Patrick LEVOYER                                                                                             11 janvier 2020

allez.ducey@gmail.com

Lettre aux Ducéennes et Ducéens​​

Bonjour,

Tout d’abord, je voudrais au nom de tous les colistiers d’AllezDucey, vous souhaiter une bonne année 2020 pleine réussite dans tous vos projets et surtout vous souhaiter une bonne santé.

Je voudrais également remercier amicalement madame C. S. qui loin de se contenter de voir la division s’organiser pour l’avenir de Ducey, a œuvré pour tenter de rapprocher les deux listes déclarées pour les prochaines élections municipales. Bien que n’étant pas seule à partager ce sentiment, elle a organisé une rencontre le 31 décembre 2019, afin que tous les Ducéens travaillent ensemble. En voici les résultats :

Malgré nos différences, j’ai longuement plaidé pour une mise en commun des idées insistant sur les personnalités individuelles qui pourraient s’additionner pour être employées au mieux dans la répartition des nombreuses tâches à accomplir au sein de la municipalité. Madame Labiche m’a donné l’impression de m’écouter mais au final, elle ne m’a pas entendu.

« Je n’aime pas votre méthode de travail basée sur le harcèlement des gens », faisant ainsi référence aux 4 courriers recommandés que l’Association RED avait dû envoyer au Maire de Ducey pour obtenir un bornage du Chemin de Champagne par un géomètre expert (les curieux peuvent en avoir la chronologie et le détail sur notre site internet).Mais, nous avons envoyé ces courriers pendant 4 mois pour 2 raisons :
     => Le Maire de Ducey acceptait de donner du terrain public communal à un propriétaire privé et refusait qu’un professionnel fasse un bornage respectant les intérêts de la commune.
     => Pour qu’il n’y ait pas de «harcèlement» par d’autres courriers, il aurait été nécessaire à l’autorité municipale de répondre dès le premier, par simple politesse, par soucis d’être à l’écoute de la population, et pour simplement défendre les biens communaux.
Dans ce contexte, seule l’action de l’Association RED en voulant transmettre le dossier au Tribunal Administratif a permis, par l’intervention d’un géomètre-expert, un bornage pérenne … que … madame Labiche salue maintenant ! Dont acte, mais sans vie associative le chemin serait toujours privatisé.

Voilà révélé le fond du différend : il n’est pas accepté par les notables en place d’être contestés et mis en situation inconfortable par rapport à leur mission élective … pas de vagues … pas de bruit … et tant pis au passage pour le bien communal. S’il y a eu humiliation, c’est à eux-mêmes qu’il la doive, mais il est tellement plus confortable de reporter ses turpitudes sur autrui.

« Je ne veux pas de vous sur ma liste »
– J’avais bien senti cette réserve mais vous auriez pu répondre par courtoisie à ma main tendue à trois reprises … (silence). Nous voulons bien de vous sur notre liste Allez Ducey …
« Monsieur, je ne veux pas de vous, ni aller avec vous »
– Vous installez la division. Je le déplore pour notre ville.

Mais, cette discussion m’a permis d’apprécier la future organisation promise par madame Labiche qui pour le moins ne manque pas d’originalité avec une bonne dose d’inconscience : Elle gardera en semaine son travail à plein temps à la fromagerie et ne consacrera que 20% de son temps à la charge de maire … le samedi et le dimanche ! … Sans être devin, je doute fortement que le personnel municipal apprécie l’organisation de ce travail dominical.
Comment peut-on imaginer que tous les dossiers municipaux se règlent sur la base d’échanges par courriels électroniques … sauf … se reporter sur un revenant … qui serait maire-délégué de Ducey en complément de celui de Les Chéris, le tout chapeauté le week-end par madame Labiche.
L’on revient à la situation actuelle, alors à quoi bon avoir en plus une candidate de la division, invisible sur le terrain. Ainsi, nous aurions trois maires pour Ducey-Les Chéris, n’est-ce pas merveilleux ?

Car, il faut maintenant parler des indemnités de fonction que la municipalité sortante se garde bien de mettre au tableau de son bilan :
     => Le Maire de Ducey perçoit chaque mois, 1634,63€ d’indemnité de base auquel il faut ajouter 15% de supplément au titre de commune canton soit un total de 1879,82€. A cette somme, il faut ajouter 1254,48€ de vice-présidence de l’Agglo. Le total mensuel est donc de 3134,30€
     => Chaque adjoint, mêmes ceux qui ne viennent pas en mairie pendant plus de 4 mois, perçoit 627,24€ de base auquel il faut ajouter 15% de supplément au titre de commune canton soit un total de 721,32€.

