nous continuerons à agir pour que disparaissent les avantages admis pour quelques-uns, à l’image de l’Assemblée Nationale constituante qui, dans la nuit du 4 août 1789, a aboli les privilèges et les droits féodaux. Il semble bien que 232 ans après, ce principe fondateur des institutions de notre République ne soit pas encore entièrement admis par tous.

Rappelons notre leitmotiv : Ce que l’on accorde à l’un doit pouvoir être accordé à tous. Bien entendu et fidèle à notre engagement, Allez Ducey continuera à vous informer régulièrement sur les développements de cette affaire qui risquent d’être nombreux et peut-être collatéraux. A bientôt donc.

Tout n’est pas permis (de construire) »

 .  

Plan de situation issu du permis de construire

Situation réelle au 10 juin 2021

Ce que l’on accorde à l’un doit pouvoir être accordé à tous (n°1)

20 août 2021

Une réunion de travail au 10 juin 2021 organisée entre l’équipe Allez Ducey et les Services municipaux  a permis de faire un point précis sur la construction de la zone d’activité commerciale de la route de Saint-Hilaire dont le permis de construire original a été déposé le 29 décembre 2017.

Les constructions déjà réalisées auraient du correspondre en tous points au permis initial. Or, nous avons constaté plusieurs écarts importants, notamment sur le bâtiment sud qui borde la route de Saint-Hilaire.

Nous avons formulé auprès de madame le Maire notre demande expresse de faire suspendre immédiatement les travaux en cours qui se révélaient illégaux par rapport aux autorisations accordées au promoteur. Dès le lendemain, celle-ci lui a envoyé un courrier recommandé pour que tous les travaux soient immédiatement stoppés.

Parallèlement à notre action, un premier permis de construire modificatif a été déposé le 22 mars 2021 et se trouvait toujours en cours d’instruction au 10 juin 2021. De ce fait il n’était pas consultable par l’équipe Allez Ducey. Toutefois, son instruction s’est terminée 2 semaines plus tard le 25 juin 2021 et malheureusement l’on a évité de nous en faire part. Et pour cause : par la suite, nous avons pu vérifier qu’une partie des écarts déjà constatés par l’équipe Allez Ducey subsistaient dans ce permis de construire modificatif.

Nous avons largement fait savoir que notre vigilance serait grande pour que la réalité des constructions édifiées soit strictement conforme aux permis délivrés par les autorités administratives. L’on ne peut pas considérer que l’instruction d’un dossier ne soit qu’une simple formalité administrative pour certaines personnes. L’équipe Allez Ducey a bien gardé en mémoire les écarts antérieurement réalisés, écarts qui furent régularisés sans difficulté par le Conseil Municipal transformé pour la cause en simple chambre d’enregistrement.

Le promoteur rédigea un second permis de construire modificatif qu’il déposa en mairie le 30 juillet 2021. A ce jour du 20 août 2021, le groupe Allez Ducey ne peut en prendre connaissance car il est encore en cours d’instruction dont la date maximale se situe au 31 octobre 2021.

Au plus tard, les travaux pourraient donc redémarrer au 2 novembre 2021, si bien entendu ce second permis de construire modificatif est conforme d’une part aux textes réglementaires et d’autre part s’il correspond à la réalité des constructions déjà engagées sur le terrain.

Mais son instruction administrative peut se terminer avant. Le groupe Allez Ducey formule le souhait que les services municipaux l’informeront cette fois-ci de la date de clôture de l’instruction. Car nos objectifs sont constants : ce que l’on accorde à l’un doit pouvoir être accordé à tous. Ou si l’on préfère : ce que l’on refuse à quelques-uns doit être refusé à l’un, fût-il un acteur influant. Car déroger à cette règle fait entrer dans le domaine répréhensible de la discrimination.

Aujourd’hui, on n’a plus le droit …

Ni d’avoir faim, ni d’avoir froid …

Dépassé le chacun pour soi

27 juillet 2021

La mise en place d’un tarif dégressif pour la cantine scolaire pour la rentrée de septembre 2021 pose un sérieux problème.

Une délibération du Conseil Municipal du 26 mai 2021 : «le Conseil Municipal a acté la mise en place d’un tarif dégressif pour la cantine scolaire des écoles publiques et privées» avait recueilli l’adhésion du groupe municipal Allez Ducey.

La réunion de la municipalité du 28 juin 2021, regroupant maire et adjoints, est revenue sur cette équité de traitement : «le dispositif ne s’applique pas aux élèves des écoles privées dont la restauration n’est pas fournie par la commune».

Il est même précisé que : «cette problématique a été étudiée par les membres du Centre Communal d’Action Sociale lors du conseil d’administration en date du 23 juin 2021. A la majorité, ces derniers ne semblent pas favorables à la mise en place d’une aide à destination de l’école privée».

Le texte national présente une lacune quant aux repas servis par l’école privée qui possède son restaurant scolaire. Mais au lieu le corriger cette disparité par une mesure sous l’égide du CCAS, la majorité municipale rejette toute participation. Cette option purement locale est possible, mais très injuste.

En l’espèce, il ne s’agit pas d’un choix entre établissement public et établissement privé, mais de pourvoir universellement à la nourriture d’enfants dont le repas scolaire est parfois le seul repas de la journée.

C’est cette orientation que le groupe municipal Allez Ducey a défendue lors de la commission des finances du 29 juin 2021. Les positions avaient évolué puisque dans son compte rendu, il est précisé : « Il a été décidé, à l’unanimité, de réunir le CCAS avant le 20 juillet pour proposer une aide à la restauration scolaire pour les élèves résidants sur la commune de Ducey-Les-Chéris et fréquentant l’école privée ».

Malheureusement cette unanimité n’a duré que 6 jours. Lors du Conseil Municipal du 5 juillet 2021, madame le Maire n’a évoqué que l’aspect de la restauration des enfants des écoles publiques en renvoyant ultérieurement au 12 juillet, le sort des enfants de l’école privée par un nouveau conseil d’administration du CCAS.

L’on voit bien les dangers d’une demi-mesure génératrice de discordance entre repas servis par le restaurant scolaire public et le restaurant scolaire privé.

En moins d’un mois, le CCAS dernier aurait dû se désavouer, en tout ou en partie. L’orgueil ou le détachement de cette instance l’a emporté sur la raison d’assurer un repas aux enfants : le 12 juillet, le CCAS a décidé de … ne rien décider en renvoyant pudiquement leur hypothétique décision à … fin août 2021 …

La raison officielle : un manque d’information. Si cette instance s’appelle bien Centre Communal, il n’y a aucune Action et rien de Social. Odieux.

Nos craintes ne se limitent pas à cette prise en charge administrative. Dans les débats du Conseil Municipal du 5 juillet, le positionnement personnel de madame le Maire tentait, au travers la restauration scolaire, de réactiver le très vieux débat entre scolarisation publique et scolarisation privée, les enfants n’étant qu’un prétexte : «Les parents qui mettent les enfants dans leurs écoles, ça ce discute».

Il est des cercles où la rancœur idéologique se transmet de générations en générations pour assouvir un vieux combat : madame le Maire y a pensé, la majorité municipale l’a fait.

Vous ne trouverez aucune ligne de ces échanges dans le compte rendu du Conseil Municipal. Fidèle à sa ligne de conduite d’être transparents envers la population, le groupe Allez Ducey a transcrit les débats de cette réunion à partir de l’enregistrement numérique. Vous en trouverez des extraits ci-dessous.

«Ce n’est pas vraiment de ma faute s’il y en a qui ont faim. Mais ça le deviendrait si l’on n’y changeait rien». Coluche.

Délibération sur la mise en place d’un tarif dégressif pour la cantine scolaire publique

Monsieur Levoyer
Il ne s’agit pas d’un débat entre l’école publique et l’école privée, il s’agit d’un débat d’enfants qui ne mange pas forcément à leur faim ou qui n’ont pas forcément un repas par jour. Qu’ils soient à l’école publique ou qu’ils soient à l’école privée n’y change rien ce sont des enfants, point final. 

Donc il serait malheureux que ces enfants restent au bord de la route : quand on a faim, on a faim. Il serait dommage que l’on plaide partout que la faim de par le monde n’a pas de frontière et il ne faudrait surtout pas qu’une frontière artificielle se créée à l’intérieur de notre propre commune. 

Il faut savoir aussi, comme l’a souligné d’ailleurs ma collègue tout à l’heure, que les enfants qui vont à l’école privée ne sont pas forcément des enfants de fortunés. Il y a aussi des enfants de condition sociale très modeste qui vont à l’école privée.

Dire, j’ai entendu cela même encore ce soir, que cela peut être un choix, que le restaurant de l’école privée peut revenir dans le giron du restaurant de l’école publique, c’est vrai. Mais c’est vrai aussi qu’il y a des contrats liant ce restaurateur de l’école privée qui si cela se trouve se terminent dans 2 ou 3 ans. Il n’empêche que les enfants ne vont pas attendre 3 ans pour manger. 

Madame Labiche
Vous l’avez dit tout à l’heure c’est un choix. Alors d’accord, ce n’est pas un choix des enfants, mais c’est bien les parents qui paye la cantine qui sont responsables de leurs enfants.

C’est un avis peut être très personnel, mais bon, on n’a pas vocation normalement d’aider.

Monsieur Levoyer
Madame le Maire votre position me dérange …

Madame Labiche
Ça va devenir deux choses différentes par rapport à l’aide.

Monsieur Levoyer
Deux choses différentes avec un objectif équivalent.

Madame Labiche
Ça ce discute.

Monsieur Levoyer
Eh bien voilà c’est bien ce qui me dérange : ça se discute. Pour vous, ça se discute. Pour que les enfants mangent, ça ne se discute pas. 

Madame Labiche
Les parents qui mettent les enfants dans leurs écoles, ça ce discute.

Monsieur Levoyer
Ce n’est pas vraiment la réalité du terrain. Franchement, il y a des parents qui mettent leurs enfants dans les écoles privées par choix pratiquement obligatoire. Il faut arrêter avec ce schéma de pensée.

On n’est plus en 1905. La séparation de l’Eglise et de l’Etat, c’est fini. Ça fait 115 ans que c’est terminé. Est-ce que l’on peut avancer ? On n’est pas dans un débat idéologique entre l’école privée école publique. On est dans un débat où les enfants doivent manger, qu’ils soient au restaurant privé, ou qu’ils soient au restaurant public.

C’est une forme de punition. C’est un peu revanchard que de dire : t’es dans le privé, l’établissement n’a pas voulu continuer avec la restauration publique, l’on va le punir.

Qui l’on punit ? L’on ne punit pas le Directeur de l’établissement privé. L’on ne punit même pas les parents qui ont mis les enfants dans ce système là. L’on punit les enfants. On les prend en otage.

Règlements de comptes à O.K. Corral

15 juillet 2021

Un violent conflit a opposé 2 employés de mairie. Les Conseillers Municipaux ont été destinataires d’un dossier à charge qui a contraint le groupe municipal Allez Ducey de demander des explications à madame le Maire le 1er juin 2021 :

Madame le Maire

Le courriel du 6 mai 2021 envoyé à l’ensemble des 27 conseillers municipaux par une ancienne employée municipale porte atteinte gravement à l’image de la mairie de Ducey-Les-Chéris et donc génère un préjudice pour notre commune, que les faits énoncés soient avérés ou démentis.

En effet, vu l’ampleur de la diffusion à minima connue, l’on peut considérer que cette information relève du domaine public ce qui entache la respectabilité, et peut-être le fonctionnement, de la mairie de Ducey-Les-Chéris.

C’est pourquoi le groupe municipal Allez Ducey a été particulièrement surpris par l’absence de réaction de votre part à cette mise en cause d’un agent municipal depuis plus de 3 semaines. Nous avons particulièrement remarqué votre silence lors de la séance du Conseil Municipal du 26 mai 2021.

Si votre fonction vous donne le pouvoir de l’organisation des services, elle requiert aussi un devoir d’information. Votre communication était attendue ne serait-ce que pour clarifier la situation et pour ne pas laisser libre cours au dicton populaire « qui ne dit mot consent ».

Le silence du groupe Allez Ducey pourrait aussi donner lieu aussi à toute sorte d’interprétation. Or, il n’en est rien. Nous ne voulons en aucun cas couvrir une situation conflictuelle entre deux personnes dont l’origine nous est connue que par l’expression d’une partie. Par votre intermédiaire et de part votre fonction, nous voulons connaître une autre version des faits qui est peut-être différente.

Sans beaucoup de surprise, ce courriel est resté sans réponse. Le 30 juin 2021, le groupe Allez Ducey a décidé de poser une question diverse au Conseil Municipal du 5 juillet 3021 :

Madame le Maire

Dans le conflit qui a opposé deux agents municipaux, notre courriel du 3 juin 2021 est resté sans réponse. Nous sommes désolés de constater que votre position s’exprime selon votre courriel du 1er juin 2021.

Pourtant, ce dernier marque votre refus de communiquer les éléments et arguments du second agent municipal. Cela revient implicitement à reconnaître la véracité des faits relevés et diffusés par le premier agent.

Votre phrase « ces éléments n’ont pas vocation à être portés à la connaissance du public » exprime un sentiment de façade quelque peu illusoire puisque l’ensemble du dossier du premier agent a été diffusé au moins à 27 conseillers municipaux.

De ce fait nous maintenons que la commune de Ducey-Les-Chéris a déjà subit un préjudice. Ce préjudice porte incontestablement sur l’image véhiculée par cette affaire et peut-être d’autres préjudices qui devront être évalués si l’on s’en tient au détail du seul dossier qui nous a été remis.

Contrairement à votre perception de la situation, ce conflit n’est pas uniquement la simple résultante d’un affrontement entre deux agents municipaux mais les éléments présentés par le premier agent mettent en exergue des dysfonctionnements majeurs dans la gestion de notre commune. Ceci intéresse l’ensemble du Conseil Municipal et dépasse le stade confidentiel de votre délégation de fonction.

C’est pourquoi le groupe municipal Allez Ducey maintient son souhait d’inscrire ce point à l’ordre du jour des questions diverses du prochain Conseil Municipal pour prendre connaissance de votre « attention particulière portée à cette situation et que des mesures ont été prises » pour reprendre les termes de votre courriel du 1er juin 2021.

Pour que l’information soit complète, le groupe Allez Ducey a réalisé une transcription des débats enregistrés lors de la séance du Conseil Municipal du 5 juillet 2021, dont voici un extrait :

Madame Labiche
Cela concerne un conflit entre 2 agents. Certains membres du Conseil Municipal ont été destinataires d’un courrier …

Monsieur Levoyer
Tout le monde, pas certains, les 27 …

Madame Labiche
Non, non …

Il y a quelqu’un qui ne l’a pas eu.

 Monsieur Levoyer
Alors, 26 …

Madame Labiche
La question c’est d’inscrire à l’ordre du jour cette question par rapport à cette situation. Je réitère la réponse que j’ai faite par mail : les agents municipaux ne sont pas du tout du ressort du Conseil Municipal. Je ne parlerai pas de données personnelles des agents. La gestion du personnel communal est de la compétence exclusive du Maire et non pas du Conseil et le traitement des dysfonctionnements est également de la compétence du Maire. Toute autre discussion est illégale.

 Monsieur Levoyer
C’est faux. Je me permets de dire que c’est faux.

Madame Labiche
Si vous voulez. Les situations individuelles et données personnelles sont accessibles aux seules personnes concernées.

Monsieur Levoyer
C’est faux. A travers cette diffusion à 26 quasiment publique, porte un préjudice d’image à la municipalité, à la mairie.

Donc ça nous concerne tous.

D’autre part, s’il y a eu des fautes de commises, par un ou des agents parce les 2 agents peuvent être fautifs, cela peut intéresser l’ensemble du Conseil Municipal dans la mesure où il doit y avoir un conseil de discipline.

S’il doit y avoir un conseil de discipline, il ne se résume pas à une seule personne : madame le Maire. Le conseil de discipline est pluraliste et donc en ce sens, c’est un excès de pouvoir que vous manifestez en disant que ça vous concerne uniquement que vous.

Par ailleurs vous avez écrit, je vous cite : « vous avez porté une attention particulière à cette situation et que des mesures ont été prises ». Nous voudrions savoir quelles sont ces mesures prises.

Madame Labiche
Non, non, je n’ai pas vous répondre sur ce sujet.

Monsieur Levoyer
D’accord, donc c’est vous qui décidez, il n’y a pas besoin de convoquer le conseil de discipline ?

Madame Labiche
Non.

Monsieur Levoyer
Il n’y a pas eu de sanction de prise donc il y a pas besoin de conseil de discipline ?

Madame Labiche
Je n’ai pas vous répondre sur ce que j’ai fait sur ce dossier.

Monsieur Levoyer
En tout cas l’on a une version d’un agent on aurait aimé avoir la version de l’autre agent.

Notez quand même qu’il y a un préjudice d’image subit par notre commune de Ducey-Les-Chéris

 Madame Labiche
Vous voyez monsieur Levoyer, vous avez été destinataire et de données personnelles et d’avis d’un agent qui ne fait plus partie de l’effectif de la commune.

C’est son avis personnel, son interprétation, que je ne veux ni confirmer ni infirmer parce qu’on peut très bien prêcher le faux pour savoir le vrai.

Donc je ne ferai aucun commentaire sur ce qui est contenu dans ce courrier. Et si vous en parlez en public là, vous vous mettez en défaut également. Le courrier qui a été envoyé aux conseillers municipaux, vous n’êtes pas obligé de le divulguer au public.

Monsieur Levoyer
Je ne divulgue pas. Je ne dis pas nominativement qui a dit quoi. Je dis qu’il y a des propos qui sont dégradants pour la mairie de Ducey-Les-Chéris. Je peux le dire quand même ?

Madame Labiche
De données personnelles.

Monsieur Levoyer
Il y a des propos qui sont dégradants pour la mairie. Donc, il y a un préjudice d’image pour la mairie de Ducey-Les-Chéris.

Madame Labiche
Il y a préjudice d’image, si c’est diffusé.

Monsieur Levoyer
Il est diffusé auprès de 26 personnes.

Madame Labiche
C’est cette personne qui a envoyé le message, c’est sous sa propre responsabilité. Je suis d’accord qu’elle n’avait pas à le faire.

Monsieur Levoyer
Eh bien portez plainte contre elle car c’est alors de la diffamation car qui ne dit mot consent.

Madame Labiche
Je n’ai pas l’intention de rentrer dans une démarche judiciaire.

Une solution pour atténuer les débordements

23 juin 2021

Le point de collecte des déchets ménagers du Bas Jardin pose problème depuis de nombreuses années. Des propositions communes entre la Communauté d’Agglomération et la Mairie ont été exposée en commission municipale le 16 juin 2021.

Elles pouvaient se résumer à la suppression de ce point pour le transférer au village de Mortrie et de renforcer les points existants Emile Dehousse et près de la maison de retraite. Les travaux au village de Mortrie pouvant même commencer dès le lendemain.

Le groupe Allez Ducey a formulé des propositions différentes. Tout d’abord le village de Mortrie était excentré par rapport au poids de population. C’était déplacer le problème en mettant le point de collecte, certes dans un endroit moins en vue.

Ensuite renforcer les points de centre bourg n’était pas une solution favorable pour desservir le haut de l’agglomération de Ducey et les villages des alentours, Cerisel, Pierrezaube, La Bourrelière, La Chartrie, La Hardelière mais aussi les communes avoisinantes.

Enfin cette solution présentait un risque de favoriser les dépôts sauvages.

Nous avons donc proposé qu’un premier point de collecte soit placé au sud de la route nationale sur la D150 aux environs de l’embranchement de la route du village de la Blestière. Par ailleurs nous avons proposé d’installer un second point de collecte au nord de la route nationale aux environs du village de Cerisel pour répondre à la demande des villages déjà cités.

Le principe de nos suggestions a été retenu par la commission aménagement urbain – environnement. Afin de préciser son initiative le groupe Allez Ducey a rencontré plusieurs habitants du village de Cerisel pour connaître et tenir compte de leur avis. Ensemble nous avons pu définir une zone possible d’implantation située à l’embranchement de la D150E3 et la route du Haut Cerisel.

Nos propositions seront examinées lors de la prochaine réunion de la commission municipale prévue pour le 7 juillet prochain. Fidèle à sa méthode de travail, le groupe Allez Ducey vous informera régulièrement des suites données à ce dossier.

Il n’y a pas de fumée sans feu

3 juin 2021

Madame le maire de Ducey-Les-Chéris gère de façon discrétionnaire notre commune censurant même dans le journal municipal du mois de décembre 2020 l’expression de la minorité municipale Allez Ducey. Ce pouvoir solitaire l’a conduite à commettre de graves fautes de gestion.

A de nombreuses reprises nous l’avons avertie de ces manquements, hélas sans succès. Au dernier Conseil Municipal du mois de mai, nous avons encore présenté un texte pour trouver une base de discussion. Il a été catégoriquement été rejeté par la majorité municipale et même omis dans le compte rendu du Conseil Municipal.

Ces écarts de gestion sont répréhensibles. Malheureusement et bien qu’ils proviennent de madame le Maire, la loi impose pour réparation, une poursuite judiciaire contre la commune. Ceci est une position bien confortable pour elle : toutes les erreurs qu’elle peut commettre seront payées par les impôts des citoyens sans grever d’un euro son indemnité mensuelle.

Attribuer à l’équipe Allez Ducey la responsabilité des coûts de procédures judiciaires est un contresens : avec une gestion irréprochable, il n’y aurait pas de recours juridique. Il n’y a jamais de fumée sans feu …

« Allez Ducey » a remis son livre blanc au Député Bertrand Sorre

17 mai 2021

Le vendredi 7 mai 2021, Monsieur Bertrand Sorre Député de la Manche, a répondu favorablement, à l’invitation du groupe municipal « Allez Ducey » pour parcourir la commune de Ducey-Les-Chéris en ciblant sa visite sur des points locaux qui pourraient être traduits par des mesures nationales ou des actions parlementaires à mener auprès d’instances nationales, régionales, départementales ou communautaires pour promouvoir notre commune.