Notre démarche est beaucoup plus simple et beaucoup moins onéreuse : Travail au quotidien en semaine en mairie et pas de doublon maire/maire-délégué pour l’ancienne commune de Ducey. De plus, en accord avec mes colistiers, nous voterons une baisse importante des indemnités.
Il est des situations où des élus installés depuis trop d’années ne se rendent plus compte des réalités de la vie actuelle, des difficultés rencontrées par leurs administrés. Il est indécent d’entendre certains colistiers de la liste de division de madame Labiche redoubler d’efforts pour accrocher un poste d’adjoint, non pour le travail à accomplir, mais grossièrement pour de l’argent … Trois maires, cinq, six, sept adjoints, faites les comptes …

Les absences de madame Labiche seront également effectives à la Communauté d’Agglomération, qui tient ses réunions en semaine. Je lui ai fait remarquer la contradiction à être candidate à une fonction qu’elle ne pourra pas effectuer :
« C’est ainsi et je l’assume » fut sa seule réponse.
C’est pourtant une triste comédie jouée devant chaque électeur. Nous la réprouvons ! Nous siégerons dans tous les postes qui nous aurons été confiés par la population. Mais dans ce contexte, comment espérer que Ducey garde sa vice-présidence ?
Ainsi avec, le repli sur soi, les arrangements entre amis, les confortables indemnités de fonction, tout est organisé au détriment de Ducey. En agissant ainsi, comment s’étonner du dégoût exprimé par nos compatriotes envers la classe politique ?

C’est tout cela que rejettent les femmes et les hommes de notre liste «Allez Ducey». En étant ouvert à tous, nous débordons d’idées nouvelles pour notre ville, tout en n’étant pas obsédé, ni par les honneurs, ni par les rentes de situation.
La liste de division tient à nous mépriser ou à nous discréditer. Nous connaissons bien ce genre de situation qui révèle bien des limites. Mais la dynamique est de notre côté. Désormais, nous examinerons avec vous, concrètement et dans le détail les dossiers municipaux. Ils nous sont bien connus car nous les suivons avec attention depuis 18 mois en assistant à chaque Conseil Municipal.
Plus que jamais travaillons ensemble, suivez nos démarches sur le site internet www.allezducey.com et venez nous rejoindre sur la liste Allez Ducey !

Bien à vous

Patrick LEVOYER                                                                                        11 décembre 2019

allez.ducey@gmail.com

Lettre aux Ducéennes et Ducéens​

Bonjour,

Si j’ai participé ces dernières années à la vie de notre commune, beaucoup d’entre vous ne me connaissent pas ou seulement au travers mon travail sur la dénomination des rues de Les Chéris ou l’association des randonneurs RED qui a réhabilité le chemin pédestre de Champagne.

En collaboration avec Guy Rouland, Maire Délégué, je suis intervenu sur la numérotation des rues et chemins de Les Chéris. Le travail fut minutieux car il fallut recenser chaque parcelle sur le cadastre, déterminer s’il elle était ou non constructible, affecter un numéro en prenant en compte les éventuelles constructions à venir.
Le 30 Octobre 2018 le Conseil Municipal entérina notre travail. Je fus sensible aux remerciements distribués : « Monsieur Rouland remercie chaleureusement toutes les personnes ayant participé à l’opération et spécialement M. Patrick Levoyer qui s’est particulièrement investi et a apporté une aide précieuse ».

La ténacité de l’association RED a permis, contre vents et marées, de rouvrir le chemin au passage des randonneurs alors qu’il était privatisé par un riverain depuis 20 ans.
Nous avons voulu rendre pérenne notre action en sollicitant la mairie à procéder au bornage par un géomètre expert. C’est maintenant fait par la pose de 7 bornes, un plan détaillé et une inscription au cadastre.
Pour l’avenir, il reste à mettre en place des équipements mais l’essentiel est fait, même si hélas, la rigueur nécessaire a créé des amertumes qui semblent persister.

Pendant les vacances, plusieurs amis m’ont encouragé à continuer avec eux, à faire valoir notre différence au sein d’une équipe municipale renouvelée. Début septembre, j’ai rencontré une première fois monsieur Laporte qui m’a fait part de son incertitude quant à un nouveau mandat.
Je l’ai rencontré à nouveau le 28 octobre 2019 pour lui indiquer notre souhait de faire liste commune avec la liste de la municipalité sortante afin que la diversité des opinions et des personnes puisse compléter une équipe en place, enrichir les idées et ainsi faire les meilleurs choix pour Ducey notre ville : « Je vois Isabelle Labiche cet après midi et je vous tiens ensuite informé ».