Au-delà d’une simple visite de courtoisie qui souvent ne produit aucun effet, sauf celui passager de l’annonce, le groupe « Allez Ducey » a été soucieux d’être pragmatique et efficace dans sa démarche. En amont à cet entretien nous avons travaillé à la production d’un livre blanc de 34 pages comportant environ une vingtaine de questions que nous avons remis à monsieur le Député.

La visite a débuté devant le château et s’est poursuivie devant le pôle de santé.

Nous avons ensuite longuement évoqué les problèmes des commerces du centre bourg avec cette règle dissuasive de l’apport personnel de 40% demandé par les banques à la reprise d’un commerce. Nous en avons un exemple concret à Ducey-Les-Chéris avec la mise vente de l’ancienne charcuterie Cotentin. C’est un véritable obstacle qui contribue à la désertification commerciale des centres villes.

Nous avons été reçus chaleureusement par plusieurs commerçants Ducéens : Madame Morel coiffures, Présidente de l’union commerciale, qui nous a fait part des inquiétudes des commerçants du centre bourg, une fleuriste, un tapissier décorateur, des anciens charcutiers et une épicerie fine de fruits et primeurs. Qu’ils en soient remerciés.

Nous avons terminé notre visite sur le vieux pont en évoquant la problématique du barrage de La Roche Qui Boit et celle des crues de la Sélune.

Le livre blanc remis par l’équipe « Allez Ducey » comporte les chapitres suivants :
     – La Roche Qui Boit – Vallée de la Sélune
     – Activités commerciales
     – Gestion des déchets
     – La santé à Ducey-Les-Chéris
     – Limites et faiblesses des associations loi 1901
     – Vie culturelle
     – Ancienne gare SNCF – Gîte d’étape
     – Questions d’ordre général

Chaque thème comporte une ou plusieurs questions / actions transmises au Député comme par exemple :

– Il nous semble urgent de rencontrer Madame la Ministre Barbara Pompili. Compte tenu de l’urgence, pouvez-vous orchestrer cette rencontre physiquement ou en visioconférence avec la présence de Monsieur Bouvet Président du Sdeau 50 qui a délibéré dans le sens de préserver la ressource du lac Roche qui Boit, et la présence également d’élus des conseils municipaux de Ducey-Les-Chéris et de Poilley.

– Depuis la disparition du barrage de Vezin la rivière Sélune a un autre comportement. Pouvez-vous intervenir auprès de monsieur le Président de la Communauté d’Agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie pour reprendre une étude sur des bases solides et saines en y associant tous les élus de terrains notamment l’équipe municipale Allez Ducey.

– Quels moyens l’État pourrait mettre pour aider des jeunes souhaitant investir dans un commerce à rénover dans le cœur d’un village. Car le premier verrou à maîtriser est celui de l’apport personnel de 40% demandé par les banques. Ces 40% verrouillent de nombreux projet. Pourrait-il être proposé dans un premier temps de ramener cet apport à 20%.

– L’équipe Allez Ducey sollicite monsieur le Député, pour qu’il soit bien inscrit dans les documents accompagnant les porteurs du projet PSLA de Ducey-Les-Chéris qu’il y aura une maîtrise immobilière par la collectivité publique. Nous souhaitons que votre action soit adressée à l’ARS Normandie, le Conseil Régional Normandie, le Conseil Départemental de la Manche, la Communauté d’Agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie (EPCI), le Préfet de la Manche.

– Compte tenu des subventions importantes mises par la Région Normandie à disposition des collectivités locales pour financer un projet immobilier (175000€) dans le cadre d’un PSLA, l’équipe Allez Ducey sollicite monsieur le Député pour connaître les intentions du Conseil Départemental de la Manche.

-La Communauté d’Agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie est la collectivité qui a en charge la gestion de la santé sur son territoire. Est-il dans sa stratégie d’avoir à Ducey-Les-Chéris la maîtrise et la propriété du patrimoine immobilier des médecins et kinés comme pour les PSLA de Saint-James ou de Mortain sachant que la Communauté d’Agglomération est déjà propriétaire du bâtiment santé des infirmières.

– Pour éviter la mise en place d’un système d’optimisation fiscale au sein d’une association loi 1901, il est demandé au parlement qu’un article spécifique soit obligatoirement inscrit et voté dans les statuts de chaque association : « l’association s’interdit toute optimisation fiscale ».

– Dans le cadre de son château, l’inscription de Ducey-Les-Chéris dans le programme de festival Via Aeterna serait très opportune. Ce festival est proposé par le Conseil départemental de la Manche, le groupe Bayard, le Centre des Monuments nationaux et le Créa-Folle Journée. Monsieur le Député, pouvez-vous entrer en contact avec ces différents partenaires pour leur soumettre notre proposition.

– A travers le sport « Clubs & écoles de notre territoire pour Paris 2024 » il serait judicieux de rapprocher l’histoire du roi de France Henri II avec Gabriel de Montgommery. Monsieur le Député, pouvez-vous demander aux ministères des Sports et de la Culture de travailler avec nous sur ce projet.

– Lors des élections régionales des 20 et 27 juin, quelles seront les mesures de protection prises pour protéger les assesseurs ne souhaitant pas être vaccinés et présentant un test PCR de moins de 48h négatif.

Fidèle à notre démarche l’équipe « Allez Ducey » vous informera régulièrement. Dès à présent, nous avons reçu du Député le courriel suivant :
Je souhaite vous remercier à mon tour pour votre accueil à Ducey-les-Chéris, vendredi 7 mai, et la qualité des échanges que nous avons eus ensemble, dans le respect de chacun et de ses idées. Ces rencontres entre élus mais également avec la population sont précieux et nécessaires pour éviter de devenir « hors sol» et donc pour bien connaître les attentes et les besoins de la circonscription. À ce titre, les échanges avec les commerçants ont été édifiants.

Je vous remercie aussi pour le livre blanc que vous avez souhaité me remettre ainsi que pour les ajouts sur vous venez d’y faire. Je vais en prendre connaissance avec attention et ne manquerai pas de m’en inspirer pour alimenter mon travail parlementaire.

Changer les priorités pour le bien de Ducey-Les-Chéris

Pourquoi ne pas devenir sapeur-pompier à Ducey-Les-Chéris ?

Déjà engagé(e) dans la vie active, vous avez la volonté de donner de votre temps pour les autres, pensez au volontariat chez les sapeurs-pompiers !

https://media.interieur.gouv.fr/interieur/sapeurs-pompiers-volontaires/

https://www.facebook.com/SDIS50

Ducey-Les-Chéris n’est pas au programme des petites villes de demain

Triste de voir la commune de Ducey-Les-Chéris privée d’études et d’investissements pour sortir du rouge et revitaliser son territoire.

A quand pour les Ducéens et Eschériens pour recevoir un coup de pouce en étant « Lauréat » ?

Encore confidentiel …

6 mars 2021

Toute l’équipe Allez Ducey travaille à l’installation de professionnels de santé à Ducey-Les-Chéris. Les choses avancent bien car actuellement un nouveau médecin s’interroge pour implanter un cabinet indépendant. Nous travaillons également à trouver des médecins pour la maison médicale.

Nous soutenons sans aucune hésitation son initiative.

Ne nous trompons pas d’objectif prioritaire : la rénovation très couteuse de l’ancienne gare pour un budget de 517000€ peut attendre quelques années pour ne pas monopoliser les ressources budgétaires de 2021.

Car, c’est bien le domaine de la santé qui se trouve être le dossier majeur actuel et prioritaire pour l’avenir de notre commune et de son territoire d’attractivité. Concentrons nos finances locales pour accompagner les initiatives d’installation de professionnels de santé.

La Roche-Qui-Boit

notre

Eau-de-vie

22 février 2021

Mercredi 17 février, l’équipe Allez Ducey a demandé à la municipalité de se joindre à l’action des « riverains de la Sélune ». Notre devoir est de protéger les biens et les personnes, il est essentiel de délibérer dans ce sens lors du prochain conseil municipal pour que la commune soutienne les riverains qui ont pris l’initiative d’une action juridique avec l’avocate Maître Corinne LEPAGE

Ces dernières semaines, des inondations dans plusieurs régions ont correspondu à des crues dont le temps de retour est de 30 ou 50 ans. Chez nous, les débits de la Sélune sont finalement restés modestes : on a à peine atteint le niveau biennal, situation qui avant 2019 aurait pu être totalement maîtrisée au moyen du lac de 200 hectares.

Il ne faut pas confondre les différentes situations : à Vezins, l’Etat qui souhaitait supprimer un aménagement dont il était propriétaire et gardien à tous les titres a prétendu que cela n’entrainerait pas d’augmentation du risque d’inondation y compris pour les « petites crues » biennales ou quinquennales. Ce mensonge a permis d’escamoter la question des actions à engager pour compenser cette augmentation.

Il n’est pas trop tard pour demander à l’Etat de corriger sa faute en renforçant au plus vite la résilience des habitations, équipements et activités entre Vezins et l’estuaire.

C’est le sens des démarches engagées par des riverains auprès de la Ministre Madame Barbara Pompili. Tout confirme qu’après la suppression de Vezins les débordements récents pourraient bien se reproduire tous les deux ans : cette situation confirme l’urgence d’une réponse de la Ministre.

http://www.donnees.normandie.developpement-durable.gouv.fr/hydro/Tarissement_I9221020.pdf

Lors du prochain conseil municipal nous souhaitons :

– Renouveler une autre demande posée pour équiper les pompiers d’une embarcation pour renforcer la sécurité des personnes face au retour d’inondations plus fréquentes que va forcément provoquer l’arasement du barrage de Vezins. L’intervention de la commune auprès du SDIS pour encourager la formation afin d’habiliter en eau vives nos sapeurs pompiers est plus que nécessaire.

– Réveiller la délibération « SEM RQB » en tenant compte de la récente position du Conseil d’Etat qui exige d’examiner les ouvrages au cas par cas et refuse de les interdire à priori (même en liste1) s’ils sont conformes à la circulation des poissons et sédiments.

Dans le même arrêt, le Conseil d’Etat déboute la fédération de pêche FNPF et France Nature Environnement de leur requête contre la prise en compte des rivières à débits atypiques. L’ouvrage de la Roche-qui-Boit est presque équipé d’un système répondant à la circulation du poisson migrateur analogue à ce qui existe depuis 10 ans sur la Garonne.

http://www.hydrauxois.org/2021/02/le-conseil-detat-annule-la-redefinition.html?fbclid=IwAR150exH49XMSQ2KMRpnCU-3g9ipypvXMzFGT8GN1H1Etpr-CYP2GyJ8LMc

Sur un autre point l’équipe Allez Ducey souhaite encourager la valorisation des troncs d’arbres et branchages qui jonchent la Sélune en copeaux de bois pour éviter l’aggravation des inondations et poursuivre son action visant à conserver la Roche-qui-Boit comme rempart de protection contre les petites crues.

S’il est vrai que l’entretien des rives incombe aux propriétaires, la commune est responsable de l’entretien des chemins. Il est urgent que la commune de Ducey-Les-Chéris organise une campagne de tronçonnage et de nettoyage des berges en collaboration avec celle de Poilley et la Communauté d’Agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie pour éviter de retrouver des troncs d’arbres devant le vieux pont qui ralentissent le cours de la Sélune jusqu’au pont par obstruction de ses voutes, mais aussi pour éviter de retrouver des troncs d’arbres sur les routes inondées ou à l’intérieur des maisons situées sur des nouvelles zones à risque qui se sont dessinées depuis la suppression du barrage de Vezins.

https://www.facebook.com/allezducey.allezducey.7/posts/255326079337823

Maintenant nous le savons tous, le rempart de la Roche qui Boit écrête les petites crues, la petit crue de décembre 2020 était faible, mais elle nous a ouvert les yeux. Depuis la suppression du rempart de Vezins le niveau d’eau n’avait jamais été aussi haut sur le secteur de Ducey-Poilley.

Une chance que le niveau des petites crues quinquennales n’ait pas été atteint, bref il est urgent d’intégrer le réservoir de la Roche-qui-Boit dans un plan d’actions comme « infrastructure de protection » pour protéger les habitants, commerçants, agriculteurs, entrepreneurs …

Nous devons tous soutenir les riverains qui financent en ce moment même une action juridique avec l’avocate Maître Corinne Lepage qui a déjà adressé un recours gracieux au Préfet de la Manche et un recours hiérarchique à Madame Barbara Pompili Ministre de l’environnement. Pour les rejoindre voici le lien de la cagnotte :

https://www.leetchi.com/c/selune?bclid=IwAR3xnun5lt0e85hCc8_8Mf2DK93yLNewQM6UBdzBx3cay5HOz7czBWYEADw

Déchèterie : le bon sens

1er février 2021

Le travail et la volonté développés par toute l’équipe Allez Ducey pour éviter la fermeture aux particuliers de la déchèterie de Ducey semble avoir porté ses fruits.

Nous ne pouvions pas nous satisfaire passivement de voir disparaître encore un équipement au service du public. Bien sûr le risque est encore présent mais sur une échéance de 10 ans.

Saluons cette initiative pleine de bon sens.

Transparence

31 janvier 2021

En toute transparence, vous trouverez ci-dessous les 2 courriels que Frank Dallain maire délégué de Les Chéris, a adressé ce jour à l’équipe Allez Ducey et les 2 réponses qui lui ont été faites.

Vous pourrez constater que son souci de régulariser une situation à peut-être conduit la municipalité à abandonner une partie du domaine public à un propriétaire privé dans la plus grande confidentialité puisque le Conseil Municipal n’a pas été informé de cette opération. Nous ferons la demande de consulter ce dossier pour en connaître l’ampleur. Fidèle à notre engagement, nous vous en donnerons les résultats afin de vous permettre d’établir votre propre jugement

Franck DALLAIN
31 janvier 2021 à 12:17

Monsieur,

Tout d abord je pensais qu’une personne censée prendrait de bonnes résolutions pour cette nouvelle année si triste

pour 1ensemble de 1humanité,mais il n en est rien car pour cela il faut en être doté (d humanité…)

De plus lorsque vous voulez nous faire croire que vous défendez les intérêts des cherisiens,

Il faudrait déjà que vous leur montriez un peu d intérêt au lieu de jouer les tribuns sur votre site où vous vomissez

toute la haine que vous ressentez à l’encontre de la majorité.

Vous avez été assez clair en appelant votre site « allez Ducey allez Ducey « .le nom des chéris ‘ y figure même

pas,sans doute pas assez stratégique electoralement parlant.

A noter aussi aucun candidat de votre liste pour le poste de maire délégué des Chéris preuve de votre profond

désintérêt pour notre commune déléguée.

Pour revenir à votre questionnement sur le terrain contigu au presbytère,une nouvelle fois vous êtes hors sujet

Ce terrain est déjà limité par une clôture en dur depuis des mois et la locataire n’en jouit pas du tout.

Cette parcelle a d ailleurs été longtemps en friche et donc en aucun cas les locataires ne devaient 1 entretenir.

Une fois de plus vous faites des histoires pour rien car dans cette affaire la municipalité est clean .

Il Ya d autres sujets beaucoup plus importants à traiter et je m étonne que vous en soyez à essayer à gérer les

pelouses.

Dois-je dire à la locataire du presbytère de tondre aussi autour du boulodrome?

Trêve de plaisanterie.

J espère avoir répondu à vos interrogations

Cordialement

F.Dallain

Courriel d’Allez Ducey
31 janvier 2021 à 17:25

Cher collègue,

Votre mémoire est sélective : le rejet de l’autre appartient à votre majorité. Qui a rejeté notre participation à la constitution d’une liste générale d’union pour le meilleur de notre commune ? Faut-il vous rappeler les nombreux dossiers, à commencer par celui du chemin de Champagne où avec vos amis, vous étiez bien étrangement absent devant les menaces d’un riverain qui s’était approprié un chemin communal. Ce chemin a été restitué au domaine public et ce n’est pas grâce à vous, malgré votre présence à l’époque au bureau de l’association.

Votre réaction épidermique en dit long sur vos objectifs : sclérosés dans les propositions et systématiques, panurgiques, dans vos votes. Vous ne savez qu’être dans la réaction quant aux propositions du groupe Allez Ducey.

Par exemple, qui a rejeté les différentes propositions du groupe Allez Ducey pour résoudre dans l’avenir les problèmes de santé du territoire de Ducey-Les-Chéris ? Votre volonté de faire tout, pourvu que la solution ne vienne pas de notre groupe municipal, vous a conduit dans la création illégale de cette douteuse association Médi-Sélune. La municipalité est-elle « clean » comme vous dites ?

Votre argumentaire est limité dans l’examen sémantique de notre nom de groupe « Allez Ducey » qui aurait oublié « Les Chéris ». Vous avancez dans l’infiniment petit, dont la devise de votre groupe majoritaire est « Agir Ensemble », « agir » on attend pour voir et « ensemble » on a vu.

Vous m’indiquez mon désintérêt personnel pour l’ancienne commune de Les Chéris. Je m’en tiendrai à vous rappeler la délibération 2018-10-12: Commune déléguée de LES CHÉRIS – Dénomination de rues et voies : « Après en avoir délibéré, le conseil municipal à l’unanimité approuve les noms de rues et voies proposés. Monsieur ROULAND remercie chaleureusement toutes les personnes ayant participé à l’opération et spécialement M. Patrick LEVOYER qui s’est particulièrement investi et a apporté une aide précieuse ».

Faut-il voir votre positionnement sur le différend entre riverains du chemin du Plessis et de la rue de la Cour comme une « plaisanterie » comme vous dites ? Un mur a été construit en partie sur le domaine public. Ceci est connu des autorités municipales dès le début sa construction qui s’est déroulée sur plusieurs mois. Sa hauteur importante nuit à la visibilité pour sortir du chemin du Plessis.

Qu’avez-vous fait monsieur le Maire délégué ? Réunir les deux parties pour tenter de trouver une solution ? Non. Dans votre grande sagesse la majorité municipale a installé un panneau Stop qui en plus d’être contestable quant à son marquage au sol, ne règle en rien les problèmes de visibilité. N’est-ce pas simple à comprendre ? Lorsqu’il m’arrive d’aller chez un oculiste pour des problèmes de vision, j’en ressors avec une paire de lunettes, pas avec un appareil auditif.

Le riverain lui a bien compris et vous en a fait la remarque. Il vous a même demandé dans un esprit d’apaisement de mettre un miroir en face du débouché du chemin du Plessis. Votre réponse m’a quelque peu amusé, « madame Labiche et monsieur Laporte ne veulent pas de miroir sur le territoire de la commune, ça ne s’est jamais fait ». Vous lui avez même proposé qu’il achète ce miroir à ses frais. Vous lui avez même sélectionné quelques modèles sur internet, avant de vous raviser auprès de lui pour cette bévue.

Comme vous dites « dans cette affaire aussi la municipalité est-elle clean ». Alors qu’elles sont vos propositions concrètes pour résoudre le problème, car il demeure, en dehors du silence imposé à chacun de nos courriels ? Il faudra bien se décider à le résoudre un jour.

Vous m’indiquez sous forme d’aveu de faiblesse « qu’il y a d’autres sujets beaucoup plus importants à traiter », alors je vous invite à méditer, en toute humanité, sur la délibération 2020-12-07 du 16 décembre 2020 du Conseil Municipal de Ducey-Les-Chéris, car elle est aussi illégale.

Ma proposition s’impose, entre autre à vous, car vous l’avez votée sans poser la moindre question. Il m’intéresse de savoir si votre vote a été formulé de façon « sensée » en ignorant cette illégalité ou bien « insensée » uniquement pour contrer l’équipe Allez Ducey ?

« Trêve plaisanterie » comme vous dites.

Cordialement

Patrick LEVOYER

Franck DALLAIN
31 janvier 2021 à 18:42

Comme d’habitude vous avez forcément raison

L autocritique n est décidément pas votre adage.

Sur le sujet sur vous aviez exposé sur le presbytère,je suppose que ma réponse a été assez explicite puisque que vous ne revenez pas dessus.

Par contre vous rebondissez sur un autre sujet au sujet de la rue du plessis.

Ce mur fait au préalable sans autorisation a été régularisée depuis.

Les services techniques de notre commune ainsi que les services départementaux y ont contribué.

Le riverain qui est plaignant a sollicité de son propre chef les services départementaux ainsi que dernièrement la gendarmerie de ducey.

Tous ces acteurs ont confirmé le caractère non dangereux de ce carrefour.

Tout maintenant se résume à une discorde de voisinage et il serait bien dommageable d y ajouter de l huile sur le feu .

J y ai joué un rôle de médiateur mais malgré cela on ne peut pas forcément  aboutir à un accord entre parties.

Courriel d’Allez Ducey
31 janvier 2021 à 19:37

Cher collègue,

Pourquoi ne poursuivez-vous pas cette intéressante conversation en mettant tous vos destinataires initiaux ? Pour répondre à votre question : Hélas non ! Je vous confirme que les services municipaux ont bien entretenu la pelouse du logement privatif communal de Les Chéris, ne vous en déplaise.

Quant à votre mission de « médiateur » elle est quand même un peu étrange quant vous demandez à l’une des parties d’acheter un à ses frais un miroir, poussant même votre délicatesse à lui faire une présélection sur internet.

Pour résoudre le problème, il vous appartient d’être juste et équitable. Encore une fois vous ne pouvez pas demander à l’un ce que vous refusez à l’autre. La discrimination n’est pas loin …

Alors comment interpréter votre phrase « Ce mur fait au préalable sans autorisation a été régularisée depuis » ? Je suis demandeur de toute pièce et document pour examiner cette régularisation, après réalisation. Décidément, ça devient une habitude.

Cela nous intéresse sérieusement de savoir si la municipalité a passé une convention bien particulière avec ce riverain. Car si c’est le cas, vous n’ignorez pas que ce mur est fait en partie sur le domaine public. A ce titre a-t-il été nécessaire à madame de Maire
– soit de se séparer d’une partie du domaine communal,
– soit l’amodier avec ou sans redevance,

En tout état de cause, le tout a été « régularisé » sans en faire part et donc sans aval du Conseil Municipal.

Je vous remercie donc pour cette précieuse information que je ne manquerai pas de mentionner dans ma demande de consultation de ce dossier auprès de madame le Maire.