Malheureusement au terme de 6 semaines d’attente, l’absence de réponse marque l’expression d’un certain dédain. Ainsi, nous constatons que madame Labiche tient à se recentrer sur elle-même, bien loin du slogan d’ouverture « Agir ensemble pour Ducey » affiché en 2014. Dans les faits, la liste sortante souhaite conserver ses habitudes et son travail routinier.
En vain, plusieurs personnes sont intervenues pour infléchir sa détermination. Quelques unes ont œuvré pour lui demander de trouver un consensus avec nous et ont fait part des dangers d’une telle posture.

Car il y a bien danger pour Ducey. Danger car la fusion entre Ducey et les communes de Poilley et de Juilley a été manquée. Ducey, avec moins de 3000 habitants, a maintenant moins d’influence au sein de la Communauté de Communes que ses voisines plus peuplées, comme Pontorson, Avranches ou même Isigny-le-Buat. De cette faiblesse, il est à craindre que Ducey ne perde sa vice-présidence. Le fait n’est pas anecdotique puisque être écarté des instances dirigeantes signifie être écarté des dossiers et des investissements majeurs de la Communauté de Communes. Que l’on ne se trompe pas, les emplois sur la commune de Ducey ne sont pas garantis à vie.

Le mode de fonctionnement promis par madame Labiche n’est pas non plus satisfaisant : uniquement 20% de son temps à la charge de Maire et 80% à son travail professionnel. De ces 20%, il lui faudra retirer en plus, le temps consacré à la Communauté de Commune. L’on peut imager sans peine qu’elle ne sera pas très assidue, ce qui desservira un peu plus les intérêts de Ducey. Comme dit le proverbe : « A vouloir courir plusieurs lièvres à la fois … l’on risque de tous les rater ».

Repli sur soi, rejet de personnes nouvelles sur sa liste, maire un jour par semaine, présence épisodique à la Communauté de Communes, madame Labiche impose à Ducey une liste de division.

A cette division programmée …
nous vous proposons de nous rassembler sur la liste « Allez Ducey »

A 69 ans, je n’ai aucune visée carriériste, je n’ambitionne à aucun honneur. Je n’entends pas participer à la course mercantile déjà engagée pour décrocher une indemnité de fonction. Tout cela est importun et loin de mon double objectif :
– Rassembler tous les hommes et femmes de bonne volonté comme l’a si bien écrit Jules Romains. Rassembler pour faire un pari gagnant / gagnant pour Ducey.
– Transmettre aux nouvelles générations ma passion pour l’engagement public et mon expérience dans le domaine de l’entreprise et de l’emploi. J’ai encore en mémoire mon mandat de Maire-Adjoint d’Evreux qui m’a permis, entre autre, de créer les bus Trans-Urbain avec 73 emplois pour transporter 4 millions de voyageurs par an.
De mon expérience de cadre Responsable des Systèmes Informatiques pour la France d’un groupe international allemand de produits pharmaceutiques, j’ai hérité d’une méthode de travail ordonnée et d’une connaissance approfondie de l’entreprise.

Mais aujourd’hui, c’est comme simple citoyen que je m’adresse à vous, car je ne me satisfais pas de la disparition du pôle moteur et attractif qu’exerça Ducey ces dernières décennies. Tous ensemble, avec nos différences, nous pouvons gagner le meilleur pour notre ville.
Vous l’avez compris, nous ne sommes pas dans le rejet de l’autre. C’est tellement vrai qu’une place parmi nous est ouverte, s’ils le désirent, à madame Labiche, à monsieur Laporte et leurs colistiers. Mes amis et moi, demeurons convaincus que seul le travail en commun est profitable à Ducey.

Mais, il nous faut aussi envisager la confrontation des opinions et des orientations à prendre. Nous préparons cette possibilité. Un recueil d’idées directrices est complété chaque jour. Nous vous proposons de participer à son élaboration et à rejoindre l’alternative municipale :
– Soit en envoyant un courriel à l’adresse allez.ducey@gmail.com
– Soit en surfant sur notre site internet www.allezducey.com
La mise à jour régulière de notre site vous informera de l’avancement de nos travaux.

Alors, nous vous disons à bientôt et ….

Allez Ducey !

Bien à vous