Cordialement,

Patrick LEVOYER

Au service du public

La commune de Ducey-Les-Chéris coupe les pelouses de quelques biens privés. Pas chez vous ?

Certes, il y a un retour financier d’un peu plus de 4000€ annuels de Manche Habitat, mais d’autres exceptions existent comme l’a mis en évidence l’équipe Allez Ducey lors du dernier Conseil Municipal.

L’explication donnée fut peu convaincante : « l’on ne sait pas exactement où se situe la limite entre le domaine public loué et de domaine restant accessible au public ». Pour mettre fin à cette confusion qui est préjudiciable à la collectivité publique, il existe une solution bien simple à mettre en oeuvre : mettre entre les 2 parcelles une clôture infranchissable.

Ces petits arrangements doivent cesser au plus vite car ils créent des situations discriminatoires entre les personnes.

Par ailleurs, cela n’aura échappé à personne, mais les finances de la ville sont dans le rouge jusqu’en 2027. Il est donc indispensable de revoir cet ancien contrat passé avec Manche Habitat en 1978, tant par la surface d’entretien qui a dû évoluer à la hausse, que par le montant financier qui n’a dû être revalorisés qu’une ou deux fois, selon les explications fournies lors du Conseil Municipal.

Ce laisser aller est aussi générateur d’une double peine : d’abord pour le budget municipal, mais c’est aussi une concurrence déloyale envers les entreprises paysagistes qui vivent de l’entretien des espaces verts. La période actuelle est difficile pour toutes les petites entreprises, même à Ducey-Les-Chéris.

Silence ça pousse ! 

Dès lors, il appartient à chaque citoyens d’assurer l’entretien de son bien, soit par une entreprise, soit en faisant des allers retours à la déchetterie de Ducey …

Hélas, son accès pour les particuliers dans l’avenir est malheureusement incertain, si l’on se réfère à une possibilité étudiée dans le scénario 2 par la Communauté d’Agglomération et présentée le 26 novembre 2020.

Pour chaque habitant, il faudrait alors se rendre dans une nouvelle déchetterie éloignée, située à plusieurs kilomètres de Ducey-Les-Chéris. L’équipe Allez Ducey a manifesté son désaccord pour cet accès uniquement réservé aux professionnels et a opté pour le scénario 1. Est-ce le bon sens, mais nous avons mis en avant que cette fermeture aux particuliers ne ferait qu’augmenter les dépôts sauvages et générerait des frais d’entretiens supplémentaires pour la ville. Ce serait un contrat perdant / perdant.

Où se situe le bilan carbone du scénario 2 ? Des milliers de voyages de Ducéens chaque année vers une immense déchetterie communautaire, des dépôts sauvages qu’il faudra traiter chaque semaine voire chaque jour, la suppression d’un service au public de proximité et la déchetterie de Ducey restant sous utilisée.

Il est inconvenant d’afficher la main sur le cœur sa conviction à l’écologie de terrain et accepter d’étudier un aussi néfaste scénario. Grand écart et sale temps pour la planète de nos enfants. Bien sûr l’on connaît le babillage des auteurs de cette étude nous répliquant pour nous anesthésier que ceci n’est qu’un projet parmi d’autres. L’on sait aussi en pareille circonstance ce qu’il advient par la suite.

Silence on ferme !

Comme pour l’avenir de la santé à Ducey-Les-Chéris, toute l’équipe Allez Ducey sera mobilisée pour que la déchetterie reste et demeure un équipement au service du public.

 ⊗  

Tout ce qui brille … n’est pas … nickel

L’important chantier de rénovation de la mairie de Ducey réserve bien des surprises. L’une d’elle illustre parfaitement la formule : « faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais ».

L’équipe Allez Ducey a protesté en réunion de chantier après l’installation sur le toit de la mairie de cheminées rutilantes en inox en vis-à-vis du château.

Travaillant le dossier, nous nous sommes aperçu que cette installation ne correspondait pas au permis de construire qui prévoyait une sortie latérale par la pose d’une ventouse sur le mur.

L’architecte confirma le résultat de nos recherches et se justifia par des réponses techniques qui n’étaient pas l’objet de nos interrogations. En effet, s’il est tout a fait acceptable de devoir faire évoluer un chantier en fonction des réalités du terrain, l’on ne peut surtout pas s’affranchir d’obligations réglementaires. Comment comprendre que l’on impose ces contraintes à n’importe quel particulier, et que l’on les ignore lorsque l’on est un établissement public ?

Or, si ce supplément de travaux a fait l’objet d’une plus value de 35000€, aucun permis de construire modificatif n’a été étudié et donc déposé. De ce fait, aucun plan n’a mis en évidence l’installation de ces cheminées sur le toit. Ceci a éveillé la curiosité de l’équipe Allez Ducey, qui soucieuse de la transparence, a posé la question tant à l’architecte qu’à madame le Maire … La réponse « on a oublié » cache à première vue qu’une gestion habituelle quelque peu hasardeuse des dossiers.

Mais, il est peut-être aussi une autre raison, moins avouable, car l’architecte et l’administration municipale ont également « oubliés » de demander l’avis de l’architecte de Bâtiments de France dont l’avis favorable est indispensable de part le vis-à-vis avec le château. Le cumul de tous ces oublis est bien arrangeant.

Car, faire un nouveau permis de construire et demander l’avis des Monuments Historiques, c’est s’exposer à un refus. Réaliser illégalement les travaux et ne rien demander ne pouvait déranger que les élus de la minorité municipale. Hélas, c’est aussi bien révélateur d’un état d’esprit.

Ainsi la réglementation est faite exclusivement pour le simple particulier qui devra se plier aux méandres de l’administration si son toit ne respecte pas une pente imposée ou si la couleur de sa porte d’entrée n’entre pas dans les critères définis.

L’affaire aurait pu demeurer cachée comme autrefois, si ces foutues cheminées en inox ne narguaient pas, au fil de chaque rayon de soleil, les fenêtres du château. Les élus Allez Ducey ont maintenu au dernier Conseil Municipal que la situation ne pouvait rester en l’état. Madame le Maire nous a rejoints sur le constat, rejetant toute la responsabilité de cette affaire sur l’architecte.

L’on nous a promis d’interroger enfin, dans les prochains jours, l’architecte des Bâtiments de France. L’on nous a promis de changer les tuyaux des cheminées pour en mettre de nouveaux en couleur ardoise. L’on nous a promis aussi que tous le frais occasionnés seraient supportés par la garantie professionnelle de l’architecte. L’on nous a promis enfin de faire un permis de construire modificatif pour tenir compte de ces cheminées. Ceci n’est vraiment pas dans l’ordre des choses que de s’auto-demander une modification de façade, de se l’auto-accorder après la réalisation des travaux afin de d’auto-régulariser sa situation irrégulière.

Et qu’adviendra t-il, si l’architecte des Bâtiments de France refuse tout conduit de cheminée sur le toit, exigeant que soit respecté le permis de construire initial pour lequel il a donné son accord ? Quel serait le plan de substitution ? Rien n’est prévu : « L’on verra si la situation se produit » nous fût-il répondu. Là encore, c’est prendre un risque inutile.

Si pour Machiavel « gouverner, c’est faire croire », l’équipe Allez Ducey pense au contraire que « gouverner, c’est prévoir ».

2

La censure frappe à Ducey-Les-Chéris

Le droit d’expression de la minorité municipale Allez Ducey, pourtant protégé par la loi, est constamment remis en cause par madame le Maire.

Pour preuve notre article dans le journal municipal qui a été censuré malgré plusieurs de nos demandes. Pourtant aucun terme n’était répréhensible.

Ainsi, il s’est exprimé dans le dernier « Vivre à Ducey-Les-Chéris » à la fois l’opinion de la majorité et le choix de madame le Maire quant à l’expression de la minorité municipale.

Comme toujours, en toute transparence, vous pourrez lire ci-dessous l’article qui vous était destiné.

LIBERTÉ ÉGALITÉ – FRATERNITÉ

Le 27 novembre 2020

L’équipe « Allez Ducey » tient tout d’abord à remercier tous les Ducéens et Echérisiens qui se sont déplacés aux urnes malgré un contexte sanitaire compliqué.

Merci aussi à toutes celles et à tous ceux qui nous ont fait confiance. Beaucoup voulaient un changement, mais à trente sept voix près les votes ont parlé.

Au mépris du message fort lancé par les électeurs, mais aussi en piétinant tous les usages démocratiques, la majorité a décidé de s’accaparer toutes les responsabilités rejetant ainsi 22,2% du potentiel de notre conseil municipal.

Le rejet de la différence et la peur d’une meilleure proposition est leur leitmotiv et le consensus est une pratique qu’ils ne connaissent pas. Malgré ce contexte lourd, l’équipe Allez Ducey reste mobilisée pour vous informer de toutes ces pratiques d’un autre temps et ce malgré notre mise à l’écart systématique de toute décision, projet ou avis en amont des conseils municipaux.

Nous avons continué à œuvrer sur un nombre de dossiers importants pour le futur de Ducey-Les-Chéris.

  • Sollicitation pour les dons de tissus et organisation de la réalisation de masques dont nous remercions vivement tous les protagonistes, et en premier lieu les couturières «aiguilles solidaires».
  • Alerte sur la disparition du barrage de la Roche Qui Boit et sur ses conséquences pour les riverains mais pas que, jusqu’au vote d’un recours contre le permis de démolir en conseil adopté par 6 voix POUR (Allez Ducey) 18 abstentions et deux CONTRE, dont la voix de madame le maire : elle se place de ce fait dans le camp des pro-arasement. Ceci laisse présager avec quelle ardeur la majorité souhaite défendre vos biens et votre sécurité, considérant tout combat perdu d’avance.
  • Bien que nous soyons à l’initiative de solutions globales pour que l’offre de santé à Ducey-Les-Chéris soit pérenne et plus soumise aux aléas de moyens privés le Plan de Santé Libéral Ambulatoire (PSLA) a été renvoyé à une date indéterminée.

Nos propositions, que ce soit la création d’une Société d’Economie Mixte (SEM) ou d’un bail à loyer meublé n’ont été ni retenues, ni entendues ni même étudiées par la majorité, pire nous n’avons été associé à aucune démarche en amont.

Celle-ci préfère créer une nébuleuse association loi de 1901 avec pour tout contrôle financier légal une assemblée générale annuelle alors qu’une SEM est une structure appropriée à ce genre de scénario.

Seule l’idée de la majorité prime et le montage bancal de cette association permettra l’injection de fonds publics dans un système à même de pratiquer de l’optimisation fiscale et cela sans réel contrôle.

  • Alerte sur le départ des Kinésithérapeutes alors que madame le maire en était informée (du moins officieusement) mais n’en avait soufflé mot à personne, il s’en est suivi en séance un refus même pour un simple message de soutien à leur encontre.
  • Mise en œuvre d’un règlement intérieur du CCAS inexistant jusqu’à lors, préalable à la structuration d’offres de solidarité et de lutte contre l’exclusion des personnes fragilisées en complément de la banque alimentaire et en accord avec les missions d’un CCAS.
  • Demande à la majorité d’inscrire dans le règlement intérieur du conseil municipal, comme le permet la loi, la possibilité pour la population de s’exprimer et de prendre part à la vie locale, ce que madame le maire n’a pas jugé nécessaire.

Voici un bien triste bilan de début de mandat.

L’équipe « Allez Ducey » reste cependant mobilisée pour mettre en évidence toutes les contradictions de cette majorité hostile, sourde, aveugle et campée sur le rejet de l’autre.

Nous continuerons de travailler dans l’espoir d’une vraie intégration à la vie de notre commune où chacun des 27 conseillers pourra exprimer le meilleur de lui-même pour le bénéfice de tous les Ducéens et Echérisiens.

Nous vous invitons à consulter régulièrement nos informations sur :

www.facebook.com/allezducey.allezducey
www.allezducey.com

Ceci vous apportera un éclairage différent et sans filtre sur les affaires municipales ainsi que nos actions. Ce sera également pour vous l’occasion de nous faire remonter vos questions et suggestions.

« LIBERTÉ – ÉGALITÉ – FRATERNITÉ », cette noble devise de la République Française qui se doit d’être mise en fronton de chaque bâtiment public avait été oubliée dans les travaux de rénovation de notre mairie. Fidèle à nos valeurs républicaines, le groupe Allez Ducey a proposé au dernier conseil municipal de corriger cette lacune. C’est notre réponse à la culture du rejet.

Dans ce contexte un peu particulier, nous souhaitons à chacun d’entre vous de pouvoir passer de belles fêtes de fin d’année en famille et espérons que 2021 sera meilleur pour vous et vous préserve en bonne santé.

Prenez soin de vous et de vos proches.

L’équipe municipale Allez Ducey

Lors de la délibération du Conseil Municipal de Ducey-Les-Chéris créant l’association médicale « Médi-Sélune » de graves irrégularités ont été commises. En conséquence celle-ci est entachée d’illégalité. Nous avons écrit en ce sens à madame le Maire :

www.allezducey.com/2020/07/10/quel-avenir-pour-la-sante-a-ducey-les-cheris/

Cette situation est d’autant plus fâcheuse que toutes les propositions faites par le groupe municipal Allez Ducey ont systématiquement été rejetées par une majorité municipale panurgique qui, d’une seule tête et sans acuité, s’est arcboutée dans l’arbitraire par la création de cette association loi 1901 « Médi-Sélune » avant d’intégrer un PSLA (Plan de Santé Libéral Ambulatoire).

Or, choisir ce modèle de structure n’est pas adapté et sans écueil pour les finances publiques, et donc pour chaque concitoyen :

  • De cette très confidentielle association « Médi-Sélune » de 9 personnes, aucun contrôle sérieux ne serait fait sur les apports annuels très conséquents de fonds publics. Seulement une fois l’an dans la globalité du rapport du trésorier. L’on ne peut pas véritablement parler de transparence financière dans l’utilisation de fonds publics.
  • Nous avons déjà mis en exergue la malsaine cohabitation entre des gains d’affaires privées avec des financements publics. A nul endroit, il n’est écrit dans ses statuts que l’optimisation fiscale est interdite.
  • Tout cela implique d’avoir une structure de gestion à durée temporaire déterminée, moins opaque que cette association « Médi-Sélune », et ouverte à la lecture de tous.

Alors à ce stade, n’est-il pas grand temps de revoir sereinement et complètement le projet en ne rejetant personne, à commencer par le groupe municipal Allez Ducey ? La santé sur notre territoire est un domaine sensible qui nécessite le regroupement des forces vives d’où peut surgir une solution acceptable par toute la population.

Espérons que la remise en cause de cette délibération et association « Médi-Sélune » se trouve être une ouverture sur un travail commun débouchant à terme sur la création ou l’intégration à un PSLA.

18 décembre 2020

Allez Ducey continue à défendre la transparence

Les élus Allez Ducey ont appris le 14 décembre 2020 par la presse que l’association médicale s’appelle désormais « Médi-Sélune » sans aucune communication préalable à destination des 27 Conseillers Municipaux.

Ils n’ont eu copie des statuts de l’Association « Médi-Sélune » qu’au cours de la séance du Conseil Municipal du 16 décembre 2020.

De cette association « Médi-Sélune », nous avons déjà mis en exergue la malsaine cohabitation des gains d’affaires privées avec les financements publics.

A nul endroit, il n’est écrit dans ses statuts que les médecins s’interdisent toute optimisation fiscale comme c’est le cas actuellement. Or ce qui n’est pas interdit est autorisé …

Qui contrôlera sérieusement les apports annuels très conséquents de fonds publics ? Uniquement une fois l’an dans la globalité du rapport du trésorier de cette très confidentielle association « Médi-Sélune » de 9 personnes (2 médecins et 2 élus de Ducey-Les-Chéris et 5 maires des différentes communes).

Il faut noter au passage le nombre relatif d’adhésions de communes : 6 communes ont adhéré à l’association sur un total de 13 communes contactées. Qu’elles en sont les raisons ? Pourquoi les 7 autres communes ont-elles choisi de verser uniquement une subvention annuelle en déclinant l’adhésion à l’association « Médi-Sélune » ?

Alors à ce stade, n’est-il pas grand temps de revoir sereinement et complètement le projet en commençant par ne rejeter personne, à commencer par le groupe municipal Allez Ducey ? La santé sur notre territoire est un domaine trop sensible pour qu’il soit soumis selon un désir altier à des aléas de gestation.

Aussi, le groupe municipal Allez Ducey continuera à proposer, à toutes les professions de santé et à l’ensemble des 13 maires contactés, de se concentrer sur quelques lignes directrices :

  • Tout d’abord, substituer à la division, le rassemblement de toutes les énergies et toutes les compétences pour travailler sur un projet commun et unique porté par toutes les forces vives de notre territoire.
  • Ensuite, privilégier l’avenir du pôle santé de notre territoire dans un PSLA (Pôle Santé Libéral Ambulatoire). Ce doit être l’objectif à atteindre dans les meilleurs délais.
  • Une structure intermédiaire est nécessaire entre ce jour et la mise en œuvre du PSLA. Il faut que cette structure intermédiaire soit lisible et transparente pour l’ensemble de la population. Notre groupe a proposé une SEM (Société d’Economie Mixte) par définition plus transparente qu’une association loi 1901.
  • Cette structure intermédiaire doit avoir une réelle durée limitée dans le temps afin d’inscrire comme objectif prioritaire le PSLA et concentrer les efforts sur celui-ci. L’on sait tous où nous mène une durée illimitée inscrite dans les statuts d’une association.
  • Il faudra rendre impossible l’optimisation fiscale dans cette structure, qui ne peut se comprendre que dans la SCM actuelle de fonctionnement privé. L’apport de fonds publics impose quelques contraintes de financement aux opérateurs privés.
  • La commune de Ducey-Les-Chéris doit être représentée dans l’étude du dossier santé avec ses deux composantes, le groupe majoritaire et le groupe minoritaire du Conseil Municipal. Nous recherchons tous la réussite de ce projet essentiel pour le devenir de notre territoire. Aussi, il n’est plus possible d’ignorer les propositions des représentants de la moitié de la population de Ducey-Les-Chéris

11 novembre 2020

Lettre à tous les maires du pays de Ducey pour un projet de santé durable

Madame, Monsieur le Maire

Sauvegarder la santé est essentiel bien au-delà des limites territoriales de notre commune. Aborder ce dossier par l’angle réducteur de 2 médecins qui partent en retraite est une erreur. D’autres professionnels sont directement concernés comme les kinés dont le bâtiment est mis en vente. Mais indirectement l’on se doit aussi de réfléchir sur les conséquences que tout ceci aura sur la seule dentiste qui restera ou sur l’activité de la pharmacie.

Depuis plusieurs mois l’équipe Allez Ducey en a fait appel à tous pour combattre la désertification médicale qui se profile à Ducey-Les-Chéris. Hélas, si madame le Maire a su faire appel aux compétences départementales et à votre participation pour bâtir un projet, elle a rejeté catégoriquement toute participation de la minorité municipale.

Le résultat proposé en Conseil Municipal est la création d’une association loi 1901 dont les contours ont été dressés sur le schéma joint à cet envoi. Outre la complexité de la structure, nos remarques ont porté sur le danger bien réel de mélanger deux modes de gestion bien différents, l’administration publique et le management privé. Pourtant, le législateur a depuis longtemps noté cette difficulté puisqu’il a instauré pour y pourvoir une gestion sous forme de SEM, société d’économie mixte, que madame le Maire de Ducey-Les-Chéris a rejeté d’entrée. C’est assez incompréhensible car une SEM a pour énorme avantage d’être une structure majoritaire en fonds publics et se trouve beaucoup plus transparente quant à son financement.

En abondant d’importants fonds publics dans une structure opaque d’association, nous allons vers un suivi très léger des comptes, une fois l’an, lors le l’AG confidentielle convoquée entre les 4 membres à 12 membres de l’association selon le nombre de communes souscrivant à ce projet.

Ceci est conforté aussi par l’intégration dans l’association d’un système d’optimisation fiscale pour les médecins, et donc de revenus complémentaires. Les fonds publics ne peuvent pas alimenter, même indirectement, un système «d’optimisation fiscale» privé. Et malheureusement, rien ni personne, et surtout pas les statuts proposés ne peuvent demain interdire à un médecin de payer un surloyer pour se générer une optimisation fiscale. Le mélange des genres est particulièrement malsain.

L’équipe municipale Allez Ducey a donc travaillé à une autre solution après le refus de sa proposition de SEM. D’abord, elle propose de revenir aux fondamentaux en s’intégrant au plus vite dans un PSLA (Pôle de Santé Libéral et Ambulatoire).

Ensuite pour assurer la période transitoire, notre équipe propose une disposition légère et réellement temporaire en souscrivant auprès de la SCI médecins, propriétaire des locaux, soit un contrat de location d’un bien meublé complet de ses prestations qui sera conclu pour une durée d’un an renouvelable par tacite reconduction, soit des contrats de location saisonnière renouvelables qui ne pourront pas dépasser 90 jours.

Cette orientation est simple, rapide, facilement négociable, facilement adaptable selon l’évolution des situations. Vous trouverez ci-joint l’ensemble de nos propositions. Ces contrats individualisés permettent de dissocier financements publics des financements privés ce qui est essentiel.

Nos recherches et nos travaux n’ont pas vocation à être une opposition stérile et de principe à un projet d’association. Ils veulent répondre au besoin de la population qui nous a fait confiance pour gérer au mieux notre commune. Nous voulons un avenir propre, solide et durable pour le secteur santé autour de Ducey-Les-Chéris. Or, il n’est pas et ne sera jamais acceptable, de financer par l’impôt public une optimisation fiscale, et donc des revenus privés.

Il n’est pas trop tard pour réagir, tous ensemble, sans rejet de l’autre. Car au final c’est bien l’ensemble de nos concitoyens qui subira cette situation. Toute l’équipe Allez Ducey est à votre disposition pour aborder avec chacun d’entre vous chaque point de ce dossier. Nous vous en remercions.

Cordialement

L’équipe municipale Allez Ducey

Challenge

Merci pour ce beau relais de 1100 partages pour soutenir les kinés de notre beau Village Étape ! L’équipe Allez Ducey est optimiste et persuadée que tous ensemble nous réussirons à assurer l’avenir des kinés de Ducey-Les-Chéris. Grâce à vous le chrono est déjà bien lancé pour continuer à trouver tous ensemble 2 kinés. Si ensemble nous ne remportons pas ce chalenge le bâtiment sera vendu, c’est pour cette raison qu’il est affiché à vendre !

Allez Ducey a besoin de vous tous pour essayer d’inverser la situation, ensemble choyons les kinésithérapeutes pour notre santé et l’assurance vie de notre beau Village Étape de France. Parlons-en autour de nous, continuez à relayer cette information pour faire rebondir Ducey-Les-Chéris. Encore merci pour vos nombreux partages.

Merci d’envoyer vos candidatures à allez.ducey@gmail.com

https://www.facebook.com/hashtag/kinésithérapeute

https://www.leboncoin.fr/offres_d_emploi/1871191607.htm/

Fumée ou transparence

26 octobre 2020

Tout se tramait dans la discrétion municipale avant la présence de l’équipe Allez Ducey. Les affaires étaient cachées, les sujets délicats étouffés et mis sous le tapis. La belle unanimité ronronnait au sein du conseil municipal. Il n’est pas inutile de rappeler que pendant les 40 conseils municipaux de l’ancienne municipalité, 647 délibérations ont été adoptées : Aucune abstention ! Aucun vote contre ! Une belle communion d’esprits divers qui se rejoignent pour accorder 647 votes pour, un consensus à 100% ! Comment peut-on être d’accord pendant 6 ans sur tout et pour tout ? Comprenne qui pourra.

Une autre preuve est la poste de Ducey qui a été bradée à un particulier pour 140.000 euros, une misère lorsque l’on connaît le bâtiment et l’immense terrain situé juste en arrière du château. Qu’à fait la mairie de l’époque ? Rien sauf peut-être signer avec le Département un contrat pour rénover l’ancienne gare pour 517.000 euros ou restaurer un appartement communal à Les Chéris pour 180.000 euros. Comprenne qui pourra.

Il en va de même pour les dossiers concernant les crues à Ducey où le vote de madame le Maire a été comptabilisé parmi les 2 votes contre un recours juridique envers l’Etat et donc par conséquence pour la destruction de La Roche Qui Boit, mais elle se déclare la main sur le cœur être une farouche partisane de la préservation du barrage. Comprenne qui pourra.

Madame le Maire qui défend mordicus le petit commerce à Ducey, mais se refuse à intervenir pour limiter les permis de construire sur la zone commerciale aux seuls commerces non concurrentiels du centre ville. Comprenne qui pourra.

C’est encore madame le maire qui est en train de monter une structure compliquée et opaque d’association qui se subsisterait au manque de médecins en attendant que ceux qui restent trouvent une issue à terme dans le PSLA de Saint James. L’on sait ce que valent en durée les structures provisoires. Pourquoi faire simple lorsque l’on peut faire compliqué et peut-être trop lisible pour la population. Comprenne qui pourra.

Enfin c’est madame le maire qui déclare effrontément en conseil municipal ne pas être informé du cabinet de kiné avant de se raviser. N’est-ce pas gouverner sur la culture du mensonge ? Mais pour un maire, mentir en séance officielle de conseil municipal n’est pas un mensonge ordinaire, c’est un fait aggravant de l’autorité d’une ville envers des élus de la République. Mais tout ceci c’est bien entendu du mauvais esprit mis en place par l’équipe Allez Ducey, chacun a compris ou chacun comprendra bien à l’écoute des enregistrements ci-joints qui ont été réalisés comme le prévoit la loi.

Alors, n’en déplaise à quelques esprits chagrins, Allez Ducey fidèle a son habitude sera toujours transparent avec la population et continuera de dénoncer ces agissements mais s’inscrira toujours dans la recherche de solutions viables et profitables pour le bien de Ducey-Les-Chéris. Mais pour cela il faudrait que madame le Maire ne soit plus dans l’exercice du pouvoir solitaire, dans le rejet de l’autre, de nous et en définitive de tous, comme elle le fait systématiquement et ce bien avant les élections municipales.

La Roche Qui Boit : l’agglo se dégage de toute responsabilité

Allez Ducey
18 octobre 2020 18:59

Monsieur le Président David Nicolas,

Après la réunion environnementale d’hier organisée autour de Nicolas Hulot par la Fondation du Mont-Saint-Michel, je me suis approché de vous alors que vous étiez en discussion avec mon jeune collègue Willy Fauchon, conseiller municipal de Ducey-Les-Chéris, comme moi.

Est-ce le discours talentueux de l’orateur, est-ce la question que je lui ai posée, est-ce les pertinentes remarques que Willy vous exposait sur le barrage de La Roche Qui Boit, est-ce plus prosaïquement notre simple présence à cet évènement, est-ce tout cela qui vous a courroucé ? Toujours est-il que votre agression verbale ne m’a même pas permis de vous saluer.

Devant ma surprise, votre réaction a bien confirmé votre colère : « vous et lui, c’est pareil vous êtes bien sur la même liste ». Votre fonction vous impose plusieurs contraintes. Outre, celle de tenir dans les meilleures conditions possibles vos engagements, celle d’être précis dans vos formulations. Vous avez parfaitement raison de rappeler que nous faisons équipe ensemble sous la bannière « Allez Ducey » mais par ailleurs vous êtes dans l’erreur car, lui c’est lui, et moi c’est moi.

Ce simple rappel élémentaire devrait vous faire découvrir un mode de fonctionnement que pratique notre groupe. Nous ne sommes pas toujours d’accord sur tous les sujets de société ni sur les propositions à mettre en œuvre pour les résoudre. Mais nous en débattons ensemble pour proposer la meilleure solution possible. Nous ne sommes pas dans le rejet de l’autre, mais au contraire dans l’apport constructif que peut représenter un avis différent. Cette démarche n’est pas une contrainte ou un boulet mais bien une richesse pour la collectivité.

Il se trouve que sur le barrage de La Roche Qui Boit, nous sommes tous deux en phase depuis bien longtemps ce qui m’a permis au fil des années de repérer les nombreux patte-pelus pour employer un vieux mot de notre langue normande qui m’est si chère. Soyons positif, de votre discussion animée avec Willy, nous avons tous pris note le dégagement de votre responsabilité en cas de sinistres provoqués par les crues de la Sélune : « Je n’y serais pour rien, je ne suis pas maire de Ducey ! »

Ainsi les faces cachées se dévoilent. Votre remarque a le mérite d’être à la fois claire sur votre positionnement et peu charitable pour l’avenir envers notre collègue communautaire, maire de Ducey-Les-Chéris. Chacun appréciera à sa juste valeur votre sentiment qui avait comme principal mérite d’être exprimé, sans filtre ni sans retenue, sans calcul ni sans à priori, bref d’être émis en toute sincérité.

Monsieur le Président, j’ai pu vous exprimer à de nombreuses reprises l’attente de la moitié de la population Ducéenne pour travailler dans la transparence et dans l’effort collectif. Ce sentiment dépasse largement les limites communales et même communautaires. Le temps est révolu où les affaires qui fâchaient étaient glissées sous le tapis, où l’expression citoyenne était représentée par l’incarnation divine d’un homme bien vissé sur son territoire. Désormais, la transparence est indispensable pour instaurer un sentiment qui fait malheureusement défaut à notre société actuelle : la confiance.

De notre entretien collectif avec Nicolas Hulot nous avons découvert son absence d’information sur le dossier des barrages lors de ses fonctions ministérielles. Willy lui a remis une récente analyse sur la crue de 1910 en rappelant que :

  • Depuis la suppression du barrage et du lac de Vezins, l’aval de la vallée est à nouveau exposé aux crues et manques d’eau qui jusqu’à 1920 se produisaient tous les 2 ou 5 ans.
  • L’État décideur se doit en urgence de financer et faire réaliser les modifications des habitations, constructions, équipements et réseaux situés dans les espaces à risques
  • Le barrage de la Roche-qui-Boit peut-être conservé dans ce cadre et géré comme infrastructure de protection et rempart contre les sécheresses et petites crues et que l’État doit au plus vite geler toute démolition.

Pour témoigner de sa bonne foi, Nicolas Hulot souhaite qu’une conciliation constructive et de bon sens soit trouvée, et pourquoi pas retenir la récente délibération du Conseil Municipal de Ducey-Les-Chéris pour créer une société économie mixte permettant d’associer des fonds publics et privés dans la reprise de l’ouvrage de la Roche Qui Boit.

Je voudrais terminer mon propos en me positionnant, comme hier, dans l’action positive. Au-delà de ma personne, il est des dossiers délicats à traiter où toutes les forces vives de la Nation, élus comme simples citoyens, seront nécessaires pour assumer cette période charnière de transition vers un monde plus respectueux de l’autre comme l’a si bien mis en exergue notre orateur d’hier. Nous sommes disponibles dès aujourd’hui et pour demain.

Cordialement

Patrick LEVOYER

Copie : élus Allez Ducey

<<<+>>>

David NICOLAS
18 octobre 2020 19:27

Monsieur, j’accuse réception de votre message.

Sans surprise, vous vous évertuez à vous convaincre et à imposer votre vision des événements survenus hier dans un cadre privé où j’étais présent à titre tout à fait personnel et en tant que membre du comité culturel de la fondation du prieuré.

Une fois encore, vous avez essayé d’établir un rapport de force en procédant avec vos collègues à un encerclement méthodique et bavard empêchant tout dialogue.  D’ailleurs il semblerait que ce soit là une habitude.

Heureusement, j’ai pu bénéficier du soutien, après l’incident, des organisateurs de cette rencontre, tout à fait désolés de ce qui s’était produit.

Quoi qu’il en soit, je n’ai ressenti ni colère ni courroux lors ce contact, simplement de la tristesse face à un tel manque de respect.

Si vous souhaitez que nous abordions le fonds du dossier Sélune qui nous préoccupe tous, je suis à votre disposition. Toutefois je veillerai à ce qu’une forme, propice au dialogue, pour ce rendez-vous soit respectée.

D’ailleurs, je vous serais reconnaissant de ne plus utiliser mon adresse personnelle pour communiquer avec moi, mais bien l’officielle : 
president@msm-normandie.fr

Salutations

David NICOLAS

<<<+>>>

Allez Ducey
18 octobre 2020 22:10

Monsieur le Président David Nicolas,

N’inversez pas les rôles : hier soir j’ai subi votre rancœur avant même de vous avoir abordé. L’on voit bien dans votre réponse que c’est notre action collective qui vous dérange. Ne vous ayant pas adressé la parole, je ne vois pas en quoi j’ai procédé à « un encerclement méthodique et bavard empêchant tout dialogue. D’ailleurs il semblerait que ce soit là une habitude ». Qui a manqué de respect à qui ?

Nous n’avons pas le même retour que vous des organisateurs et de Nicolas Hulot qui étaient présents parmi nous à dialoguer longuement, bien après votre départ.

Je fais peu de cas de votre ressenti envers ma personne car il est des situations qui sont des miroirs pour vous renvoyer à votre propre image.

Par contre votre propos sur les conséquences de crues de la Sélune « Je n’y serais pour rien, je ne suis pas maire de Ducey ! » n’ont pas laissés l’auditoire insensible d’autant que tous comme moi ont entendu votre désengagement.

Alors, pourquoi éprouvez-vous maintenant le besoin de dialoguer avec nous puisque votre opinion a été clairement exprimée ? Je note que cela vous « préoccupe » à nouveau pour peu que cela respecte « une forme propice au dialogue ». C’est tout à fait mon avis et cela commence par marquer du respect envers une personne comme moi qui vient vous saluer et qui est accueilli par des propos excessifs. J’ai trop de respect pour votre fonction.

Alors, à vous de choisir

Cordialement

Patrick LEVOYER

Copie : élus Allez Ducey

Après les médecins … les kinés

7 octobre 2020

Lettre à madame le Maire

Le pouvoir de maire vous autorise à inscrire à l’ordre du jour de chaque conseil municipal les points d’un choix personnel. L’équipe municipale minoritaire Allez Ducey l’a bien mémorisé puisque systématiquement nos projets de délibérations présentés dans les délais légaux ont tous été dédaignés par votre personne.

Nous employons volontairement le mot dédaigné car aucun courriel de votre part ne nous a été retourné pour étayer vos systématiques refus sauf peut-être notre demande de délibération sur la fermeture de la maison médicale pour le conseil municipal du 6 octobre 2020. Trois courriels et une lettre recommandée ne vous ont pas convaincu d’inscrire ce point crucial à l’ordre du jour principal du conseil. Mais nous avons été satisfaits de recevoir un courriel de votre part pour apprendre que ce fait est dû à votre ancienne adresse numérique que vous ne consultez pas régulièrement …

Ne pouvant satisfaire nos propositions dans le domaine de la santé dans l’ordre du jour principal, nous avions préparé nos interventions en fin de conseil municipal lors des questions diverses. Malheureusement, ce fait devait également vous déplaire car vous avez autoritairement mis fin à ce conseil municipal bâillonnant ainsi l’expression démocratique des élus de la République Française que nous sommes.

Est-ce le fait que nous avons annoncé la fermeture en mai 2021 du cabinet de kinés en même temps que la maison médicale ? Est-ce le fait que vous avez déclaré au conseil ne pas être informé de cette fermeture pour ensuite vous rétracter de ce mensonge en vous dérobant par « je n’étais pas officiellement informée » ? Pas « officiellement » informée peut-être, mais informée quand même et ce fait majeur pour notre ville nous était dissimulé, alors que votre fonction de Maire aurait dû vous conduire à le partager largement avec votre équipe majoritaire, avec notre équipe minoritaire, avec toute la population. Il vous appartenait de mobiliser toutes les forces vives de notre territoire pour trouver ensemble des solutions.

Cette occultation est très révélatrice de votre façon d’exercer votre pouvoir de Maire : la gravité du sujet abordé vous importe peu, il vous est essentiel d’être à l’origine de toute proposition, quitte à détourner celles d’autres élus, et malheur à ceux qui par mégarde voudraient y déroger. Votre positionnement systématique dans le rejet de l’autre, de celui qui est différent est une erreur préjudiciable pour le débat démocratique entre élus mais en définitive bien pénalisante pour Ducey-Les-Chéris.

Nous sommes diamétralement à l’opposé de votre vision des choses : les différences entre personnes ne sont pas des handicaps mais au contraire des richesses pour notre cité ! Il faut associer un maximum de personnes à la prise de décision sur les sujets importants comme l’avenir de la Santé dans notre commune comme par exemple l’organisation de réunions publiques dans le respect des règles sanitaires actuelles.

Avant de penser à recruter des nouveaux médecins ou kinés, le bon sens voudrait de mettre tout en œuvre pour soutenir et conserver ceux qui exercent à Ducey-Les-Chéris. Et quelque soit les clivages, tout faire pour éviter leur départ, tout faire pour rassembler. Ce n’est pas le chemin que vous imposez à tous. Quel gâchis !

URGENCE -243 jours ! – La maison médicale, sujet principal ou secondaire ?

1er octobre 2020

Le 26 septembre, les élus Allez Ducey ont demandé à madame le Maire d’inscrire le dossier de la maison médicale à l’ordre du jour principal du prochain conseil municipal du 6 octobre.

Le 29 septembre nous avons reçu de madame le Maire l’ordre du jour de ce conseil et malheureusement notre demande n’a pas été prise en compte, nous contraignant d’aborder ce sujet majeur dans les questions diverses en fin de conseil municipal.

Le délai d’inscription dans l’ordre du jour n’étant pas forclos, nous venons de demander à madame le Maire d’inscrire cette question avec une délibération dans l’ordre du jour principal comme indiqué dans notre courriel en copie ci-dessous.

Hélas, l’on devine assez bien où madame le Maire veut nous conduire en attendant « un projet global » : Au-delà du mois de mai 2021 date de fermeture de la maison médicale. Alors, tous s’afficheront pour regretter en toute, vraie ou fausse, sincérité cette fermeture.

D’ailleurs, elle n’en fait pas mystère dans ses propos qui sont sans détours dans la presse « L’échéance est trop courte et même si des réunions sont prévues avec le Conseil d’Agglomération et les médecins, tout ne saurait être décidé dans le court délai que l’on nous impose ». Bref un enterrement de première classe.

Quelle désinvolture que de compter sur la passivité, la gentillesse et le manque de réaction des ducéens qui n’auront qu’à aller se faire soigner ailleurs.

Pour l’information de tous, les élus Allez Ducey n’ont pas été invités aux réunions prévues par madame le Maire. Ce n’est pas une surprise pour nous d’être placé systématiquement dans le rejet. C’est pour nous au contraire une raison supplémentaire pour mettre tout en œuvre pour conserver cet équipement tant apprécié de la population. Vos nombreux messages de soutien en témoignent.

Il est sûr qu’il est difficile pour chaque ville de trouver des médecins installés dans les meilleures conditions possibles. Pour trouver de nouveaux médecins, beaucoup de maires débordent d’imagination dans les recherches. Alors sans volonté de notre maire … il est facile d’imager l’issue.

Il est indispensable de rappeler que le projet Santé à Ducey porté par notre groupe ne se limite pas à acquérir que la maison médicale mais passe aussi par une convention de fonctionnement qui pourrait être passée entre la commune et les médecins mais aussi les kinés, les infirmières, dentistes et autres professions de santé permettant de mutualiser les ressources et donc les coûts. Là encore, notre proposition est restée lettre morte.

Les élus Allez Ducey ne considèrent pas ce sujet crucial comme étant le sujet réservé d’un groupe municipal, ni même du conseil municipal dans son ensemble. C’est un sujet majeur qui doit rassembler sans clivage toute notre population de Ducey-Les-Chéris et de ses environs. Aussi, nous pensons que votre présence silencieuse au prochain conseil du 6 octobre, peut contribuer à orienter favorablement une unité de vue. Par avance nous vous en remercions.

<<<+>>>

1er octobre 2020

Madame le Maire

Nous venons de prendre connaissance de l’ordre du jour du prochain conseil municipal du 6 octobre prochain. Malheureusement la demande des élus Allez Ducey du 26 septembre 2020 d’inscrire l’avenir de la maison médicale à cet ordre du jour principal n’a pas retenu votre attention.

C’est bien regrettable car c’est bien un des sujets majeurs qui préoccupe en ce moment à 7 mois de sa fermeture, toute la population de notre commune mais aussi celle de communes avoisinantes. C’est surtout bien révélateur de votre perception de ce dossier. En effet, et par conséquence, si la maison médicale n’est pas dans l’ordre du jour principal c’est qu’il doit être considéré comme secondaire dans l’ordre du jour et traité lors des questions diverses examinées sans délibération en fin de conseil. Bien entendu, comme dans le précédent conseil, nous aborderons ce sujet à ce moment là, puisque c’est votre choix.

Toutefois les élus Allez Ducey ne se résignent pas à vous convaincre de le remettre en bonne place dans l’ordre du jour du conseil municipal du 6 octobre 2020. Les délais de convocation de 3 jours francs nous le permettent encore. C’est pourquoi nous vous demandons de faire un complément à l’ordre du jour envoyé le 30 septembre 2020.

« Compte tenu des délais très restreints avant la fermeture de la maison médicale, compte tenu du manque de financement immédiat des autres collectivités publiques, compte tenu de l’expertise des domaines d’un montant de 500.000 euros, le conseil municipal de Ducey-Les-Chéris décide de procéder dès maintenant à s’engager pour cet achat par la signature d’un compromis de vente par acte notarié. La commune de Ducey-Les-Chéris procédera ensuite dans la durée, à la rétrocession partielle ou totale de cet achat auprès d’autres collectivités publiques »

Bien entendu l’équipe Allez Ducey est ouverte au dialogue avec l’ensemble du conseil municipal pour trouver, à l’image de celui que nous avons trouvé pour l’achat du barrage, une formulation qui pourrait convenir à un maximum de conseillers pourvu que l’engagement formel d’achat soit mentionné dès maintenant.

De gauche à droite : Willy Fauchon, Claude Cheymol, Marie Mazier, Raynald Piquet, Patrick Levoyer, Sylvia Lambert (absente excusée)

21 septembre 2020

La maison médicale … c’est vital !

La maison médicale est l’assurance vie de notre territoire. Depuis de nombreux mois l’Équipe Allez Ducey se bouge pour que la municipalité de Ducey-Les-Chéris reporte le projet de rénovation de l’ancienne gare pour donner de l’oxygène aux finances de la Ville qui sont dans le rouge jusqu’en 2027.

Ce transfert budgétaire permettrait la reprise immédiate de la maison médicale. Car investir pour la santé de tous est primordial. Nous avons rencontré les propriétaires qui sont vendeurs. Le service des domaines en a estimé la valeur, rien ne s’oppose à l’achat.

Agir maintenant est urgent car dans quelques mois plusieurs médecins partent en retraite. Si rien n’est fait la maison médicale fermera dans 8 mois en mai 2021, et ce sera un désert médical. Il faut donc agir vite dans cette opération immobilière pour ensuite attirer de jeunes médecins qui seraient dégagés de toute contrainte immobilière pour s’installer. Ils auraient juste à payer un loyer mensuel et des charges de fonctionnement leur permettant de se consacrer uniquement à leur métier de soigner leurs patients.

Si d’autres collectivités publiques comme la Région, le Département ou la Communauté d’Agglomération peuvent intervenir dans le montage financier, nous n’ignorons pas que ces opérations sont coûteuses en temps de création de dossiers puis d’inscription dans les enveloppes budgétaires en cours de chacun de ces organismes publics.

C’est pourquoi, la ville de Ducey-Les-Chéris avec sa marge de manœuvre dégagée avec l’enveloppe budgétaire réservée à la restauration de la gare, pourrait intervenir immédiatement. L’avenir de la maison médicale étant assuré, la Ville aura ensuite tout le temps nécessaire pour transférer tout ou partie de son achat aux collectivités publiques concernées.

Assurer la pérennité de l’espace santé est dans le programme d’Allez Ducey. Malgré les difficultés nous travaillons à son application. Seule la réussite du projet compte. Tous les élus Allez Ducey tiennent à remercier les nombreux soutiens qui leurs sont apportés.